Élections régionales de 1982 en Hesse

Élections régionales de 1982 en Hesse
110 députés du Landtag
Majorité absolue : 56 députés
Type d’élection Élection parlementaire
Corps électoral et résultats
Inscrits 4 050 661
Votants 3 498 407
86,37 %  −1,3
Votes exprimés 3 465 493
Votes nuls 32 914
KAS-Dregger, Alfred-Bild-14626-1.jpg CDU – Alfred Dregger
Voix 1 580 989
45,62 %
 −0,4
Députés élus 52  −1
Bundesarchiv B 145 Bild-F055060-0007A, Köln, SPD-Parteitag, Börner retouched.jpg SPD – Holger Börner
Voix 1 483 930
42,82 %
 −1,5
Députés élus 49  −1
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Grünen – Dirk Treber et Gertrud Schilling
Voix 278 450
8,03 %
 +6,9
Députés élus 9  +9
10e législature du Landtag
Diagramme
Ministre-président
Sortant Élu
Holger Börner
SPD
Holger Börner
SPD
election.de

Les élections régionales de 1982 en Hesse (en allemand : Landtagswahl in Hessen 1982) se tiennent le , afin d'élire les 110 députés de la 10e législature du Landtag, pour un mandat de quatre ans.

Le scrutin est marqué par une nouvelle victoire de la CDU à la majorité relative, l'émergence des Grünen et l'expulsion du FDP du Landtag. Aucune majorité ne se dégageant, le ministre-président Holger Börner du SPD assure la gestion des affaires courantes.

Contexte

Aux élections régionales du , la CDU d'Alfred Dregger vire en tête pour la deuxième fois consécutive, rassemblant 46 % des suffrages exprimés et 53 députés sur 110. Elle échoue ainsi à trois sièges de la majorité absolue.

La deuxième place revient au SPD du ministre-président Holger Börner, qui totalise 44,3 % des voix, ce qui lui permet de faire élire 50 parlementaires. Il est suivi du FDP, emmené par le ministre de l'Intérieur Ekkehard Gries et qui totalise 6,6 % des exprimés, soit sept élus au Landtag. Börner assure alors son maintien au pouvoir pour un deuxième mandat en reformant sa « coalition sociale-libérale ».

Le , le vice-ministre-président et ministre de l'Économie Heinz-Herbert Karry, membre du FDP, est abattu à Francfort-sur-le-Main par des membres de l'organisation terroriste d'extrême gauche Cellules révolutionnaires (RZ). Il est alors remplacé par Gries comme adjoint du chef du gouvernement.

Lors d'un congrès extraordinaire réuni en à Darmstadt, le Parti libéral-démocrate décide qu'il mettra un terme à sa coopération avec le SPD après les élections, et qu'il tentera de former une « coalition noire-jaune » avec la CDU. Le , à dix jours des élections en Hesse, le FDP annonce qu'il se retire de la « coalition sociale-libérale fédérale » — qu'il forme depuis avec le Parti social-démocrate — afin de renouveler son alliance avec l'Union chrétienne-démocrate.

Mode de scrutin

Le Landtag est constitué de 110 députés (en allemand : Mitglied des Landtags, MdL), élus pour une législature de quatre ans au suffrage universel direct et suivant le scrutin proportionnel d'Hondt.

Chaque électeur dispose d'une voix, qui compte double : elle lui permet de voter pour un candidat de sa circonscription, selon les modalités du scrutin uninominal majoritaire à un tour, le Land comptant un total de 55 circonscriptions ; elle est alors automatiquement attribuée au parti politique dont ce candidat est le représentant.

Lors du dépouillement, l'intégralité des 110 sièges est répartie en fonction des voix attribuées aux partis, à condition qu'un parti ait remporté 5 % des voix au niveau du Land. Si un parti a remporté des mandats au scrutin uninominal, ses sièges sont d'abord pourvus par ceux-ci.

Dans le cas où un parti obtient plus de mandats au scrutin uninominal que la proportionnelle ne lui en attribue, la taille du Landtag est augmentée jusqu'à rétablir la proportionnalité.

Campagne

Principaux partis

Parti Chef de file Résultat en 1978
Union chrétienne-démocrate d'Allemagne
Christlich Demokratische Union Deutschlands
Alfred Dregger 46,0 % des voix
53 députés
Parti social-démocrate d'Allemagne
Sozialdemokratische Partei Deutschlands
Holger Börner
(Ministre-président)
44,3 % des voix
50 députés
Parti libéral-démocrate
Freie Demokratische Partei
Ekkehard Gries
(Ministre de l'Intérieur)
6,6 % des voix
7 députés

Résultats

Voix et sièges

Résultats des élections de 1982 en Hesse
Parti Voix Sièges
Votes % MU1 +/- Liste Total +/-
Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) 1 580 989 45,62 33 en augmentation 4 19 52 en diminution 1
Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) 1 483 930 42,82 22 en diminution 4 27 49 en diminution 1
Les Verts (Grünen) 278 450 8,03 0 en stagnation 9 9 en augmentation 9
Parti libéral-démocrate (FDP) 106 901 3,08 0 en stagnation 0 0 en diminution 7
Autres 15 223 0,44 0 en stagnation 0 0 en stagnation
Votes valides 3 465 493 99,06
Votes blancs et nuls 32 914 0,94
Total 3 498 407 100 55 en stagnation 55 110 en stagnation
Abstentions 552 254 13,63
Nombre d'inscrits / participation 4 050 661 86,37

Analyse

Conséquences

Alfred Dregger renonce à la présidence régionale de la CDU après avoir échoué quatre fois à conquérir le pouvoir. Il est remplacé par le bourgmestre de Francfort-sur-le-Main Walter Wallmann, qui propose sans succès au SPD de former une « grande coalition ». Holger Börner assure donc la gestion des affaires courantes, et échoue à faire voter la loi de finances pour . Il obtient l'appui des Grünen pour faire voter une loi budgétaire provisoire, puis le Landtag vote sa dissolution face à son incapacité à investir un ministre-président.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes