Équipe d'Italie de football au Championnat d'Europe 2012

(Redirigé depuis Équipe d'Italie de football au championnat d'Europe 2012)

Équipe d'Italie de football au championnat d'Europe 2012
Drapeau de l'Italie

Fédération Fédération d'Italie de football

Organisateur(s) Drapeau de la Pologne Pologne / Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Participation 8e
Meilleure performance Médaille d'or, Europe Vainqueur en 1968
Classement Médaille d'argent, Europe Finaliste (2e)
Sélectionneur Drapeau : Italie Cesare Prandelli
Capitaine Gianluigi Buffon
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Équipe d'Italie de football

Cet article relate le parcours de l’équipe d'Italie de football lors du Championnat d'Europe de football 2012 organisé en Pologne et en Ukraine du 8 juin au .

Historique

Photo de groupe d'une équipe sur un terrain de football
L'équipe italienne avant le match contre l'Angleterre lors d'un match d'Euro 2012 le 25 juin 2012

Après l'échec du mondial sud africain en 2010, Marcello Lippi quitte ses fonctions et cède sa place à Cesare Prandelli, qui avait été déjà nommé successeur de Marcello Lippi avant la coupe du monde[1]. Pour le premier match sous l'ère Prandelli, l'Italie décevante, perd son match amical contre la Côte d'Ivoire sur le score 1-0. Puis, pour son premier match de qualifications pour l'Euro 2012, la Squadra Azzurra placée dans le groupe C, remporte son match contre l'Estonie sur le score de 2-1. Le match suivant se déroule à Florence contre les îles Féroé, l'équipe italienne s'impose sur le score de 5-0, l'Italie ne s'était plus imposée sur ce score depuis 23 ans plus précisément le 24 janvier 1987, la Nazionale avait alors dominé Malte sous les ordres d'Azeglio Vicini, selon le quotidien italien la Gazzetta dello Sport. Le match suivant, l'équipe italienne concède le nul 0-0 contre l'Irlande du Nord au Windsor Park à Belfast. Cinq jours plus tard, le 12 octobre 2010, la Squadra azzurra rencontre l'équipe de Serbie dans le stade Stade Luigi-Ferraris à Gênes, mais après 6 minutes de jeu le match est annulé[2], à la suite de jets de fumigènes et des pétards sur la pelouse et sur les fans italiens par des groupes de hooligans serbes, par la suite l'UEFA décide que l'équipe italienne remporte le match sur tapis vert 3-0[3], cette victoire permet à l'Italie de prendre la tête du classement.

Leur premier match de l'année 2011 est un match amical contre l'équipe allemande et se solde sur le score de 1-1, le match se déroule à Dortmund dans le stade où l'Italie avait éliminé l’Allemagne 2-0 pour accéder à la finale de la coupe du monde 2006. En mars 2011, l'équipe s'impose en Slovénie sur le score 1-0 et conserve sa place de leader au classement. Ils gagnent également contre l'Ukraine dans un match amical sur le score de 2-0, bien que l'équipe italienne soit réduite à dix dans le dernier quart d'heure du match. Après leur nouveau succès 3-0 contre l'Estonie, l'équipe s'assure la qualification pour l'Euro 2012. La série d'invincibilité de 9 matchs sans défaite prend fin lors du match amical contre l'équipe d’Irlande le 7 juin 2011, la Squadra azzurra perd 0-2 à Liège.

Pour la deuxième saison de Cesare Prandelli à la tête de la sélection italienne, son équipe parvient à battre l'Espagne, championne du monde sur le score de 2-1 au Stade San Nicola à Bari. Ensuite pendant le mois de septembre et octobre 2011, l'équipe continue et termine sa route pour se qualifier pour l'Euro 2012, grâce à une courte victoire contre les îles Féroé sur le score de 1-0 puis également sur le même score contre la Slovénie et va chercher le point du nul (1-1) contre la Serbie puis s'imposer sur le score de 3-0 contre l'Irlande du Nord.

