Équipe de Belgique de football en 1926

L'équipe de Belgique de football en 1926 connaît des résultats irréguliers lors de cette saison. En effet, la sélection nationale remporte 2 matchs, fait nul également à 2 reprises et s'incline à 4 occasions.

Drapeau : Belgique Équipe de Belgique
1926
Généralités
Entraîneur Drapeau : Écosse William Maxwell
Résultats
Matchs amicaux 8 matchs
2 victoires, 4 défaites, 2 nuls
Meilleur buteur Raymond Braine (5)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Chronologie

Résumé de la saison

À la Saint-Valentin, la première rencontre de l'année voit la Hongrie venir en Belgique prendre sa revanche (0-2) de la défaite humiliante subie sur ses propres terres l'année précédente[1]. À l'occasion de mardi gras, le 1926, les belges reçoivent la sélection officieuse hollandaise des Zwaluwen  au stade du Daring et partagent l'enjeu (2-2) au terme d'une partie très moyenne[2].

Après le toss, l'arbitre et les capitaines à la recherche de la pièce de monnaie, sous les yeux des juges de lignes, lors de Belgique-Pays-Bas disputé le à Anvers (à gauche) et (à droite), lors de Pays-Bas-Belgique, le à Amsterdam, le portier des Pays-Bas, Kees Quax  est battu; le lapin mascotte des Oranje (à l'avant-plan) ne leur portera pas vraiment chance ce jour-là, le néerlandais devra en effet se retourner cinq fois...

Le , la première des trois oppositions avec les Pays-Bas cette année-là, à l'occasion de la Coupe Van den Abeele, disputée pour une fois dans l'antre de l'Antwerp - le Bosuil - et non au Kiel du Beerschot, s'achève sur un partage (1-1)[3]. Selon les observateurs, les hollandais récoltèrent à l'issue du match plus de félictations qu'ils ne l'avaient mérité, les belges leur ayant été supérieurs dans le jeu mais ayant pêché dans la finition.

Un mois plus tard, lors d'une visite à la France à Paris, les deux visages des Diables rouges se révèlent lors d'une seule et même rencontre. Menés 3 à 0 au repos, les belges encaissent un quatrième but avant d'opérer une remontée aussi fantastique qu'inutile, inscrivant trois buts en une demie heure pour finalement s'incliner (4-3)[4].

Le , c'est au tour de la Belgique de se rendre outre-Moerdijk et d'infliger, à Amsterdam,une véritable punition (1-5) à leurs voisins néerlandais grâce entre autres à un doublé de Raymond Braine[5].

L'accueil de l'Angleterre, à Anvers trois semaines plus tard, est une nouvelle occasion pour les belges de montrer aux inventeurs du football les progrès accomplis car, si la défaite est au bout du match (3-5), c'est une nouvelle fois en s'étant bien défendus et en n'ayant craqué que dans le dernier quart d'heure après avoir réussi à marquer trois buts aux Britanniques[6].

Le , la France vient arracher un nul (2-2) au Daring à la toute dernière minute du match par Jules Devaquez[7].

Deux rencontres ayant été annulées, contre l'Autriche d'une part, prévue le à Vienne[8], et d'autre part contre la Suède, planifiée à Liège le [9], la saison internationale s'achève sur une nouvelle partie aux Pays-Bas, cette fois à Rotterdam et avec deux compositions d'équipes assez différentes des précédents affrontements. Le changement de décor ne s'avère pas avoir beaucoup d'influence positive pour les hollandais, le résultat final étant exactement identique (1-5) au précédent, le gantois Georges De Spae y allant d'un triplé pour l'occasion[10]. Ce match de charité ne fut toutefois pas reconnu officiellement.

Côté belge, la raison principale de ces compositions différentes entre les deux rencontres s'explique par le déplacement d'une seconde équipe à Bâle pour y affronter la Suisse et s'incliner (5-2) dans une rencontre qui ne fut pas non plus reconnue officielle[11],[12],[13],[14].

