Équipe d'Argentine de rugby à XV à la Coupe du monde 2007

L'équipe d'Argentine de rugby à XV a marqué les esprits en remportant le match inaugural de la Coupe du monde de rugby 2007 qu'elle dispute en France. Elle avait connu à deux autres reprises cet honneur, en concédant la défaite toutefois. Le 7 septembre 2007, les Argentins battent la France lors du match d'ouverture de la Coupe du monde 2007 (12-17), confirmant leur statut de "bête noire" des bleus (5 victoires en 6 précédentes confrontations depuis 2002). Ils battent par la suite la Géorgie, l'Irlande et la Namibie pour finir 1er de la poule D. Ils remportent la victoire contre l'Écosse en quarts de finale. Ils seront défaits par l'Afrique du Sud en demi-finale, avant de vaincre encore une fois l'équipe de France lors de la petite finale (34 à 10). Lors de cette coupe du monde, l'Argentine signe le plus grand exploit de son histoire.

Les 30 sélectionnés

Voici la liste des trente sélectionnés pour la Coupe du monde 2007 :

L'équipe actuelle

Joueurs sélectionnés pour la coupe du monde 2007 (17 avants, 13 arrières) Le centre Martín Gaitán, victime d'un problème cardiaque, a dû déclarer forfait en août et a été remplacé par Hernán Senillosa. (Mise à jour : 25/08/2007.)

Les avants

Joueur Poste Club
Patricio Albacete Deuxième ligne Stade toulousain
Rimas Álvarez Deuxième ligne USA Perpignan
Marcos Ayerza Pilier Leicester Tigers
Alberto Vernet Basualdo Talonneur Stade toulousain
Santiago González Bonorino Pilier Unione Rugby Capitolina
Martín Durand Troisième ligne Montpellier HR
Ignacio Fernández Lobbe Deuxième ligne Sale Sharks
Juan Fernández Lobbe Troisième ligne centre Sale Sharks
Omar Hasan Pilier Stade toulousain
Mario Ledesma Talonneur ASM Clermont
Juan Manuel Leguizamón Troisième ligne London Irish
Gonzalo Longo Troisième ligne ASM Clermont
Esteban Lozada Deuxième ligne RC Toulon
Lucas Ostiglia Troisième ligne SU Agen
Rodrigo Roncero Pilier Stade français Paris
Martín Scelzo Pilier ASM Clermont
Martín Schusterman Troisième ligne Leeds Carnegie

Les arrières

Joueur Poste Club
Horacio Agulla Ailier Hindú Club
Lucas Borges Ailier Stade français Paris
Felipe Contepomi Demi d'ouverture Leinster
Manuel Contepomi Centre Bristol Rugby
Ignacio Corleto Demi d’ouverture ou arrière Stade français Paris
Nicolás Fernández Miranda Demi de mêlée Aviron bayonnais
Juan Martín Hernández Demi d’ouverture ou arrière Stade français Paris
Agustin Pichot (capitaine) Demi de mêlée Racing Métro 92
José María Núñez Piossek Ailier Aviron bayonnais
Federico Serra Arrière San Isidro Club
Hernán Senillosa Centre Hindú Club
Gonzalo Tiesi Centre London Irish
Federico Todeschini Demi d'ouverture Montpellier HR

La Coupe du Monde

L'Argentine dispute quatre matches préliminaires dans la Poule D.

Match 1 : France-Argentine: 12-17 (7 septembre 2007, Stade de France)

Score : 12 - 17 (9-17)

Date :

Stade : Stade de France, à Saint-Denis (Drapeau de la France France)

Arbitre : Tony Spreadbury Drapeau : Angleterre

Rapport officiel : Statistiques

Composition des équipes :

France
Titulaires : Olivier Milloud, Raphaël Ibanez (cap.), Pieter de Villiers, Jérôme Thion, Fabien Pelous, Rémy Martin, Imanol Harinordoquy, Serge Betsen, Pierre Mignoni, David Skrela, Christophe Dominici, Yannick Jauzion, Damien Traille, Aurélien Rougerie, Cédric Heymans
Remplaçants : Dimitri Szarzewski, Jean-Baptiste Poux, Sébastien Chabal, Julien Bonnaire, Thierry Dusautoir, Jean-Baptiste Élissalde, Frédéric Michalak

Argentine
Titulaires : Rodrigo Roncero, Mario Ledesma, Martín Scelzo, Ignacio Fernández Lobbe, Patricio Albacete, Lucas Ostiglia, Juan Manuel Leguizamón, Juan Martín Fernández Lobbe, Agustín Pichot (cap.), Juan Martín Hernández, Horacio Agulla, Felipe Contepomi, Manuel Contepomi, Lucas Borges, Ignacio Corleto
Remplaçants : Martin Durand, Nicolas Fernández Miranda, Hernán Senillosa, Rimas Álvarez Kairelis, Federico Todeschini, Alberto Vernet Basualdo, Santiago González Bonorino

Points marqués :

France : 4 pénalités de Skrela (8e, 29e, 40e, 60e)

Argentine : 1 essai de Corleto (27e), 4 pénalités de Contepomi (6e, 10e, 24e, 34e)
Corleto courant vers l'essai

Le XV de France passe totalement à côté de ce qui constitue le match d’ouverture de la compétition au Stade de France. Après des hymnes respectés et non sifflés, les Bleus subissent les « chandelles » de Juan Martín Hernández, la précision des coups de pied placés de Felipe Contepomi et le métier du demi de mêlée du Stade français, Agustín Pichot. Se heurtant au mur savamment dressé par des Pumas argentins accrocheurs et qui interceptent un grand nombre de ballons, les Bleus, fébriles, assurent à peu près leur conquête en touche et en mêlée, mais souffrent dès que le ballon arrive dans les mains de leur charnière et de leurs arrières. Les Argentins mènent au score pendant tout le match, et inscrivent le seul essai du match par Ignacio Corleto, qui concrétise un ballon intercepté par Horacio Agulla sur une passe de Rémy Martin sur la ligne médiane, à la 27e minute. Plusieurs actions françaises échouent tout près de la ligne. L’entrée de Sébastien Chabal et de Dimitri Szarzewski ne suffit pas à inverser la tendance et c'est l'Argentine qui l'emporte. S'ils ne devaient sortir que deuxième de leur poule, les Français s’exposent à devoir affronter la Nouvelle-Zélande, grande favorite de la compétition, en quarts de finale à Cardiff

Deux joueurs focalisent les critiques : Cédric Heymans, titularisé à l’arrière et auteur d’une prestation faible, notamment au pied, et David Skrela, faible au pied également, peu inspiré pour animer l'attaque, et qui manqua une pénalité face aux poteaux alors que la France n’avait que 5 points de retard (12-17). Skrela se blesse en outre au tendon d'Achille, ce qui fait craindre pour sa participation à la suite de la compétition.

Laurent Benezech, ancien pilier du XV de France, met en cause la gestion des heures ayant précédé la rencontre, notamment le surplus d’émotion causé par la lecture de la lettre de Guy Môquet à sa mère, et la remise des maillots par les huit joueurs n’ayant pas été retenus pour ce premier match, qui auraient « vidé » émotionnellement les joueurs[1]. Les joueurs et l’encadrement tricolores préfèrent eux retenir la « thèse de l’accident » [2].

Notes

  • Jamais la France n’avait connu la défaite lors d’un match de poule en phase finale de coupe du monde jusqu’alors. Elle n’avait concédé qu’un match nul à l’Écosse en 1987 (20-20).
  • Avec seulement 3 points inscrits, la seconde mi-temps du match fut la moins prolifique de toute l'histoire de la phase finale de la Coupe du monde.
  • L'Argentine jouait son troisième match d'ouverture de la Coupe du monde, à chaque fois contre le pays organisateur. C'est sa première victoire après deux échecs contre Galles en 1999 (18-23) et l'Australie (8-24) en 2003.
  • Les Argentins n’ont utilisé que 4 de leurs 7 remplaçants.
  • Les Argentins ont joué avec deux paires de frères : I. et J. Fernández-Lobbe et Felipe et Manuel Contepomi.

