Élincourt

Élincourt
Élincourt
L'église d'Élincourt.
Blason de Élincourt
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Cambrai
Canton Le Cateau-Cambrésis
Intercommunalité Communauté de communes du Caudrésis - Catésis
Maire
Mandat
Pierre Laude
2014-2020
Code postal 59127
Code commune 59191
Démographie
Gentilé Élincourtois, Élincourtoises
Population
municipale
627 hab. (2016 en diminution de 1,1 % par rapport à 2011)
Densité 75 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 02′ 42″ nord, 3° 22′ 21″ est
Altitude Min. 129 m
Max. 153 m
Superficie 8,41 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Élincourt

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Élincourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Élincourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Élincourt

Élincourt est une commune française située dans le département du Nord (59), en région Hauts-de-France.

Géographie

Localisation

La commune d'Élincourt est à la limite administrative du Nord et de l'Aisne.

Communes limitrophes

Toponymie

Le village est mentionné au long des XIe au XIVe siècles sous les noms Hunlini Curtis, Elinicourte, Elencurs, Islenkurt, Aelincort, Alincourt, Elicourt[1].

De nombreux noms de communes du Cambrésis (et du nord de la France jusqu'à la Normandie) sont terminés par l'appellatif toponymique -court. Cet appellatif est issu du bas latin curtis ou plutôt du gallo-roman *CORTE (> ancien français cort, curt > français cour), qui désigne un domaine rural ou un enclos autour d'une habitation[2] et qui a été utilisé par les Germains, notamment les Francs, à l'époque de leur installation en Gaule antérieurement à -ville.

Boniface en fait une « métairie des terres basses et humides », « du verger » en rapprochant ce nom d'autres qui commencent par Elin, Ell ou Helle et désignent des lieux marécageux[1].

Histoire

Politique et administration

Politique locale

En 2010, le maire Pierre Laude figure sur les listes d'Europe Écologie[réf. nécessaire]

De juillet 2015 à septembre 2017, 5 conseillers municipaux démissionnent en raison de désaccords avec le maire, amenant à des élections municipales complémentaires le 19 novembre 2017 chargées d’élire leurs successeurs. Le conseil redevenu complet aura à élire ou réélire le maire[3].

Liste des maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Thérèse Bonneville    
mars 2008 En cours
(au 10 avril 2014)
Pierre Laude   Réélu pour le mandat 2014-2020[4]

Population et société

Démographie

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[6].

En 2016, la commune comptait 627 habitants[Note 1], en diminution de 1,1 % par rapport à 2011 (Nord : +0,95 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 1009681 0731 3041 2301 4911 5391 6121 626
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 6481 8241 8191 8131 8271 8121 7511 6571 549
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 5171 3911 3121 0571 048926836797908
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
810821715695658665652649646
2013 2016 - - - - - - -
633627-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique
Pyramide des âges en 2007
Pyramide des âges à Élincourt en 2007 en pourcentage[9].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ans ou +
0,0 
5,9 
75 à 89 ans
11,2 
10,2 
60 à 74 ans
13,0 
24,7 
45 à 59 ans
20,8 
18,8 
30 à 44 ans
19,6 
19,1 
15 à 29 ans
17,7 
21,0 
0 à 14 ans
17,7 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[10].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

Le monument aux morts de la localité.

Personnalités liées à la commune

Héraldique

Armes d'Élincourt

Les armes d'Élincourt se blasonnent ainsi : De gueules au franc-quartier d'hermines.

Pour approfondir

Bibliographie

  • Louis Boniface, Etude sur la signification des noms topographiques de l'arrondissement de Cambrai, Valenciennes, Impr. Louis Henry, (lire en ligne)
  • Jules Quicherat, De la formation française des anciens noms de lieux : Traité pratique, suivi de remarques sur des noms de lieux fournis par divers documents, Paris, Librairie A. Franck, (lire en ligne).

Articles connexes

Liens externes

  • Élincourt sur le site de l'Institut géographique national
  • Notices d'autorité :
    • Bibliothèque nationale de France (données)

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. a et b Boniface 1866, p. 115
  2. Quicherat 1867, p. 54
  3. Paul Sion, « 6 candidats pour 5 postes de conseillers municipaux », L'Observateur du Cambrésis, no 1520,‎ , p. 16.
  4. « Il y a eu du suspense pour l’élection du… troisième adjoint », L'Observateur du Cambrésis, no 1332,‎ , p. 37
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  9. « Évolution et structure de la population à Élincourt en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 27 juillet 2010)
  10. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 27 juillet 2010)