Équipe de Belgique de football en 1921

L'équipe de Belgique de football en 1921 dispute 5 matchs mais ne remporte qu'une seule victoire. Après son excellente année 1920, qui a notamment vu les Diables Rouges s'imposer lors du tournoi olympique, la sélection connaît plus de difficultés. Elle fut sans doute davantage attendue par ses adversaires, comme les anglais qui n'enverront désormais contre l'équipe belge plus que leur équipe professionnelle. Au cours de cette saison, la Belgique rencontre pour la première fois de son histoire la sélection espagnole.

Drapeau : Belgique Équipe de Belgique
1921
Généralités
Entraîneur Drapeau : Écosse William Maxwell
Résultats
Matchs amicaux 5 matchs
1 victoire, 3 défaites, 1 nul
Meilleur buteur Mathieu Bragard (4)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Chronologie

Résumé de la saison

En lever de rideau de la saison, l'équipe de Belgique de football accueille la France le 1921 dans les toutes nouvelles installations de l'Union Saint-Gilloise à Forest et s'impose (3-1)[1].

Sur le plan de la popularité, l'âge d'or débute puisque 20 000 personnes étaient présentes sur La Butte ce jour là, il y en aurait bientôt 30 000 contre la Hollande à Anvers puis 25 000 face à l'Angleterre au Daring. Le titre olympique conquis l'année précédente provoque un engouement sans précédent auprès du public. Il va cependant s'avérer beaucoup plus difficile à porter sur le plan sportif car la victoire sur Les Bleus sera suivie cette année-là d'un nul et trois défaites, un bilan à peine meilleur un an plus tard.

Le premier match de l'année fut disputé en début d'année sur La Butte, à l'occasion de la traditionnelle rencontre du Mardi gras face à la sélection officieuse hollandaise des Zwaluwen . Il est remporté par la Belgique sur le score de 2 buts à 0[2]. La tradition de cette rencontre remonte à l'origine avant la Première Guerre mondiale, lorsque l'équipe haguenoise de H.B.S. avait prit l'habitude de rencontrer en cette période festive une sélection bruxelloise ou belge en préambule aux habituelles doubles confrontations entre les Pays-Bas et la Belgique. Ces parties non officielles servaient en quelque sorte d'entraînement et la fédération néerlandaise ne rechignait d'ailleurs pas à prêter l'un ou l'autre de ses internationaux à H.B.S. pour l'occasion. Le flambeau fut repris plus tard par les Zwaluwen, l'équipe B néerlandaise officieuse, et la tradition reprenait cette année-là pleinement ses droits. Elle allait perdurer jusqu'aux années 1950.

Le , les belges reçoivent l'Italie à Anvers, pour la revanche du match polémique de Turin sept ans auparavant. Ils s'inclinent à nouveau (2-3) après avoir pourtant mené (2-0)[3].

Dix jours plus tard, ce sont les Pays-Bas qui viennent en visite au Stade olympique, le , pour y disputer la traditionnelle Coupe Van den Abeele. Le trophée ne sera toutefois pas attribuée pour la seconde fois de son histoire, la partie se terminant sur un partage (1-1)[4],[5].

Une troisième rencontre se joue en mai, le à Molenbeek-Saint-Jean, face aux professionnels anglais qui ont effectué le déplacement pour la première fois. La Belgique perd le match (0-2) mais sans avoir à rougir en regard de certaines confrontations précédentes face aux amateurs, n'encaissant que deux petits buts lors de chacune des deux mi-temps[6].

L'année se clôture pour les Diables Rouges par un voyage en Espagne pour y rencontrer la Roja à Bilbao dans la mythique Catedral del fútbol, le Stade San Mamés. Ils n'y renouvellent malheureusement pas leur exploit des Jeux olympiques et doivent s'avouer vaincus (2-0) sur un doublé de Paulino Alcántara, le plus jeune et le deuxième meilleur buteur, derrière Lionel Messi, de l'histoire du FC Barcelone avec 369 réalisations en 357 matchs[7],[8].

Les matchs

Match amical Belgique Drapeau : Belgique 3 - 1 Drapeau : France France Stade du Parc Duden
Forest, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Bragard But inscrit après 52 minutes52e But inscrit après 75 minutes75e
Van Hege But inscrit après 60 minutes60e (pén.)
(0 – 0) Devaquez But inscrit après 63 minutes63e Spectateurs : 20 000
Arbitrage : Drapeau des Pays-Bas Johannes Mutters
Rapport

Match amical Belgique Drapeau : Belgique 2 - 3 Drapeau : Italie Italie Stade olympique
Anvers, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Larnoe But inscrit après 38 minutes38e
Bragard But inscrit après 62 minutes62e
(1 – 0) Ferraris But inscrit après 70 minutes70e
Forlivesi  But inscrit après 81 minutes81e
Migliavacca  But inscrit après 90 minutes90e
Spectateurs : 12 000
Arbitrage : Drapeau de la France Edmond Gérardin
Rapport

Match amical
Coupe Van den Abeele
Belgique Drapeau : Belgique 1 - 1 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Stade olympique
Anvers, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Bragard But inscrit après 49 minutes49e (0 – 0) Kessler  But inscrit après 60 minutes60e Spectateurs : 30 000
Arbitrage : Drapeau de la Belgique Charles Barette
Rapport

Match amical Belgique Drapeau : Belgique 0 - 2 Drapeau : Angleterre Angleterre Stade du Daring
Molenbeek-Saint-Jean, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
(0 – 1) Buchan But inscrit après 33 minutes33e
Chambers But inscrit après 76 minutes76e
Spectateurs : 25 000
Arbitrage : Drapeau des Pays-Bas Johannes Mutters
Rapport

Note : Première rencontre officielle entre les deux nations.


