Équipe de l'Empire russe de football

Drapeau : Russie Équipe de l'Empire russe
Généralités
Couleurs Orange et noir
Stade principal Parc Sokolniki
Personnalités
Plus sélectionné Vasily Zhitarev (8)
Meilleur buteur Vasily Zhitarev (4)

Rencontres officielles historiques

Premier match (Bohême et Moravie, 5-4) (non-officiel)
(Finlande, 1-2) (officiel)
Dernier match (Norvège, 1-1)
Plus large victoire 5-4, Bohême et Moravie () 1-0, Bohême et Moravie ()
Plus large défaite 16-0, Allemagne ()

Palmarès

Jeux olympiques 8e (1912)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

L'équipe de l'Empire russe de football, créée en 1910 et dissoute en 1914, est la sélection des meilleurs joueurs russes lors des matchs de football masculin, sous l'égide de l'Union de football de toutes les Russies.

Histoire

Comme dans les autres pays du monde, le football est introduit en Russie à la fin du XIXe siècle par des marins et expatriés britanniques. Le « St. Petersburg Football Club », le premier club en Russie, est fondé en 1879 par ces derniers. Progressivement les Russes adoptent ce sport et des équipes se forment à Saint-Pétersbourg, Moscou ou encore Odessa[1]. L'équipe de l'Empire russe joue son premier match amical contre la Bohême et Moravie et s'impose 5-4 à Saint-Pétersbourg en 1910. En 1911, une sélection de joueurs russes affronte à Saint-Pétersbourg l'équipe d'Angleterre amateur. Cette dernière l'emporte onze buts à zéro[2].

Sélection russe aux JO de 1912.

En janvier 1912, la Fédération de Russie de football (Всероссийский футбольный союз, à l'époque « Union de football de toutes les Russies ») est fondée par Arthur McFerson, Robert Fulda et Georges Duperron. Elle obtient la même année son affiliation à la Fédération internationale de football association (FIFA). L'été suivant, une équipe de football est intégrée à la délégation de l'Empire russe aux Jeux olympiques de Stockholm. Le 30 juin 1912, pour leur entrée en lice en quart de finale du tournoi de football, les Russes jouent leur premier match officiel. Ils s'inclinent face à la Finlande (1-2). Vassili Boutoussov est le premier buteur russe. Le lendemain, en tournoi de consolation, les Russes s'inclinent face à l'Allemagne, très lourdement (0-16)[3] - cela reste la plus lourde défaite encaissée par une sélection russe.

La sélection poursuit les années suivantes son apprentissage. Elle s'incline quelques jours après le tournoi olympique face à la Norvège (1-2), puis face à la Hongrie à Moscou (0-9 puis 0-12). Les deux années suivantes, elle organise de nouveaux matchs amicaux et obtient son premier match nul, face à la Norvège en septembre 1913 (1-1)[2]. L'éclatement de la Première Guerre mondiale met une pause à ses activités.

Après la révolution d'Octobre en 1917, l'Empire russe devient la République socialiste fédérative soviétique de Russie (RSFSR), membre de l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS). Le football met plusieurs années à se reconstruire en URSS pour finalement aboutir à la création de la Fédération d'URSS de football en 1922, puis d'une équipe d'Union soviétique qui joue son premier match en 1923. Cette équipe deviendra ensuite l'équipe de CEI en 1992, puis l'équipe de Russie à partir de l'été 1992.

Personnalités historiques

Georges Duperron, considéré comme le fondateur du football en Russie, est l'entraîneur de l'équipe de l'Empire russe de 1910 à 1913. Robert Fulda, son adjoint lors des Jeux olympiques de 1912, lui succède en 1914. Les deux deviennent par la suite président de la Union de football de toutes les Russies, de 1914 à 1915 pour Fulda, et de 1915 à 1917 pour Duperron.

Vassili Zhitarev est le joueur le plus capé (huit sélections) et le meilleur buteur (quatre buts) de l'équipe alors que Vassili Boutoussov est connu pour être le premier buteur de la Russie en match officiel de l'Histoire de la Russie.

Infrastructures

L'équipe de l'Empire russe n'a pas de stade fixe, ni même de terrain fixe. Les matchs disputés en Russie se faisaient à Saint-Pétersbourg au Nevsky Stadium (quatre matchs) ou à Moscou au Parc Sokolniki (quatre matchs)

Résultats et statistiques

Le tableau ci-dessous liste l'ensemble des rencontres disputées par la sélection de l'Empire russe :

Liste des matchs de l'équipe de l'Empire russe de football
# Date Lieu Adversaire Score Compétition
1 Saint-Pétersbourg Drapeau : Bohême Bohême et Moravie 5-4 Amical
2 Moscou Drapeau : Bohême Bohême et Moravie 1-0 Amical
3 Saint-Pétersbourg Drapeau : Angleterre Angleterre amateurs 0-14 Amical
4 Saint-Pétersbourg Drapeau : Angleterre Angleterre amateurs 0-7 Amical
5 Saint-Pétersbourg Drapeau : Angleterre Angleterre amateurs 0-11 Amical
6 Moscou Drapeau : Russie Finlande 1-1 Amical
7 Stockholm Drapeau : Russie Finlande 1-2 Jeux olympiques
8 Stockholm Drapeau : Empire allemand Allemagne 0-16 Jeux olympiques
9 Stockholm Drapeau : Norvège Norvège 1-2 Amical
10 Moscou Drapeau : Autriche-Hongrie Hongrie 0-9 Amical
11 Moscou Drapeau : Autriche-Hongrie Hongrie 0-12 Amical
12 Saint-Pétersbourg Drapeau : Suède Suède 1-5 Amical
13 Saint-Pétersbourg Drapeau : Suède Suède 1-4 Amical
14 Moscou Drapeau : Norvège Norvège 1-1 Amical
15 Stockholm Drapeau : Suède Suède 2-2 Amical
16 Christiania Drapeau : Norvège Norvège 1-1 Amical

Notes et références

  1. (en) Steven Main, « History of Russian football : an introduction » (consulté le 3 avril 2014)
  2. a et b (en) Andrei Balitskiy, « Russia/Soviet Union - International Results 1911-1935 - Details », RSSSF, (consulté le 19 octobre 2016)
  3. « Tournoi Olympique de Football Stockholm 1912 », FIFA.com (consulté le 3 avril 2014)