Élections municipales françaises de 1892

Les élections municipales se déroulent en France (sauf à Paris) le 1er et le .

Élections municipales françaises de 1892

Sommaire

Contexte

Les élections municipales de Paris, qui sont décalées, auront lieu le .

Résultats

À Lyon, la répartition des tendances politiques au sein du conseil municipal est peu modifiée, avec 46 conseillers radicaux, 7 socialistes et 1 réactionnaire[1] ; le maire radical Antoine Gailleton conserve son poste.

À Marseille, le socialiste Siméon Flaissières, qui avait quitté le parti radical l'année précédente pour adhérer au parti ouvrier est élu maire après que la liste socialiste homogène qu'il avait constituée a été élue tout entière[2].

Notes et références

  1. « Ville de Lyon », sur Université Lyon 2 (consulté le 23 novembre 2013).
  2. « Marseille aux tournants du siècle », sur liberation.fr (consulté le 23 novembre 2013).

Voir aussi