Mais la Squadra Azzurra aborde la compétition en plein doute à cause d'une préparation ratée, l'Italie perdant ses deux matchs de préparation face aux États-Unis à domicile le 29 février (0-1) puis surtout face à la Russie (0-3) une semaine avant le début de l'Euro et une rencontre face au Luxembourg ayant été annulée entre les deux; mais aussi à cause d'une nouvelle affaire de matchs truqués qui secoue le football italien[4].

L'Italie commence le tournoi le 10 juin face aux Espagnols tenants du titre et parvient à tenir cette équipe en échec (1-1), sur un goal de Antonio Di Natale mais vite égalisé par Fabregas (61e). Contre la Croatie, le 14 juin, les Italiens ouvrent le score sur un coup franc d'Andrea Pirlo en première mi-temps mais ne parviennent pas à tuer le match à cause des arrêts de Plétikosa, le gardien croate, auteur d'un grand match. En conséquence, les Croates parviennent à égaliser en seconde période (1-1) face à des Transalpins qui ont baissé de rythme. L'Italie est donc obligée de gagner le dernier match de groupe face à l'Irlande déjà éliminée, ce qu'elle fait grâce notamment à une tête de Antonio Cassano et une très belle reprise de volée de Mario Balotelli (2-0) dans le temps additionnel de la deuxième mi-temps. À la suite de ce grand match azzurro le duo Balotelli-Cassano semble marcher comme Prandelli le souhaitait.

Elle se qualifie donc en quart-de-finale face à l'Angleterre. Malgré un match haletant, les deux équipes doivent se départager aux tirs aux buts au terme d'un score nul et vierge. Durant les prolongations Nocerino parvient à ouvrir le score, mais le but est très justement refusé pour cause de hors-jeu. Young et Cole manquent leurs tirs (ce dernier est bloqué par Gianluigi Buffon et permettent ainsi à la Squadra Azzurra d'atteindre les demi-finales face à l’Allemagne. Alors que Gianluigi Buffon repousse toutes les tentatives allemandes, Mario Balotelli inscrit un doublé en première période, profitant notamment d’une grosse erreur de la défense allemande sur son premier but (but de la tête). L’Allemagne ne s’en relève pas même si elle réduit l'écart sur un penalty de Mesut Özil en fin de match (1-2). L’Italie a une nouvelle fois prouvé qu’elle était la bête noire de l’Allemagne et retrouve l’Espagne en finale.

Mais en finale, les Espagnols prennent rapidement les devants et mènent de deux buts à la mi-temps grâce à une efficacité remarquable et en dépit d’occasions italiennes mais arrêtées par Iker Casillas. De plus, en seconde période, alors que le sélectionneur italien a effectué ses trois changements, Thiago Motta se blesse et ne peut donc être remplacé. Les Espagnols profitent de leur supériorité numérique pour enfoncer le clou par deux fois. L’Italie est impuissante et s’incline lourdement (0-4). Cela faisait longtemps que l’Italie n’avait pas perdu sur un tel écart (Yougoslavie-Italie 6-1 en Coupe Internationale en 1957). Arrivés en compétition sans le titre de favoris, les "Azzurri" prouvent une fois de plus que cette équipe sera toujours un leader international.

