Équipe de France masculine de handball au Championnat d'Europe 2008

Équipe de France M au Championnat d'Europe 2008
Drapeau de la France

Fédération Fédération française de handball

Organisateur(s) Drapeau de la Norvège Norvège
Participation(s) 8e
Meilleure performance Médaille d'or, Europe en 2006
Sélectionneur Drapeau : France Claude Onesta
Capitaine Olivier Girault

Résultat Médaille de bronze, Europe Médaille de bronze
Meilleur(s) buteur(s) Nikola Karabatic, 44 buts (co-meilleur buteur de la compétition)
Équipe de France

L'équipe de France masculine de handball participe à ses 8e Championnats d'Europe lors de cette édition 2008 qui se tient en Norvège du 17 au . La France est la tenante du titre.

Après un tour préliminaire sans défaite et un tour principal où les Bleus n'en concèdent qu'une seule sans conséquence lors du dernier match, la France rencontre en demi-finale la Croatie. Menés par le joueur considéré comme l'un des meilleurs au monde, Ivano Balić, les Croates s'imposent au terme d'un match très disputé (24-23). Pour la petite finale, elle rencontre les Allemands, champions du monde en titre et découragés à la suite de leur défaite contre le Danemark, futur champion d'Europe. La France l'emporte 36 à 26, le plus grand écart de buts vu jusque là dans un France-Allemagne, pour remporter la médaille de bronze.

Néanmoins, seuls le champion du monde 2007 et le champion d'Europe 2008 obtiennent une qualification directe pour les Jeux olympiques de 2008 à Pékin, l'Équipe de France doit passer par un tournoi de qualification olympique.

Qualification

La France est directement qualifiée en tant que tenant du titre.

Matchs de préparation

Effectif

Effectif de l'Équipe de France[1] 
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nom Date de naissance Taille Poids Sél. Buts Club
1 GB Yohann Ploquin (1978-5-31) (29 ans) 1,90 m 97 kg 80 - Drapeau : France Toulouse Handball
12 GB Daouda Karaboué (1975-12-11) (32 ans) 1,95 m 92 kg 50 - Drapeau : France Montpellier Handball
16 GB Thierry Omeyer (1976-11-2) (31 ans) 1,92 m 93 kg 176 - Drapeau : Allemagne THW Kiel
2 ARG Jérôme Fernandez (1977-3-7) (30 ans) 1,99 m 106 kg 241 956 Drapeau : Espagne FC Barcelone
3 DÉF Didier Dinart (1977-1-18) (30 ans) 1,97 m 104 kg 270 127 Drapeau : Espagne BM Ciudad Real
4 ARD Cédric Burdet (1974-11-15) (33 ans) 1,95 m ? kg 208 466 Drapeau : France Montpellier Handball
5 DC Guillaume Gille (1976-7-12) (31 ans) 1,92 m 97 kg 228 596 Drapeau : Allemagne HSV Hambourg
6 P Bertrand Gille Symbol oppose vote.svg (1978-3-24) (29 ans) 1,87 m 98 kg 194 599 Drapeau : Allemagne HSV Hambourg
8 ARG Daniel Narcisse (1979-12-16) (28 ans) 1,89 m 90 kg 152 437 Drapeau : Allemagne VfL Gummersbach
10 ALG Laurent Busselier Symbol oppose vote.svg (1979-1-27) (28 ans) 1,83 m 82 kg 14 34 Drapeau : France Chambéry Savoie Handball
11 ALG Olivier Girault Capitaine (1973-2-22) (34 ans) 1,83 m 86 kg 221 490 Drapeau : France Paris Handball
13 ARG Nikola Karabatic (1984-4-11) (23 ans) 1,95 m 102 kg 102 430 Drapeau : Allemagne THW Kiel
14 P Christophe Kempé (1975-5-2) (32 ans) 1,93 m 105 kg 143 232 Drapeau : France Toulouse Handball
19 ALD Luc Abalo (1984-9-6) (23 ans) 1,82 m 80 kg 55 189 Drapeau : France US Ivry HB
22 DC Geoffroy Krantz Symbol support vote.svg (1981-12-3) (26 ans) 1,88 m 102 kg 26 28 Drapeau : Allemagne VfL Gummersbach
24 ALG Sébastien Ostertag Symbol support vote.svg (1979-3-16) (28 ans) 1,73 m 77 kg 6 18 Drapeau : France Tremblay-en-France Handball
26 ALD Cédric Paty (1981-7-25) (26 ans) 1,94 m 93 kg 4 13 Drapeau : France Chambéry Savoie Handball
30 DC Fabrice Guilbert (1976-10-8) (31 ans) 1,90 m 87 kg 21 45 Drapeau : France US Ivry HB
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Kinésithérapeute
  • Drapeau : France Patrick Kersten
  • Drapeau : France Jean-Christophe Mabire
Médecin(s)
  • Drapeau : France Pierre Sébastien
Préparateur mental
  • Drapeau : France Alain Quintallet
Manager général
  • Drapeau : France Michel Barbot

Légende
———

Dernière mise à jour : 21 février 2019

Parmi les absents, Michaël Guigou a dû déclarer forfait à cause d'une opération chirurgicale pour une blessure récalcitrante à la cheville[2].

Au cours de la préparation Cédric Sorhaindo s'est blessé au mollet et a donc dû renoncer, lui qui a déjà été privé du mondial 2007 en Allemagne et de l'Euro 2006 en Suisse[3]. Bertrand Gille souffrant d'une lésion musculaire à l’épaule nécessitant 10 jours de repos, Claude Onesta a fait appel au pivot de l’US Ivry Mohamed Mokrani pour la phase préparatoire[3]. Ce dernier ne participera finalement pas à la compétition, le poste de pivot étant occupé par Christophe Kempé et Bertrand Gille.

Autre blessure pendant la préparation, celle de l'ailier droit Nîmois Damien Scaccianocce qui s'est plaint d’une vive douleur au mollet sur son premier but lors d'un match de préparation[3]. Le côté droit est alors dévolu à Cédric Paty, Luc Abalo et Cédric Burdet. Sauf que Burdet souffre d'un lumbago depuis son arrivée en Norvège[4] et ne sera finalement pas en mesure d'assurer son poste.

Laurent Busselier a quant à lui vécu une compétition catastrophique : sanctionné d’un carton rouge face à l'Islande, il est victime d'une grosse entorse à la cheville droite lors de l'entraînement du lendemain en retombant sur le pied de Didier Dinart[5]. Pour le remplacer, Sébastien Ostertag s'est jeté dans le premier avion possible pour rejoindre Trondheim et a pu être aligné lors du premier match du tour principal face à l'Espagne.

Enfin, deux autres changements stratégiques ont été effectués : Yohann Ploquin a remplacé Thierry Omeyer lors du dernier match du tour principal face à la Hongrie (la France étant assurée de terminer première de son groupe) et Bertrand Gille a été laissé au repos lors du match pour la 3e place au profit de Geoffroy Krantz[6].

Résultats

Tour préliminaire

Groupe D (Trondheim)
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff Dép
1 Drapeau : France France 6 3 3 0 0 90 76 14
2 Drapeau : Suède Suède 4 3 2 0 1 89 72 17
3 Drapeau : Islande Islande 2 3 1 0 2 68 76 -8
4 Flag of Slovakia.svg Slovaquie 0 3 0 0 3 78 101 -23
17 janvier Drapeau : France France 32 31 Flag of Slovakia.svg Slovaquie 18h15
17 janvier Drapeau : Islande Islande 19 24 Drapeau : Suède Suède 20h15
19 janvier Flag of Slovakia.svg Slovaquie 22 28 Drapeau : Islande Islande 18h15
19 janvier Drapeau : Suède Suède 24 28 Drapeau : France France 20h15
20 janvier Flag of Slovakia.svg Slovaquie 25 41 Drapeau : Suède Suède 16h15
20 janvier Drapeau : France France 30 21 Drapeau : Islande Islande 18h15

