Élections régionales de 1989 à Berlin-Ouest

Élections régionales de 1989 à Berlin-Ouest

Les élections pour la 11e législature de la Abgeordnetenhaus de Berlin-Ouest se sont tenues le .

Résultats

La participation s'est élevée à 79,6 % des 1 532 870 électeurs inscrits.

Parti Voix % +/- Sièges +/-
Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) 453 211 37,7 % -6,7 55 -14
Parti social-démocrate (SPD) 448 203 37,3 % +4,9 55 +7
Liste alternative (AL) 141 529 11,8 % +1,2 17 +2
Les Républicains (REP) 90 222 7,5 % +7,5 11 +11
Parti libéral-démocrate (FDP) 47 153 3,9 % -4,6 0 -12
Autres 20 354 1,7 % n/a 0 n/a
TOTAL 1 200 672 100 % n/a 138 -6

Analyse

Ce scrutin est marqué par la déroute spectaculaire de la coalition noire-jaune, formée entre la CDU et le FDP, du maire-gouverneur Eberhard Diepgen, qui n'obtient que 41,6 % des voix, contre plus de 54 % au précédent scrutin. Pire encore, les libéraux sont exclus du parlement régional, faute d'avoir franchi la barre des 5 % des suffrages exprimés. À gauche, le SPD de Walter Momper talonne les chrétiens-démocrates, au point de remporter le même nombre de sièges. La bonne tenue de la Liste alternative (AL) donne à une éventuelle coalition rouge-verte une majorité absolue de 72 sièges sur 138. À noter enfin l'entrée, pour la première fois depuis 1946, d'un parti d'extrême-droite à la Abgeordnetenhaus, avec un score important de 7,5 % des voix.

Le SPD et AL ayant fini par s'allier, Walter Momper est élu maire-gouverneur le 16 mars et forme le premier gouvernement majoritairement féminin d'Allemagne.