Élections municipales de 2020 à Lille

Élections municipales françaises de 2020 à Lille
Maire de Lille
et
Type d’élection Élection municipale
Postes à élire 61 conseillers municipaux
Martine Aubry - avril 2012 (3) crop.jpg Martine Aubry – PS
Voix au 1er tour 11 832
29,80 %
 −5,1
Voix au 2e tour 15 389
40,00 %
Sièges obtenus 43  +5
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
Stéphane Baly – EÉLV
Voix au 1er tour 9 740
24,53 %
 +13,5
Voix au 2e tour 15 162
39,41 %
Sièges obtenus 12  +3
Transparent - replace this image female on Infobox lightgrey background.svg
Violette Spillebout – LREM
Voix au 1er tour 6 960
17,53 %
Voix au 2e tour 7 919
20,58 %
Sièges obtenus 6
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
Julien Poix – LFI
Voix au 1er tour 3 512
8,84 %
Lille - Marc-Philippe Daubresse - 2.jpg Marc-Philippe Daubresse – LR
Voix au 1er tour 3 274
8,24 %
 −14,5
Sièges obtenus 0  −9
Maire de Lille
Sortante
Martine Aubry
PS

Le premier tour des élections municipales françaises de 2020 à Lille a eu lieu le . Le second tour, initialement prévu le 22 mars 2020, est d'abord reporté sine die en raison de la pandémie de Covid-19 en France, puis fixé au 28 juin 2020[1]. Il s'agit du renouvellement du conseil municipal et du conseil métropolitain.

Comme dans toutes les communes de 1 000 habitants et plus, les élections à Lille sont municipales et intercommunales. Chaque bulletin de vote comporte deux listes : une liste de candidats aux seules élections municipales et une liste de ceux également candidats au conseil métropolitain[2].

Contexte

Lille est détenue par les socialistes depuis 1955. Martine Aubry, en poste depuis 1995, brigue un cinquième mandat dont un quatrième en tant que maire.

C'est une ville qui a majoritairement voté à gauche ces dernières années. Jean-Luc Mélenchon y est arrivé en tête lors de l'élection présidentielle de 2017. En mai 2019 la liste EELV de Yannick Jadot (11 908 voix soit 21,70 %) est arrivée au coude-à-coude avec la liste LREM de Nathalie Loiseau (12 056 voix soit 21,97 %)[3].

Candidats déclarés

La France insoumise

Le , le collectif Décidez pour Lille, soutenu par La France insoumise, désigne Élodie Cloez et Julien Poix comme « chefs de file » du mouvement pour les élections. Les députés Adrien Quatennens (1re circonscription du Nord) et Ugo Bernalicis (2e circonscription du Nord) leur apportent tout leur soutien[4].

Pour élaborer la liste, un appel à candidatures publiques est lancé en décembre 2019[5]. Toute personne intéressée peut proposer sa candidature.

Le , Julien Poix annonce le logement comme « cheval de bataille » de leur campagne.

Le , Élodie Cloez et Julien Poix sont choisis comme têtes de liste aux élections municipales.

Lille Verte 2020 : Europe Écologie Les Verts - Génération.s - Génération Écologie - Volt - DiEM25

EELV Lille annonce le 11 novembre 2018 « le souhait et l’envie d’une liste autonome aux municipales »[6].

Dans la foulée, fin 2018, EELV Lille lance une plateforme nommée Lille verte 2020 à destination des habitants pour recueillir leurs propositions et leurs attentes pour les élections municipales de mars 2020[7].

Le binôme de Stéphane Baly et de Stéphanie Bocquet est désigné par Europe Écologie Les Verts le 3 juin 2019 pour briguer la mairie lilloise[8].