18h15 CET
France Drapeau : France 32 - 31
(20 - 18)
Flag of Slovakia.svg Slovaquie Trondheim
Spectateurs : 2 600
Arbitrage : Drapeau : Serbie Slobodan Visekruna, Zoran Stanojevi

Daouda Karaboué (GB)
Thierry Omeyer (GB)
Olivier Girault (6 dont 1 p.)
Bertrand Gille (5)
Jérôme Fernandez (5)
Daniel Narcisse (5)
Nikola Karabatic (4 dont 1 p.)
Luc Abalo (3)
Didier Dinart (2)
Cédric Paty (2)
Guillaume Gille
Christophe Kempé
Laurent Busselier
Fabrice Guilbert

Rapport

Richard Štochl (GB)
Michal Shejbal (GB)
František Šulc (10)
Radovan Pekár (7)
Radoslav Antl (5 dont 1 p.)
Vlastimil Fuňak (3)
Peter Dudás (3)
Andrej Petro (1)
Marek Mikéci (1)
Radoslav Kozlov (1 dont 1 p.)
Michal Baran
Ján Faith
Martin Straňovský
Csaba Szűcs

Averti×3  Suspension×3

Averti×3  Suspension×5



20h15 CET
France Drapeau : France 28 - 24
(18 - 13)
Drapeau : Suède Suède Trondheim
Spectateurs : 3 640
Arbitrage : Drapeau : Russie Viktor Poladenko, Igor Cherneg

Daouda Karaboué (GB)
Thierry Omeyer (GB)
Nikola Karabatic (5 dont 1 p.)
Olivier Girault (5)
Luc Abalo (5)
Jérôme Fernandez (4)
Daniel Narcisse (4)
Bertrand Gille (4)
Laurent Busselier (1)
Cédric Paty
Christophe Kempé
Fabrice Guilbert
Guillaume Gille
Didier Dinart

Rapport

Tomas Svensson (GB)
Dan Beutler (GB)
Dalibor Doder (4)
Kim Andersson (4 dont 1 p.)
Martin Boquist (4)
Johan Petersson (3)
Henrik Lundström (3)
Jonas Källman (2)
Jonas Larholm (2)
Robert Arrhenius (1)
Marcus Ahlm (1)
Oscar Carlén
Jan Lennartsson
Magnus Jernemyr

Averti×2  Suspension×3

Averti×2  Suspension×2



18h15 CET
France Drapeau : France 30 - 21
(17 - 8)
Drapeau : Islande Islande Trondheim
Spectateurs : 2 335
Arbitrage : Drapeau : Pologne Miroslaw Baum, Marek Goralczyk

Daouda Karaboué (GB)
Thierry Omeyer (GB)
Nikola Karabatic (10 dont 2 p.)
Olivier Girault (4)
Daniel Narcisse (4)
Jérôme Fernandez (3)
Luc Abalo (2)
Bertrand Gille (2)
Didier Dinart (1)
Cédric Paty (1)
Christophe Kempé (1)
Fabrice Guilbert (1)
Guillaume Gille (1)
Laurent Busselier

Rapport

Birkir Ívar Guðmundsson (GB)
Hreidar Guðmundsson (GB)
Alexander Petersson (5)
Snorri Stein Guðjónsson (4 dont 2 p.)
Guðjón Valur Sigurðsson (4)
Logi Geirsson (2 dont 1 p.)
Einar Hólmgeirsson (2)
Róbert Gunnarsson (2)
Bjarni Fritzson (1)
Vignir Svavarsson (1)
Hannes Jón Jónsson
Sverre Andreas Jakobsson
Ásgeir Örn Hallgrímsson
Sigfús Sigurðsson