Deux rencontres non-officielles eurent toutefois encore lieu en baisser de rideau, l'une contre les professionnels hongrois du club de Sabaria FC , remportée par les Diables rouges (3-1) devant 17 000 personnes sur La Butte[15], l'autre face à une sélection wallonne en lieu et place de la Suède le à Liège[16].

Les matchs

Match amical Belgique Drapeau : Belgique 0 - 2 Drapeau : Royaume de Hongrie Hongrie Stade du Daring
Molenbeek-Saint-Jean, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
(0 – 0) Pipa  But inscrit après 53 minutes53e
Rémay But inscrit après 86 minutes86e
Spectateurs : 25 000
Arbitrage : Drapeau des Pays-Bas Johannes Mutters
Rapport

Match amical
Coupe Van den Abeele
Belgique Drapeau : Belgique 1 - 1 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Bosuilstadion
Deurne, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Adams But inscrit après 50 minutes50e (0 – 1) Tap But inscrit après 3 minutes3e Spectateurs : 30 000
Arbitrage : Drapeau de l'Angleterre William Lucas
Rapport

Match amical France Drapeau : France 4 - 3 Drapeau : Belgique Belgique Stade Pershing
Paris, France

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Devaquez But inscrit après 17 minutes17e
Crut But inscrit après 33 minutes33e But inscrit après 59 minutes59e
Leveugle But inscrit après 40 minutes40e
(3 – 0) Vanderbauwhede But inscrit après 60 minutes60e
Thijs But inscrit après 82 minutes82e
Devos But inscrit après 89 minutes89e
Spectateurs : 23 000
Arbitrage : Drapeau de l'Angleterre Albert Prince-Cox
Rapport

Match amical Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 1 - 5 Drapeau : Belgique Belgique Het Nederlandsch Sportpark 
Amsterdam, Pays-Bas

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Tap But inscrit après 38 minutes38e (1 – 1) R. Braine But inscrit après 41 minutes41e But inscrit après 67 minutes67e
Diddens But inscrit après 47 minutes47e
Adams But inscrit après 48 minutes48e
Gillis But inscrit après 61 minutes61e
Spectateurs : 30 000
Arbitrage : Drapeau de la Suisse Felix Herren
Rapport

Match amical Belgique Drapeau : Belgique 3 - 5 Drapeau : Angleterre Angleterre Stade olympique
Anvers, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Thijs But inscrit après 17 minutes17e
R. Braine But inscrit après 51 minutes51e But inscrit après 58 minutes58e
(1 – 1) Osborne  But inscrit après 15 minutes15e But inscrit après 78 minutes78e But inscrit après 86 minutes86e
Johnson  But inscrit après 52 minutes52e
Carter  But inscrit après 88 minutes88e
Spectateurs : 33 000
Arbitrage : Drapeau de l'Autriche Heinrich Retschury
Rapport

Match amical Belgique Drapeau : Belgique 2 - 2 Drapeau : France France Stade du Daring
Molenbeek-Saint-Jean, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Gillis But inscrit après 32 minutes32e
Adams But inscrit après 71 minutes71e
(1 – 1) Accard But inscrit après 3 minutes3e
Devaquez But inscrit après 89 minutes89e
Spectateurs : 35 000
Arbitrage : Drapeau de l'Angleterre William Lucas
Rapport

Non officiel Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 1 - 5 Drapeau : Belgique Belgique Sparta Stadion Het Kasteel
Rotterdam, Pays-Bas

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
van Gelder  But inscrit après 15 minutes15e (1 – 3) Frenay But inscrit après 9 minutes9e
Devos But inscrit après 37 minutes37e
De Spae But inscrit après 39 minutes39e But inscrit après 49 minutes49e But inscrit après 66 minutes66e
Spectateurs : 10 000
Arbitrage : Drapeau de l'Angleterre Albert Prince-Cox

Note : Ce match de charité ne fut pas reconnu comme rencontre officielle et ne figure donc pas dans les statistiques officielles des deux équipes.