Qualifications

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) Drapeau : Italie Drapeau : Estonie Drapeau : Serbie Drapeau : Slovénie Drapeau : Irlande du Nord Drapeau : Îles Féroé
1 Drapeau : Italie Italie 26 10 8 2 0 20 2 +18 Drapeau : Italie Italie 3-0 3-0 1-0 3-0 5-0
2 Drapeau : Estonie Estonie 16 10 5 1 4 15 14 +1 Drapeau : Estonie Estonie 1-2 1-1 0-1 4-1 2-1
3 Drapeau : Serbie Serbie 15 10 4 3 3 13 12 +1 Drapeau : Serbie Serbie 1-1 1-3 1-1 2-1 3-1
4 Drapeau : Slovénie Slovénie 14 10 4 2 4 11 7 +4 Drapeau : Slovénie Slovénie 0-1 1-2 1-0 0-1 5-1
5 Drapeau : Irlande du Nord Irlande du Nord 9 10 2 3 5 9 13 -4 Drapeau : Irlande du Nord Irlande du Nord 0-0 1-2 0-1 0-0 4-0
6 Drapeau : Îles Féroé Îles Féroé 4 10 1 1 8 6 26 -20 Drapeau : Îles Féroé Îles Féroé 0-1 2-0 0-3 0-2 1-1

Effectif

Numéro / Nom Équipe Sél. (but) Date de naissance J. Soccer.svg Yellow card.svg Yellow card.svgRed card.svg Red card.svg
Gardiens de but
1 Gianluigi Buffon Capitaine Drapeau : Italie Juventus 113 (0) (40 ans) 1 0 0 0 0
12 Salvatore Sirigu Drapeau : France Paris Saint-Germain 2 (0) (31 ans) 0 0 0 0 0
14 Morgan De Sanctis Drapeau : Italie Naples 4 (0) (41 ans) 0 0 0 0 0
Défenseurs
2 Christian Maggio Drapeau : Italie Naples 15 (0) (36 ans) 1 0 1 0 0
3 Giorgio Chiellini Drapeau : Italie Juventus 50 (2) (34 ans) 1 0 1 0 0
4 Angelo Ogbonna Drapeau : Italie Torino 2 (0) (30 ans) 0 0 0 0 0
6 Federico Balzaretti Drapeau : Italie Palerme 7 (0) (36 ans) 0 0 0 0 0
7 Ignazio Abate Drapeau : Italie Milan AC 2 (0) (31 ans) 0 0 0 0 0
15 Andrea Barzagli Drapeau : Italie Juventus 28 (0) (37 ans) 0 0 0 0 0
19 Leonardo Bonucci Drapeau : Italie Juventus 13 (2) (31 ans) 1 0 1 0 0
Milieux de terrain
5 Thiago Motta Drapeau : France Paris Saint-Germain 7 (1) (36 ans) 1 0 0 0 0
8 Claudio Marchisio Drapeau : Italie Juventus 19 (1) (32 ans) 1 0 0 0 0
13 Emanuele Giaccherini Drapeau : Italie Juventus 0 (0) (33 ans) 1 0 0 0 0
16 Daniele De Rossi Drapeau : Italie AS Rome 71 (10) (35 ans) 1 0 0 0 0
18 Riccardo Montolivo Drapeau : Italie Fiorentina 32 (1) (33 ans) 0 0 0 0 0
21 Andrea Pirlo Drapeau : Italie Juventus 82 (9) (39 ans) 1 0 0 0 0
22 Alessandro Diamanti Drapeau : Italie Bologne 1 (0) (35 ans) 0 0 0 0 0
23 Antonio Nocerino Drapeau : Italie Milan AC 10 (0) (33 ans) 1 0 0 0 0
Attaquants
9 Mario Balotelli Drapeau : Angleterre Manchester City 7 (1) (28 ans) 7 3 1 0 0
10 Antonio Cassano Drapeau : Italie Milan AC 28 (9) (36 ans) 1 0 0 0 0
11 Antonio Di Natale Drapeau : Italie Udinese 36 (10) (40 ans) 1 1 0 0 0
17 Fabio Borini Drapeau : Italie AS Rome 1 (0) (27 ans) 0 0 0 0 0
20 Sebastian Giovinco Drapeau : Italie Parme 7 (0) (31 ans) 1 0 0 0 0

Capitaine = capitaine -- Gardien de butDéfenseurMilieu de terrainAttaquantSélectionneur

