Équipe de Belgique de football en 1939

Drapeau : Belgique Équipe de Belgique
1939
Généralités
Entraîneur Drapeau : Angleterre Jack Butler
Drapeau : Belgique Hector Goetinck
Résultats
Matchs amicaux 7 matchs
1 victoire, 5 défaites, 1 nul
Meilleur buteur Jean Capelle (3)
Raymond Braine (3)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Chronologie

L'équipe de Belgique de football connaît en 1939 une ultime saison « normale » avant que n'éclate la Seconde Guerre mondiale. Elle dispute sept matchs officiels pour un bilan d'une victoire, cinq défaites et un match nul et ne rencontre non pas deux fois, comme à l'habitude, mais à trois reprises les Pays-Bas.

Résumé de la saison

Les équipes de Belgique (en haut) et des Pays-Bas (en bas) avant le coup d'envoi de la rencontre disputée le à Deurne.

La saison débute par la toute première rencontre internationale enregistrée cette année-là et la réception de Crystal Palace, à Bruxelles le , qui se conclut par une victoire flatteuse (5-4) des Diables Rouges sur la formation britannique devant quelque 5 000 spectateurs[1]. L'équipe belge avait incorporé pour l'occasion quelques nouveaux éléments dont l'adaptation rapide et la bonne entente avec les routiniers étaient sans aucun doute à la base de ce succès, qui n'est cependant pas reconnu officiellement vu qu'il s'agit d'un match contre une équipe de club.

La Mannschaft revient en visite en Belgique fin janvier pour la première fois en quatre ans depuis leur plantureuse victoire (1-6) le , l'occasion une nouvelle fois pour les internationaux belges de prendre une leçon de la part de leurs voisins teutons (1-4)[2], supérieurs techniquement et tactiquement. Si ceux-ci sortirent méritoirement vainqueurs, la rencontre aurait pu néanmoins prendre un tout autre tour si les Belges avaient concrétisé certaines de leurs occasions franches mais l'équilibre pencha définitivement en faveur des Allemands lorsque Bernard Voorhoof dut faire l'impasse sur la seconde mi-temps suite à une légère commotion encourue lors d'un choc violent avec le gardien de but viennois Willibald Schmaus. Ils prendront tout de même leur revanche (5-2) plus tard dans la saison, le et toujours au Heysel, lors de la venue d'une sélection régionale de joueurs issus d'Allemagne de l'Ouest, qui n'était évidemment pas encore une nation, mais ce succès ne figure toutefois pas au palmarès officiel[3],[4].

Un moment particulier lors de Pays-Bas-Belgique du  : le gardien de but hollandais, Niek Michel, est battu mais un joueur belge empêche le ballon d'entrer dans le but.

Une autre rencontre officieuse, le , face à une sélection londonienne permet à la Belgique de remporter (4-3)[5] son second succès de rang sur une formation anglaise avant d'accueillir, un mois plus tard, les Pays-Bas pour la première des trois confrontations de la saison et de s'imposer (5-4), grâce notamment à un triplé de Jean Capelle, ses trois seules réalisations cette année-là, aux termes d'une rencontre comme toujours très disputée au Bosuil d'Anvers[6].

Fin avril, le match retour à Amsterdam, toujours aussi serré, tourne à l'avantage des Bataves (3-2)[7] alors que la Belgique s'était déjà inclinée sur le même score huit jours plus tôt à Rotterdam face à la sélection officieuse hollandaise des Zwaluwen [8].

Trois semaines plus tard, à quatre jours d'intervalle, ce sont tour à tour la Suisse et la France qui viennent s'imposer respectivement à Rocourt (1-2)[9] et à Bruxelles (1-3)[10].

Les Diables Rouges se déplacent ensuite fin mai en Pologne et décrochent un nul encourageant (3-3)[11], trois mois avant l'invasion du pays par les Allemands.

La saison se clôture par une sévère défaite (5-2) face aux Oranje à l'occasion d'un match amical organisé au Stade de Feyenoord à Rotterdam afin de célébrer le 50e anniversaire de la fédération néerlandaise de football (KNVB)[12]. Cette rencontre ne fut toutefois pas reconnue comme rencontre officielle et ne figure donc pas dans les statistiques officielles des deux équipes.

Sentant le vent de la guerre souffler vers l'ouest, Jack Butler était entretemps retourné au pays et Hector Goetinck allait reprendre le flambeau de l'équipe nationale pour la dernière joute de l'année et ce jusqu'au début du conflit en Belgique l'année suivante.

Les matchs

Match amical Belgique Drapeau : Belgique 1 - 4 Drapeau : Allemagne Allemagne Stade du Centenaire
Laeken, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Stijnen But inscrit après 43 minutes43e (pén.) (1 – 2) Binder But inscrit après 12 minutes12e
Schön But inscrit après 18 minutes18e
Lehner But inscrit après 65 minutes65e
Hahnemann But inscrit après 90 minutes90e
Spectateurs : 35 425
Arbitrage : Drapeau : Suède Rudolf Eklöw
Rapport

Match amical Belgique Drapeau : Belgique 5 - 4 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Bosuilstadion
Deurne, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Capelle But inscrit après 9 minutes9e But inscrit après 39 minutes39e But inscrit après 79 minutes79e
Fievez But inscrit après 33 minutes33e
R. Braine But inscrit après 72 minutes72e
(3 – 2) Vente But inscrit après 26 minutes26e But inscrit après 76 minutes76e
Smit But inscrit après 43 minutes43e (pén.)
Dräger But inscrit après 67 minutes67e
Spectateurs : 45 781
Arbitrage : Drapeau : France Charles de la Salle
Rapport

Match amical Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 3 - 2 Drapeau : Belgique Belgique Stade olympique d'Amsterdam
Amsterdam, Pays-Bas

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Dräger But inscrit après 5 minutes5e
Vente But inscrit après 50 minutes50e But inscrit après 71 minutes71e
(1 – 1) R. Braine But inscrit après 3 minutes3e
Buyle But inscrit après 70 minutes70e
Spectateurs : 53 000
Arbitrage : Drapeau : Angleterre Thomas J. Thompson
Rapport

Match amical Belgique Drapeau : Belgique 1 - 2 Drapeau : Suisse Suisse Stade Vélodrome Oscar Flesch
Rocourt, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Voorhoof But inscrit après 53 minutes53e (0 – 1) A. Abegglen But inscrit après 9 minutes9e
Lajo But inscrit après 64 minutes64e
Spectateurs : 21 111
Arbitrage : Drapeau : France Roger Conrié
Rapport

Match amical Belgique Drapeau : Belgique 1 - 3 Drapeau : France France Stade du Centenaire
Laeken, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Lamoot But inscrit après 62 minutes62e (0 – 1) Koranyi But inscrit après 28 minutes28e But inscrit après 85 minutes85e
Mathé But inscrit après 48 minutes48e
Spectateurs : 35 793
Arbitrage : Drapeau : Angleterre Sidney Donaldson
Rapport

Match amical Pologne Drapeau : Pologne 3 - 3 Drapeau : Belgique Belgique Stadion Miejski
Łódź, Pologne

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Wilimowski But inscrit après 5 minutes5e But inscrit après 26 minutes26e
Wostal  But inscrit après 48 minutes48e
(2 – 1) Fievez But inscrit après 42 minutes42e
R. Braine But inscrit après 56 minutes56e
Isemborghs But inscrit après 89 minutes89e
Spectateurs : 18 000
Arbitrage : Drapeau : Suisse Karl Wunderlin 
Rapport

Non officiel Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 5 - 2 Drapeau : Belgique Belgique Stade de Feyenoord
Rotterdam, Pays-Bas

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Vente But inscrit après 30 minutes30e
Dräger But inscrit après 40 minutes40e
de Harder But inscrit après 44 minutes44e
Smit But inscrit après 57 minutes57e But inscrit après 70 minutes70e (pén.)
(3 – 1) Buyle But inscrit après 10 minutes10e
Voorhoof But inscrit après 75 minutes75e
Spectateurs : 30 000
Arbitrage : Drapeau : Luxembourg Willi Pfirrmann

Note : Ce match amical fut organisé pour célébrer le 50e anniversaire de la fédération néerlandaise de football (KNVB) mais ne fut pas reconnu comme rencontre officielle et ne figure donc pas dans les statistiques officielles des deux équipes.

Les joueurs

Joueurs Drapeau : Allemagne
Amical
Drapeau : Pays-Bas
Amical
Drapeau : Pays-Bas
Amical
Drapeau : Suisse
Amical
Drapeau : France
Amical
Drapeau : Pologne
Amical
Drapeau : Pays-Bas
Non officiel
Gardiens de but
Albert De Raedt (La Gantoise) 90[a] 90 90
Arnold Badjou (Daring Club de Bruxelles) 90 90 90 90[b]
Défenseurs
Robert Paverick (Royal Antwerp FC) 90 90 90 90 90 90 Capitaine 90 Capitaine
Georges Van Calenberg (RSC Anderlecht) 90[a] 90 90 90 90 90 90
François Gommers (K Beerschot VAC) 90[b] 90
Armand Van de Kerkhove  (White Star AC) 90
Milieux
Pierre Dalem (Standard de Liège) 90[b]
Émile Stijnen (Olympic Club de Charleroi) 90 Capitaine But inscrit [c] 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine 90[b] Capitaine
Paul Henry (Daring Club de Bruxelles) 90 90 90 90 90 90 90
François Winnepenninckx (Union Saint-Gilloise) 90[a],[b]
John Van Alphen (K Beerschot VAC) 90 90 90 90 90
Attaquants
Bernard Voorhoof (K Lierse SK) 90 90 90 90 But inscrit 90 But inscrit
Henri Isemborghs (K Beerschot VAC) 90 90 90 90 But inscrit [b]
Raymond Braine (K Beerschot VAC) 90 90 But inscrit 90 But inscrit 90 90 90 But inscrit [b] 90
Fernand Buyle (Daring Club de Bruxelles) 90 90 But inscrit [c] 90 90 But inscrit
Jean Fievez (White Star AC) 90 But inscrit 90 90 90 90 But inscrit [b] 90
Jean Capelle (Standard de Liège) 90 But inscrit But inscrit But inscrit 90 90 90[b]
Georges Demulder (White Star AC) 90[a],[b]
Robert Lamoot (Olympic Club de Charleroi) 90 But inscrit 90[b]
Jules Van Craen (K Lierse SK) 90
  1. a, b, c et d Première sélection officielle pour le joueur.
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k Dernière sélection officielle pour le joueur.
  3. a et b Premier but officiel pour le joueur.