Non officiel Suisse Drapeau : Suisse 5 - 2 Drapeau : Belgique Belgique Landhof
Bâle, Suisse

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Poretti But inscrit après 28 minutes28e
Sturzenegger But inscrit après ?? minutes??e But inscrit après ?? minutes??e
Martenet But inscrit après ?? minutes??e
Brand  But inscrit après ?? minutes??e
(1 – 0) R. Braine But inscrit après ?? minutes??e
Crockaert But inscrit après ?? minutes??e
Spectateurs : 5 000
Arbitrage : Drapeau des Pays-Bas Johannes Mutters

Note : Ce match ne fut pas reconnu comme rencontre officielle et ne figure donc pas dans les statistiques officielles des deux équipes.

Les joueurs

Joueurs Drapeau : Royaume de Hongrie
Amical
Drapeau : Pays-Bas
Amical
Drapeau : France
Amical
Drapeau : Pays-Bas
Amical
Drapeau : Angleterre
Amical
Drapeau : France
Amical
Drapeau : Pays-Bas
Non officiel
Drapeau : Suisse
Non officiel
Gardiens de but
Jean Caudron (RSC Anderlecht) 90 90 90 90 90 90
Jean De Bie (Racing Club de Bruxelles) 90
Edgard Celie (La Gantoise) 90
Défenseurs
Armand Swartenbroeks (Daring Club de Bruxelles) 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine
François Demol (Union Saint-Gilloise) 90 90 90 90 90 90
Albert Van Coile (CS Brugeois) 90[a],[b] 90
Henri Van Averbeke (K Beerschot VAC) 90[a] 90 90
Auguste Ruyssevelt (K Beerschot VAC) 90[a]
Georges Ditzler (Standard de Liège) 90[a] 90 90[b]
Théodore Nouwens (Racing Club de Malines) 90
Louis Baes (CS Brugeois) 90
Jules Lavigne (Racing Club de Bruxelles) 90
Milieux
Pierre Braine (K Beerschot VAC) 90 90 90 90 90 90 90
Joseph Cootmans (K Berchem Sport) 90[a],[b]
Gustave Boesman (La Gantoise) 90[a]
Florimond Vanhalme (CS Brugeois) 90 Capitaine 90 Capitaine 90 90
Gérard Devos (CS Brugeois) 90 But inscrit[a],[c] 90 But inscrit
Émile Hanse (Union Saint-Gilloise) 90[b]
Alfons Mertens (Royal Antwerp FC) 90
Alfons Diddens (Racing Club de Malines) 90
Georges De Spae (La Gantoise) 90 But inscrit But inscrit But inscrit
Achille Schelstraete (Courtrai Sports) 90
Attaquants
Maurice Gillis (Standard de Liège) 90 90 90 But inscrit 90 90 But inscrit 90
Raymond Braine (K Beerschot VAC) 90 90 90 90 But inscrit But inscrit 90 But inscritBut inscrit 90 90 But inscrit
Laurent Grimmonprez (Racing Club de Gand) 90
Ivan Thijs (K Beerschot VAC) 90 90 90 But inscrit 90 90 But inscrit 90[b] 90
Désiré Bastin (Royal Antwerp FC) 90
Ferdinand Adams (RSC Anderlecht) 90 But inscrit 90 But inscrit 90 90 But inscrit 90
Jan Diddens (Racing Club de Malines) 90[a] 90 90 But inscrit[c] 90 90 90
Michel Vanderbauwhede (CS Brugeois) 90 But inscrit[a],[c]
Jacques Frenay (AS Herstalienne) 90 But inscrit
Pierre Crockaert (Daring Club de Bruxelles) 90 But inscrit
Jean Verhelst (Union Saint-Gilloise) 90
  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i Première sélection officielle pour le joueur.
  2. a, b, c, d et e Dernière sélection officielle pour le joueur.
  3. a, b et c Premier but officiel pour le joueur.