Comptes rendus et réactions

Argentine - Géorgie

Composition des équipes
Score : 33 - 3 (6-3)

Date :

Stade : Stade Gerland, à Lyon (Drapeau de la France France)

Arbitre : Nigel Owens (Drapeau : Pays de Galles)

Composition des équipes :

Argentine
Titulaires : Ignacio Corleto, Lucas Borges, Gonzalo Tiesi, Felipe Contepomi, Federico Martin Aramburu, Juan Martín Hernández, Agustín Pichot (cap.), Juan Manuel Leguizamón, Juan Fernandez Lobbe, Martin Durand, Patricio Albacete, Rimas Álvarez Kairelis, Santiago González Bonorino, Mario Ledesma, Marcos Ayerza
Remplaçants : Alberto Vernet Basualdo, Omar Hasan, Esteban Lozada, Martín Schusterman, Nicolas Fernández Miranda, Federico Todeschini, Federico Serra

Géorgie
Titulaires : Pavie Jimsheladze, Irakli Machkhaneli, Malkhaz Urjukashvili, Irakli Giorgadze, Besiki Khamashuridze, Merab Kvirikashvili, Irakli Abusseridze, Besso Udesiani, Grigol Labadze, Giorgi Chkhaidze, Mamuka Gorgodze, Ilia Zedguinidze(cap.), Davit Zirakashvili, Akvsenti Giorgadze, David Khinchagashvili
Remplaçants : Goderdzi Shvelidze, Avtandil Kopaliani, Victor Didebulidze, Zviad Maisuradze, Bidzina Samkharadze, Revaz Gigauri, Giorgi Shkinin

Points marqués :

Argentine : 4 essais de Borges (2), Albacete, Aramburu, 1 transformation de Contepomi, 3 pénalités de Contempomi

Géorgie : 1 pénalité de Kvirikashvili

Argentine - Namibie

Composition des équipes
Score : 63 - 3

Date :

Stade : Stade Vélodrome à Marseille (Drapeau de la France France)

Arbitre : Stuart Dickinson Drapeau : Australie

Homme du match : Rodrigo Roncero Drapeau : Argentine

Rapport officiel : Statistiques

Composition des équipes :

Argentine
Titulaires : 15 Ignacio Corleto, 14 Hernán Senillosa, 13 Gonzalo Tiesi, 12 Manuel Contepomi, 11 Horacio Agulla, 10 Felipe Contepomi, 9 Agustín Pichot (cap.), 8 Juan Manuel Leguizamón, 7 Juan Martín Fernández Lobbe, 6 Lucas Ostiglia, 5 Patricio Albacete, 4 Ignacio Fernández Lobbe, 3 Omar Hasan, 2 Alberto Vernet Basualdo, 1 Rodrigo Roncero
Remplaçants : 16 Mario Ledesma, 17 Martín Scelzo, 18 Rimas Álvarez Kairelis, 19 Gonzalo Longo, 20 Nicolas Fernández Miranda, 21 Federico Todeschini, 22 Federico Serra

Namibie
Titulaires : 15 Heini Bock, 14 Deon Mouton, 13 Du Preez Grobler, 12 Corne Powell (cap.), 11 Melrick Africa, 10 Tertius Losper, 9 Eugene Jantjies, 8 Tinus du Plessis, 7 Jacques Burger, 6 Michael MacKenzie, 5 Nico Esterhuize, 4 Wacca Kazombiaze, 3 Marius Visser, 2 Johannes Meyer, 1 Johnny Redelinghuys
Remplaçants : 16 Hugo Horn, 17 Kees Lensing, 18 Herman Lindvelt, 19 Heino Senekal, 20 Jurie van Tonder, 21 Morne Schreuder, 22 Piet van Zyl

Points marqués :

Argentine : 7 essais de Roncero (25e), J. Leguizamon (35e), M. Contepomi (38e), F. Contepomi (45e), G. Tiesi (55e), I. Corleto (58e), F. Todeschini (71e), 1 essai de pénalité (63e), 5 transformations de F. Contepomi (25e, 38e, 45e) et F. Todeschini (63e, 71e), 2 pénalités de F. Contepomi (10e, 20e)

