Équipe de Belgique de football en 1919

Drapeau : Belgique Équipe de Belgique
1919

Généralités
Entraîneur Drapeau : Écosse William Maxwell
Résultats
Matchs amicaux 1 match
1 nul
Meilleur buteur Georges Michel (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Chronologie

Articles détaillés : Première Guerre mondiale et Challenge Kentish.

L'équipe de Belgique de football en 1919 disputa un match contre la sélection française qui s'acheva sur un score nul. Après quatre années de guerre et les nombreuses pertes humaines, l'équipe nationale était bien différente de sa version 1914. Néanmoins, l'organisation de matchs voire de tournois - comme le célèbre Challenge Kentish - entre les soldats alliés permis de mettre sur pied une nouvelle équipe une foi les combats terminés.

Résumé de la saison

Période de la guerre mondiale

La poignée de main entre les 2 capitaines, Gabriel Hanot et Georges Hebdin, avant la rencontre Belgique-France, le à Uccle; au second plan l'arbitre hollandais Christiaan Groothoff.

Si les compétitions internationales furent stoppées par le conflit planétaire, celui-ci n'arrêta pas pour autant la pratique du football. Il connut même un essor étonnant sur tout le continent, et en particulier pour la Belgique. De nombreux matchs furent organisés pour trouver des recettes destinées à soulager les militaires présents sur le front et surtout pour distraire et soutenir moralement les troupes. Le Roi Albert Ier fit d'ailleurs personnellement don de cinq cents paires de chaussures de football aux armées[1]. Si l'équipe nationale ne se produisait plus, paradoxalement, les rencontres internationales, toutefois officieuses bien entendu, ne furent sans doute jamais aussi nombreuses et les « footballeurs » belges remportèrent quasiment toutes les rencontres qu'ils disputèrent, principalement face à des adversaires anglais et français, même si la première opposition face aux Britanniques, le à Rouen, se solde par un revers (4-1)[2].

Eric Thornton, ancien gardien de but du Léopold et international belge, était devenu un grand mécène du sport en Belgique qui, entre autres, organisa et finança la plupart des explications franco-belges. Les Belges se sont ainsi imposés à Paris[3],[4],[5],[6], à Saint-Ouen[7],[8], à Beauregard, au Havre[9] mais également à Celtic Park contre l'Écosse; à Goodison Park devant l'Angleterre; aux arènes de Milan ou encore à Modène face à l'Italie. On vit même les Belges battre une formation anglo-canadienne (7-0) au Tréport, mais les plus originales de ces victoires furent certainement celles qui virent, sur le front de l'Est, la formation des autos blindées belges battre la colonne d'ambulances automobiles russes successivement par (15-0), (4-1) et (10-0). Ils partagèrent également l'enjeu (2-2)[10] face à leurs voisins d'outre-Moerdijk à l'occasion d'une rencontre, comme toujours très disputée, devant 2 000 spectateurs et sous une météo clémente. De nombreuses rencontres eurent également lieu au Congo belge mais, si toutes ces rafales pacifiques que se tiraient les participants ne signifiaient pas grand-chose sur le plan sportif, elles allaient tout de même donner naissance au Challenge Kentish qui oppose les équipes militaires anglaise, française, belge et, depuis 1986, néerlandaise et qui allait remporter un immense succès populaire.

Jusque-là considérée par la population bourgeoise comme un jeu brutal et grossier, cette discipline sportive qu'est le football et qui était auparavant principalement pratiquée par la classe aisée, ne connut sa véritable démocratisation que pendant la Guerre 14-18 qui joua dès lors un rôle capital dans son développement.

Saison 1919

L'équipe de Belgique de football ne s'était plus produite officiellement depuis cinq ans lorsque se déroule le match de reprise, le 1919, contre la France. L'équipe alignée fut calquée sur celle qui, en 1917, s'était distinguée au Tournoi du Havre avec un absent toutefois : Dominique Baes, l'un des meilleurs éléments belge, avait en effet été tué sur le front pendant les tout derniers jours du conflit. Il y avait autant de monde à l'extérieur qu'à l'intérieur du stade du Racing pour voir les deux équipes se quitter dos à dos (2-2)[11]. Les deux buts français furent inscrits par Gabriel Hanot qui livrait là sa dernière rencontre et allait ensuite embrasser la carrière de journaliste. Avec ses collègues de L'Équipe, il allait plus tard être à l'origine du lancement de la « Coupe d'Europe des clubs champions », connue aujourd'hui sous le nom de Ligue des champions de l'UEFA, et du « Ballon d'or ».

