Équipe de Belgique de football en 1929

L'équipe de Belgique de football en 1929 remporte 2 matchs pour 3 défaites. Le faible nombre de rencontres internationales pour les joueurs belges s'explique par la révélation de l'affaire d'espionnage du « faux d'Utrecht » qui exacerbe les tensions entre plusieurs pays européens et provoque un certain émoi au sein de la population.

Drapeau : Belgique Équipe de Belgique
1929
Généralités
Entraîneur Drapeau : Autriche Viktor Löwenfeld 
Résultats
Matchs amicaux 5 matchs
2 victoires, 3 défaites
Meilleur buteur Raymond Braine (3)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Chronologie

Résumé de la saison

Raymond Braine inscrit le troisième but belge sur pénalité et ne laisse aucune chance au gardien batave, Gejus van der Meulen, lors de Belgique-Pays-Bas, le à Anvers.

L'année 1929 débuta pour l'équipe de Belgique par le report du traditionnel derby contre la sélection néerlandaise, planifié initialement le , à la suite de la fameuse affaire du « faux d'Utrecht »[1]. La Sûreté militaire belge, ancêtre du Service général du renseignement et de la sécurité (SGRS), avait tenté « d'intoxiquer » l'Abwehr grâce à un agent double, Albert Frank-Heine, censé remettre aux allemands une fausse version (le « faux n°1 ») de l'accord militaire franco-belge de 1920, dont le texte était nécessairement resté secret, ainsi qu'une copie d'un accord anglo-belge imaginaire prévoyant d'attaquer l'Allemagne via le Limbourg hollandais. En même temps, la Sûreté avait tenté de discréditer le nationaliste flamand Ward Hermans en lui faisant remettre une version légèrement différente (le « faux n°2 ») et en espérant démontrer sa collusion avec Berlin. Mais Hermans fit publier le texte dans un journal d'Utrecht, ce qui créa un incident diplomatique belgo-néerlandais et obligea Bruxelles à reconnaître qu'il y avait eu production d'un faux[2].

L'Union belge avait dès lors pris la décision de remettre la rencontre à un date ultérieure, aussi bien en signe de protestation que par crainte de troubles.

Les Diables rouges entament dès lors leur année sportive par un déplacement à Dublin pour y rencontrer l'état libre d'Irlande pour la seconde fois. L'issue sera identique à la première confrontation, c'est-à-dire une défaite avec quatre buts encaissés - dont notamment un triplé de John Joe Flood - si ce n'est que cette fois les Belges n'eurent pas l'occasion de scorer une seule fois[3].

Les capitaines, Henk Vermetten  et Florimond Vanhalme, encadrent l'arbitre suisse, Paul Ruoff, lors du toss le au Stade olympique d'Amsterdam.

Les tensions politiques diminuant quelque peu et le climat s'apaisant au sein de la population, la rencontre Belgique - Pays-Bas put finalement se dérouler le à Anvers et c'est le pays hôte qui s'imposa (3-1)[4].

Le , c'est une sévère défaite que subit la Belgique face à l'Angleterre (1-5) dans les installations de l'Union[5]. Lors de cette rencontre, George Camsell réussit l'exploit d'inscrire un quadruplé avant de réaliser quelques mois plus tard un hat trick lors d'une victoire (6-0) contre le pays de Galles. Camsell a disputé 9 rencontres sous le maillot de l'Angleterre, marquant 18 buts, et il reste dans les mémoires comme le buteur le plus prolifique dans l'histoire du football anglais.

Les belges accueillent ensuite la France, quinze jours plus tard, dans le Stade Vélodrome de Rocourt. Les internationaux locaux s'imposent aisément (4-1), le revenant Désiré Bastin en profitant pour inscrire un doublé[6].

Le , les belges s'inclinent (4-1) face à la sélection officieuse hollandaise des Zwaluwen  à l'occasion d'une partie non-officielle morose et d'un niveau moyen qui se déroula au Sportpark Houtrust  de La Haye devant 9 000 spectateurs environs[7].

