Élections régionales de 1994 en Thuringe

Élections régionales de 1994 en Thuringe
88 députés du Landtag
Majorité absolue : 45 députés
Type d’élection Élection parlementaire
Corps électoral et résultats
Inscrits 1 952 951
Votants 1 461 118
74,82 %  +3,1
Votes exprimés 1 421 748
Votes nuls 39 370
KAS-Vogel, Bernhard-Bild-15600-1 (cropped).jpg CDU – Bernhard Vogel
Voix 605 608
42,60 %
 −2,8
Députés élus 42  −2
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
SPD – Gerd Schuchardt
Voix 420 236
29,56 %
 +6,8
Députés élus 29  +8
Gabriele Zimmer 01.JPG PDS – Gabriele Zimmer
Voix 235 556
16,57 %
 +6,9
Députés élus 17  +8
2e législature du Landtag
Diagramme
Ministre-président
Sortant Élu
Bernhard Vogel
CDU
Bernhard Vogel
CDU
wahlen.thueringen.de

Les élections régionales de 1994 en Thuringe (en allemand : Landtagswahl in Thüringen 1994) se tiennent le , afin d'élire les 88 députés de la 2e législature du Landtag, pour un mandat de cinq ans.

Le scrutin est marqué par la victoire de la CDU, qui confirme sa majorité relative. Bernhard Vogel assure son maintien au pouvoir après avoir formé une « grande coalition ».

Contexte

Aux élections régionales du , la CDU du préfet du district d'Erfurt Josef Duchač devient la première force politique de la Thuringe avec 45,4 % des voix et 44 députés sur 89. Ratant d'un siège la majorité absolue, elle devance très largement le SPD, emmené par le président du groupe parlementaire au Landtag de Rhénanie-du-Nord-Westphalie Friedhelm Farthmann, qui se contente de 22,8 % des suffrages exprimés et 21 élus.

Le PDS, issu de l'ex-parti unique est-allemand (SED), prend de justesse la troisième place avec 9,7 % des voix et neuf parlementaires, soit autant que le FDP qui totalise 9,3 % des suffrages. Enfin, l'alliance entre les mouvements civiques et les Grünen s'adjuge les six sièges restant en réunissant 7,2 % des exprimés.

Duchač est alors investi ministre-président à la tête d'une « coalition noire-jaune » dans laquelle le ministre libéral de la Science Ulrich Fickel est vice-ministre-président. De son côté, Farthmann ne prend pas possession de son mandat et conserve ses fonctions à Düsseldorf.

Le , Josef Duchač annonce sa démission après avoir été accusé de collaboration avec la police politique de RDA (Stasi). Il est remplacé le par l'ancien ministre-président de Rhénanie-Palatinat Bernhard Vogel. Après Kurt Biedenkopf et Werner Münch, il est le troisième ouest-allemand à prendre la direction d'un « nouveau Land ».

Mode de scrutin

Le Landtag est constitué de 88 députés (en allemand : Mitglied des Landtags, MdL), élus pour une législature de cinq ans au suffrage universel direct et suivant le scrutin proportionnel de Hare.

Chaque électeur dispose de deux voix : la première (en allemand : Wahlkreisstimme) lui permet de voter pour un candidat de sa circonscription selon les modalités du scrutin uninominal majoritaire à un tour, le Land comptant un total de 44 circonscriptions ; la seconde voix (en allemand : Landesstimme) lui permet de voter en faveur d'une liste de candidats présentée par un parti au niveau du Land.

Lors du dépouillement, l'intégralité des 88 sièges est répartie à la proportionnelle sur la base des secondes voix uniquement, à condition qu'un parti ait remporté 5 % des voix au niveau du Land. Si un parti a remporté des mandats au scrutin uninominal, ses sièges sont d'abord pourvus par ceux-ci.

Dans le cas où un parti obtient plus de mandats au scrutin uninominal que la proportionnelle ne lui en attribue, la taille du Landtag est augmentée afin de rétablir la proportionnalité.

Campagne

Principaux partis

Parti Chef de file Résultat de 1990
Union chrétienne-démocrate d'Allemagne
Christlich Demokratische Union Deutschlands
Bernhard Vogel
(Ministre-président)
45,4 % des voix
44 députés
Parti social-démocrate d'Allemagne
Sozialdemokratische Partei Deutschlands
Gerd Schuchardt 22,8 % des voix
21 députés
Parti du socialisme démocratique
Partei des Demokratischen Sozialismus
Gabriele Zimmer 9,7 % des voix
9 députés
Parti libéral-démocrate
Freie Demokratische Partei
Andreas Kniepert 9,3 % des voix
9 députés
Alliance 90 / Les Verts
Bündnis90/Die Grünen
Christine Grabe 7,2 % des voix
6 députés

Résultats

Voix et sièges

Résultats des élections régionales de 1994 en Thuringe
Partis Circonscriptions Liste Total des sièges
Votes % Sièges +/- Votes % Sièges Total +/-
Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) 598 880 42,32 42 en diminution 2 605 608 42,60 0 42 en diminution 2
Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) 436 039 30,82 2 en augmentation 2 420 236 29,56 27 29 en augmentation 8
Parti du socialisme démocratique (PDS) 233 497 16,50 0 en stagnation 235 556 16,57 17 17 en augmentation 8
Alliance 90 / Les Verts (Grünen) 80 180 5,67 0 en stagnation 64 041 4,50 0 0 en diminution 6
Parti libéral-démocrate (FDP) 52 704 3,72 0 en stagnation 45 651 3,21 0 0 en diminution 9
Autres 13 698 0,97 0 en stagnation 50 656 3,56 0 0 en stagnation
Votes valides 1 414 998 96,84 1 421 748 97,31
Votes blancs et nuls 46 120 3,16 39 370 2,69
Total 1 461 118 100 44 en stagnation 1 461 118 100 44 88 en diminution 1
Abstentions 491 833 25,18 491 833 25,18
Nombre d'inscrits / participation 1 952 951 74,82 1 952 951 74,82

Analyse

Conséquences

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes