Équipe de Belgique de football en 1935

Équipe de Belgique de football en 1935
Drapeau : Belgique Équipe de Belgique
1935
Généralités
Entraîneur Drapeau : Royaume de Hongrie Jules Turnauer 
Drapeau : Angleterre Jack Butler
Résultats
Matchs amicaux 6 matchs
1 victoire, 3 défaites, 2 nuls
Meilleur buteur Joseph Van Beeck (3)
Henri Isemborghs (3)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Chronologie

Résumé de la saison

C'est sous la houlette d'un nouvel entraîneur que l'équipe de Belgique de football entame l'année en 1935, le hongrois Jules Turnauer , qui avait mené le Lierse à son premier titre de champion en 1932, reprit en effet les rênes de la sélection nationale. Il n'allait cependant par rester longtemps en poste, ni laisser un souvenir impérissable.

Son règne débute par un déplacement en terre batave pour la première manche de l'habituel double-duel des plats pays, une rencontre qui se solde par une défaite (4-2)[1], sur un triplé de Beb Bakhuys dans le dernier quart d'heure alors que les Belges menaient pourtant au repos (1-2).

Le gardien de but belge, Arnold Badjou, s'empare du cuir et met fin à une offensive néerlandaise en intervenant devant Beb Bakhuys et Wim Lagendaal lors de la rencontre Pays-Bas-Belgique (4-2), jouée le à Amsterdam.

Deux semaines plus tard, la Belgique partage l'enjeu (1-1)[2] avec la France à l'issue d'une rencontre au parfum de polémique : Étienne Mattler, blessé à la cuisse, fut remplacé juste avant la mi-temps par Jules Vandooren mais les officiels belges protestèrent pendant le repos car la FIFA n'autorisait à l'époque les remplacements que jusqu'à la 40e minute, de ce fait Jules Vandooren dut se retirer et Étienne Mattler fut obligé de revenir sur le terrain pour la seconde période. Raymond Braine fit aussi son grand retour à l'occasion de ce match, à la demande pressante de la fédération qui s'était enfin rendue compte que, afin de sortir de la crise dans laquelle était en train de s'engluer le football belge, il était urgent d'abandonner la réglementation ridicule du footballeur-cafetier professionnel. Après une longue hésitation, Braine accepta d'effectuer de temps à autre le déplacement depuis la Tchécoslovaquie.

Il serait toutefois absent fin avril, à l'occasion d'une défaite cinglante (1-6)[3] face à la Mannschaft à domicile au Heysel qui eut raison de Turnauer, remercié après un séjour aussi bref que discret.

Le coach hongrois fut remplacé par le premier entraîneur qui allait marquer de manière notable l'équipe nationale belge : Jack Butler, ex-international anglais et ancienne gloire d'Arsenal qui allait révolutionner le football au Daring, offrant deux titres consécutifs (1935-36 et 1936-37) au club molenbeekois et qui, surtout, avait importé la fameuse tactique du WM qui faisait fureur à l'époque dans les îles britanniques.

Le Britannique n'allait pas tout de suite imposer sa méthode à ses poulains internationaux mais, après une première défaite à domicile (0-2)[4] face aux Pays-Bas et un nul encourageant (2-2) contre la Suisse[5], Butler allait recueillir ses premiers lauriers à la suite d'une victoire éclatante (5-1) en fin d'année contre la Suède[6]. Les résultats allaient encore connaître quelques soubresauts l'année suivante mais la Belgique allait signer alors son plus grand exploit qui aurait bien plus de rententissement sur la planète football que sa médaille d'or à Anvers.

Les matchs

Match amical Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 4 - 2 Drapeau : Belgique Belgique Stade olympique d'Amsterdam
Amsterdam, Pays-Bas

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Lagendaal But inscrit après 37 minutes37e
Bakhuys But inscrit après 75 minutes75e But inscrit après 80 minutes80e But inscrit après 85 minutes85e
(1 – 2) Van Beeck But inscrit après 16 minutes16e
Voorhoof But inscrit après 27 minutes27e
Spectateurs : 33 000
Arbitrage : Drapeau : Angleterre Bert Fogg 
Rapport

Match amical Belgique Drapeau : Belgique 1 - 1 Drapeau : France France Stade du Centenaire
Laeken, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Van Beeck But inscrit après 64 minutes64e (0 – 1) Courtois But inscrit après 20 minutes20e Spectateurs : 35 000
Arbitrage : Drapeau : Suisse Rudolphe Wittwer 
Rapport

Note : Blessé à la cuisse, Étienne Mattler fut remplacé par Jules Vandooren à la 43e minute mais les officiels belges protestèrent pendant la mi-temps (la FIFA n'autorisant à l'époque les remplacements que jusqu'à la 40e minute) et Étienne Mattler fut obligé de revenir sur le terrain à la reprise et Jules Vandooren de se retirer.


Match amical Belgique Drapeau : Belgique 1 - 6 Drapeau : Troisième Reich (1933-1935)Drapeau : Allemagne Allemagne Stade du Centenaire
Laeken, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Isemborghs But inscrit après 1 minutes1e (1 – 2) Fath  But inscrit après 2 minutes2e But inscrit après 75 minutes75e
Lenz  But inscrit après 32 minutes32e But inscrit après 67 minutes67e
Damminger  But inscrit après 72 minutes72e But inscrit après 85 minutes85e
Spectateurs : 35 000
Arbitrage : Drapeau : Pays-Bas Johannes van Moorsel
Rapport

Note : Le but belge fut inscrit après seulement 25 secondes de jeu !


Match amical Belgique Drapeau : Belgique 0 - 2 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Stade du Centenaire
Laeken, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
(0 – 1) Smit But inscrit après 6 minutes6e
Bakhuys But inscrit après 57 minutes57e
Spectateurs : 50 000
Arbitrage : Drapeau : Angleterre Bert Fogg 
Rapport

Match amical Belgique Drapeau : Belgique 2 - 2 Drapeau : Suisse Suisse Stade du Centenaire
Laeken, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Minelli But inscrit après 54 minutes54e (csc)
Van Beeck But inscrit après 58 minutes58e
(0 – 2) Stijnen But inscrit après 23 minutes23e (csc)
Kielholz But inscrit après 35 minutes35e
Spectateurs : 27 000
Arbitrage : Drapeau : Pays-Bas Johannes Mutters
Rapport

Match amical Belgique Drapeau : Belgique 5 - 1 Drapeau : Suède Suède Stade du Centenaire
Laeken, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Van Caelenberghe But inscrit après 15 minutes15e
Capelle But inscrit après 18 minutes18e But inscrit après 74 minutes74e
Isemborghs But inscrit après 57 minutes57e But inscrit après 80 minutes80e
(2 – 1) Nilsson  But inscrit après 12 minutes12e Spectateurs : 15 000
Arbitrage : Drapeau : Allemagne Karl Weingärtner
Rapport

Les joueurs

Joueurs Drapeau : Pays-Bas
Amical
Drapeau : France
Amical
Drapeau : Troisième Reich (1933-1935)Drapeau : Allemagne
Amical
Drapeau : Pays-Bas
Amical
Drapeau : Suisse
Amical
Drapeau : Suède
Amical
Gardiens de but
Arnold Badjou (Daring Club de Bruxelles) 90 90 43 Remplacé
Frans Christiaens (K Lierse SK) 47[a] Entré  90 90 90
Défenseurs
Robert Paverick (Royal Antwerp FC) 90[a] 90 90 90 90 90
Philibert Smellinckx (Union Saint-Gilloise) 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine
Milieux
Pierre Dalem (Standard de Liège) 90[a] 90 90 90 90 90
Émile Stijnen (K Berchem Sport) 90 90 90 90 90 But inscrit 90
Jean Claessens (Union Saint-Gilloise) 90 90 90 90 70 Remplacé 90
Hadelin Viellevoye (RFC Bressoux) 90[a],[b]
Alphonse De Winter (K Beerschot VAC) 20[a] Entré 
Jean Jamers (RRFC Montegnée) 90[a]
Attaquants
François De Vries (Royal Antwerp FC) 90 90 90 90
Bernard Voorhoof (K Lierse SK) 90 But inscrit 90 90 90 90 90
Marius Mondelé (Daring Club de Bruxelles) 90[a] 65 Entré  90
Henri Isemborghs (K Beerschot VAC) 90[a] 90 90 But inscrit[c] 90 But inscrit But inscrit[c]
Joseph Van Beeck (Royal Antwerp FC) 90 But inscrit 90 But inscrit 90 90 But inscrit[b]
Raymond Braine (Drapeau : Tchécoslovaquie AC Sparta Prague) 90 90
Jacques Van Caelenberghe (Union Saint-Gilloise) 90[a] 90 90 But inscrit[c]
Jean Capelle (Standard de Liège) 35 Remplacé 90 But inscrit But inscrit
Guillaume Ulens (Royal Antwerp FC) 90[a],[b]
  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j Première sélection officielle pour le joueur.
  2. a, b et c Dernière sélection officielle pour le joueur.
  3. a, b et c Premier but officiel pour le joueur.

Sources

Références

  1. (nl) « VOETBAL. NEDERLAND-BELGIE 4-2. », sur delpher.nl, Leeuwarder Nieuwsblad : goedkoop advertentieblad, (consulté le 25 octobre 2016)
  2. (nl) « Voetbal. BELGIE—FRANKRIJK 1—1. », sur delpher.nl, Provinciale Overijsselsche en Zwolsche Courant, (consulté le 25 octobre 2016)
  3. (nl) « VOETBAL. GROOTE NEDERLAAG VAN BELGIË. », sur delpher.nl, Algemeen Handelsblad, (consulté le 25 octobre 2016)
  4. (nl) « SPORT. VOETBAL. NEDERLAND WINT VAN BELGIË. », sur delpher.nl, Nieuwsblad van het Noorden, (consulté le 25 octobre 2016)
  5. (nl) « België-Zwitserland 2-2 », sur delpher.nl, Nieuwsblad van het Noorden, (consulté le 25 octobre 2016)
  6. (nl) « VOETBAL IN HET BUITENLAND. BELGIË—ZWEDEN 5-1. De Roode Duivels herleven. », sur delpher.nl, Nieuwe Tilburgsche Courant, (consulté le 25 octobre 2016)

Bibliographie

  • COLIN, François. Les Diables Rouges : 1900-2014 / François Colin ; [traduction du néerlandais : Étienne Terroir]. - Bruxelles : Racine, 2014. - 1 vol. (204p.) : ill., couv. ill en coul. ; (ISBN 978-2-87386-892-5)
  • HUBERT, Christian. Le siècle des Diables rouges / Christian Hubert. - Bruxelles : Luc Pire, 2006. - 1 vol. (152p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 2-87415-684-1)
  • Collectif. Le Dictionnaire des Diables Rouges / Bruno Govers, Pierre Bilic, Claude Henrot, Bruno Dubois, Pierre Danvoye. - Bruxelles : Euro Images Productions, 2000. - 1 vol. (320p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 978-9-0766-2811-0)
  • GULDEMONT, Henry. 100 ans de football en Belgique: 1895-1995, Union royale belge des sociétés de football association / Henry Guldemont, Bob Deps. - Bruxelles : Vif  éd., 1995. - 1 vol. (312 p.) : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 31 cm. (ISBN 90-5466-151-8) (rel.).
  • HUBERT, Christian. Les diables rouges (édition revue et augmentée) / Christian Hubert. - Tournai: Gamma, 1981. - 1 vol. (253p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 2-7130-0494-2)