En préparation pour la confrontation face aux Pays-Bas, la Belgique rencontre une sélection londonienne le sur La Butte et s'impose assez largement (7-3) lors d'une rencontre passionnante[8].

À l'occasion de son 40e anniversaire, la fédération néerlandaise de football (KNVB) invite les Diables Rouges à disputer un match amical à Amsterdam, le . Les Oranje s'imposent (1-0), mais cette rencontre ne fut toutefois pas reconnue comme officielle et ne figure donc pas dans les statistiques des deux équipes[9].

Les matchs

Match amical État libre d'Irlande Drapeau : Irlande 4 - 0 Drapeau : Belgique Belgique Dalymount Park
Dublin, Irlande

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
(1 – 0) Flood But inscrit après 32 minutes32e But inscrit après 80 minutes80e But inscrit après 89 minutes89e
Byrne  But inscrit après 73 minutes73e
Spectateurs : 12 000
Arbitrage : Drapeau de l'Angleterre Stanley Rous
Rapport

Match amical
Coupe Van den Abeele
Belgique Drapeau : Belgique 3 - 1 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Stade olympique
Anvers, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
R. Braine But inscrit après 40 minutes40e But inscrit après 73 minutes73e (pén.)
Vanderbauwhede But inscrit après 49 minutes49e
(1 – 0) Bakhuys But inscrit après 54 minutes54e Spectateurs : 30 000
Arbitrage : Drapeau de l'Angleterre Reginald Rudd
Rapport

Match amical Belgique Drapeau : Belgique 1 - 5 Drapeau : Angleterre Angleterre Stade du Parc Duden
Forest, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Moeschal But inscrit après 88 minutes88e (0 – 3) Camsell But inscrit après 32 minutes32e But inscrit après 34 minutes34e But inscrit après 37 minutes37e (pén.)
Carter  But inscrit après 64 minutes64e
Spectateurs : 35 000
Arbitrage : Drapeau : Italie Achille Gama Malcher
Rapport

Match amical Belgique Drapeau : Belgique 4 - 1 Drapeau : France France Stade Vélodrome Oscar Flesch
Liège, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Vanderbauwhede But inscrit après 6 minutes6e
R. Braine But inscrit après 10 minutes10e
Bastin But inscrit après 49 minutes49e But inscrit après 74 minutes74e
(2 – 0) Devaquez But inscrit après 81 minutes81e Spectateurs : 20 000
Arbitrage : Drapeau de la Suisse René Mercet
Rapport

Non officiel Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 1 - 0 Drapeau : Belgique Belgique Stade olympique d'Amsterdam
Amsterdam, Pays-Bas

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Bakhuys But inscrit après 3 minutes3e (1 – 0) Spectateurs : 26 000
Arbitrage : Drapeau de la Suisse Paul Ruoff

Note : Ce match amical fut organisé pour célébrer le 40e anniversaire de la fédération néerlandaise de football (KNVB) mais ne fut pas reconnu comme rencontre officielle et ne figure donc pas dans les statistiques officielles des deux équipes.

Les joueurs

Joueurs Drapeau : Irlande
Amical
Drapeau : Pays-Bas
Amical
Drapeau : Angleterre
Amical
Drapeau : France
Amical
Drapeau : Pays-Bas
Non officiel
Gardiens de but
Louis Somers (Royal Antwerp FC) 90 90
Jean De Bie (Racing Club de Bruxelles) 90 90 90
Défenseurs
Théodore Nouwens (Racing Club de Malines) 90 90 90
Nicolas Hoydonckx (R Excelsior FC Hasselt) 90 90 90 90 90
Henri Van Averbeke (K Beerschot VAC) 90 90 90 90[a] 90
Jules Lavigne (Racing Club de Bruxelles) 90 90
Milieux
Florimond Vanhalme (CS Brugeois) 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine
Gustave Boesman (La Gantoise) 90 90 90 90[a]
Pierre Braine (K Beerschot VAC) 90 90 90 90 90
Henri Van Poucke (CS Brugeois) 90
Victor Michiels (Racing Club de Malines) 90
Attaquants
Michel Vanderbauwhede (CS Brugeois) 90 90 But inscrit 90 90 But inscrit
Raymond Braine (K Beerschot VAC) 90 90 But inscrit But inscrit 90 90 But inscrit
Jacques Moeschal (Racing Club de Bruxelles) 90 90 90 But inscrit 90 90
Jan Diddens (Racing Club de Malines) 90 90 90
Désiré Bastin (Royal Antwerp FC) 90 But inscrit But inscrit[b] 90
Bernard Voorhoof (K Lierse SK) 90