Averti×3  Suspension×4 Carton rouge×1

Averti×3  Suspension×2


Tour principal

Groupe II (Trondheim)
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1 Drapeau : France France 8 5 4 0 1 140 126 14
2 Drapeau : Allemagne Allemagne 6 5 3 0 2 139 136 3
3 Drapeau : Suède Suède 5 5 2 1 2 131 131 0
4 Drapeau : Hongrie Hongrie 5 5 2 1 2 145 147 -2
5 Drapeau : Espagne Espagne 4 5 2 0 3 144 138 6
6 Drapeau : Islande Islande 2 5 1 0 4 129 150 -21
22 janvier Drapeau : Allemagne Allemagne 35 27 Drapeau : Islande Islande 16h20
22 janvier Drapeau : Espagne Espagne 27 28 Drapeau : France France 18h30
22 janvier Drapeau : Hongrie Hongrie 27 27 Drapeau : Suède Suède 20h30
23 janvier Drapeau : Espagne Espagne 26 27 Drapeau : Suède Suède 16h15
23 janvier Drapeau : Allemagne Allemagne 23 26 Drapeau : France France 18h15
23 janvier Drapeau : Hongrie Hongrie 28 36 Drapeau : Islande Islande 20h15
24 janvier Drapeau : Espagne Espagne 33 26 Drapeau : Islande Islande 15h20
24 janvier Drapeau : Hongrie Hongrie 31 28 Drapeau : France France 17h20
24 janvier Drapeau : Allemagne Allemagne 31 29 Drapeau : Suède Suède 19h20

18h30 CET
France Drapeau : France 28 - 27
(15 - 15)
Drapeau : Espagne Espagne Trondheim
Spectateurs : 1 890
Arbitrage : Drapeau : Danemark Per Olesen, Lars Ejby Pedersen

Daouda Karaboué (GB)
Thierry Omeyer (GB)
Daniel Narcisse (7)
Bertrand Gille (5)
Nikola Karabatic (4)
Olivier Girault (4 dont 1 p.)
Jérôme Fernandez (4)
Luc Abalo (3)
Guillaume Gille (1)
Didier Dinart
Cédric Paty
Sébastien Ostertag
Christophe Kempé
Fabrice Guilbert

Rapport

José Javier Hombrados (GB)
José Manuel Sierra (GB)
Alberto Entrerríos (5)
Albert Rocas (5 dont 5 p.)
Iker Romero (5 dont 2 p.)
Chema Rodríguez (4)
Rubén Garabaya (3)
Raúl Entrerríos (3)
Ion Belaustegui (2)
Asier Antonio
David Davis
Julen Aguinagalde
Roberto García Parrondo
Juanin García

Averti×2  Suspension×3

Averti×2  Suspension×2



18h15 CET
France Drapeau : France 26 - 23
(11 - 10)
Drapeau : Allemagne Allemagne Trondheim
Spectateurs : 2 945
Arbitrage : Drapeau : Russie Viktor Poladenko, Igor Chernega

Daouda Karaboué (GB)
Thierry Omeyer (GB)
Nikola Karabatic (8)
Jérôme Fernandez (7 dont 1 p.)
Daniel Narcisse (6)
Luc Abalo (2)
Olivier Girault (1)
Bertrand Gille (1)
Didier Dinart (1)
Cédric Paty
Sébastien Ostertag
Christophe Kempé
Fabrice Guilbert
Guillaume Gille

Rapport

Henning Fritz (GB)
Johannes Bitter (GB)
Michael Kraus (6)
Torsten Jansen (5 dont 2 p.)
Florian Kehrmann (4)
Holger Glandorf (2)
Pascal Hens (2)
Christian Zeitz (2)
Markus Baur (1)
Andrej Klimovets (1)
Sebastian Preiß
Lars Kaufmann
Oliver Roggisch
Dominik Klein

