Équipe de Belgique de football en 1934

Drapeau : Belgique Équipe de Belgique
1934
Généralités
Entraîneur Drapeau : Belgique Hector Goetinck
Résultats
Coupe du monde Huitièmes de finale
3 matchs
2 défaites, 1 nul
Matchs amicaux 2 matchs
2 défaites
Meilleur buteur Bernard Voorhoof (5)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Chronologie

Le bilan de l'équipe de Belgique de football est catastrophique en 1934 avec quatre défaites, dont deux véritables raclées (9-3 et 5-2), et un partage des points, en cinq rencontres.

Résumé de la saison

Le gardien de but belge, André Vandeweyer, encaisse l'un des neuf buts que les Oranje empileront aux Diables Rouges, le à Amsterdam.

Une nouvelle édition de la Coupe du monde était organisée cette année-là, cette fois en Europe et plus précisément en Italie. L'intérêt était dès lors nettement plus important que pour le très long déplacement uruguayen et il y avait cette fois beaucoup plus de candidats, tant et si bien qu'il fut nécessaire d'organiser des éliminatoires. La Belgique fut versée dans un groupe à trois participants, dont deux qualifiés, en compagnie des Pays-Bas et de l'Irlande.

Au vu des résultats de l'année précédente et d'une première défaite à domicile face aux Bleus (2-3) en janvier[1], les Diables Rouges n'entamèrent pas ces qualifications sous les meilleurs auspices. Ils ne purent d'ailleurs pas ramener mieux qu'un partage (4-4) de leur déplacement à Dublin[2],[3]. Comble de malchance, Stanley Van Den Eynde allait lors de cette partie être victime d'une fracture de la jambe, une blessure qui allait le tenir éloigné des terrains pendant trois ans. En l'honneur du roi Albert 1er, roi des Belges, décédé le à Marche-les-Dames, une minute de silence fut respectée avant le début de cette rencontre et les joueurs belges portèrent un brassard en crêpe noir en signe de deuil. C'était la première fois aussi que l'équipe belge était accompagnée officiellement par quelques supporters, en effet le tout premier club de supporters, appelé le Belgian supporters club, avait vu le jour le , à l'initiative d'Adrien Milecamp, qui avait assuré le commentaire du premier match radiodiffusé dans le royaume (Belgique-Angleterre du ), et de Marcel Fluche, ancien président du Daring.

Quinze jours plus tard, le Belges rendent visite à leurs voisins du Nord et se font littéralement étriller à Amsterdam (9-3)[4], avec des doublés de Beb Bakhuys et Kick Smit ainsi qu'un quintuplé (!) de Leen Vente.

Le match retour au Bosuil, et seconde rencontre de qualification pour la Coupe du monde, s'acheva sur une nouvelle défaite (2-4)[5] six semaines plus tard, avec à nouveau un doublé de Beb Bakhuys, ce qui n'empêcha pas la Belgique de se qualifier tout de même, à la différence de buts il est vrai, car les Irlandais avaient également été défaits (5-2) par les Oranje.

Les internationaux belges allaient donc participer à leur seconde Coupe du monde consécutive où le sort leur avaient désigné l'ogre allemand comme adversaire. C'est sans aucune préparation, contrairement aux précédentes compétitions d'envergure auxquelles ils avaient pris part et en vue desquelles les matchs amicaux avaient été mutlipliés, et sans grande motivation il faut bien le dire, que la Belgique se rendit en Italie. Alors que la plupart des autres nations avaient déjà largement entamé leur entraînement, les internationaux belges rallièrent Florence en ordre dispersé : les joueurs de l'Union Saint-Gilloise qui formaient l'ossature de l'équipe, c'était l'époque de la fameuse Union 60, étaient en tournée en Algérie et rejoignaient l'Italie par leurs propres moyens tandis qu'Auguste Hellemans, retenu par ses occupations professionnelles, n'allait arriver que le jour du match ! La veille de la rencontre, les joueurs consacrèrent la journée à la visite de la ville ainsi qu'à une excursion dans les environs de Florence et, le matin même du match, ils furent reçu officiellement au Palazzo Vecchio par le vice-podestat Gomez avant de prendre le chemin du stade Giovanni Berta. C'est donc sans surprise, et malgré qu'ils menaient au score (1-2) à la mi-temps, que les Diables Rouges s'inclinèrent (5-2)[6] et purent faire leurs valises pour rentrer au pays, sans gloire aucune.