Le , les 22 premiers noms de la liste sont annoncés : Stéphane Baly, Stéphanie Bocquet, Maroin Al Dandachi, Mélissa Camara, Emmanuel Cau, Joe Dabit, Christophe Chaillou, Lise Daleux, Jérémie Crepel, Florence Lallemant, Grégoire Gaonach, Anne Mikolajczak, Maël Guiziou, Julie Nicolas, Thibaut Jahier, Pascale Pruvot, Simon Jamelin, Nathalie Sedou, Frédéric Louchart, Charlotte Talpaert, Julien Tabareau, et Lucie Vidal[9]

Le 6 septembre 2019, en présence de David Cormand, secrétaire national d'EELV, un local de campagne est inauguré au 74 rue d'Artois.

Le 22 octobre 2019, Stéphane Baly déclare à l'AFP « On aurait pu penser que ce serait une bataille à trois [avec Violette Spillebout], mais en réalité le match est entre Aubry et moi »[10].

Le , Génération Écologie le parti présidé par l'ancienne ministre de l'écologie Delphine Batho rejoint la liste Lille Verte 2020. Xavier Bonnet, actuel adjoint au maire de Lille, se rallie à Stéphane Baly dans l’objectif de prendre le contrôle du beffroi lillois en 2020[11].

Le , Génération.s le parti de Benoît Hamon, DiEM25 le mouvement pour la démocratie en Europe en 2025 créé en 2015 par l'ex-ministre des Finances grec Yánis Varoufákis et le mouvement politique pro-européen Volt rejoignent à leur tour la dynamique Lille Verte 2020[12],[13].

Le , Simon Jamelin tête de Liste EELV d'Hellemmes annonce une alliance également avec les trois mouvements politiques Génération.s, DiEM25 et Volt[14].

Le , le philosophe et universitaire Dominique Bourg, tête de liste aux élections européennes de mai 2019 de la liste Urgence Écologie, apporte son soutien à la liste Lille Verte 2020[15].

Le programme complet « Pour Changer » est présenté à la presse le 28 janvier[16]. Il est suivi par la présentation de la liste complète à La Verrière le samedi 8 février[17].

Le point d'orgue de la campagne est le meeting final au Splendid, en présence de Noël Mamère, Delphine Batho, Karima Delli, Damien Carême, Sandrine Rousseau, Sophie Tallié-Polian. Avec l'irruption de la pandémie du Coronavirus et l'annulation des derniers événements publics, cette soirée restera comme la réunion publique ayant rassemblé le plus de personnes dans cette campagne municipale à Lille.

Le soir du premier tour, loin des derniers sondages qui plaçaient Stéphane Baly très en retard sur Martine Aubry[18], la liste Lille Verte 2020 recueille 24,53% des suffrages.

Après le report du second tour, en raison du confinement lié à la pandémie du Covid-19, et l'échec des négociations[19] entre les listes socialistes et écologistes, Stéphane Baly annonce le maintien de sa liste au second tour.

Stéphane Baly a 48 ans, il est élu depuis 2014 à Lille et à la Métropole européenne de Lille, comme conseiller municipal délégué aux énergies, à l'éclairage public et à la gestion technique des bâtiments. Il est docteur en sciences de l'ingénieur, et occupe un poste d'enseignant-chercheur à l’École des hautes études d'ingénieur. il est membre du Conseil économique, social et environnemental régional Hauts-De-France (CESER). Stéphane Baly est au service de la transition énergétique depuis 15 ans, il est par ailleurs co-fondateur d'Enercoop Nord-Pas-de-Calals et de l'association Virage énergie. Il est expert auprès de l'association négaWatt. Il est par ailleurs, cycliste du quotidien, membre d'une AMAP et apiculteur[20].

Parti socialiste - Parti communiste français - Parti radical de gauche

Martine Aubry, maire de la ville depuis 2001, annonce qu'elle sera candidate pour un cinquième mandat, dont un quatrième en tant que maire le [21]. Elle présente la liste « Lille en commun, Lille en confiance » soutenue par le PCF et le PRG[22].