Averti×3  Suspension×2

Averti×2  Suspension×5 Carton rouge×1



17h20 CET
France Drapeau : France 28 - 31
(11 - 15)
Drapeau : Hongrie Hongrie Trondheim
Spectateurs : 2 360
Arbitrage : Drapeau : Norvège Kenneth Abrahamsen, Arne M. Kristiansen

Yohann Ploquin (GB)
Daouda Karaboué (GB)
Fabrice Guilbert (6 dont 1 p.)
Cédric Paty (5)
Sébastien Ostertag (4)
Christophe Kempé (3)
Luc Abalo (3 dont 2 p.)
Daniel Narcisse (3)
Nikola Karabatic (2 dont 2 p.)
Olivier Girault (1)
Jérôme Fernandez (1)
Bertrand Gille
Guillaume Gille
Didier Dinart

Rapport

Nenad Puljezević (GB)
Nándor Fazekas (GB)
Ferenc Ilyés (9)
Nikola Eklemović (4)
Szabolcs Zubai (4)
Szabolcs Törő (4)
Tamás Iváncsik (3)
Gergő Iváncsik (3)
Kornél Nagy (1)
Tamás Mocsai (1)
Gábor Herbert (1)
László Nagy (1)
Balázs Laluska
Gábor Császár

Averti×3  Suspension×3

Averti×3  Suspension×5


Demi-finale


15h0 CET
France Drapeau : France 23 - 24
(9 - 11)
Drapeau : Croatie Croatie Håkons Hall, Lillehammer
Arbitrage : Drapeau : Pologne Miroslaw Baum, Marek Goralczyk

Daouda Karaboué (GB)
Thierry Omeyer (GB)
Luc Abalo (7)
Daniel Narcisse (7)
Nikola Karabatic (5 dont 1 p.)
Guillaume Gille (2)
Olivier Girault (1 dont 1 p.)
Jérôme Fernandez (1)
Cédric Paty (2)
Sébastien Ostertag
Christophe Kempé
Fabrice Guilbert
Bertrand Gille
Didier Dinart

Rapport

Vjenceslav Somić (GB)
Mirko Alilović (GB)
Petar Metličić (6)
Ivano Balić (5)
Ivan Čupić (4 dont 2 p.)
Tonči Valčić (3)
Blaženko Lacković (2)
Igor Vori (2)
Nikša Kaleb (1)
Domagoj Duvnjak (1 dont 1 p.)
Josip Valčić
Zlatko Horvat
Denis Špoljarić
Davor Dominiković

Averti×3  Suspension×2

Averti×3  Suspension×1

Match pour la 3e place


13h30 CET
France Drapeau : France 36 - 26
(18 - 9)
Drapeau : Allemagne Allemagne Håkons Hall, Lillehammer
Arbitrage : Drapeau : Ukraine Valentyn Vakula, Aleksandr Ljudovik

Daouda Karaboué (GB)
Thierry Omeyer (GB)
Olivier Girault (8 dont 5 p.)
Daniel Narcisse (7)
Nikola Karabatic (6)
Luc Abalo (6)
Cédric Paty (2)
Sébastien Ostertag (2)
Christophe Kempé (2)
Geoffroy Krantz (1)
Jérôme Fernandez (1)
Guillaume Gille (1)
Fabrice Guilbert
Didier Dinart

Rapport

Henning Fritz (GB)
Johannes Bitter (GB)
Torsten Jansen (7 dont 3 p.)
Pascal Hens (6)
Stefan Schröder (3)
Michael Kraus (3)
Holger Glandorf (2)
Andrej Klimovets (2)
Rolf Hermann (1)
Christian Zeitz (1)
Dominik Klein (1)
Lars Kaufmann
Markus Baur
Frank von Behren

Averti×3  Suspension×3

Averti×3  Suspension×4


Statistiques

Récompenses

Deux joueurs français sont désignés dans l'équipe-type de la compétition[7],[8] :

Buteurs

Nikola Karabatic est également le co-meilleur buteur avec Lars Christiansen et Ivano Balić, tous 3 ayant marqué 44 buts[9]

Statistiques détaillées

Les statistiques détaillées de l'équipe de France sont[10] :

Rang Joueur Tot. Tirs % 7m MJ Moy. Carton jaune Suspension Carton rouge Temps de jeu
1 Nikola Karabatic 44 89 49,4 % 7/14 8 5,5 3 2 0 h 34 min 50 s
2 Daniel Narcisse 43 72 59,7 % 8 5,4 0 3 0 h 40 min 58 s
3 Luc Abalo 31 55 56,4 % 2/3 8 3,9 1 1 0 h 21 min 29 s
4 Olivier Girault 30 44 68,2 % 8/11 8 3,8 3 2 0 h 36 min 34 s
5 Jérôme Fernandez 26 45 57,8 % 1/2 8 3,3 5 0 0 h 2 min 18 s
6 Bertrand Gille 17 20 85 % 7 2,4 3 3 0 h 47 min 27 s
7 Cédric Paty 10 17 58,8 % 0/1 8 1,3 0 3 0 h 42 min 50 s
8 Fabrice Guilbert 7 18 38,9 % 1/2 8 0,9 0 1 0 h 45 min 22 s
9 Christophe Kempé 6 9 66,7 % 8 0,8 0 1 0 h 20 min 51 s
10 Sébastien Ostertag 6 10 60 % 5 1,2 0 0 0 h 54 min 41 s
11 Guillaume Gille 5 12 41,7 % 8 0,6 2 4 0 h 44 min 59 s
12 Didier Dinart 4 6 66,7 % 8 0,5 4 4 0 h 46 min 6 s
13 Laurent Busselier 1 4 25 % 1/2 2 0,5 0 0 1 h 29 min 11 s
14 Geoffroy Krantz 1 1 100 % 1 1,0 1 0 0 h 11 min 24 s
Total 231 402 57,5 % 20/35 8 28,9 22 24 1 h 0 min 0 s

Parmi les statistiques, on peut remarquer la faible efficacité aux jets de 7 mètres, avec un taux de réussite d'un peu plus de 50 % (20 buts marqués sur 35 tentatives).

Gardiens de but

Les statistiques détaillées sont[10] :

Rang Joueur  % Arrêts Tirs MJ Moy. 7m Temps de jeu
1 Thierry Omeyer 34 % 77 229 7 11,0 7/27 h 15 min 38 s
2 Daouda Karaboué 33 % 19 58 8 2,4 0/9 h 15 min 22 s
3 Yohann Ploquin 27 % 6 22 1 6,0 0/0 h 30 min 0 s

Références

  1. « En avant pour conserver son titre », sur handzone.net, (consulté le 22 février 2019)
  2. « Des blessures en cascade », Ligue nationale de handball, (consulté le 22 février 2019)
  3. a b et c « Mohamed Mokrani appelé en équipe de France », sur handzone.net, (consulté le 22 février 2019)
  4. « Du mieux pour Cédric Burdet », sur handzone.net, (consulté le 22 février 2019)
  5. « Laurent Busselier out ! », sur handzone.net, (consulté le 22 février 2019)
  6. « Pas de match mais une belle médaille », sur handzone.net, (consulté le 22 février 2019)
  7. (en) « All-Star Team », sur Site officiel des championnats d'Europe, (consulté le 21 février 2019)
  8. « Deux Bleus dans les meilleurs », sur Handzone.net, (consulté le 21 février 2019)
  9. (en) « Statistiques individuelles de l'Euro 2008 » [PDF], sur Site officiel des championnats d'Europe, (consulté le 21 février 2019)
  10. a et b (en) « Statistiques cumulées des équipes à l’Euro 2008 » [PDF], sur Site officiel des championnats d'Europe, (consulté le 21 février 2019)

Navigation

Liens internes