Il n'allait plus y avoir d'autres rencontres cette saison-là, ce qui fut peut-être une bonne chose au vu d'un bilan qui allait également avoir raison de la tête d'Hector Goetinck.

Les matchs

Match amical Belgique Drapeau : Belgique 2 - 3 Drapeau : France France Stade du Centenaire
Laeken, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Voorhoof But inscrit après 8 minutes8e
S. Van Den Eynde But inscrit après 11 minutes11e
(2 – 2) Nicolas But inscrit après 3 minutes3e
Veinante But inscrit après 37 minutes37e
Libérati But inscrit après 54 minutes54e
Spectateurs : 35 826
Arbitrage : Drapeau : Angleterre Walter Lewington 
Rapport

Coupe du monde 1934
Qualifications - Groupe 7
Irlande Drapeau : Irlande 4 - 4 Drapeau : Belgique Belgique Dalymount Park
Dublin, Irlande

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Moore But inscrit après 27 minutes27e But inscrit après 48 minutes48e But inscrit après 59 minutes59e But inscrit après 75 minutes75e (1 – 2) Capelle But inscrit après 15 minutes15e
S. Van Den Eynde But inscrit après 25 minutes25e
F. Vanden Eynde But inscrit après 47 minutes47e But inscrit après 60 minutes60e
Spectateurs : 35 000
Arbitrage : Drapeau : Angleterre Thomas Crewe
Rapport

Note : Une minute de silence fut respectée avant le début de la rencontre en l'honneur du roi Albert 1er, roi des Belges, décédé le à Marche-les-Dames.


Match amical Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 9 - 3 Drapeau : Belgique Belgique Stade olympique d'Amsterdam
Amsterdam, Pays-Bas

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Bakhuys But inscrit après 15 minutes15e But inscrit après 69 minutes69e
Smit But inscrit après 17 minutes17e But inscrit après 36 minutes36e
Vente But inscrit après 21 minutes21e But inscrit après 63 minutes63e But inscrit après 67 minutes67e But inscrit après 69 minutes69e But inscrit après 82 minutes82e
(4 – 1) Voorhoof But inscrit après 1 minutes1re
Brichaut But inscrit après 51 minutes51e
Versyp But inscrit après 74 minutes74e
Spectateurs : 32 000
Arbitrage : Drapeau : Troisième Reich (1933-1935)Drapeau : Allemagne Peco Bauwens
Rapport

Coupe du monde 1934
Qualifications - Groupe 7
Belgique Drapeau : Belgique 2 - 4 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Bosuilstadion
Deurne, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Grimmonprez But inscrit après 51 minutes51e
Voorhoof But inscrit après 72 minutes72e
(0 – 0) Smit But inscrit après 59 minutes59e
Bakhuys But inscrit après 62 minutes62e But inscrit après 85 minutes85e
Vente But inscrit après 64 minutes64e
Spectateurs : 42 000
Arbitrage : Drapeau : Angleterre Stanley Rous
Rapport

Coupe du monde 1934
Huitièmes de finale
Allemagne Drapeau : Troisième Reich (1933-1935)Drapeau : Allemagne 5 - 2 Drapeau : Belgique Belgique Stadio Giovanni Berta
Florence, Italie

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Kobierski But inscrit après 25 minutes25e
Siffling But inscrit après 49 minutes49e
Conen But inscrit après 66 minutes66e But inscrit après 70 minutes70e But inscrit après 87 minutes87e
(1 – 2) Voorhoof But inscrit après 29 minutes29e But inscrit après 43 minutes43e Spectateurs : 8 000
Arbitrage : Drapeau : Italie Francesco Mattea
Rapport

