Équipe de France de futsal FIFA

(Redirigé depuis Équipe de France de futsal)
Drapeau : France Équipe de France
logo
Généralités
Confédération UEFA
Emblème Le coq gaulois
Couleurs Bleu, blanc et rouge
Surnom Les Bleus, Les Tricolores
Classement FWR en augmentation19e (31 janvier 2018)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : France Pierre Jacky
Rencontres officielles historiques
Premier match Belgique Drapeau : Belgique 1 - 3 Drapeau : France France
()
Plus large victoire France Drapeau : France 12 - 0 Drapeau : Saint-Marin Saint-Marin
()
Plus large défaite Hongrie Drapeau : Hongrie 14 - 3 Drapeau : France France
()
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Actualités
Pour la compétition en cours, voir :
Championnat d'Europe de futsal 2018

L'équipe de France de futsal, créée en 1997, est l'équipe nationale qui représente la France dans les compétitions internationales masculines de futsal, sous l'égide de la Fédération française de football (FFF). Elle consiste en une sélection des meilleurs joueurs français.

Historique

Genèse (1997-1998)

La création de l'équipe de France de futsal est liée au développement du futsal en Belgique. En effet, le voisin européen lance cette discipline sportive en 1968, pour devenir un sport national dès 1976 et cherche un adversaire pour un match amical de son équipe espoir. Pour cela, l'équipe de Belgique de futsal se tourne vers son voisin français. Cette invitation contraint la Fédération française de football à mettre dans l'urgence une équipe de France de futsal dont Jacques Devismes, responsable de la formation des éducateurs au sein de la direction technique nationale devient le premier sélectionneur et responsable de la Direction Technique du football en salle.

L'adjoint Pierre Jacky déclare alors  : « Les joueurs ne connaissaient pas vraiment les règles du futsal puisque nous les adaptions dans nos championnats. Nous n’avions même pas de ballons puisque nous jouions encore avec les ballons en feutrine. Nous avions convoqué les joueurs le matin. L’après-midi, nous avons effectué une séance avec un arbitre qui nous expliquait les règles. Même nous, les entraineurs, ne connaissions pas les détails du règlement ». L'équipe de France de futsal démarre ainsi son histoire officielle le 17 mars 1997 à Mouscron, par une victoire en Belgique 1-3.

En dépit de cette victoire, le niveau de l’équipe de France n'est pas satisfaisant pour pouvoir rivaliser avec ses voisins européens. Tout reste à faire pour Devismes, mais son départ pour l'AS Monaco en tant que préparateur physique stoppe rapidement l’aventure du futsal français et de son équipe nationale.

Un regain d’intérêt pour le futsal a lieu en 1998 et l'arrivée d'Aimé Jacquet en tant que Directeur Technique National. Celui-ci relance véritablement l’équipe de France de futsal. Il nomme ainsi James Doyen sélectionneur de la nouvelle équipe. Doyen s'attache les services de Pierre Jacky qui avait débuté l’aventure aux côtés de Jacques Devismes et constitue dès lors le premier staff de l’équipe de France de futsal.

Lent développement (1999-2010)

En 2004, Pierre Jacky, adjoint depuis la création de l'équipe nationale, prend les commandes de la sélection. « Au début, nous n'avions pas de championnat donc on faisait une équipe de France avec des joueurs de foot (traditionnel), complétée avec des « futsaleurs » de la Ligue du Nord qui jouaient à l'époque en Belgique »[2].

Époque moderne

En 2009, le championnat de France est créé sous l’égide de la Fédération française de football.

Lors de la saison 2010-2011, l'équipe de France est en pleine restructuration. Elle participe à un tournoi à Tripoli où elle se classe quatrième sur seize nations.

L'année suivante, l'équipe de France décroche son ticket pour le tour principal de qualifications de l'Euro 2012 après ses victoires 6-1, 3-1 et 2-1 respectivement face à Malte, la Lituanie et la Bulgarie. Le tour principal se déroule du 24 au 27 février 2012 en Azerbaïdjan avec l'Espagne, le Kazakhstan et le pays hôte. Les Français subissant trois défaites de rang et ne participent pas à la compétition.

