Équipe cycliste ONCE

ONCE
Liberty-wurth-logo.jpg
Informations
Statuts
Équipe pro (-)
Groupe Sportif I () ( -)
UCI ProTeam () ( -)
Codes UCI
ONC et LSW
Discipline
Pays
Création
1989
Disparition
2006
Saisons
18
Encadrement
Directeur général
Pablo Anton
Directeur(s) sportif(s)
Marino Lejarreta
Herminio Díaz Zabala
Juan Gonzalez Bengochea (2005-2006)
Alberto Leanizbarrutia (2005-2006)
Dénominations
1989-1998
1999-2000
2001-2003
2004
ONCE
ONCE-Deutsche Bank
ONCE-Eroski
Liberty Seguros
2005-05.2006[1]
Liberty Seguros-Würth[1]
05-06.2006[2]
Würth[2]
06-07.2006[3]
Astana-Würth[3]
07-12.2006[4]
Astana[4]

L’équipe cycliste ONCE-Eroski est une ancienne équipe cycliste, ayant existé entre 1989 et 2003, avant de changer de sponsor principal, une compagnie d'assurance qui donne son nom à la nouvelle équipe rebaptisée Liberty Seguros, puis Astana-Würth et enfin Astana pour la fin de saison 2006.

Histoire de l'équipe

L'équipe cycliste Once est créée en 1989. Après quinze années marquées par de nombreux succès remportés notamment par Laurent Jalabert, Alex Zülle, Erik Breukink, Johan Bruyneel, Pello Ruiz Cabestany ou Joseba Beloki, l'équipe perd son partenaire, la loterie espagnole ONCE, à la fin de l'année 2003.

Manuel Saiz, manager de l'équipe depuis sa création et propriétaire via la société Active Bay, trouve alors un nouveau partenaire : la compagnie d'assurance Liberty Seguros.

2004 : Première saison

2005

En 2005 l'équipe est éclaboussée par un premier scandale : le 27 octobre alors qu'il vient de remporter le Tour d'Espagne 2005, Roberto Heras est déclaré positif à l'EPO.

2006

Le , dans le cadre d'une affaire de dopage la police espagnole arrête plusieurs personnes du monde du cyclisme dont Manolo Saiz le manager général de l'équipe Liberty Seguros. Le lendemain, le sponsor principal, l'assureur américain Liberty, annonce son retrait immédiat de l'équipe alors en plein Tour d'Italie. Le leader de l'équipe, le Kazakh Alexandre Vinokourov, non-impliqué dans l'affaire et désireux de participer au Tour de France, parvient à mobiliser plusieurs entreprises kazakhes qui, sous la forme du consortium Astana (de nom de la capitale du Kazakhstan), co-sponsorisent l'équipe. Celle-ci devient alors en cours de saison Astana-Würth (Würth étant déjà auparavant co-sponsor de Liberty Seguros). L'équipe ne participe pourtant pas au Tour, faute d'un nombre de coureurs suffisants.

La structure Active Bay ne se voyant pas octroyer de licence ProTour pour la saison 2007, une nouvelle structure est créée, de droit suisse, sponsorisée par les mêmes entreprises kazakhes, sous le nom d'Astana.

Maillot de l'équipe Astana-Würth

Coureurs connus

Ce tableau présente les résultats obtenus au sein de l'équipe par une sélection de coureurs qui se sont distingués soit par le rôle de leader ou de capitaine de route qui leur a été attribué pendant tout ou partie de leur passage dans l'équipe (comme Laurent Jalabert, leader historique de l'équipe), soit en remportant une course majeure pour l'équipe (comme Melchor Mauri, vainqueur du Tour d'Espagne 1991), soit encore par leur place dans l'histoire du cyclisme en général (comme Carlos Sastre, vainqueur du Tour de France en 2008).

Nom Naissance Nationalité Arrivée Départ Résultats pour l'équipe
Pello Ruiz Cabestany 1962 Drapeau de l'Espagne Espagne 1989 1990 2 étapes du Tour d'Espagne
4e du Tour d'Espagne 1990
Marino Lejarreta 1957 Drapeau de l'Espagne Espagne 1990 1992 1 étape du Tour de France
1 étape du Tour d'Italie
5e du Tour de France 1990
3e du Tour d'Espagne 1991
5e du Tour d'Italie 1991
Melchor Mauri 1966 Drapeau de l'Espagne Espagne 1990
1995
1992
1998
Tour d'Espagne 1991
Neil Stephens 1963 Drapeau de l'Australie Australie 1991 1996
Alex Zülle 1968 Drapeau de la Suisse Suisse 1991 1997 Tours d'Espagne 1996 et 1997. Tour du Pays Basque 1997. Paris Nice 1993. 2e du Tour 1995. Champion du monde CLM 1996. Semaine Catalane 1992.
Johan Bruyneel 1964 Drapeau de la Belgique Belgique 1992
1998
1995
1998
Laurent Jalabert 1968 Drapeau de la France France 1992 2000 Tour d'Espagne 1995. Milan San Remo 1995. Paris Nice 1995, 96, 97. Champion du Monde CLM 1997. Tour de Romandie 1998. Maillot vert du Tour de France 1995, deux étapes du Tour de France. Flèche Walonne 1995 et 97. Tour de Catalogne 1995, Tour de Lombadie 1997, 16 étapes de la Vuelta...
Laurent Dufaux 1969 Drapeau de la Suisse Suisse 1993 1994 Critérium du Dauphiné libéré 1993 et 1994.
Erik Breukink 1964 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 1993 1995
David Etxebarria 1973 Drapeau de l'Espagne Espagne 1994 2000
Patrick Jonker 1969 Drapeau de l'Australie Australie 1995 1996
David Cañada 1975 Drapeau de l'Espagne Espagne 1995 2000
Mikel Zarrabeitia 1970 Drapeau de l'Espagne Espagne 1996 2003
Carlos Sastre 1975 Drapeau de l'Espagne Espagne 1997 2001
Andrea Peron 1971 Drapeau de l'Italie Italie 1999 1999
Peter Luttenberger 1972 Drapeau de l'Autriche Autriche 1999 2000
Abraham Olano 1970 Drapeau de l'Espagne Espagne 1999 2002
Isidro Nozal 1977 Drapeau de l'Espagne Espagne 1999 2003
Marcos Serrano 1972 Drapeau de l'Espagne Espagne 1999 2003
Joaquim Rodriguez 1979 Drapeau de l'Espagne Espagne 2000 2003
Joseba Beloki 1973 Drapeau de l'Espagne Espagne 2001 2003
José Azevedo 1973 Drapeau du Portugal Portugal 2001 2003
Jörg Jaksche 1976 Drapeau de l'Allemagne Allemagne 2001 2003
Igor González de Galdeano 1973 Drapeau de l'Espagne Espagne 2001 2003
Álvaro González de Galdeano 1970 Drapeau de l'Espagne Espagne 2001 2003
David Arroyo 1980 Drapeau de l'Espagne Espagne 2001 2003
Jan Hruska 1975 Drapeau de la Tchéquie République tchèque 2001 2003
Giampaolo Caruso 1980 Drapeau de l'Italie Italie 2002 2003
Luis León Sánchez 1983 Drapeau de l'Espagne Espagne 2003 2003
Allan Davis 1980 Drapeau de l'Australie Australie 2003 2003