Les joueurs

Joueurs Drapeau : France
Amical
Drapeau : Irlande
QCM 1930
Drapeau : Pays-Bas
Amical
Drapeau : Pays-Bas
QCM 1930
Drapeau : Troisième Reich (1933-1935)Drapeau : Allemagne
CM 1930
Gardiens de but
Arnold Badjou (Daring Club de Bruxelles) 90
André Vandeweyer (Union Saint-Gilloise) 90 90 90 90[a]
Défenseurs
Philibert Smellinckx (Union Saint-Gilloise) 90 90 90 90 90
Albert Heremans (Daring Club de Bruxelles) 90 90[a]
Jules Pappaert (Union Saint-Gilloise) 90 Capitaine 90 Capitaine 25[a] Capitaine Remplacé
Joseph Van Ingelgem (Daring Club de Bruxelles) 90 90[a]
Félix Welkenhuysen (Union Saint-Gilloise) 90[b] 90 90 90[a] Capitaine
Frans Van Dessel (KVV Lyra) 75[b],[a] Entré 
Constant Joacim (K Berchem Sport) 90
Milieux
Frans Peeraer (Royal Antwerp FC) 90[b] 90 90[a]
Auguste Hellemans (FC Malinois) 90[a] Capitaine
Jean Claessens (Union Saint-Gilloise) 90 90 90
Désiré Bourgeois (FC Malinois) 90[b] 90[a]
Attaquants
André Saeys (CS Brugeois) 90 90 90[a]
Jean Brichaut (Standard de Liège) 90 90 90 But inscrit
Jean Capelle (Standard de Liège) 90 90 But inscrit 90 90
Bernard Voorhoof (K Lierse SK) 90 But inscrit 90 But inscrit 90 But inscrit 90 But inscrit But inscrit
Stanley Van Den Eynde (K Beerschot VAC) 90 But inscrit 34 Remplacé But inscrit
Louis Versyp (FC Brugeois) 90 90 But inscrit 90
François Vanden Eynde (Union Saint-Gilloise) 56 Entré 
But inscrit But inscrit [c]
90[a]
Laurent Grimmonprez (Racing Club de Gand) 90 But inscrit 90[a]
René Ledent (Standard de Liège) 90[a]
François De Vries (Royal Antwerp FC) 90[b]
  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l et m Dernière sélection officielle pour le joueur.
  2. a, b, c, d et e Première sélection officielle pour le joueur.
  3. Premier but officiel pour le joueur.

Sources

Références

  1. (nl) « INTERNATIONAAL VOETBAL. BELGIË—FRANKRIJK 2—3. », sur delpher.nl, Arnhemsche Courant, (consulté le 25 octobre 2016)
  2. (nl) « BELGIË SPEELT GELIJK TEGEN IERLAND 4—4. Wereldkampioenschap voetbal. », sur delpher.nl, Nieuwe Tilburgsche Courant, (consulté le 25 octobre 2016)
  3. (en) « Dublin - HONOURS EVEN! - Belgium & Irish Free State share 8 goals in preliminary round for World's Cup », Le résumé de Irlande-Belgique (4-4) du 25 février 1934, sur britishpathe.com, Pathé Gazette, (consulté le 5 octobre 2016)
  4. (nl) « SPORT. VOETBAL. Nederland-België 9-3. Een Belgische debacle. », sur delpher.nl, Nieuwsblad van het Noorden, (consulté le 25 octobre 2016)
  5. (nl) « SPORT EN SPEL. België gaat ook naar Italië. Dank zij een 2-4 nederlaag tegen Holland. », sur delpher.nl, Soerabaijasch Handelsblad, (consulté le 25 octobre 2016)
  6. (nl) « WERELDKAMPIOENSCHAP VOETBAL. », sur delpher.nl, Nieuwsblad van Friesland : Hepkema's Courant, (consulté le 25 octobre 2016)

Bibliographie

  • COLIN, François. Les Diables Rouges : 1900-2014 / François Colin ; [traduction du néerlandais : Étienne Terroir]. - Bruxelles : Racine, 2014. - 1 vol. (204p.) : ill., couv. ill en coul. ; (ISBN 978-2-87386-892-5)
  • HUBERT, Christian. Le siècle des Diables rouges / Christian Hubert. - Bruxelles : Luc Pire, 2006. - 1 vol. (152p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 2-87415-684-1)
  • Collectif. Le Dictionnaire des Diables Rouges / Bruno Govers, Pierre Bilic, Claude Henrot, Bruno Dubois, Pierre Danvoye. - Bruxelles : Euro Images Productions, 2000. - 1 vol. (320p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 978-9-0766-2811-0)
  • GULDEMONT, Henry. 100 ans de football en Belgique: 1895-1995, Union royale belge des sociétés de football association / Henry Guldemont, Bob Deps. - Bruxelles : Vif  éd., 1995. - 1 vol. (312 p.) : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 31 cm. (ISBN 90-5466-151-8) (rel.).
  • HUBERT, Christian. Les diables rouges (édition revue et augmentée) / Christian Hubert. - Tournai: Gamma, 1981. - 1 vol. (253p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 2-7130-0494-2)