Émeric-Marc de La Ferté

Émeric-Marc de La Ferté

Émeric-Marc de La Ferté
Biographie
Naissance
Rouen
Décès
Le Mans
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Évêque du Mans
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Émeric-Marc de La Ferté (né à Rouen en 1607, mort au Mans le 30 avril 1648) est évêque du Mans de 1637 à sa mort.

Biographie

Émeric-Marc de La Ferté est le fils de Louis-Marc seigneur de La Ferté, conseiller à la Cour des aides de Rouen et de Jeanne Beaudoin[1]. Il fait ses études à la Sorbonne et devient bachelier à l'âge de 16 ans. Doté d'un canonicat à la cathédrale de Rouen, élu par le clergé comme représentant aux États provinciaux, il est choisi en 1630 pour présenter à la cour le cahier rédigé par les États de Normandie.

Il se fait remarquer par le roi Louis XIII qui en fait son aumônier et devient un proche du cardinal de Richelieu. Il fait partie en 1635 de l'ambassade à Rome mené par le cardinal de Lyon. Après la mort en 1637 de Charles de Beaumanoir de Lavardin le roi veut mettre un terme à l'omniprésence civile et religieuse de la famille de Beaumanoir dans la province du Maine et le désigne immédiatement comme évêque du Mans au détriment de Philibert Emmanuel de Beaumanoir de Lavardin le neveu du défunt. Il est confirmé par le pape Urbain VIII le 28 février 1639, et consacré en mai suivant par Claude de Rueil évêque d'Angers[2]. Émeric-Marc de La Ferté réside assez peu dans son diocèse mais en 1642 il établit un couvent de dominicaines à la tête duquel il place sa sœur Geneviève de La Ferté. Il fait également appel aux Lazaristes pour des missions dans les campagnes et gérer l'hospice de l'Hôtel-Dieu. Finalement cet évêque qui selon un contemporain, fut « plus regretté après sa mort que chéri de son vivant » de santé précaire meurt le 30 avril 1648, d'une fièvre pourprée à la suite d'une visite aux malades ; il est inhumé dans la cathédrale Saint-Julien du Mans[3].

Notes et références

  1. Paul Piolin, Histoire de l'Église du Mans, Paris, 1863, volume 6, p. 171.
  2. Jean-Baptiste Guyard de La Fosse et Jean Colomb, Histoire des évêques du Mans, Le mans, 1837, p. 350-355.
  3. Julien Remi Peshe, Biographie et bibliographie du Maine et du département de la Sarthe, Paris et Le Mans, 1828, p. XLVI.

Source