  1. a et b Dernière sélection officielle pour le joueur.
  2. Premier but officiel pour le joueur.

Sources

Références

  1. (nl) « SPORT VOETBAL. België—Nederland gaat niet door. », sur delpher.nl, Leeuwarder nieuwsblad : goedkoop advertentieblad, (consulté le 19 décembre 2016)
  2. PROVOOST G., Res Publica (XI-2) : Het Frans-Belgisch militair akkoord van 1920 en de zaak van de Utrechtse documenten in 1929, Bruxelles, Institut Belge de Science Politique, , p. 327-349
  3. (nl) « SPORT EN SPEL. INTERN. VOETBALWEDSTRIJD. », sur delpher.nl, De Maasbode, (consulté le 19 décembre 2016)
  4. (nl) « SPORT EN SPEL. BELGIE-HOLLAND 3-1. De Belgen winnen verdiend. », sur delpher.nl, Het Centrum, (consulté le 19 décembre 2016)
  5. (nl) « SPORT EN SPEL. VOETBAL. BELGIË—ENGELAND 1-5. », sur delpher.nl, Het Vaderland : staat- en letterkundig nieuwsblad, (consulté le 20 décembre 2016)
  6. (nl) « SPORT EN SPEL. INTERNATIONAAL VOETBAL. Belgié-Frankrijk. », sur delpher.nl, Bataviaasch nieuwsblad, (consulté le 20 décembre 2016)
  7. (nl) « ZWALUWEN—ROODE DUIVELS. Een matige wedstrijd zonder emotie. », sur delpher.nl, De Maasbode, (consulté le 20 décembre 2016)
  8. (nl) « VOETBAL. Roode Duivels—Londen 7—3 », sur delpher.nl, Bataviaasch nieuwsblad, (consulté le 20 décembre 2016)
  9. (nl) « De Belgen geslagen! », sur delpher.nl, Bataviaasch nieuwsblad, (consulté le 16 décembre 2016)

Bibliographie

  • COLIN, François. Les Diables Rouges : 1900-2014 / François Colin ; [traduction du néerlandais : Étienne Terroir]. - Bruxelles : Racine, 2014. - 1 vol. (204p.) : ill., couv. ill en coul. ; (ISBN 978-2-87386-892-5)
  • HUBERT, Christian. Le siècle des Diables rouges / Christian Hubert. - Bruxelles : Luc Pire, 2006. - 1 vol. (152p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 2-87415-684-1)
  • Collectif. Le Dictionnaire des Diables Rouges / Bruno Govers, Pierre Bilic, Claude Henrot, Bruno Dubois, Pierre Danvoye. - Bruxelles : Euro Images Productions, 2000. - 1 vol. (320p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 978-9-0766-2811-0)
  • GULDEMONT, Henry. 100 ans de football en Belgique: 1895-1995, Union royale belge des sociétés de football association / Henry Guldemont, Bob Deps. - Bruxelles : Vif  éd., 1995. - 1 vol. (312 p.) : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 31 cm. (ISBN 90-5466-151-8) (rel.).
  • HUBERT, Christian. Les diables rouges (édition revue et augmentée) / Christian Hubert. - Tournai: Gamma, 1981. - 1 vol. (253p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 2-7130-0494-2)