Match

Espagne-Italie

Espagne Drapeau : Espagne 1 – 1 Drapeau : Italie Italie PGE Arena, Gdańsk
18:00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Fàbregas But inscrit après 64 minutes 64e (0 – 0) But inscrit après 61 minutes 61e Di Natale Spectateurs : 38 869
Arbitrage : Drapeau : Hongrie Viktor Kassai
Rapport
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Espagne
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Italie
Drapeau : Espagne
Espagne :
Gardien de but 1 Iker Casillas Capitaine
3 Gerard Piqué
6 Andrés Iniesta
7 Xavi
10 Cesc Fàbregas Remplacé après 74 minutes 74e
14 Xabi Alonso
15 Sergio Ramos
16 Sergio Busquets
17 Álvaro Arbeloa Averti après 84 minute(s) 84e
18 Jordi Alba Averti après 66 minute(s) 66e
21 David Silva Remplacé après 65 minutes 65e
Remplaçants :
22 Jesús Navas Entré après 65 minutes 65e 
9 Fernando Torres0 Averti après 84 minute(s) 84e Entré après 74 minutes 74e 
Sélectionneur :
Drapeau : Espagne Vicente del Bosque
Composition de l'Espagne et de l'Italie lors du match de 10 juin 2012.
Drapeau : Italie
Italie :
Gardien de but 1 Gianluigi Buffon Capitaine
2 Christian Maggio Averti après 89 minute(s) 89e
3 Giorgio Chiellini Averti après 79 minute(s) 79e
5 Thiago Motta Remplacé après 90 minutes 90e
8 Claudio Marchisio
9 Mario Balotelli Averti après 37 minute(s) 37e Remplacé après 56 minutes 56e
10 Antonio Cassano Remplacé après 65 minutes 65e
13 Emanuele Giaccherini0
16 Daniele De Rossi
19 Leonardo Bonucci Averti après 66 minute(s) 66e
21 Andrea Pirlo
Remplaçants :
11 Antonio Di Natale Entré après 56 minutes 56e 
20 Sebastian Giovinco Entré après 65 minutes 65e 
23 Antonio Nocerino Entré après 90 minutes 90e 
Sélectionneur :
Drapeau : Italie Cesare Prandelli

Assistants :
Drapeau : Hongrie Gabor Erös
Drapeau : Hongrie György Ring
Quatrième arbitre :
Drapeau : Écosse William Collum
Arbitres assistants additionnels :
Drapeau : Hongrie István Vad
Drapeau : Hongrie Tamás Bognar

Homme du match :
Drapeau : Espagne Andrés Iniesta

Italie - Croatie

Italie Drapeau : Italie 1 – 1 Drapeau : Croatie Croatie Stade municipal, Poznań
18:00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Pirlo But inscrit après 39 minutes 39e (1 – 0) But inscrit après 72 minutes 72e Mandžukić Spectateurs : 37 096
Arbitrage : Drapeau : Angleterre Howard Webb
Rapport
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Italie
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Croatie
Drapeau : Italie
Italie :
Gardien de but 1 Gianluigi Buffon Capitaine
2 Christian Maggio
3 Giorgio Chiellini
5 Thiago Motta Averti après 57 minute(s) 57e Remplacé après 63 minutes 63e
8 Claudio Marchisio
9 Mario Balotelli Remplacé après 70 minutes 70e
10 Antonio Cassano Remplacé après 83 minutes 83e
13 Emanuele Giaccherini0
16 Daniele De Rossi
19 Leonardo Bonucci
21 Andrea Pirlo
Remplaçants :
18 Riccardo Montolivo Averti après 80 minute(s) 80e Entré après 63 minutes 63e 
11 Antonio Di Natale Entré après 70 minutes 70e 
20 Sebastian Giovinco Entré après 83 minutes 83e 
Sélectionneur :
Drapeau : Italie Cesare Prandelli
Composition de l'Italie et de la Croatie lors du match de 14 juin 2012.
Drapeau : Croatie
Croatie :
Gardien de but 1 Stipe Pletikosa
2 Ivan Strinić
5 Vedran Ćorluka
7 Ivan Rakitić
8 Ognjen Vukojević
9 Nikica Jelavić Remplacé après 83 minutes 83e
10 Luka Modrić
11 Darijo Srna Capitaine
13 Gordon Schildenfeld0 Averti après 86 minute(s) 86e
17 Mario Mandžukić Remplacé après 90+4 minutes 90+4e
20 Ivan Perišić Remplacé après 68 minutes 68e
Remplaçants :
6 Danijel Pranjić Entré après 68 minutes 68e 
22 Eduardo Entré après 83 minutes 83e 
19 Niko Kranjčar Entré après 90+4 minutes 90+4e 
Sélectionneur :
Drapeau : Croatie Slaven Bilić