Lors de la phase qualificative pour la Coupe du monde de 2012 qui se déroule du 18 octobre au 19 décembre 2011, la France se qualifie en tant que meilleur 2e sur l'ensemble des sept poules du tour préliminaire de la zone européenne. Mais l'équipe ne parvient pas à se qualifier pour le mondial, enregistrant deux défaites face à la Slovaquie (3-1) et le Portugal (6-0) contre une victoire contre la Lituanie (3-2), ce qui la laisse troisième de son groupe au tour principal.

Au début de l'année 2013, la sélection nationale reçoit, à Nice du 23 au 26 janvier, le tour préliminaire de qualification à l'Euro 2014. Victorieux des deux premières rencontres face à Saint-Marin (12-0), plus large victoire de l'histoire, et Gibraltar (6-2), les Bleus affrontent le Monténégro, premier de la poule à la différence de but. Le match nul (1-1) laisse l'adversaire s'adjuger l'unique billet pour le tour principal.

En 2015, les Bleus se qualifient pour le tour principal de l'Euro 2016, après trois victoires face à Saint-Marin (5-1), l'Albanie (5-2) et la Moldavie (4-2). Mais deux défaites consécutives face à la République tchèque (3-5) et la Slovénie (2-11) les empêche d'accéder au tournoi.

Fin septembre 2017, en barrage pour l'Euro 2018, les Français viennent à bout de la Croatie (1-1 à domicile puis 4-5 à l'extérieur). Ils obtiennent le premier tournoi international de l'histoire française du futsal[3]. Les Bleus, seuls amateurs de la compétition[4], sont entre autres emmenés par Samir Alla, Landry N'Gala, Kévin Ramirez et le gardien emblématique Djamel Haroun[5]. Lors du premier match, les Tricolores tiennent en échec l'Espagne (4-4), championne d’Europe en titre et septuple vainqueur de l’épreuve, après avoir même mené 1-0, 2-1 puis 4-2[6].

Résultats

Palmarès

Le palmarès de l'équipe de France est vierge de compétitions officielles.

Parcours dans les compétitions internationales

Coupe du monde

Parcours de l'équipe de France en Coupe du monde
Année Position Année Position Année Position
Drapeau des Pays-Bas 1989 Non qualifiée Drapeau du Guatemala 2000 Non qualifiée Drapeau de la Thaïlande 2012 Non qualifiée
Drapeau de Hong Kong 1992 Non qualifiée Drapeau de la République de Chine 2004 Non qualifiée Drapeau de la Colombie 2016 Non qualifiée
Drapeau de l'Espagne 1996 Non qualifiée Drapeau du Brésil 2008 Non qualifiée Pays inconnu 2020 À venir

Championnat d'Europe

Parcours de l'équipe de France en Championnat d'Europe
Année Position Année Position Année Position
Drapeau de l'Espagne 1996 Non qualifiée Drapeau de la République tchèque 2005 Non qualifiée Drapeau de la Belgique 2014 Non qualifiée
Drapeau de l'Espagne 1999 Non qualifiée Drapeau du Portugal 2007 Non qualifiée Drapeau de la Serbie 2016 Non qualifiée
Drapeau de la Russie 2001 Non qualifiée Drapeau de la Hongrie 2010 Non qualifiée Drapeau de la Slovénie 2018 Phase de groupes
Drapeau de l'Italie 2003 Non qualifiée Drapeau de la Croatie 2012 Non qualifiée Drapeau : Inconnu 2022 À venir

Infrastructures

Personnalités

Sélectionneurs

Sélectionneurs de l'équipe de France
Année Position
1997-1998 Drapeau : France Jacques Devismes
1998-2004 Drapeau : France James Doyen
2004- Drapeau : France Pierre Jacky