Sources

Références

  1. (nl) « ROODE DUIVELS-CHRYSTAL PALACE 5-4. », sur delpher.nl, Het Vaderland : staat- en letterkundig nieuwsblad, (consulté le 22 octobre 2016)
  2. (nl) « BELGIË—DUITSCHLAND. GEFLATTEERDE 4-1 ZEGE DER DUITSCHERS. », sur delpher.nl, Algemeen Handelsblad, (consulté le 23 octobre 2016)
  3. (nl) « VOETBAL. ROODE DUIVELS—WEST-DUITSCHLAND, 5—2. », sur delpher.nl, Limburgsch Dagblad, (consulté le 22 octobre 2016)
  4. (nl) « VOETBAL. », sur historischekranten.be, De Gazet van Poperinghe, (consulté le 22 octobre 2016)
  5. (nl) « VOETBAL. ROODE DUIVELS—LONDENCOMBINATIE 4—3 De rust ging in met 1—0. », sur delpher.nl, Algemeen Handelsblad, (consulté le 22 octobre 2016)
  6. (nl) « BELGIË—NEDERLAND 5—4. EEN VOETBALVELDSLAG IN ANTWERPEN. », sur delpher.nl, Algemeen Handelsblad, (consulté le 23 octobre 2016)
  7. (nl) « NEDERLAND—BELGIË 3—2. NEDERLAAG VAN ANTWERPEN GEWROKEN. », sur delpher.nl, Algemeen Handelsblad, (consulté le 23 octobre 2016)
  8. (nl) « SPORT EN WEDSTRIJDEN. VOETBAL. ZWALUWEN WINNEN VAN ROODE DUIVELS 3-2. », sur delpher.nl, Dagblad De Grondwet, (consulté le 22 octobre 2016)
  9. (nl) « BELGIË—ZWITSERLAND 1—2. », sur delpher.nl, Delftsche Courant, (consulté le 22 octobre 2016)
  10. (nl) « VOETBAL. BELGIË—FRANKRIJK 1—3. », sur delpher.nl, De Gooi- en Eemlander : nieuws- en advertentieblad, (consulté le 22 octobre 2016)
  11. (nl) « POLEN—BELGIË 3—3. », sur delpher.nl, Provinciale Geldersche en Nijmeegsche Courant, (consulté le 23 octobre 2016)
  12. (nl) « Nederland wint den Jubileum-wedstrijd tegen België », sur delpher.nl, Limburgsch Dagblad, (consulté le 23 octobre 2016)

Bibliographie

  • COLIN, François. Les Diables Rouges : 1900-2014 / François Colin ; [traduction du néerlandais : Étienne Terroir]. - Bruxelles : Racine, 2014. - 1 vol. (204p.) : ill., couv. ill en coul. ; (ISBN 978-2-87386-892-5)
  • HUBERT, Christian. Le siècle des Diables rouges / Christian Hubert. - Bruxelles : Luc Pire, 2006. - 1 vol. (152p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 2-87415-684-1)
  • Collectif. Le Dictionnaire des Diables Rouges / Bruno Govers, Pierre Bilic, Claude Henrot, Bruno Dubois, Pierre Danvoye. - Bruxelles : Euro Images Productions, 2000. - 1 vol. (320p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 978-9-0766-2811-0)
  • GULDEMONT, Henry. 100 ans de football en Belgique: 1895-1995, Union royale belge des sociétés de football association / Henry Guldemont, Bob Deps. - Bruxelles : Vif  éd., 1995. - 1 vol. (312 p.) : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 31 cm. (ISBN 90-5466-151-8) (rel.).
  • HUBERT, Christian. Les diables rouges (édition revue et augmentée) / Christian Hubert. - Tournai: Gamma, 1981. - 1 vol. (253p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 2-7130-0494-2)