Équipe d'Allemagne de football à la Coupe du monde 1994

Équipe d'Allemagne de football à la Coupe du monde 1994

Fédération DFB

Participation 13e
Meilleure performance Médaille d'or, Coupe du Monde Médaille d'or, Coupe du Monde Médaille d'or, Coupe du Monde Vainqueur en 1954, 1974 et 1990
Sélectionneur Drapeau : Allemagne Berti Vogts
Capitaine Lothar Matthäus
Meilleur buteur Jürgen Klinsmann (5)
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Équipe d'Allemagne de football à la Coupe du monde


L'Équipe d'Allemagne de football est quart de finaliste de la coupe du monde de football de 1994. C'est sa 13e participation à une phase finale mais sa première dans le contexte de cette nouvelle république fédérale ayant absorbé du fait de la réunification les landers de l'ex RDA. L'effectif est composé de deux joueurs de l'ancienne Allemagne de l'Est Matthias Sammer et Ulf Kirsten. La Nationalmannschaft ne parvient pas à se hisser dans le << dernier carré >> qui était son objectif initial, une mauvaise ambiance règne dans le groupe ce qui empêche une bonne cohésion entre les joueurs et le sélectionneur[1]. Son ultime adversaire sera la Bulgarie formation contre laquelle elle s'inclinera le 10 juillet 1994.

Effectif

Numéro / Nom Équipe actuelle Date de naissance Âge J. Buts Yellow card.svg Yellow card.svgRed card.svg Red card.svg
Gardiens de but
1 Bodo Illgner Drapeau de l'Allemagne FC Cologne 27 ans 5 0 0 0 0
12 Andreas Köpke Drapeau de l'Allemagne FC Nuremberg 32 ans 0 0 0 0 0
22 Oliver Kahn Drapeau de l'Allemagne Karlsruher SC 25 ans 0 0 0 0 0
Défenseurs
2 Thomas Strunz Drapeau de l'Allemagne VfB Stuttgart 26 ans 3 0 0 0 0
3 Andreas Brehme Drapeau de l'Allemagne FC Kaiserslautern 9 novembre 1960 33 ans 5 0 1 0 0
4 Jürgen Kohler Drapeau de l'Italie Juventus 28 ans 5 0 1 0 0
5 Thomas Helmer Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich 21 avril 1965 29 ans 3 0 2 0 0
6 Guido Buchwald Drapeau de l'Allemagne VfB Stuttgart 24 janvier 1961 33 ans 3 0 0 0 0
14 Thomas Berthold Drapeau de l'Allemagne VfB Stuttgart 29 ans 5 0 0 0 0
16 Matthias Sammer Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund 26 ans 4 0 0 0 0
Milieux de terrain
7 Andreas Möller Drapeau de l'Italie Juventus 26 ans 4 0 1 0 0
8 Thomas Häßler Drapeau de l'Italie AS Rome 30/05/1966 28 ans 5 0 1 0 0
10 Lothar Matthäus Capitaine Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich 21/03/1961 33 ans 5 1 0 0 0
14 Mario Basler Drapeau de l'Allemagne Werder Brême 18/12/1968 25 ans 1 0 0 0 0
15 Maurizio Gaudino Drapeau de l'Angleterre Manchester City 12/12/1966 27 ans 0 0 0 0 0
17 Martin Wagner Drapeau de l'Allemagne FC Kaiserslautern 24/02/1968 26 ans 2 0 2 0 0
20 Stefan Effenberg Drapeau de l'Italie AC Fiorentina 02/08/1968 25 ans 3 0 2 0 0
Attaquants
9 Karl-Heinz Riedle Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund 16/09/1965 28 ans 2 1 0 0 0
11 Stefan Kuntz Drapeau de l'Allemagne FC Kaiserslautern 30/10/1962 31 ans 1 0 0 0 0
13 Rudi Völler Drapeau de la France Olympique de Marseille 13/04/1960 34 ans 3 2 1 0 0
18 Jürgen Klinsmann Drapeau de la France AS Monaco 30/07/1964 29 ans 5 5 2 0 0
19 Ulf Kirsten Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen 04/12/1965 28 ans 0 0 0 0 0
Sélectionneur
  Drapeau de l'Allemagne Berti Vogts   47 ans

Qualification

L'Allemagne est qualifiée d'office en tant que tenant du titre.

La coupe du monde

Article détaillé : Coupe du monde de football 1994.