Namibie : 1 pénalité de M. Schreuder (7e)

Avec cette victoire tranquille, la plus large de l'Argentine en phase finale de Coupe du monde (+60 points, leur ancien record de +53 points datait de 2003 lors d'une victoire 67-14 contre la Roumanie), les Pumas n'ont plus besoin que d'un point contre l'Irlande pour se qualifier pour les quarts de finale. Une victoire ou même un simple point de bonus les ferait terminer premier de la poule et jouer au Stade de France contre le second de la poule C.

Irlande - Argentine

Composition des équipes
Score : 15 - 30 (10-18)

Date :

Stade : Parc des Princes à Paris (Drapeau de la France France)

Arbitre : Paul Honiss Drapeau : Nouvelle-Zélande

Composition des équipes :

Irlande
Titulaires : 15 Geordan Murphy, 14 Shane Horgan, 13 Brian O'Driscoll (cap.), 12 Gordon D'Arcy, 11 Denis Hickie, 10 Ronan O'Gara, 9 Eoin Reddan, 8 Denis Leamy, 7 David Wallace, 6 Simon Easterby, 5 Paul O'Connell, 4 Donncha O'Callaghan, 3 John Hayes, 2 Jerry Flannery, 1 Marcus Horan
Remplaçants : 16 Rory Best, 17 Bryan Young, 18 Malcolm O'Kelly, 19 Neil Best, 20 Isaac Boss, 21 Paddy Wallace

Argentine
Titulaires : 1 Rodrigo Roncero, 2 Mario Ledesma, 3 Martín Scelzo, 4 Ignacio Fernández Lobbe, 5 Patricio Albacete, 6 Lucas Ostiglia, 7 Juan Martín Fernández Lobbe, 8 Gonzalo Longo, 9 Agustín Pichot (cap.), 10 Juan Martín Hernández, 11 Horacio Agulla, 12 Felipe Contepomi, 13 Manuel Contepomi, 14 Lucas Borges, 15 Ignacio Corleto
Remplaçants : 16 Alberto Vernet Basualdo, 17 Omar Hasan, 18 Rimas Álvarez Kairelis, 19 Martin Durand, 20 Nicolas Fernández Miranda, 21 Federico Todeschini, 22 Hernán Senillosa

Points marqués :

Irlande : 2 essais de O'Driscoll (31e), Murphy (47e), 1 transformation de O'Gara (32e), 1 pénalité de O'Gara (20e)

Argentine : 2 essais de Borges (17e), Aguilla (39e), 1 transformation de Contepomi (40e), 3 drops de Hernandez (22e, 36e, 79e), 3 pénalités de Contepomi (42e, 62e, 65e)

Classement de la poule D

Place Nation Matchs Points Essais Bonus
points
Classement
points
joués victoire nul défaite pour contre différence pour contre différence
1 Drapeau : Argentine Argentine 4 4 0 0 143 33 +110 16 2 +14 2 18
2 Drapeau : France France 4 3 0 1 188 37 +151 24 3 +21 3 15
3 Drapeau : Irlande Irlande 4 2 0 2 64 82 -18 9 7 +2 1 9
4 Drapeau : Géorgie Géorgie 4 1 0 3 50 111 -61 5 15 -10 1 5
5 Drapeau : Namibie Namibie 4 0 0 4 30 212 -182 3 30 -27 0 0

Quart de finale: Drapeau : Argentine Argentine - Drapeau : Écosse Écosse

Score : 19 - 13 (13-6)

Date : , 21:00

Stade : Stade de France, à Saint-Denis (Drapeau de la France France)

Arbitre : Joël Jutge Drapeau : France

Composition des équipes :

Argentine
Titulaires : 1 Rodrigo Roncero, 2 Mario Ledesma, 3 Martín Scelzo, 4 Ignacio Fernández Lobbe, 5 Patricio Albacete, 6 Lucas Ostiglia, 7 Juan Martín Fernández Lobbe, 8 Gonzalo Longo, 9 Agustín Pichot (cap.), 10 Juan Martín Hernández, 11 Horacio Agulla, 12 Felipe Contepomi, 13 Manuel Contepomi, 14 Lucas Borges, 15 Ignacio Corleto
Remplaçants : 16 Alberto Vernet Basualdo, 17 Omar Hasan, 18 Rimas Álvarez Kairelis, 19 Juan Manuel Leguizamón, 20 Nicolas Fernández Miranda, 21 Federico Todeschini, 22 Hernán Senillosa

Écosse
Titulaires : 1 Gavin Kerr, 2 Ross Ford, 3 Euan Murray, 4 Nathan Hines, 5 Jim Hamilton, 6 Jason White (cap.), 7 Allister Hogg, 8 Simon Taylor, 9 Mike Blair, 10 Dan Parks, 11 Chris Paterson, 12 Rob Dewey, 13 Simon Webster, 14 Sean Lamont, 15 Rory Lamont
Remplaçants : 16 Scott Lawson, 17 Craig Smith, 18 Scott MacLeod, 19 Kelly Brown, 20 Chris Cusiter, 21 Andrew Henderson, 22 Hugo Southwell

Points marqués :

Argentine : 1 essai de Longo (32e), 1 transformation de F.Contepomi (33e), 3 pénalités de Contepomi (22e, 26e, 42e), 1 drop de Hernandez (55e)

Écosse : 1 essai de Cusiter (62e), 1 transformation de Paterson (63e), 2 pénalités de Parks (16e), Paterson (38e)

Les Argentins gagnent le match grâce à leurs buteurs, Felipe Contepomi et Juan Martín Hernández, à l'issue d'un match terne, ponctué de nombreuses chandelles de part et d'autre, et marqué seulement par un essai argentin de Gonzalo Longo, qui contre un dégagement écossais, auquel a répondu un essai de l'Écossais Chris Cusiter. L'Argentine se qualifie pour la première fois de son histoire pour les demi-finales, où elle affronte l'Afrique du Sud, contre qui elle n'a jamais gagné.

Demi-finale: Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud - Drapeau : Argentine Argentine

Score : 37 - 13 (24-6)

Date : , 21:00

Stade : Stade de France, à Saint-Denis (Drapeau de la France France)

Arbitre : Steve Walsh Drapeau : Nouvelle-Zélande

Composition des équipes :

Afrique du Sud
Titulaires : 1 Os du Randt, 2 John Smit (cap.), 3 CJ van der Linde, 4 Bakkies Botha, 5 Victor Matfield, 6 Schalk Burger, 7 Juan Smith, 8 Danie Rossouw, 9 Fourie du Preez, 10 Butch James, 11 Bryan Habana, 12 François Steyn, 13 Jaque Fourie, 14 JP Pietersen, 15 Percy Montgomery
Remplaçants : 16 Bismarck du Plessis, 17 Jannie du Plessis, 18 Johann Muller, 19 Bobby Skinstad, 20 Ruan Pienaar, 21 Andre Pretorius, 22 Wynand Olivier

Argentine
Titulaires : 1 Rodrigo Roncero, 2 Mario Ledesma, 3 Martín Scelzo, 4 Ignacio Fernández Lobbe, 5 Patricio Albacete, 6 Lucas Ostiglia, 7 Juan Martín Fernández Lobbe, 8 Gonzalo Longo, 9 Agustín Pichot (cap.), 10 Juan Martín Hernández, 11 Horacio Agulla, 12 Felipe Contepomi, 13 Manuel Contepomi, 14 Lucas Borges, 15 Ignacio Corleto
Remplaçants : 16 Alberto Vernet Basualdo, 17 Omar Hasan, 18 Rimas Álvarez Kairelis, 19 Juan Manuel Leguizamón, 20 Nicolas Fernández Miranda, 21 Federico Todeschini, 22 Gonzalo Tiesi

Points marqués :

Afrique du Sud : 4 essais de Fourie du Preez (7e), Habana (32e, 77e), Rossouw (40e), 3 pénalités de Montgomery (17e, 71e, 75e), 4 transformations de Montgomery (8e, 33e, 41e, 78e)