Le match

Match amical Belgique Drapeau : Belgique 2 - 2 Drapeau : France France Stade du Vivier d'Oie
Uccle, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Michel But inscrit après 3 minutes 3e
Gamblin Inscrit contre son camp après 75 minutes 75e (csc)
(1 – 0) Hanot But inscrit après 80 minutes 80e But inscrit après 88 minutes 88e Spectateurs : 25 000
Arbitrage : Drapeau des Pays-Bas Christiaan Groothoff
Rapport

Les joueurs

Joueurs Drapeau : France
Amical
Gardiens de but
Henri Leroy (Union Saint-Gilloise) 90[a]
Défenseurs
Armand Swartenbroeks (Daring Club de Bruxelles) 90
Oscar Verbeeck (Union Saint-Gilloise) 90
Milieux
Joseph Musch (Union Saint-Gilloise) 45 Remplacé
François Moucheron (Daring Club de Bruxelles) 90[b]
Joseph Thys (Union Saint-Gilloise) 90[a]
Louis Bessems (Daring Club de Bruxelles) 90
Attaquants
Robert Coppée (Union Saint-Gilloise) 90[b]
Honoré Vlamynck (Daring Club de Bruxelles) 90[b]
Georges Michel (Léopold Football Club) 90 But inscrit[b],[c]
Georges Hebdin (Union Saint-Gilloise) 90 Capitaine
Louis Van Hege (Union Saint-Gilloise) 45[b] Entré 
  1. a et b Dernière sélection officielle pour le joueur.
  2. a, b, c, d et e Première sélection officielle pour le joueur.
  3. Premier but officiel pour le joueur.

Sources

Références

  1. « Les Sports dans l'armée. LE ROI ET LE FOOTBALL. », sur kbr.be, Le Vingtième Siècle, Ed.1, p.4, (consulté le 19 octobre 2017)
  2. « Les Sports. FOOTBALL. Un match international. », sur kbr.be, Le Messager de Bruxelles, Ed.1, p.3, (consulté le 19 octobre 2017)
  3. (nl) « Sport. Voetbal. Frankrijk—België (0—1). », sur delpher.nl, Twentsch dagblad Tubantia, (consulté le 15 mars 2017)
  4. « LES ECHOS. Une victoire belge sportive. », sur kbr.be, L'Indépendance belge, Ed.1, p.3, (consulté le 19 octobre 2017)
  5. (nl) « SPORT EN WEDSTRIJDEN. VOETBAL. Frankrijk—België. », sur delpher.nl, De Telegraaf, (consulté le 15 mars 2017)
  6. (nl) « SPORT EN WEDSTRIJDEN. VOETBAL. Frankrijk—België. », sur delpher.nl, De Telegraaf, (consulté le 15 mars 2017)
  7. (nl) « SPORT EN WEDSTRIJDEN. VOETBAL. Frankrijk tegen Engeland en België. », sur delpher.nl, De Telegraaf, (consulté le 15 mars 2017)
  8. « UNE GRANDE JOURNEE SPORTIVE. Le match de football France-Belgique se joue aujourd'hui à Paris. QUI REMPORTERA LA COUPE DU ROI ALBERT ? », sur kbr.be, La Nation belge, Ed.1, p.2, (consulté le 19 octobre 2017)
  9. « SPORT. Football Association. L'EQUIPE NATIONALE BELGE AU HAVRE. Grand tournoi de Noël au profit des prisonniers alliés en Allemagne. », sur kbr.be, L'Indépendance belge, Ed.1, p.4, (consulté le 19 octobre 2017)
  10. (nl) « SPORT. „Holland—België" (Militair) 2—2. », sur delpher.nl, Eindhovensch dagblad, (consulté le 15 mars 2017)
  11. (nl) « Sport. Voetbal. België—Frankrijk (2—2). », sur delpher.nl, Nieuwe Rotterdamsche Courant, (consulté le 15 mars 2017)

Bibliographie

  • COLIN, François. Les Diables Rouges : 1900-2014 / François Colin ; [traduction du néerlandais : Étienne Terroir]. - Bruxelles : Racine, 2014. - 1 vol. (204p.) : ill., couv. ill en coul. ; (ISBN 978-2-87386-892-5)
  • HUBERT, Christian. Le siècle des Diables rouges / Christian Hubert. - Bruxelles : Luc Pire, 2006. - 1 vol. (152p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 2-87415-684-1)
  • Collectif. Le Dictionnaire des Diables Rouges / Bruno Govers, Pierre Bilic, Claude Henrot, Bruno Dubois, Pierre Danvoye. - Bruxelles : Euro Images Productions, 2000. - 1 vol. (320p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 978-9-0766-2811-0)
  • GULDEMONT, Henry. 100 ans de football en Belgique: 1895-1995, Union royale belge des sociétés de football association / Henry Guldemont, Bob Deps. - Bruxelles : Vif  éd., 1995. - 1 vol. (312 p.) : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 31 cm. (ISBN 90-5466-151-8) (rel.).
  • HUBERT, Christian. Les diables rouges (édition revue et augmentée) / Christian Hubert. - Tournai: Gamma, 1981. - 1 vol. (253p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 2-7130-0494-2)