Émile Bender

Émile Bender
Émile Bender
Fonctions
Député
1907 - 1919
1924 - 1928
Sénateur
1931 - 1944
Gouvernement IIIe République
Groupe politique RRRS
Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 81 ans)
Résidence Rhône

Émile Joseph Louis Bender, né le à Charentay (Rhône) et mort le à Nice, est un avocat et un homme politique français.

Biographie

Fils d'un viticulteur, Émile Bender fait ses études secondaires et supérieures à Lyon, où il est reçu docteur en droit, puis s'inscrit au barreau de cette ville, tout en exploitant une vigne. Il est premier secrétaire de la Conférence des avocats lyonnais, et secrétaire de la Revue des questions pratiques de législation ouvrière et d'économie sociale. Il publie plusieurs ouvrages juridiques.

Membre du Parti radical, il est élu maire d'Odenas en 1901, puis député lors d'une élection partielle en 1907, conseiller général en 1913 et président du conseil général en 1920. Réélu député dès le premier tour en 1914, Bender rentre dans plusieurs commissions, notamment celle du Travail, de la Réforme judiciaire, de la Législation civile et criminelle (dont il est vice-président), et du Budget. Il est rapporteur de plusieurs lois, notamment celles qui concernent les biens allemands et austro-hongrois.

Battu en 1919 (il est troisième sur la liste radicale, qui obtient deux élus), il retrouve son siège de député en 1924. De nouveau battu en 1928, il devient sénateur en 1931. Au Sénat, il appartient à la commission du Commerce, dont il est vice-président, puis, à partir de 1935, président.

Le 10 juillet 1940, Émile Bender fait partie des quatre-vingts parlementaires qui votent contre les pleins pouvoirs à Philippe Pétain. Puis, il se retire de la vie politique, et ne sollicite aucun mandat après la Libération. En juillet et août 1945, il est juré au procès de Pétain devant la Haute Cour de justice.

Source

  • « Émile Bender », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]