Équipe de Russie de football au Championnat d'Europe 2012

(Redirigé depuis Équipe de Russie de football au championnat d'Europe 2012)
Équipe de la Russie de football au championnat d'Europe 2012
Drapeau de la Russie

Fédération RFS

Organisateur(s) Drapeau de la Pologne Pologne / Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Participation 4e
Meilleure performance Demi-finaliste en 2008
Classement Premier tour
Sélectionneur Drapeau : Pays-Bas Dick Advocaat
Capitaine Andreï Archavine
Meilleur buteur Alan Dzagoev (3 buts)
Équipe de la Russie de football

Cet article relate le parcours de l’équipe de Russie de football lors du Championnat d'Europe de football 2012 organisé en Pologne et en Ukraine du 8 juin au .

La Russie s'est qualifiée pour l'Euro 2012 en terminant 1er de son groupe devant la République d'Irlande.

Elle se trouve dans le Groupe A face à la Pologne, la Grèce et la République tchèque.

Historique

À la suite du départ de Hiddink, Dick Advocaat, entraîneur de l'équipe de Belgique, quittera son poste pour devenir entraîneur de la Russie. Les Belges s'acharneront sur Advocaat. Ce dernier devra se justifier de son départ et dira ne pas comprendre les « raisons de ce lynchage ». Cet entraîneur est loin d'être inconnu des Russes, puisqu'il est celui qui a mené le Zénith Saint-Pétersbourg au succès dans le pays et dans le continent avec surtout une Coupe de l'UEFA remportée et une Supercoupe de l'UEFA

Éliminatoires du championnat d'Europe

Les premiers matchs de la Russie avec Advocaat étaient contre la Bulgarie (match amical  : 1-0) et Andorre (éliminatoires de l'Euro 2012 : 0-2). La Russie fait bonne impression et un bon début en battant ces deux équipes. Le troisième match est contre la Slovaquie. La Russie va au tapis à cause d'un patent irréalisme (0-1). En revanche, elle efface cette défaite en Irlande (2-3) et en Macédoine (0-1).

En novembre 2010, Advocaat a retrouvé la Belgique qu'il a quitté pour un match amical Russie - Belgique. La Russie est défaite 0-2. Elle connaît une seconde défaite en amical le 9 février 2011 contre l'Iran à l'étranger 1-0. Mais cette défaite sera la dernière avant plus de 15 matchs.

Le 4 mars 2011, la Russie ne réussit pas à briller en Arménie (0-0), mais elle la vaincra trois mois plus tard à domicile (3-1).

Elle enregistre deux nuls au Qatar en amical de 1-1 le 7 mars et à domicile avec le Cameroun 0-0 le 7 juin. Toujours en amical, elle bat la Serbie dans ce même pays 0-1 le 10 août 2011 avant de retourner aux éliminatoires.

Le 2 septembre 2011, elle gagne la Macédoine à domicile (1-0). Quatre jours plus tard, la Russie fait un nul avec l'Irlande chez elle. Le 7 octobre, la Russie prend sa revanche sur la Slovaquie à l'étranger (0-1). Quatre jours plus tard, la Russie finit les tours préliminaires avec une écrasante victoire sur Andorre (6-0).

Elle joue un amical en Grèce le 11 novembre qui se solde par un nul 1-1 malgré l'ouverture du score précoce par les Russes. Elle effectue un dernier amical contre le Danemark dans ce dernier pays qu'elle gagne 0-2 le 29 février.

La Russie est qualifiée pour l'Euro 2012 où elle retrouvera dans son groupe, le A, la Grèce qu'elle a déjà battu en 2004 et en 2008. Elle sera également opposée à la Pologne, pays hôte du championnat, et à la République tchèque, finaliste de 1996 et demi-finaliste de 2004. En match de préparation, elle fait nul contre l'Uruguay, 4e du dernier mondial, 1-1 et surtout corrige lourdement l'Italie en développant un impressionnant jeu offensif (3-0). La Russie, invaincue depuis une quinzaine de matches et vainqueur de l'Italie 3-0, entre en Pologne et en Ukraine avec un titre de favori de groupe et d'outsider de la compétition.