La République en marche - MoDem - UDI - Mouvement Radical

Le , Violette Spillebout (ancienne directrice du cabinet de Martine Aubry de 2008 à 2013) annonce dans La Voix du Nord sa candidature pour les élections municipales à Lille [23]

Le , est désignée candidate de La République en marche pour les élections municipales de 2020 à Lille[24]. Le collectif LilleC devient le Collectif Faire Respirer Lille [25]

Elle était en concurrence avec la députée de la neuvième circonscription du Nord Valérie Petit pour l'investiture du parti présidentiel[26].

Le , l’UDI signe un accord politique avec la liste Faire respirer Lille et En marche pour les municipales de 2020. Le maire de Faches-Thumesnil, Nicolas Lebas rejoint Violette Spillebout après avoir annoncé dans sa ville qu’il ne briguerait pas de quatrième mandat.

Le , Le député européen Dominique Riquet et Violette Spillebout (LREM) ont signé un accord politique, officialisant le soutien du Mouvement radical à la campagne de Faire Respirer Lille[27].

Le 13 novembre 2019, Violette Spillebout, a officialisé son partenariat avec le MoDem, en présence de Jean-Noël Barrot, secrétaire général du MoDem, Frédéric Lefebvre, président du MoDem Nord, et Vanessa Duhamel, cheffe de file du MoDem à Lille[28],[29].

Droite

Thierry Pauchet, élu de centre droit[30] et membre de l'opposition municipale, est candidat. Il bénéficie du soutien de Jean-René Lecerf, candidat de la droite en 2014 et président du conseil départemental du Nord. Thierry Pauchet rejoint finalement la liste de Marc-Philippe Daubresse avant le premier tour avec la députée ex-macroniste Valérie Petit[31]. En parallèle le membre des Lillois sont formidables François Kinget rejoint la liste LREM de Violette Spillebout[32].

Les Républicains

Le sénateur Marc-Philippe Daubresse est le candidat des Républicains[33].

Rassemblement national

Le Rassemblement national, ex-Front national, présente Éric Cattelin-Denu comme candidat[34].

Débats

Le 25 février 2020, l'association de débats politiques et de simulations parlementaires L'Arène de Sciences Po Lille, organise un débat au sein de Sciences Po Lille. Les candidats de La France insoumise, Europe Écologie Les Verts, La République en marche, Parti socialiste et Les Républicains sont présents à ce débat retransmis en direct sur leur page Facebook[35][source insuffisante]. Ce débat est également retransmis en direct sur Wéo et en différé à 22h sur Public Sénat. Trois thèmes sont évoqués : transition écologique, logement et sécurité. Ce débat est animé par des étudiants de Sciences Po Lille, des journalistes de La Voix du Nord, de Wéo et Public Sénat.

Sondages

Premier tour

Pourcentage selon les partis et têtes de liste retenues à la mairie de Lille
Institut Date Échantillon LO NPA POID PCF PA LFI PS EELV LREM DVD LR RN
Baudrin Chantry Benyoucef Vandamme Stathoulias Poix Aubry Baly Spillebout Pauchet Daubresse Cattelin-Denu
Opinion Way
(commandé par Daubresse)
mars 2 1 1 2 6 37 19 13 11 8
Ifop 10 au 14 février 602 0,5 7,5 35 21 14 10 12
Elabe 3 au 13 février 2020 1112 1,5 8,5 28 25,5 17 11,5 8
Ipsos 7 au 10 décembre 2019 604 11 30 18 15 4 11 11
Elabe
(commandé par Spillebout)
18 au 28 octobre 2019 1021 3 2 10,5 26,5 22,5 11 2,5 13,5 8,5
Pourcentage selon les partis et têtes de liste retenues à la Métropole européenne de Lille
Institut Date Échantillon EXG LFI PCF PS EELV LREM DVD LR RN
Quatennens Bocquet Aubry Darmanin Castelain
BVA[36]
(non publié)
15 au 20 octobre 2018 699 1 10 3 15 16 17 7 14 17

Second tour

Institut Date Échantillon PS-PCF EELV-G.s LREM-Modem-UDI
Aubry Baly Spillebout
Ifop 11 au 13 juin 2020 609 39 37 24
Opinion Way
(commandé par Spillebout)
22 au 24 juin 2020 605 38 34 28

N.B. :

  • en gras sur fond coloré : le candidat arrivé en tête du sondage ;
  • en gras sur fond blanc le candidat arrivé en deuxième position du sondage.

Résultats

Résultats des municipales de 2020 à Lille[37]
Lille CM 2020.svg
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Sièges
Voix % Voix % CM CC
Martine Aubry[a] PS-PCF-PRG 11 832 29,80 15 389 40,00 43 24
Lille en commun, Lille en confiance
Stéphane Baly EÉLV-G·s-GE-DiEM25-Volt 9 740 24,53 15 162 39,41 12 6
Lille Verte 2020 – pour changer – avec Stéphane Baly
Violette Spillebout LREM-MoDem-UDI-MR 6 960 17,53 7 919 20,58 6 3
Faire respirer Lille
Julien Poix LFI 3 512 8,84
Décidez pour Lille
Marc-Philippe Daubresse LR 3 274 8,24
Tous pour les lillois
Éric Cattelin-Denu RN 2 719 6,84
Union Rassemblement national et indépendants
Antoine Stathoulias PA 775 1,95
Lille animaliste
Alexandre Chantry NPA 350 0,88
Résistance anticapitaliste
Nicole Baudrin LO 312 0,78
Lutte ouvrière – Faire entendre le camp des travailleurs
Béryl Benyoucef POID 229 0,57
Pour les travailleurs, pas pour les spéculateurs
Votes valides 39 703 97,81 38 470 97,44
Votes blancs 276 0,68 539 1,37
Votes nuls 613 1,51 472 1,20
Total 40 592 100 39 481 100 61 33
Abstention 83 862 67,38 84 958 68,27
Inscrits / participation 124 454 32,62 124 439 31,73