Premier tour

Groupe C

Date Stade Équipe 1 Équipe 2 Résultat Buteurs
17 juin 1994 Soldier Field, Chicago Drapeau : Allemagne Allemagne Drapeau : Bolivie Bolivie 1 - 0 Klinsmann 61'
21 juin 1994 Soldier Field, Chicago Drapeau : Allemagne Allemagne Drapeau : Espagne Espagne 1 - 1 Goicoechea 14' ; Klinsmann 48'
27 juin 1994 Cotton Bowl, Dallas Drapeau : Allemagne Allemagne Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud 3 - 2 Klinsmann 12' et 37', Riedle 20' ; Hwang Sun-hong 52', Hong Myung-bo 63'

Le premier match des allemands se joue dans un stade comble, la rencontre est précédé d'une cérémonie d'ouverture et d'un discours du président américain Bill Clinton. A ce moment de la compétition la Nationalmannschaft détient le record du nombres de matchs joués en phase finale, à contrario la Bolivie, son adversaire du jour effectue son retour dans la compétition depuis 1950. Les germaniques mettent un terme à une malédiction qui durait depuis 1970 soit 5 éditions, à savoir que le tenant du titre échouait à gagner le match d'ouverture. Une première victoire donc, la première victoire à trois points depuis l'instauration de cette nouvelle règle, (jusqu'en 1990 la victoire ne remportait que deux points). Un succé qui se dessina en seconde période, le gardien bolivien sortant imprudemment de sa surface se fera dribbler par Thomas Häßler qui servira Jürgen Klinsmann qui n'aura qu'a pousser le ballon dans le but vide, pour devenir le premier buteur de cette 15e édition. Une victoire allemande logique, son adversaire n'ayant pas les armes nécessaires pour rivaliser[2].

Le second adversaire l'Espagne, causera d'avantage de difficultés aux hommes de Berti Vogts, un match engagé physiquement avec une formation ibérique montrant un visage plus séduisant que lors de sa première rencontre contre la Corée du Sud. Encaissant un but dans le premier quart d'heure l'Allemagne agissant comme un rouleau compresseur sur son adversaire se voyait logiquement égaliser par une nouvelle réalisation de Jürgen Klinsmann qui d'une tète trompait le portier de la <<Roja>> Andoni Zubizarreta[3].

Le dernier match décisif pour obtenir la qualification démarrera idéalement pour les allemands. Au bout de 37 minutes de jeu le tableau d'affichage affichera déjà 3-0 pour les joueurs d'outre Rhin. Le gardien sud coréen sera trompé deux fois par Jürgen Klinsmann et une fois par Karl-Heinz Riedle. Fait assez rare le portier asiatique sera remplacé à la mi-temps. Une première période se concluant par un avantage très confortable pour les allemands même si les coréens ont sut se montrer dangereux. Mais cette distance avec son adversaire du jour allait se réduire en seconde période, les hommes de Berti Vogts allaient perdre pied dans le second acte et permettre aux joueurs du <<pays au matin calme>> de réduire d'un but d'écart le fossé les séparant des germaniques. Le dernier quart d'heure sera très intense. Finalement le gardien Bodo Illgner sera le seul joueur allemand à la hauteur durant cette seconde période, évitant une égalisation asiatique et permettant à l'Allemagne de finir première de ce groupe C. [4].

Classement

Place Équipe Points Joués V N D Buts + Buts - Diff.
1er Drapeau : Allemagne Allemagne 7 3 2 1 0 5 3 +2
2e Drapeau : Espagne Espagne 5 3 1 2 0 6 4 +2
3e Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud 2 3 0 2 1 4 5 -1
4e Drapeau : Bolivie Bolivie 1 3 0 1 2 1 4 -3

Huitième de finale

Date Stade Équipe 1 Équipe 2 Résultat Buteurs
Soldier Field, Chicago Drapeau : Allemagne Allemagne Drapeau : Belgique Belgique 3 - 2 Völler 6' et 40', Klinsmann 11' ; Grun 8', Albert 90'

En 1994 ce huitième de finale entre allemands et belges était digne d'une finale de championnat d'Europe. Cette rencontre fut d'ailleurs d'un haut niveau. Il n'y eu pas de période d'observation entre les deux formations ce qui permit une ouverture du score allemande rapide suivit d'une égalisation belge dans la foulée. Les trois buts germanique furent inscrit par les deux attaquants titulaires, Rudi Völler et Jurgen Klinsmann évoluant tout deux à l'époque dans le championnat de France, respectivement à l'Olympique de Marseille et à l'AS Monaco. La première période se concluait par un résultat de 3 à 1 pour les germaniques. Une seconde période aussi intense que la première n'allait pas offrir aux spectateurs autant de buts, la faute à des attaquants maladroits et surtout aux exploits des deux gardiens. La réduction du score pour <<les diables rouges>> à la fin du temps règlementaire se fit trop tardive pour faire douter les allemands, qui allaient poursuivre leur route vers les quarts de finale [5].