Euro 2012 : Initialement gloire mais finalement anéantissement de grands espoirs

Équipe type de la Russie à l'Euro 2012. De gauche à droite et de haut en bas : Ignashevitch, Berezutsky, Jirkov, Malafeev, Shirokov, Zyrianov, Denisov, Kerjakov, Dzagoev, Anyukov, Arshavin. La plupart de ces joueurs ont été présents à l'Euro 2008.
Malgré l'élimination précoce de la Russie, Alan Dzagoev est la révélation de l'Euro 2012.

La Russie est tirée dans le groupe A de l'Euro, soit le plus faible. Après un match nul de la Pologne face à la Grèce (1-1), la Russie prend la tête du groupe en éclatant la République tchèque 4-1 le et semble confirmer ses performances de 2008 et rappelle par la même occasion l'équipe demi-finaliste de Guus Hiddink. Avec le succès des préliminaires, des préparations et de ce premier match, tous sont persuadés de la qualification de la Russie.

Son prochain match l'oppose à la Pologne, pays hôte du championnat le . La Sbornaïa ouvre le score et impose son ultra domination en première partie face à une faible résistance et le peuple du nord est quasiment qualifié pour les quarts de finale à la tête du groupe et s'imagine déjà dedans (ce qui en ferait la première équipe de l'euro qualifiée pour les quarts de finale), mais les Polonais égalisent miraculeusement au cours de la deuxième période, sur une balle perdue d'Archavine, et à cause d'une mauvaise défense de Zhirkov et Ignasevitch. Les Russes, accablés psychologiquement, tentent de gagner le match sans s'en donner les moyens, la faute à un coaching proche du néant (1-1).

Elle achève le premier tour de l'Euro en rencontrant la Grèce, championne d'Europe de 2004 qu'elle a déjà battue en 2004 et en 2008 et dont la Russie semble être la bête noire le . Malgré toutes ces statistiques favorables, une énorme surprise malvenue survient : la Russie s'effondre face à une défense de fer et perd 1-0 tandis que dans l'autre rencontre, la République Tchèque bat la Pologne ce qui entraîne l'élimination du grand favori en terminant troisième du groupe malgré une meilleure différence de but à la Grèce. L'élimination surprise entraîne également la fin d'une accumulation de plus de 15 matches sans défaite et la fin de la réputation de la Russie de bête noire de la Grèce… En effet, les Russes paient très cher un relâchement à la toute fin des arrêts de jeu de la première mi-temps. Une grossière erreur de la défense centrale qui laisse le capitaine grec seul devant un Malafeev impuissant entraîne le but et l'élimination. Encore une fois, la malédiction du renversement de situation sur la Russie qui frôle qualification et déçoit d'un point de vue résultat semble continuer.

Alan Dzagoev avec ses trois buts marqués est co-meilleur buteur de la compétition et Archavine est co-meilleur passeur avec ses 3 passes décisives mais cela n'est qu'une consolation pour l'équipe éliminée sans gloire d'un Euro qu'elle abordait avec de gros objectifs...

Après l'Euro 2012 : L'avenir assombri par les polémiques

L'échec a été très retentissant. De nombreux joueurs russes ont exprimé leur déception après le match. Alors que la Russie était invaincue depuis plus de 15 matches et avait montré sa puissance offensive contre l'Italie 3-0 (finaliste de l'Euro) et la Tchéquie 4-1, cette élimination prématurée a été l'une des plus grandes surprises et déceptions de l'Euro et a mis un terme à de grands espoirs.

À la suite de nombreux incidents durant l'Euro entre supporters russes et polonais, l'équipe nationale a été sanctionnée de 6 points pour les éliminatoires de l'Euro 2016 et la fédération russe de football d'une amende par l'UEFA. Ce premier scandale avait convaincu les Russes d'obtenir le meilleur résultat possible lors de cet Euro-ci, la tâche venant de se compliquer énormément pour l'Euro suivant. Mais cela allait plonger l'équipe dans la crise. Cette sanction sera cependant modifiée en août qui suivit après un appel de la fédération russe de sorte que l'équipe nationale ne paie pas les débordements de ses supporters.

De nombreux supporters russes, écœurés du résultat sont venus exiger d'Archavine qui a entrainé le but de la Pologne sur une balle perdue et donc la non-qualification des excuses, mais celui-ci a répondu que c'était leur problème s'ils n'étaient pas satisfait, réponse qui a révolté la fédération russe. Cela a entraîné une violente polémique qui ne s'est apaisée que par les excuses du capitaine de l'équipe. De même, Advocaat qui va entraîner le PSV Eindhoven, ne s'est pas excusé pas auprès des observateurs et en répliquant continuellement qu'il ne voyait pas un seul instant où la sélection avait mal joué s'attire de sévères critiques. Archavine exprimera sa constatation regrettable qu'au lieu de soutenir les joueurs, on les achève. Ce deuxième scandale enfonce définitivement l'équipe dans la crise et entraîne une perte de confiance générale de la part des supporters tout comme de l'équipe.

Néanmoins, si dans un premier temps les médias russes s'étaient déchaînés sur Advocaat et Archavine, ils se sont mis dans un deuxième temps à comprendre pourquoi leur équipe qui avait montré tant de chose s'était faite éliminer en tant que favori : le manque de réalisation. L'équipe nationale dont le jeu ressemblait énormément à celui d'Hiddink a eu un grave manque de finition. La Russie avait asphyxié l'Italie et la Tchéquie, mais aurait pu marquer cinq buts de plus dans chacun des deux matchs en transformant la moitié de ses occasions. Ce manque de finition a eu des conséquences graves pour l'équipe contre la Pologne, et plus encore face à la Grèce contre laquelle les Russes ont tiré 25 fois, ce qui est un chiffre impressionnant mais sans pouvoir marquer.

Les médias essayeront de retenir le positif : même si cet Euro était la dernière chance pour l'équipe demi-finaliste, l'échec permettra le renouvellement de l'équipe, doyenne de la compétition avec une tranche d'âge moyenne de 28 ans. Les nouveaux joueurs disputeront le Mondial 2018 qui a été attribué à la Russie.

Mais à cause des mauvais résultats dont la Sbornaïa n'arrive pas à se libérer et des polémiques retentissantes, la Russie s'en va préparer le Mondial 2014 démoralisée et peu confiante… Le prochain sélectionneur sera confronté à un défi de taille…

Effectif

Numéro / Nom Équipe actuelle Date de naissance J. Soccerball shade.svg Yellow card.svg Yellow card.svgRed card.svg Red card.svg
Gardiens de but
1 Igor Akinfeïev Drapeau : Russie CSKA Moscou 8 avril 1986 0 0 0 0 0
13 Anton Shunin Drapeau : Russie Dynamo Moscou 27 janvier 1987 0 0 0 0 0
16 Viatcheslav Malafeïev Drapeau : Russie Zénith Saint-Pétersbourg 4 mars 1979 1 0 0 0 0
Défenseurs
2 Alexandre Anioukov Drapeau : Russie Zénith Saint-Pétersbourg 28 septembre 1982 1 0 0 0 0
3 Roman Charonov Drapeau : Russie Rubin Kazan 8 septembre 1976 0 0 0 0 0
4 Sergueï Ignachevitch Drapeau : Russie CSKA Moscou 14 juillet 1979 1 0 0 0 0
5 Iouri Jirkov Drapeau : Russie Anji Makhatchkala 20 août 1983 1 0 0 0 0
12 Alexeï Bérézoutski Drapeau : Russie CSKA Moscou 20 juin 1982 1 0 0 0 0
15 Dmitri Kombarov Drapeau : Russie Spartak Moscou 22 janvier 1987 0 0 0 0 0
19 Vladimir Granat Drapeau : Russie Dynamo Moscou 22 mai 1987 0 0 0 0 0
21 Kirill Nababkine Drapeau : Russie CSKA Moscou 8 septembre 1986 0 0 0 0 0
Milieux de terrain
6 Roman Chirokov Drapeau : Russie Zénith Saint-Pétersbourg 6 juillet 1981 1 1 0 0 0
7 Igor Denissov Drapeau : Russie Zénith Saint-Pétersbourg 17 mai 1984 1 0 0 0 0
8 Konstantine Zyrianov Drapeau : Russie Zénith Saint-Pétersbourg 5 octobre 1977 1 0 0 0 0
9 Marat Izmailov Drapeau : Portugal Sporting 21 septembre 1982 0 0 0 0 0
17 Alan Dzagoev Drapeau : Russie CSKA Moscou 17 juin 1990 1 2 0 0 0
22 Denis Glushakov Drapeau : Russie Lokomotiv Moscou 27 janvier 1987 0 0 0 0 0
23 Igor Semchov Drapeau : Russie Dynamo Moscou 6 avril 1978 0 0 0 0 0
Attaquants
10 Andreï Archavine Capitaine Drapeau : Angleterre Arsenal 29 mai 1981 1 0 0 0 0
11 Aleksandr Kerjakov Drapeau : Russie Zénith Saint-Pétersbourg 27 novembre 1982 1 0 0 0 0
14 Roman Pavlioutchenko Drapeau : Russie Lokomotiv Moscou 15 décembre 1981 1 1 0 0 0
18 Aleksandr Kokorin Drapeau : Russie Dynamo Moscou 19 mars 1991 0 0 0 0 0
20 Pavel Pogrebnyak Drapeau : Angleterre Fulham 8 novembre 1983 0 0 0 0 0
Sélectionneur
  Drapeau : Pays-Bas Dick Advocaat 27 septembre 1947
Réserve

Qualifications

Groupe B

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) Drapeau : Andorre Drapeau : Arménie Drapeau : Macédoine Drapeau : Irlande Drapeau : Russie Drapeau : Slovaquie
1 Drapeau : Russie Russie 23 10 7 2 1 17 4 +13 Drapeau : Andorre Andorre 0-3 0-2 0-2 0-2 0-1
2 Drapeau : Irlande Irlande 21 10 6 3 1 15 7 +8 Drapeau : Arménie Arménie 4-0 4-1 0-1 0-0 3-1
3 Drapeau : Arménie Arménie 17 10 5 2 3 22 10 +12 Drapeau : Macédoine Macédoine 1-0 2-2 0-2 0-1 1-1
4 Drapeau : Slovaquie Slovaquie 15 10 4 3 3 7 10 -3 Drapeau : Irlande Irlande 3-1 2-1 2-1 2-3 0-0
5 Drapeau : Macédoine Macédoine 8 10 2 2 6 8 14 -6 Drapeau : Russie Russie 6-0 3-1 1-0 0-0 0-1
6 Drapeau : Andorre Andorre 0 10 0 0 10 1 25 -24 Drapeau : Slovaquie Slovaquie 1-0 0-4 1-0 1-1 0-1

Matchs de préparation

Date Stade, ville Adversaire Résultat Buteurs russe
25 mai 2012 Stade Lokomotiv, Moscou Drapeau : Uruguay Uruguay 1-1 Aleksandr Kerjakov
29 mai 2012 Stade Colovray, Nyon, Suisse Drapeau : Lituanie Lituanie 0-0
1er juin 2012 Stade du Letzigrund, Zurich, Suisse Drapeau : Italie Italie 3-0 Aleksandr Kerjakov, Roman Chirokov, Roman Chirokov

Euro - Groupe A

Classement

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Drapeau de République tchèque République tchèque 6 3 2 0 1 4 5 -1
2 Drapeau de Grèce Grèce 4 3 1 1 1 3 3 0
3 Drapeau de Russie Russie 4 3 1 1 1 5 3 +2
4 Drapeau de Pologne Pologne 2 3 0 2 1 2 3 -1