Sources

Références

  1. (nl) « SPORT EN SPEL. INTERNATIONAAL VOETBAL. Hongarije—België. », sur delpher.nl, Bataviaasch nieuwsblad, (consulté le 23 décembre 2016)
  2. (nl) « Sport. Voetbal. Roode Duivels—Zwaluwen 2—2. », sur delpher.nl, Rotterdamsch nieuwsblad, (consulté le 23 décembre 2016)
  3. (nl) « SPORT. Voetbal. België—Nederland 1—1. », sur delpher.nl, Nieuwsblad van het Noorden, (consulté le 23 décembre 2016)
  4. (nl) « SPORTBRIEF UIT PARIJS. (Van onzen sportcorrespondent) », sur delpher.nl, Algemeen Handelsblad, (consulté le 23 décembre 2016)
  5. (nl) « BELGIE SLAAT HOLLAND MET 5—1. », sur delpher.nl, Nieuwe Tilburgsche Courant, (consulté le 23 décembre 2016)
  6. (nl) « BELGIË—ENGELAND 3—5. », sur delpher.nl, Algemeen Handelsblad, (consulté le 23 décembre 2016)
  7. (nl) « SPORT EN SPEL VOETBAL. INTERNATIONAAL. », sur delpher.nl, De grondwet, (consulté le 23 décembre 2016)
  8. (nl) « VOETBAL. Het internationaal programma. », sur delpher.nl, Limburgsch dagblad, (consulté le 23 décembre 2016)
  9. (nl) « Sport en Wedstrijden. VOETBAL. BELGIË—ZWEDEN. », sur delpher.nl, Algemeen Handelsblad, (consulté le 25 décembre 2016)
  10. (nl) « VOETBAL. LIEFDADIGHEIDSWEDSTRIJD NEDERLAND—BELGIË. », sur delpher.nl, Het Vaderland : staat- en letterkundig nieuwsblad, (consulté le 23 décembre 2016)
  11. (nl) « VOETBAL. LIEFDADIGHEIDSWEDSTRIJD BELGIË-NEDERLAND. », sur delpher.nl, Algemeen Handelsblad, (consulté le 23 décembre 2016)
  12. (nl) « Sportnieuws. VOETBAL. Zwitserland—België. », sur delpher.nl, Nieuwe Apeldoornsche courant, (consulté le 23 décembre 2016)
  13. (nl) « SPORT. Zwitserland—België 5—2. », sur delpher.nl, Haagsche courant, (consulté le 23 décembre 2016)
  14. (nl) « VOETBAL. ZWITSERLAND—BELGIë 5—2. », sur delpher.nl, De Maasbode, (consulté le 23 décembre 2016)
  15. (nl) « VOETBAL in BELGIË. De Roode Duivels kloppen de Hongaarse prof-ploeg Sabaria. », sur delpher.nl, Algemeen Handelsblad, (consulté le 25 décembre 2016)
  16. (nl) « Sport en Wedstrijden. VOETBAL. ROODE DUIVELS—WALLONIË. », sur delpher.nl, Algemeen Handelsblad, (consulté le 25 décembre 2016)

Bibliographie

  • COLIN, François. Les Diables Rouges : 1900-2014 / François Colin ; [traduction du néerlandais : Étienne Terroir]. - Bruxelles : Racine, 2014. - 1 vol. (204p.) : ill., couv. ill en coul. ; (ISBN 978-2-87386-892-5)
  • HUBERT, Christian. Le siècle des Diables rouges / Christian Hubert. - Bruxelles : Luc Pire, 2006. - 1 vol. (152p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 2-87415-684-1)
  • Collectif. Le Dictionnaire des Diables Rouges / Bruno Govers, Pierre Bilic, Claude Henrot, Bruno Dubois, Pierre Danvoye. - Bruxelles : Euro Images Productions, 2000. - 1 vol. (320p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 978-9-0766-2811-0)
  • GULDEMONT, Henry. 100 ans de football en Belgique: 1895-1995, Union royale belge des sociétés de football association / Henry Guldemont, Bob Deps. - Bruxelles : Vif  éd., 1995. - 1 vol. (312 p.) : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 31 cm. (ISBN 90-5466-151-8) (rel.).
  • HUBERT, Christian. Les diables rouges (édition revue et augmentée) / Christian Hubert. - Tournai: Gamma, 1981. - 1 vol. (253p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 2-7130-0494-2)