Match amical Espagne Drapeau : Royaume d'Espagne 2 - 0 Drapeau : Belgique Belgique Estadio de San Mamés
Bilbao, Espagne

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Alcántara But inscrit après 50 minutes50e But inscrit après 75 minutes75e (0 – 0) Spectateurs : 20 000
Arbitrage : Drapeau du Portugal Jorge Vieira
Rapport

Les joueurs

Joueurs Drapeau : France
Amical
Drapeau : Italie
Amical
Drapeau : Pays-Bas
Amical
Drapeau : Angleterre
Amical
Drapeau : Royaume d'Espagne
Amical
Gardiens de but
Jean De Bie (Racing Club de Bruxelles) 90 90 90 90 90
Défenseurs
Armand Swartenbroeks (Daring Club de Bruxelles) 90 90 Capitaine 90 90
Oscar Verbeeck (Union Saint-Gilloise) 90 90 90 90
Léopold De Groof (Royal Antwerp FC) 90[a] 90[b]
Milieux
François Moucheron (Daring Club de Bruxelles) 90 90 90[b]
André Fierens (K Beerschot VAC) 90 90 90 90
Joseph Musch (Union Saint-Gilloise) 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine
Joseph Augustus (Royal Antwerp FC) 90[a]
Florimond Vanhalme (CS Brugeois) 90[a]
Pierre Verhoeven (Uccle Sport) 90[a],[b]
Guillaume Vanden Houten (Racing Club de Bruxelles) 90[a],[b]
Émile Hanse (Union Saint-Gilloise) 90 Capitaine
Jacques Van De Velde (KVV Lyra) 90[a]
Attaquants
Louis Van Hege (Union Saint-Gilloise) 90 But inscrit 90 90
Ivan Thijs (K Beerschot VAC) 90[a]
Mathieu Bragard (CS Verviétois) 90 But inscrit But inscrit 90 But inscrit 90 But inscrit 90[b]
Henri Larnoe (K Beerschot VAC) 90 90 But inscrit 90 90 90
Désiré Bastin (Royal Antwerp FC) 90 90
François Dogaer (Racing Club de Malines) 90[a] 90
Georges Michel (Léopold Football Club) 90 90 90
Robert Coppée (Union Saint-Gilloise) 90 90 90
Fernand Wertz (Royal Antwerp FC) 90[b]
  1. a, b, c, d, e, f, g et h Première sélection officielle pour le joueur.
  2. a, b, c, d, e et f Dernière sélection officielle pour le joueur.

Sources

Références

  1. (nl) « SPORT EN SPEL. België — Frankrijk 3—1. », sur delpher.nl, Limburgsch dagblad, (consulté le 30 janvier 2017)
  2. (nl) « Sport. Voetbal. België—Zwaluwen (2—0). », sur delpher.nl, Nieuwe Rotterdamsche Courant, (consulté le 30 janvier 2017)
  3. (nl) « Sport en Wedstrijden. VOETBAL. Belgen en Italianen. », sur delpher.nl, Algemeen Handelsblad, (consulté le 30 janvier 2017)
  4. (nl) « Soort en Wedstrijden. VOETBAL. België-Holland 1-1. », sur delpher.nl, Algemeen Handelsblad, (consulté le 30 janvier 2017)
  5. « Le résumé de Belgique-Pays-Bas (1-1), 15 mai 1921 », rtbf.be, (consulté le 27 mars 2016)
  6. (nl) « SPORT EN SPEL. VOETBAL. BELGIë—ENGELAND 0—2. », sur delpher.nl, De Maasbode, (consulté le 30 janvier 2017)
  7. (nl) « Voetbal. SPANJE—BELGIË. », sur delpher.nl, Het volk : dagblad voor de arbeiderspartij, (consulté le 30 janvier 2017)
  8. Paulino Alcantara : 369 buts en 357 matchs, fcbarcelona.com, 19 mars 2012

Bibliographie

  • COLIN, François. Les Diables Rouges : 1900-2014 / François Colin ; [traduction du néerlandais : Étienne Terroir]. - Bruxelles : Racine, 2014. - 1 vol. (204p.) : ill., couv. ill en coul. ; (ISBN 978-2-87386-892-5)
  • HUBERT, Christian. Le siècle des Diables rouges / Christian Hubert. - Bruxelles : Luc Pire, 2006. - 1 vol. (152p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 2-87415-684-1)
  • Collectif. Le Dictionnaire des Diables Rouges / Bruno Govers, Pierre Bilic, Claude Henrot, Bruno Dubois, Pierre Danvoye. - Bruxelles : Euro Images Productions, 2000. - 1 vol. (320p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 978-9-0766-2811-0)
  • GULDEMONT, Henry. 100 ans de football en Belgique: 1895-1995, Union royale belge des sociétés de football association / Henry Guldemont, Bob Deps. - Bruxelles : Vif  éd., 1995. - 1 vol. (312 p.) : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 31 cm. (ISBN 90-5466-151-8) (rel.).
  • HUBERT, Christian. Les diables rouges (édition revue et augmentée) / Christian Hubert. - Tournai: Gamma, 1981. - 1 vol. (253p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 2-7130-0494-2)