Effectif actuel

Effectif de l'équipe de France de futsal à l'Euro 2018 au 10 janvier 2018
Joueurs     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
1 G Haroun, DjamelDjamel Haroun Capitaine 12 712 6/7/1983 (34 ans) 118[5] 999 Drapeau : France Roubaix AFS
12 G Kerroumi, Ba El MaaroufBa El Maarouf Kerroumi 8 729 1/6/1994 (23 ans) 999 999 Drapeau : France SC Hérouville
16 G Durot, JoévinJoévin Durot 11 839 25/11/1985 (32 ans) 999 999 Drapeau : Belgique Futsal My-Cars Roselies
5 D Ba, BoulayeBoulaye Ba 9 105 21/5/1993 (24 ans) 999 999 Drapeau : France Kremlin-Bicêtre
6 D Ramirez, KévinKévin Ramirez 11 216 10/8/1987 (30 ans) 38 14 Drapeau : France Acces Futsal Club 2014
8 D Aigoun, AzdineAzdine Aigoun 11 307 11/5/1987 (30 ans) 999 999 Drapeau : France Kremlin-Bicêtre
18 D Kebe, SambaSamba Kebe 11 100 4/12/1987 (30 ans) 999 999 Drapeau : France Garges Djibson ASC
2 A Belhaj, SidSid Belhaj 9 553 28/2/1992 (26 ans) 999 999 Drapeau : France Acces Futsal Club
7 A De Sa Andrade, MichaëlMichaël De Sa Andrade 8 290 14/8/1995 (22 ans) 999 999 Drapeau : France Garges Djibson ASC
10 A Mohammed, AbdessamadAbdessamad Mohammed 9 998 10/12/1990 (27 ans) 999 999 Drapeau : France Acces Futsal Club
11 A N'gala, LandryLandry N'gala 9 087 8/6/1993 (24 ans) 999 999 Drapeau : France Garges Djibson ASC
14 A Alla, SamirSamir Alla 12 141 27/1/1985 (33 ans) 36[5] 999 Drapeau : France SC Hérouville
19 A Gasmi, AdrienAdrien Gasmi 11 719 25/3/1986 (32 ans) 999 999 Drapeau : France Kremlin-Bicêtre
20 A Mouhoudine, SouheilSouheil Mouhoudine 8 428 29/3/1995 (23 ans) 999 999 Drapeau : France Acces Futsal Club
Sélectionneur
Sélectionneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : France Cyrille Jehl
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau : France Thomas Bartolini
Kinésithérapeute(s)
  • Drapeau : France Franck Gellie
Médecin(s)
  • Drapeau : France Kamel Chouarbi



Légende


Effectif sur le site de la fédération 


Médias

Pour son premier match dans un Euro de fustal en 2018, face aux tenants du titre espagnols (4-4), les Bleus sont suivis en moyenne par 340 000 téléspectateurs sur la chaîne L'Équipe, diffuseur de la compétition, avec un pic à 522 000 téléspectateurs en fin de match[7].

Notes et références

  1. « Futsal World Ranking », sur futsalworldranking.be, (consulté le 31 janvier 2018)
  2. « L'Euro 2018, un coup d'accélérateur pour la pratique du futsal en France ? », sur eurosport.fr, (consulté le 1er février 2018)
  3. « Victoire (5-4) et qualification historique », sur fff.fr, (consulté le 1er février 2018)
  4. « Euro de futsal : l'équipe de France, des amateurs face aux pros », sur europe1.fr, (consulté le 2 février 2018)
  5. a, b et c « L’éclosion fulgurante du futsal en France », sur la-croix.com, (consulté le 2 février 2018)
  6. « La France tient tête à l'Espagne (4-4) », sur fff.fr, (consulté le 1er février 2018)
  7. « Euro de Futsal : 340 000 téléspectateurs devant France-Espagne », sur lequipe.fr, (consulté le 2 février 2018)

Annexes

Articles connexes

Liens externes