     Équipe qualifiée

Matchs

Russie - République tchèque

Russie Drapeau : Russie 4 – 1 Drapeau : République tchèque République tchèque Stade municipal, Wrocław
20:45 (UTC+2)
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Dzagoev But inscrit après 15 minutes15e But inscrit après 79 minutes79e
Shirokov But inscrit après 24 minutes24e
Pavlyuchenko But inscrit après 82 minutes82e
(2 – 0) But inscrit après 52 minutes52e Pilař Spectateurs : 40 803
Arbitrage : Drapeau : Angleterre Howard Webb
Rapport
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Russie
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
République tchèque
Drapeau de la Russie
Russie :
Gardien de but 16 Vyacheslav Malafeev
2 Aleksandr Anyukov
4 Sergueï Ignashevich
5 Youri Zhirkov
6 Roman Shirokov
7 Igor Denisov
8 Konstantin Zyryanov
10 Andrei Arshavin Capitaine
11 Aleksandr Kerzhakov Remplacé après 73 minutes73e
12 Aleksei Berezutski
17 Alan Dzagoev Remplacé après 84 minutes84e
Remplaçants :
14 Roman Pavlyuchenko0 Entré après 73 minutes73e 
18 Aleksandr Kokorin Entré après 84 minutes84e 
Sélectionneur :
Drapeau des Pays-Bas Dick Advocaat
Composition de la République tchèque et de la Russie lors du match de 8 juin 2012.
Drapeau de la République tchèque
République tchèque :
Gardien de but 1 Petr Čech
2 Theodor Gebre Selassie0
3 Michal Kadlec
5 Roman Hubník
6 Tomáš Sivok
9 Jan Rezek Remplacé après 46 minutes46e
10 Tomáš Rosický Capitaine
13 Jaroslav Plašil
14 Václav Pilař
15 Milan Baroš Remplacé après 85 minutes85e
19 Petr Jiráček Remplacé après 76 minutes76e
Remplaçants :
17 Tomáš Hübschman Entré après 46 minutes46e 
11 Milan Petržela Entré après 76 minutes76e 
21 David Lafata Entré après 85 minutes85e 
Sélectionneur :
Drapeau : République tchèque Michal Bílek

Assistants :
Drapeau de l'Angleterre Michael Mullarkey
Drapeau de l'Angleterre Peter Kirkup
Quatrième arbitre :
Drapeau du Portugal Jorge Sousa
Arbitres assistants additionnels :
Drapeau de l'Angleterre Martin Atkinson
Drapeau de l'Angleterre Mark Clattenburg

Homme du Match :
Drapeau de la Russie Alan Dzagoev

Pologne - Russie

Pologne Drapeau : Pologne 1 – 1 Drapeau : Russie Russie Stade national, Varsovie
20:45 (UTC+2)
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Błaszczykowski But inscrit après 57 minutes57e (0 – 1) But inscrit après 37 minutes37e Dzagoev Spectateurs : 55 920
Arbitrage : Drapeau : Allemagne Wolfgang Stark
Rapport
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Pologne
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Russie
Drapeau de la Pologne
Pologne :
Gardien de but 22 Przemysław Tytoń
2 Sebastian Boenisch
5 Dariusz Dudka Remplacé après 73 minutes73e
7 Eugen Polanski Averti après 82 minute(s)82e Remplacé après 85 minutes85e
9 Robert Lewandowski Averti après 60 minute(s)60e
10 Ludovic Obraniak Remplacé après 90+3 minutes90+3e
11 Rafał Murawski
13 Marcin Wasilewski
15 Damien Perquis
16 Jakub Błaszczykowski Capitaine0
20 Łukasz Piszczek
Remplaçants :
18 Adrian Mierzejewski Entré après 73 minutes73e 
6 Adam Matuszczyk Entré après 85 minutes85e 
23 Paweł Brożek Entré après 90+3 minutes90+3e 
Sélectionneur :
Drapeau de la Pologne Franciszek Smuda
Composition de la Pologne et de la Russie lors du match de 12 juin 2012.
Drapeau de la Russie
Russie :
Gardien de but 16 Vyacheslav Malafeev
2 Aleksandr Anyukov
4 Sergei Ignashevich
5 Yuri Zhirkov
6 Roman Shirokov
7 Igor Denisov Averti après 60 minute(s)60e
8 Konstantin Zyryanov
10 Andrei Arshavin Capitaine
11 Aleksandr Kerzhakov Remplacé après 70 minutes70e
12 Aleksei Berezutski
17 Alan Dzagoev Averti après 75 minute(s)75e Remplacé après 79 minutes79e
Remplaçants :
14 Roman Pavlyuchenko0 Entré après 70 minutes70e 
9 Marat Izmailov Entré après 79 minutes79e 
Sélectionneur :
Drapeau : Pays-Bas Dick Advocaat

Assistants :
Drapeau de l'Allemagne Jan-Hendrik Salver
Drapeau de l'Allemagne Mike Pickel
Quatrième arbitre :
Drapeau de la Hongrie István Vad
Arbitres assistants additionnels :
Drapeau de l'Allemagne Florian Meyer
Drapeau de l'Allemagne Deniz Aytekin

Homme du Match :
Drapeau de la Pologne Jakub Błaszczykowski

Grèce - Russie

Grèce Drapeau : Grèce 1 – 0 Drapeau : Russie Russie Stade national, Varsovie
20:45 (UTC+2)
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Karagoúnis But inscrit après 45+2 minutes45+2e (0 – 0) Spectateurs : 55 614
Arbitrage : Drapeau : Suède Jonas Eriksson
Rapport
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Grèce
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Russie
Drapeau de la Grèce
Grèce :
Gardien de but 13 Michális Sifákis
2 Ioánnis Maniátis
3 Giorgos Tzavelas
5 Kyriákos Papadópoulos
7 Yeóryos Samarás
10 Yórgos Karagoúnis Capitaine Averti après 61 minute(s)61e Remplacé après 67 minutes67e
14 Dimítris Salpingídis Remplacé après 83 minutes83e
15 Vasílis Torosídis
17 Theofánis Ghékas Remplacé après 64 minutes64e
19 Sokrátis Papastathópoulos0
21 Kóstas Katsouránis
Remplaçants :
20 José Holebas Averti après 90+4 minute(s)90+4e Entré après 64 minutes64e 
6 Grigóris Mákos Entré après 67 minutes67e 
18 Sotíris Nínis Entré après 83 minutes83e 
Sélectionneur :
Drapeau du Portugal Fernando Santos
Composition de la Grèce et de la Russie lors du match de 16 juin 2012.
Drapeau de la Russie
Russie :
Gardien de but 16 Vyacheslav Malafeev
2 Aleksandr Anyukov Averti après 61 minute(s)61e Remplacé après 81 minutes81e
4 Sergei Ignashevich
5 Yuri Zhirkov Averti après 69 minute(s)69e
6 Roman Shirokov
7 Igor Denisov
10 Andrei Arshavin Capitaine
11 Aleksandr Kerzhakov0 Remplacé après 46 minutes46e
12 Aleksei Berezutski
17 Alan Dzagoev Averti après 70 minute(s)70e
22 Denis Glushakov Remplacé après 72 minutes72e
Remplaçants :
14 Roman Pavlyuchenko Entré après 46 minutes46e 
20 Pavel Pogrebnyak Averti après 90+3 minute(s)90+3e Entré après 72 minutes72e 
9 Marat Izmailov Entré après 81 minutes81e 
Sélectionneur :
Drapeau des Pays-Bas Dick Advocaat

Assistants :
Drapeau de la Suède Stefan Wittberg
Drapeau de la Suède Mathias Klasenius
Quatrième arbitre :
Drapeau de la Turquie Hüseyin Göçek
Arbitres assistants additionnels :
Drapeau de la Suède Markus Strömbergsson
Drapeau de la Suède Stefan Johannesson

Homme du match :
Drapeau : Grèce Yórgos Karagoúnis

Références