Quart de finale

Date Équipe 1 Équipe 2 Résultat Buteurs
10 juillet 1994 Drapeau : Bulgarie Bulgarie Drapeau : Allemagne Allemagne 2 - 1 Stoitchkov 75', Letchkov 78' ; Matthäus 47' (pen)

Ce quart de finale allait se conclure par la plus grosse surprise de cette 15e édition, à savoir l'élimination de l'Allemagne au profit de la Bulgarie. Le capitaine bavarois Lothar Matthäus honore en ce dimanche 10 juillet 1994 sa 117e sélection et son 21e match de phase finale d'un mondial[6]. Pour nombres de spécialistes la victoire allemande semble écrite à l'avance, et sa présence dans le dernier carré inéluctable. Le pénalty transformé par Matthäus en tout début de seconde période semble dessiner le succès allemand. Tout va basculer dans le dernier quart d'heure, tout d'abord les bulgares égalisent sur un coup franc tiré par Hristo Stoikov 76e. 79e Letchkov d'une tète plongeante trompait le gardien de Cologne et éliminait l'Allemagne[7].

Les joueurs utilisés

Joueurs Drapeau : Bolivie Drapeau : Espagne Drapeau : Corée du Sud Drapeau : Belgique Drapeau : Bulgarie Total
Gardiens de but
Bodo Illgner (FC Cologne) 90 90 90 90 90 450
Défenseurs
Thomas Berthold (VfB Stuttgart) 90 90 90 90 90 450
Jürgen Kohler (Juventus Football Club) 90 Carton jaune 90 90 90 90 450
Andreas Brehme (FC Kaiserslautern) 90 90 90 Carton jaune Entré 44 Entré 8 322
Matthias Sammer (Borussia Dortmund) 90 90 90 90 360
Thomas Strunz (VfB Stuttgart) 90 Entré 32 122
Guido Buchwald (VfB Stuttgart) 90 90 90 270
Thomas Helmer (Bayern Munich) Entré 15 90 Carton jaune 90 Carton jaune 195
Milieux
Andreas Möller (Juventus Turin) 90 Carton jaune Remplacé62 Entré 26 90 268
Thomas Häßler (AS Rome) 90 90 90 90 Remplacé82 Carton jaune 442
Mario Basler (Werder Brême) Entré 31 31
Stefan Effenberg (AC Fiorentina) 90 90 Carton jaune Remplacé75 Carton jaune 255
Lothar Matthäus (Bayern Munich) 90 Capitaine 90 Capitaine Remplacé64 Capitaine Remplacé46 Capitaine 90 Capitaine But inscrit 380
Martin Wagner (FC Kaiserslautern) 90 Carton jaune Remplacé58 Carton jaune 148
Attaquants
Jurgen Klinsmann (AS Monaco) 90 But inscrit 90 But inscrit 90 But inscrit But inscrit Carton jaune Remplacé86 But inscrit 90 Carton jaune 446
Karl-Heinz Riedle (Borussia Dortmund) Remplacé59 90 But inscrit 149
Rudi Völler (Olympique de Marseille) Entré 28 90 But inscrit But inscrit 90 208
Stefan Kuntz (FC Kaiserslautern) Entré 4 4
joueurs Drapeau : Bolivie Drapeau : Espagne Drapeau : Corée du Sud Drapeau : Belgique Drapeau : Bulgarie Total

Les buteurs

Classement Nom But(s)
1 Jürgen Klinsmann 5
2 Rudi Völler 2
3 Karl-Heinz Riedle 1
Lothar Matthäus 1

Bibliographie

Jérôme Bureau, Etats - Unis Coupe du Monde 1994, Espagne, almann Lévy, , 159 p. (ISBN 2-7021-2336-8).

Références

  1. http://fr.fifa.com/worldcup/matches/round=796/match=3096/classic-match/index.html (consulté le 26/11/2017)
  2. Jérome Bureau, Etats - Unis coupe du monde 1994, almann Lévy, , 159 p. (ISBN 2-7021-2336-8), page 38 Allemagne - Bolivie
  3. Jérome Bureau, Etats - Unis coupe du monde 1994, almann Lévy, , 159 p. (ISBN 2-7021-2336-8), page 43 Allemagne-Espagne
  4. Jérome Bureau, Etats - Unis coupe du monde 1994, almann Lévy, , 159 p. (ISBN 2-7021-2336-8), page 49 Allemagne-Corée du Sud
  5. Jérome Bureau, Etats - Unis coupe du monde 1994, almann Lévy, , 159 p. (ISBN 2-7021-2336-8), page 89 Allemagne-Belgique
  6. Jérome Bureau, Etats - Unis coupe du monde 1994, almann Lévy, , 159 p. (ISBN 2-7021-2336-8), page 127 Lothar Matthaus le recordman maudit
  7. Jérome Bureau, Etats - Unis coupe du monde 1994, almann Lévy, , 159 p. (ISBN 2-7021-2336-8), page 124 Allemagne-Bulgarie