Assistants :
Drapeau : Angleterre Michael Mullarkey
Drapeau : Angleterre Peter Kirkup
Quatrième arbitre :
Drapeau : République tchèque Pavel Královec
Arbitres assistants additionnels :
Drapeau : Angleterre Martin Atkinson
Drapeau : Angleterre Mark Clattenburg

Homme du match :
Drapeau : Italie Andrea Pirlo

Italie - Irlande

Italie Drapeau : Italie 2 – 0 Drapeau : Irlande Irlande Stade municipal, Poznań
20:45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Cassano But inscrit après 35 minutes 35e
Balotelli But inscrit après 90 minutes 90e
(1 – 0) Spectateurs : 38 794
Arbitrage : Drapeau : Turquie Cüneyt Çakır
Rapport
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Italie
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Irlande
Drapeau : Italie
Italie :
Gardien de but 1 Gianluigi Buffon Capitaine Averti après 73 minute(s) 73e
3 Giorgio Chiellini Remplacé après 57 minutes 57e
5 Thiago Motta
6 Federico Balzaretti0 Averti après 28 minute(s) 28e
7 Ignazio Abate
8 Claudio Marchisio
10 Antonio Cassano Remplacé après 63 minutes 63e
11 Antonio Di Natale Remplacé après 74 minutes 74e
15 Andrea Barzagli
16 Daniele De Rossi Averti après 71 minute(s) 71e
21 Andrea Pirlo
Remplaçants :
19 Leonardo Bonucci Entré après 57 minutes 57e 
22 Alessandro Diamanti Entré après 63 minutes 63e 
9 Mario Balotelli Entré après 74 minutes 74e 
Sélectionneur :
Drapeau : Italie Cesare Prandelli
Composition de l'Italie et de l'Irlande lors du match de 18 juin 2012.
Drapeau : Irlande
Irlande :
Gardien de but 1 Shay Given
2 Seán St Ledger Averti après 84 minute(s) 84e
3 Stephen Ward
4 John O'Shea Averti après 39 minute(s) 39e
5 Richard Dunne
6 Glenn Whelan
7 Aiden McGeady Remplacé après 65 minutes 65e
8 Keith Andrews Carton jaune Carton jauneCarton rouge 37e, 89e
9 Kevin Doyle Remplacé après 76 minutes 76e
10 Robbie Keane Capitaine0
11 Damien Duff
Remplaçants :
19 Shane Long Entré après 65 minutes 65e 
14 Jonathan Walters Entré après 76 minutes 76e 
Sélectionneur :
Drapeau : Italie Giovanni Trapattoni

Assistants :
Drapeau : Turquie Bahattin Duran
Drapeau : Turquie Tarık Ongun
Quatrième arbitre :
Drapeau : Ukraine Viktor Shvetsov
Arbitres assistants additionnels :
Drapeau : Turquie Hüseyin Göçek
Drapeau : Turquie Bülent Yıldırım