'Argentine : 1 essai de M.Contepomi (45e) , 1 transformation de F.Contepomi (46e), 2 pénalités de F.Contepomi (15e, 30e)

Les deux équipes ont gagné tous leurs matchs jusqu'à présent. Avant cette rencontre, les Springboks avait remporté les onze matchs disputés contre les Argentins (voir Afrique du Sud-Argentine en rugby à XV). Les Springboks enregistrent la rentrée de leur pilier CJ van der Linde et de Bobby Skinstad sur le banc des remplaçants. Les Springboks bonifient les déchets des attaques argentines pour prendre un large avantage au score. Sur une interception Bryan Habana ajoute un nouvel essai pour rejoindre Jonah Lomu, meilleur réalisateur lors d'une coupe du monde avec huit essais inscrits. L'Afrique du Sud est le seul favori au rendez-vous contre une équipe anglaise qu'elle a largement battue au premier tour de la compétition.

Match pour la troisième place : Drapeau : France France - Drapeau : Argentine Argentine

Score : 10 - 34 (3-17)

Date : , 21:00

Stade : Parc des Princes, à Paris (Drapeau de la France France)

Arbitre : Paul Honiss Drapeau : Nouvelle-Zélande

Composition des équipes :

France
Titulaires : 1 Jean-Baptiste Poux, 2 Raphaël Ibañez (cap.), 3 Nicolas Mas, 4 Lionel Nallet, 5 Jérôme Thion, 6 Yannick Nyanga, 7 Thierry Dusautoir, 8 Imanol Harinordoquy, 9 Jean-Baptiste Élissalde, 10 Frédéric Michalak, 11 Christophe Dominici, 12 David Skrela, 13 David Marty, 14 Aurélien Rougerie, 15 Clément Poitrenaud
Remplaçants : 16 Sébastien Bruno, 17 Pieter de Villiers, 18 Sébastien Chabal, 19 Rémy Martin, 20 Pierre Mignoni, 21 Lionel Beauxis, 22 Vincent Clerc

Argentine
Titulaires : 1 Rodrigo Roncero, 2 Alberto Vernet Basualdo, 3 Omar Hasan, 4 Rimas Álvarez Kairelis, 5 Patricio Albacete, 6 Martín Durand, 7 Juan Martín Fernández Lobbe, 8 Gonzalo Longo, 9 Agustín Pichot (cap.), 10 Juan Martín Hernández, 11 Horacio Agulla, 12 Felipe Contepomi, 13 Manuel Contepomi, 14 Federico Martín Aramburú, 15 Ignacio Corleto
Remplaçants : 16 Marcos Ayerza, 17 Eusebio Guiñazú, 18 Esteban Lozada, 19 Juan Manuel Leguizamón, 20 Nicolas Fernández Miranda, 21 Federico Todeschini, 22 Hernán Senillosa

Points marqués :

France : 1 essai de Poitrenaud (70e), 1 transformation de Beauxis (70e), 1 pénalité de Élissalde (18e)

Argentine : 5 essais de F. Contepomi (28e, 77e), Hasan (32e), Aramburú (53e), Corleto (65e), 3 transformations de F. Contepomi (29e, 33e, 78e), 1 pénalité de F. Contepomi (20e)

Les Argentins confirment leur supériorité face aux Français en remportant la petite finale, après avoir aussi battu le XV de France lors du match d'ouverture de la coupe du monde (17 à 12). Ils dominent la rencontre en marquant cinq essais, contre un seul pour les Français. Ces derniers enregistrent leur 3e défaite et terminent cette coupe du monde sur une note décevante alors que les Argentins confirment leurs progrès et leur nouveau statut d'équipe majeure dans le monde du rugby à XV.

Meilleurs marqueurs d'essais argentins

  1. Ignacio Corleto
  2. Felipe Contepomi
  3. Lucas Borges 3 essais

Meilleur réalisateur argentin

  1. Felipe Contepomi 91 points

Notes et références

Annexes

Lien externe