Notes et références

Notes

  1. Liste du maire sortant

Références

  1. « Décret n° 2020-642 du 27 mai 2020 fixant la date du second tour du renouvellement général des conseillers municipaux et communautaires, des conseillers de Paris et des conseillers métropolitains de Lyon, et portant convocation des électeurs | Legifrance », sur www.legifrance.gouv.fr (consulté le 31 mai 2020)
  2. « Elections municipales et intercommunales de 2020 les ressources de l’AdCF pour informer et expliquer », sur www.adcf.org
  3. « Élections européennes 2019 Les résultats des élections européennes à Lille », sur LA VDN, (consulté le 20 janvier 2020)
  4. « - La «politique de salon» des Insoumis lillois pour la conquête du beffroi », sur La Voix du Nord, (consulté le 4 novembre 2019).
  5. « La France Insoumise lance sa campagne à Lille, et cherche une tête de liste », sur www.20minutes.fr (consulté le 14 mars 2020).
  6. « Lille - EELV en ordre de marche pour les municipales de 2020 », sur La Voix du Nord, (consulté le 22 octobre 2019).
  7. « Lille - EELV en ordre de marche pour les municipales de 2020 », sur La Voix du Nord, (consulté le 16 novembre 2019).
  8. Emmanuel Magdelaine, « Lille : EELV désigne un binôme pour conduire une liste « autonome » aux municipales », sur France 3 Hauts-de-France, (consulté le 21 juin 2019).
  9. « « Face aux urgences... », les Verts visent le titre de maire de Lille », sur La Voix du Nord, (consulté le 22 octobre 2019).
  10. « "Le match est entre Aubry et moi", estime Stéphane Baly, candidat EELV aux municipales à Lille », sur France 3 Hauts-de-France (consulté le 18 juin 2020)
  11. « Les écologistes en ordre de bataille avant les municipales lilloises », sur Grand Lille TV, (consulté le 14 janvier 2020).
  12. « Municipales à Lille: les écologistes dévoilent leurs alliances », sur La Voix du Nord, (consulté le 14 janvier 2020).
  13. « Diem25 soutient Lille Verte 2020 », sur DailyNord, (consulté le 14 janvier 2020).
  14. « - Alliance EELV et Génération.s aussi à Hellemmes », sur La Voix du Nord, (consulté le 14 janvier 2020).
  15. Léo Maillard, « Pépère News - Le philosophe Dominique Bourg, nouveau soutien de "Lille Verte 2020" », sur Pépère News, (consulté le 14 janvier 2020).
  16. « Le grand soir des Verts pour révolutionner Lille le 22 mars », sur La Voix du Nord, (consulté le 18 juin 2020)
  17. « Lille Verte 2020: une équipe rajeunie mais plus expérimentée », sur La Voix du Nord, (consulté le 18 juin 2020)
  18. « Le dernier sondage d’avant 1er tour à Lille conforte Martine Aubry », sur www.20minutes.fr (consulté le 18 juin 2020)
  19. Alexandre Lenoir, « Divorce Aubry-Baly : dans les coulisses de la rupture PS-Verts à Lille », sur Mediacités, (consulté le 18 juin 2020)
  20. « Stéphane Baly », sur elus-lille.eelv.fr (consulté le 16 novembre 2019).
  21. « Elections municipales : Martine Aubry annonce qu'elle brigue un quatrième mandat à Lille », sur Franceinfo, (consulté le 28 novembre 2019).
  22. « Municipales à Lille: liste renouvelée pour Aubry, avec l'ex-députée Linkenheld en dauphine », sur bfmtv.com, (consulté le 4 février 2020).
  23. « Lille - Violette Spillebout candidate aux élections municipales lilloises », sur La Voix du Nord, (consulté le 27 décembre 2019).
  24. « Violette Spillebout, ancienne directrice de cabinet d’Aubry, investie par LREM pour les municipales à Lille », sur lavoixdunord.fr, (consulté le 27 juillet 2019).
  25. « Investie par LREM, Violette Spillebout peut souffler avant de «faire respirer Lille» », sur vspillebout.fr (consulté le 27 décembre 2019).
  26. Marie Tranchant, « Municipales : à Lille, un duel de Marcheuses », sur Le Figaro, (consulté le 21 juin 2019).
  27. « Dominique Riquet à propos de la situation politique lilloise: «Un peu d’air, ça ne fait pas de mal» », sur La Voix du Nord, (consulté le 27 décembre 2019).
  28. « A Lille, Violette Spillebout officialise son partenariat avec le MoDem », sur vspillebout.fr (consulté le 27 décembre 2019).
  29. « Le MoDem lillois tiraillé entre Martine Aubry et Violette Spillebout », sur La Voix du Nord, (consulté le 27 décembre 2019).
  30. Sébastien Bergès, « Lille : Thierry Pauchet entre en campagne comme le seul candidat « légitime » à droite », sur La Voix du Nord, (consulté le 12 septembre 2019).
  31. « Municipales à Lille : la droite et le centre s'unissent avec un trio inattendu », sur France Bleu, (consulté le 14 février 2020).
  32. « - Lille : l’élu d’opposition (ex-LR) François Kinget rejoint Violette Spillebout », sur La Voix du Nord, (consulté le 14 février 2020).
  33. Ludovic Vigogne, « Marc-Philippe Daubresse, candidat LR à Lille face à Martine Aubry : « On est au bout d'un cycle » », sur L'Opinion, (consulté le 21 juin 2019).
  34. Nicolas Demollien, « Muncipales à Lille : les premiers candidats déclarés... et ceux qui pourraient suivre », sur Lille Actu, (consulté le 12 septembre 2019).
  35. [1]
  36. « Politique fiction Aubry-Darmanin : un sondage éclaire sur les rapports de force dans la Métropole européenne de Lille », sur La Voix du Nord, (consulté le 16 septembre 2019).
  37. « Élections municipales et communautaires 2020 », sur Ministère de l'Intérieur (consulté le 29 juin 2020).