Homme du match :
Drapeau : Italie Antonio Cassano

Quart de finale

Angleterre – Italie

Angleterre Drapeau : Angleterre 0 – 0 Drapeau : Italie Italie Stade olympique, Kiev Drapeau : Ukraine
20 h 45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
(0 – 0) Spectateurs : 64 340
Arbitrage : Drapeau : Portugal Pedro Proença
Rapport
Gerrard Réussi
Rooney Réussi
Young Manqué
Cole Manqué
Tirs au but
2 – 4
RéussiBalotelli
ManquéMontolivo
RéussiPirlo
RéussiNocerino
RéussiDiamanti
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Angleterre
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Italie
Drapeau : Angleterre
Angleterre :
Gardien de but 1 Joe Hart
2 Glen Johnson
3 Ashley Cole
4 Steven Gerrard Capitaine
6 John Terry
10 Wayne Rooney
11 Ashley Young
15 Joleon Lescott
16 James Milner Remplacé après 61 minutes 61e
17 Scott Parker Remplacé après 94 minutes 94e
22 Danny Welbeck Remplacé après 60 minutes 60e
Remplaçants :
9 Andy Carroll Entré après 60 minutes 60e 
7 Theo Walcott Entré après 61 minutes 61e 
8 Jordan Henderson0 Entré après 94 minutes 94e 
Sélectionneur :
Drapeau : Angleterre Roy Hodgson
Composition de la Angleterre et de l'Italie lors du match du 24 juin 2012.
Drapeau : Italie
Italie :
Gardien de but 1 Gianluigi Buffon Capitaine
6 Federico Balzaretti
7 Ignazio Abate Remplacé après 90+1 minutes 90+1e
8 Claudio Marchisio
9 Mario Balotelli
10 Antonio Cassano Remplacé après 78 minutes 78e
15 Andrea Barzagli Averti après 82 minute(s) 82e
16 Daniele De Rossi Remplacé après 80 minutes 80e
18 Riccardo Montolivo
19 Leonardo Bonucci
21 Andrea Pirlo
Remplaçants :
22 Alessandro Diamanti0 Entré après 78 minutes 78e 
23 Antonio Nocerino Entré après 80 minutes 80e 
2 Christian Maggio Averti après 94 minute(s) 94e Entré après 90+1 minutes 90+1e 
Sélectionneur :
Drapeau : Italie Cesare Prandelli

Assistants :
Drapeau : Portugal Bertino Miranda
Drapeau : Portugal Ricardo Santos
Quatrième arbitre :
Drapeau : Turquie Cüneyt Çakır
Arbitres assistants additionnels :
Drapeau : Portugal Jorge Sousa
Drapeau : Portugal Duarte Gomes

Homme du match :
Drapeau : Italie Andrea Pirlo

Demi finale

Allemagne – Italie

Allemagne Drapeau : Allemagne 1 – 2 Drapeau : Italie Italie Stade national, Varsovie Drapeau : Pologne
20 h 45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Mesut Özil But inscrit après 90+2 minutes 90+2e (pén.) (0 – 2) But inscrit après 20 minutes 20e But inscrit après 36 minutes 36e Balotelli Arbitrage : Drapeau : France Stéphane Lannoy
Rapport
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Allemagne
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Italie
Drapeau : Allemagne
Allemagne :
Gardien de but 1 Manuel Neuer
5 Mats Hummels Averti après 90+4 minute(s) 90+4e
6 Sami Khedira
7 Bastian Schweinsteiger
8 Mesut Özil Averti après 45 minute(s) 45e
10 Lukas Podolski Remplacé après 46 minutes 46e
14 Holger Badstuber
16 Philipp Lahm Capitaine
18 Toni Kroos
20 Jérôme Boateng Remplacé après 71 minutes 71e
23 Mario Gómez Remplacé après 46 minutes 46e
Remplaçants :
11 Miroslav Klose Entré après 46 minutes 46e 
21 Marco Reus Entré après 46 minutes 46e 
13 Thomas Müller Entré après 71 minutes 71e 
Sélectionneur :
Drapeau : Allemagne Joachim Löw
Composition de l'Allemagne et de l'Italie lors du match du 28 juin 2012.
Drapeau : Italie
Italie :
Gardien de but 1 Gianluigi Buffon Capitaine
3 Giorgio Chiellini
6 Federico Balzaretti
8 Claudio Marchisio
9 Mario Balotelli Averti après 37 minute(s) 37e Remplacé après 70 minutes 70e
10 Antonio Cassano Remplacé après 58 minutes 58e
15 Andrea Barzagli
16 Daniele De Rossi Averti après 84 minute(s) 84e
18 Riccardo Montolivo Remplacé après 64 minutes 64e
19 Leonardo Bonucci Averti après 61 minute(s) 61e
21 Andrea Pirlo
Remplaçants :
22 Alessandro Diamanti Entré après 58 minutes 58e 
5 Thiago Motta Averti après 89 minute(s) 89e Entré après 64 minutes 64e 
11 Antonio Di Natale Entré après 70 minutes 70e 
Sélectionneur :
Drapeau : Italie Cesare Prandelli

