Équipe de Jamaïque de football à la Coupe du monde 1998

Équipe de Jamaïque de football à la Coupe du monde 1998

Fédération Jamaica Football Federation

Organisateur(s) Drapeau : France France
Participation 1re
Meilleure performance Premier tour (1998)
Sélectionneur Drapeau : Brésil René Simões
Meilleur buteur Theodore Whitmore (2 buts)
Équipe de Jamaïque de football à la Coupe du monde

L'Équipe de Jamaïque de football participe à la coupe du monde de football de 1998, ce pour la première fois de son histoire. Pour cette première participation, la Jamaïque est éliminée au premier tour.

Parcours de la Jamaïque

La Jamaïque débute les éliminatoires de la CONCACAF lors du premier tour qui réunit les équipes les moins bien classés de la zone au classement FIFA. Elle élimine le Surinam[1] puis la Barbade et accède ainsi au second tour.

Lors du second tour la Jamaïque est placée dans le groupe 4 avec le Honduras, le Mexique et Saint-Vincent-et-les Grenadines. La Jamaïque termine première en parvenant à devancer le Mexique. Les deux équipes accèdent au troisième et dernier tour qui regroupe six équipes.

Ce troisième tour commence mal pour la Jamaïque qui ne compte qu'une victoire à l'issue des matchs aller. Le sélectionneur René Simões se rend alors en Angleterre pour y trouver des joueurs originaires de la Jamaïque et en particuliers des attaquants puisque son équipe n'a inscrit que deux buts lors des matchs aller[2]. Il y repère l'attaquant Deon Burton, Jamaïcain par son père et qui évolue en Premier League à Derby County[3]. Burton dispute les cinq matchs retour et inscrit quatre buts. Avec deux victoires et trois nuls la Jamaïque redresse la barre et termine à la troisième et dernière place qualificative pour la Coupe du monde. Finalement la Jamaïque a disputé 20 matchs pour se qualifier ce qui constitue un record[4].

Le tirage au sort de la phase finale est effectué le jeudi au Stade Vélodrome de Marseille par Joseph Blatter, futur président de la FIFA et par Raymond Kopa. Placée dans le chapeau 3 qui regroupe les équipes africaines et de la CONCACAF, la Jamaïque hérite du groupe H avec l'Argentine, la Croatie et le Japon.

Du 1er au 15 février 1998 la Jamaïque dispute la Gold Cup. Non qualifiée pour cette compétition elle bénéficie du forfait du Canada et est repêchée par la CONCACAF. Elle termine à la quatrième place du tournoi s'inclinant en petite finale contre le Brésil[5].

La Jamaïque dispute ensuite plusieurs matchs amicaux avant d'arriver en France. La Jamaïque s'installe à partir du 6 juin au château d'Arc-en-Barrois dans la Haute-Marne[6].

La Jamaïque dispute son premier match le 14 juin 1998 au stade Felix-Bollaert de Lens contre la Croatie. La Jamaïque concède l'ouverture du score à la 26e minute sur un but de Mario Stanic. La Jamaïque égalise à la 45e minute par Robbie Earle de la tête à la suite d'un long centre de Ricardo Gardner[7]. En deuxième période les Jamaïcains encaissent deux buts (Modèle:52 et 68e minute) et s'inclinent finalement trois buts à un.

Le dimanche 21 juin, la Jamaïque joue son deuxième match contre l'Argentine au Parc des Princes. L'Argentine ouvre le score à la 31e minute par Ortega. Peu avant la mi-temps, le défenseur Powell est expulsé[8]. Les Argentins profitent de leur supériorité numérique en deuxième mi-temps en inscrivant quatre buts dont un triplé de Batistuta en dix minutes[3]. René Simoes déclare qu'« à dix contre, [il] a préféré laisser [ses] joueurs prendre du plaisir et jouer comme ils l'aiment »[3].

Avec deux défaites en deux matchs la Jamaïque est éliminée car l'Argentine et la Croatie ont remporté leurs deux premiers matchs.

Le vendredi 26 juin la Jamaïque affronte le Japon au stade Gerland de Lyon. Les deux équipes comptant deux défaites elles veulent éviter la dernière place du groupe. La Jamaïque ouvre le score à la 39e minute par Theodore Whitmore qui double la mise en seconde période à la 54e minute. Le Japon réduit la marque à la 75e minute par Nakayama. La Jamaïque remporte ainsi son premier match dans une phase finale de Coupe du monde.

Au cours de cette coupe du monde les journalistes font état de dissension dans le groupe jamaïcain entre les « locaux » et ceux qui évoluent en Angleterre[9].

Malgré ces problèmes la Jamaïque dispute quelques semaines plus tard la phase finale de la Coupe caribéenne des nations 1998. La Jamaïque s'y impose en battant en finale le 31 juillet, l'équipe hôte de Trinité-et-Tobago.

Qualification

Premier tour (Groupe Caraïbes 4)

Quarts de finale Demi-finales Finale
10 et 31 mars 1996   14 et 19 mai 1996   23 et 30 juin 1996
Drapeau : Dominique Dominique 3 3
Drapeau : Antigua-et-Barbuda Antigua-et-Barbuda 3 1  
Drapeau : Dominique Dominique 0 0
    Drapeau : Barbade Barbade 1 1  
31 mars et 21 avril 1996
Drapeau : Barbade Barbade 0 0
    Drapeau : Jamaïque Jamaïque 1 2
 
 
Drapeau : Suriname Suriname 0 0
    Drapeau : Jamaïque Jamaïque 1 1


Second tour (Groupe 3)

15.09.96
23.09.96
16.10.96

Jamaïque - Honduras
St. Vincent - Jamaïque
Mexique - Jamaïque

3:0
1:2
2:1

27.10.96
10.11.96
17.11.96

Honduras - Jamaïque
Jamaïque - St. Vincent
Jamaïque - Mexique

0:0
5:0
1:0
Pays Buts Pts
1. Drapeau de la Jamaïque Jamaïque 12:3 13
2. Drapeau du Mexique Mexique 14:6 12
3. Drapeau du Honduras Honduras 18:11 10
4. Drapeau de Saint-Vincent-et-les-Grenadines Saint-Vincent-et-les Grenadines 6:30 0

Tour final

Les trois premiers sont qualifiés

02.03.97
13.04.97
27.04.97
11.05.97
18.05.97

Jamaïque - USA
Mexique - Jamaïque
Canada - Jamaïque
Costa Rica - Jamaïque
Jamaïque - El Salvador

0:0
6:0
0:0
3:1
1:0
07.09.97
14.09.97
03.10.97
09.10.97
16.10.97

Jamaïque - Canada
Jamaïque - Costa Rica
USA - Jamaïque
El Salvador - Jamaïque
Jamaïque - Mexique

1:0
1:0
1:1
2:2
0:0
Pays Buts Points
1. Drapeau du Mexique Mexique 23:7 18
2. Drapeau des États-Unis États-Unis 17:9 17
3. Drapeau de la Jamaïque Jamaïque 7:12 14
4. Drapeau du Costa Rica Costa Rica 13:12 12
5. Drapeau du Salvador Salvador 11:16 10
6. Drapeau du Canada Canada 5:20 6

Effectif

Prénom/ Nom Club Date de naissance Nb de matchs joués Nb de buts Cartons rouges Cartons jaunes/rouges Cartons jaunes
Gardiens de but
1 Warren Barrett Flag of Jamaica.svg Violet Kickers 09.07.1970 2 0 0 0 0
13 Aaron Lawrence Flag of Jamaica.svg Reno FC 11.08.1970 1 0 0 0 0
14 Donovan Ricketts Flag of Jamaica.svg Wadadah FC 06.07.1977 0 0 0 0 0
Défenseurs
21 Durrant Brown Flag of Jamaica.svg Wadadah FC 08.07.1964 0 0 0 0 0
4 Linval Dixon Flag of Jamaica.svg Hazard United 14.09.1971 0 0 0 0 0
15 Ricardo Gardner Flag of Jamaica.svg Harbour View FC 25.09.1978 3 0 0 0 0
5 Ian Goodison Flag of Jamaica.svg Olympic Gardens 21.11.1972 3 0 0 0 0
12 Dean Sewell Flag of Jamaica.svg Constant Spring 13.04.1972 0 0 0 0 0
19 Frank Sinclair Flag of England.svg Chelsea FC 03.12.1971 3 0 0 0 0
Milieux de terrain
7 Peter Cargill Flag of Jamaica.svg Harbour View FC 02.03.1964 2 0 0 0 1
3 Christopher Dawes Flag of Jamaica.svg Galaxy United 31.05.1975 2 0 0 0 1
16 Robert Earle Flag of England.svg Wimbledon FC 27.01.1965 3 1 0 0 0
2 Stephen Malcolm Flag of Jamaica.svg Seba United 05.02.1970 2 0 0 0 1
20 Darryl Powell Flag of England.svg Derby County 15.01.1971 2 0 0 1 0
6 Fitzroy Simpson Flag of England.svg Portsmouth FC 26.02.1970 3 0 0 0 0
11 Theodore Whitmore Flag of Jamaica.svg Seba United 05.08.1972 3 2 0 0 0
9 Andrew Williams Drapeau : États-Unis Columbus Crew 23.09.1977 1 0 0 0 0
Attaquants
10 Walter Boyd Flag of Jamaica.svg Arnett Gardens 01.01.1972 3 0 0 0 0
18 Deon Burton Flag of England.svg Derby County 25.10.1976 3 0 0 0 1
8 Marcus Gayle Flag of England.svg Wimbledon FC 27.09.1970 1 0 0 0 0
22 Paul Hall Flag of England.svg Portsmouth FC 03.07.1972 3 0 0 0 0
17 Onandi Lowe Flag of Jamaica.svg Harbour View FC 02.12.1973 2 0 0 0 0
Sélectionneur
Flag of Brazil.svg René Simões 15.12.1952

Maillot

Maillot de la Jamaïque pour la Coupe du monde.

Pour la Coupe du monde 1998 la Jamaïque possède deux tenues confectionnées par l'équipementier italien Kappa. La première est constituée d'un maillot à dominante jaune avec des parements verts et noirs, d'un short noir et les bas sont jaunes[6]. Pour la seconde tenue, le maillot est à dominante verte avec des parements jaunes et noirs, le short est jaune et les bas sont verts[6].

Coupe du monde

Article détaillé : Coupe du monde de football 1998.

Premier tour (Groupe H)

Classement
Place Équipe Points Joués V N D Buts + Buts - Diff.
1er Drapeau : Argentine Argentine 9 3 3 0 0 7 0 +7
2e Drapeau : Croatie Croatie 6 3 2 0 1 4 2 +2
3e Drapeau : Jamaïque Jamaïque 3 3 1 0 2 3 9 -6
4e Drapeau : Japon Japon 0 3 0 0 3 1 4 -3
Jamaïque Drapeau : Jamaïque 1 - 3 Drapeau de Croatie Croatie Stade Félix-Bollaert, Lens
21:00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Earle But inscrit après 45 minutes45e Stanić But inscrit après 27 minutes27e
Prosinečki But inscrit après 53 minutes53e
Šuker But inscrit après 69 minutes69e
Spectateurs : 38 058
Arbitrage : Vítor Melo Pereira Drapeau : Portugal
(Rapport)

Argentine Drapeau : Argentine 5 - 0 Drapeau : Jamaïque Jamaïque Parc des Princes, Paris
17:30
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Ortega But inscrit après 31 minutes31e, But inscrit après 55 minutes55e
Batistuta But inscrit après 72 minutes72e, But inscrit après 80 minutes80e, But inscrit après 82 minutes82e (pen)
Spectateurs : 45 000
Arbitrage : Rune Pedersen Drapeau : Norvège
(Rapport)

Japon Drapeau : Japon 1 - 2 Drapeau : Jamaïque Jamaïque Stade Gerland, Lyon
16:00
Nakayama But inscrit après 74 minutes74e Whitmore But inscrit après 39 minutes39e, But inscrit après 54 minutes54e Spectateurs : 39 100
Arbitrage : Günter Benkö Drapeau : Autriche
(Rapport)

Buteurs

Nom Nombre de buts
Theodore Whitmore 2
Robbie Earle 1

Notes et références

  1. Bien que situé géographiquement en Amérique du Sud, le Surinam est membre de la zone CONCACAF.
  2. Coll., Le magazine officiel France 98, 1998, page 161.
  3. a, b et c Ibid.
  4. L'Équipe, Le guide de la Coupe du monde 98, mardi 9 juin 1998, supplément de L'Équipe du mardi 9 juin 1998, page 106.
  5. Équipe Sud-américaine le Brésil est invitée pour la Gold Cup 98.
  6. a, b et c L'Équipe, Le guide de la Coupe du monde 98, op.cit., page 106.
  7. Guillaume Rebière, « Échantillon du génie Croate » in 1998. L'album de la Coupe du monde, Calmann-Levy, 1998.
  8. Gérard Ejnès, Le livre d'or du football 1998, Solar, page 22.
  9. Guillaume Rebière, « L'adieu des reggae boyz » in 1998. L'album de la Coupe du monde, Calmann-Levy, 1998.

Liens externes