Principaux coureurs de la période Astana-Wurth

Palmarès et statistiques

Principales victoires

Classiques

L'équipe remporte entre 1995 et 1997 4 classiques majeures du calendrier.

Grands tours

L'équipe compte 35 participations dans les grands tours entre 1989 et 2003, avec les résultats suivants :

Autres courses par étapes

Championnats du monde

Championnats nationaux

Autres courses d'un jour

Classements UCI

De 1989 à 2003, l'équipe est classée parmi les groupes sportifs I, la première catégorie des équipes cyclistes professionnelles. Les classements détaillés ci-dessous pour cette période sont ceux de la formation en fin de saison.

En 2004, Liberty Seguros est classée parmi les Groupes Sportifs I (GSI), la première catégorie des équipes cyclistes professionnelles. Le classement correspondant ci-dessous à cette année est celui de la formation Liberty Seguros en fin de saison[6]. À partir de 2005, l'équipe dispute le ProTour, qui donne lieu en fin de saison à un classement des 20 équipes le composant[7].

Année Classement
2004 12e
2005 5e
2006 10e

Résultats et effectifs par saison

Dopage

Lors du Tour d'Espagne 1996, l'équipe espagnole est victime d'une mystérieuse épidémie de gastro-entérites. Le journaliste Jean-Michel Rouet qui couvre la course pour L’Équipe trouve l'explication de l'intoxication alimentaire bizarre car d'autres équipes hébergées dans le même hôtel ont mangé le même menu sans tomber malades. Faisant un rapprochement avec l'affaire PDM survenue lors du Tour de France 1991, le journaliste est dès lors ostracisé par l'équipe ONCE[17].

Dans le cadre de l'affaire Puerto, Manolo Saiz, créateur et directeur sportif de cette équipe, est arrêté le par la brigade des stupéfiants, appréhendé en flagrant délit d'achat de substances interdites.

Références

  1. a et b L'équipe s'appelait Liberty Seguros-Würth du 1er janvier 2005 au 24 mai 2006
  2. a et b L'équipe s'appelait Würth du 25 mai 2006 au 21 juin 2006
  3. a et b L'équipe s'appelait Astana-Würth du 22 juin 2006 au 3 juillet 2006
  4. a et b L'équipe s'appelait Astana du 4 juillet 2006 au 31 décembre 2006
  5. Roberto Heras, fut dans un premier temps déclassé pour dopage au profit de Denis Menchov, puis récupéra son titre en décembre 2012.
  6. Classements UCI 2007 et archives des années 1995 à 2006 (Site internet officiel de l'UCI).
  7. Résultats et classements du ProTour 2007, et archives des saisons 2005 et 2006 (Site internet officiel de l'UCI ProTour).
  8. Fiche de la saison 1995 de l'équipe ONCE sur le site du cyclisme.net, consulté le 4 août 2013
  9. Fiche de la saison 1996 de l'équipe ONCE sur le site du cyclisme.net, consulté le 2 août 2013
  10. Fiche de la saison 1997 de l'équipe ONCE sur le site du cyclisme.net, consulté le 29 juillet 2013
  11. Fiche de la saison 1998 de l'équipe ONCE sur le site du cyclisme.net, consulté le 29 juillet 2013
  12. Fiche de la saison 1999 de l'équipe ONCE sur le site du cyclisme.net, consulté le 03 juin 2013
  13. Fiche de la saison 2000 de l'équipe ONCE sur le site du cyclisme.net, consulté le 03 juin 2013
  14. Fiche de la saison 2001 de l'équipe ONCE sur le site du cyclisme.net, consulté le 03 juin 2013
  15. Fiche de la saison 2002 de l'équipe ONCE sur le site du cyclisme.net, consulté le 03 juin 2013
  16. Fiche de la saison 2003 de l'équipe ONCE sur le site du cyclisme.net, consulté le 03 juin 2013
  17. (en) Paul Kimmage, Rough Ride, Random House, , p. 250-251

Liens externes