Assistants :
Drapeau : France Frédéric Cano
Drapeau : France Michael Annonier
Quatrième arbitre :
Drapeau : Angleterre Howard Webb
Arbitres assistants additionnels :
Drapeau : France Fredy Fautrel
Drapeau : France Ruddy Buquet

Homme du match :
Drapeau : Italie Andrea Pirlo

Finale

Espagne - Italie

1er juillet 2012 Espagne Drapeau : Espagne 4 – 0 Drapeau : Italie Italie Stade olympique, Kiev Drapeau : Ukraine
20 h 45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Silva But inscrit après 14 minutes 14e
Alba But inscrit après 41 minutes 41e
Torres But inscrit après 84 minutes 84e
Mata But inscrit après 88 minutes 88e
(2 – 0) Spectateurs : 63 170
Arbitrage : Drapeau : Portugal Pedro Proença
Rapport
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Espagne
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Italie
Drapeau : Espagne
Espagne :
Gardien de but 1 Iker Casillas Capitaine
3 Gerard Piqué
6 Andrés Iniesta
8 Xavi
10 Francesc Fàbregas
14 Xabi Alonso
15 Sergio Ramos
16 Sergio Busquets
17 Álvaro Arbeloa
18 Jordi Alba
21 David Silva
Remplaçants :
Sélectionneur :
Drapeau : Espagne Vicente del Bosque
Composition de l'Espagne et de l'Italie lors du match.
Drapeau : Italie
Italie :
Gardien de but 1 Gianluigi Buffon Capitaine
3 Giorgio Chiellini
6 Federico Balzaretti
8 Claudio Marchisio
9 Mario Balotelli
10 Antonio Cassano
15 Andrea Barzagli
16 Daniele De Rossi
18 Riccardo Montolivo
19 Leonardo Bonucci
21 Andrea Pirlo
Remplaçants :
Sélectionneur :
Drapeau : Italie Cesare Prandelli

Assistants :
Drapeau : Portugal Bertino Miranda
Drapeau : Portugal Ricardo Santos
Quatrième arbitre :
Drapeau : Turquie Cüneyt Çakır
Arbitres assistants additionnels :
Drapeau : Portugal Jorge Sousa
Drapeau : Portugal Duarte Gomes

Homme du match :
Drapeau : Espagne Andrés Iniesta

Références

  1. « Mondial: Cesare Prandelli sélectionneur de l'Italie 1er juillet », Le Point.fr, 25 juin 2010.
  2. « Italie - Serbie annulé », L’Équipe.fr, 12 octobre 2010.
  3. « L'Italie gagne sur tapis vert », L’Équipe.fr, 29 octobre 2010.
  4. Alexandre COIQUIL (avec AFP), « Matches truqués : vague d'arrestations », Eurosport, (consulté le 17 mars 2014)