Élections régionales de 1975 en Rhénanie-du-Nord-Westphalie

Élections régionales de 1975 en Rhénanie-du-Nord-Westphalie
200 députés du Landtag
(Majorité absolue : 101 députés)
Type d’élection Élection parlementaire
Corps électoral et résultats
Inscrits 12 035 289
Votants 10 358 108
86,06 %  +12,6
Votes exprimés 10 262 205
Votes blancs et nuls 95 903
Heinrich Köppler.jpg CDU – Heinrich Köppler
Voix 4 828 554
47,05 %
 +0,7
Députés élus 95  0
Bundesarchiv B 145 Bild-F039413-0009, Hannover, SPD-Bundesparteitag, Kühn.jpg SPD – Heinz Kühn
Voix 4 630 995
45,13 %
 −0,9
Députés élus 91  −3
Bundesarchiv B 145 Bild-F046793-0014, Mainz, FDP-Bundesparteitag, Riemer.jpg FDP – Horst-Ludwig Riemer
Voix 689 623
6,72 %
 +1,2
Députés élus 14  +3
8e législature du Landtag
Diagramme
Ministre-président
Sortant Élu
Heinz Kühn
SPD
Heinz Kühn
SPD
wahlergebnisse.nrw.de

Les élections régionales de 1975 en Rhénanie-du-Nord-Westphalie (en allemand : Landtagswahl in Nordrhein-Westfalen 1975) se tiennent le , afin d'élire les 200 députés de la 8e législature du Landtag pour un mandat de cinq ans.

Le scrutin est marqué par la victoire de la CDU, qui remporte la majorité relative. Le ministre-président Heinz Kühn se maintient au pouvoir en confirmant la « coalition sociale-libérale » qui réunit le SPD et le FDP.

Contexte

Aux élections régionales du , la CDU d'Heinrich Köppler vire en tête avec 46,3 % des voix et 95 députés.

La deuxième place revient au SPD du ministre-président Heinz Kühn, qui réunit 46,1 % des suffrages exprimés, ce qui lui permet de faire élire 94 parlementaires. Bien que légèrement minoritaire en voix, il s'impose aux sièges de circonscriptions. Partenaire du SPD depuis , le FDP du ministre de l'Intérieur Willi Weyer sauve de justesse sa place au Landtag en totalisant seulement 5,5 % des voix, soit 11 élus.

Kühn assure son maintien au pouvoir en reformant la « coalition sociale-libérale » qui associe le Parti social-démocrate et le FDP.

Weyer renonce en à ses fonctions de président régional du Parti libéral-démocrate. Elles reviennent alors au ministre de l'Économie Horst-Ludwig Riemer, qui laisse à son prédécesseur le titre de vice-ministre-président. L'année qui suit, Kühn laisse la présidence du SPD dans le Land à son ministre du Travail Werner Figgen.

Mode de scrutin

Le Landtag est constitué de 200 députés (en allemand : Mitglied des Landtags, MdL), élus pour une législature de quatre ans au suffrage universel direct et suivant le scrutin proportionnel de Hare.

Chaque électeur dispose d'une voix, qui compte double : elle lui permet de voter pour un candidat de sa circonscription, selon les modalités du scrutin uninominal majoritaire à un tour, le Land comptant un total de 150 circonscriptions ; elle est alors automatiquement attribuée au parti politique dont ce candidat est le représentant.

Lors du dépouillement, l'intégralité des 200 sièges est répartie en fonction des voix attribuées aux partis, à condition qu'un parti ait remporté 5 % des voix au niveau du Land. Si un parti a remporté des mandats au scrutin uninominal, ses sièges sont d'abord pourvus par ceux-ci.

Dans le cas où un parti obtient plus de mandats au scrutin uninominal que la proportionnelle ne lui en attribue, la taille du Landtag est augmentée jusqu'à rétablir la proportionnalité.

Campagne

Principales forces

Parti Chef de file Résultats de 1970
Union chrétienne-démocrate d'Allemagne
Christlich Demokratische Union Deutschlands
Heinrich Köppler 46,3 % des voix
95 députés
Parti social-démocrate d'Allemagne
Sozialdemokratische Partei Deutschlands
Heinz Kühn
(Ministre-président)
46,1 % des voix
94 députés
Parti libéral-démocrate
Freie Demokratische Partei
Horst-Ludwig Riemer
(Ministre de l'Économie)
5,5 % des voix
11 députés

Résultats

Voix et sièges

Résultats des élections de 1975 en Rhénanie-du-Nord-Westphalie
Parti Voix Sièges
Votes % MU1 +/- Liste Total +/-
Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) 4 828 554 47,05 76 en augmentation 11 19 95 en stagnation
Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) 4 630 995 45,13 74 en diminution 11 17 91 en diminution 3
Parti libéral-démocrate (FDP) 689 623 6,72 0 en stagnation 14 14 en augmentation 3
Autres 113 033 1,10 0 en stagnation 0 0 en stagnation
Votes valides 10 262 205 99,07
Votes blancs et nuls 95 903 0,93
Total 10 358 108 100 150 en stagnation 50 200 en stagnation
Abstentions 1 677 181 13,94
Nombre d'inscrits / participation 12 035 289 86,06

Analyse

Conséquences

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes