Élections législatives turkmènes de 2018

Élections législatives turkmènes de 2018
2018

Les prochaines élections législatives au Turkménistan doivent se tenir vers décembre 2018[1].

Élections législatives turkmènes de 2018

Sommaire

Système électoral

Le Turkménistan est doté d'un parlement monocaméral dont l'unique chambre, l'Assemblée nationale, ou Mejlis, est composée de 125 députés élus pour un mandat de cinq ans au scrutin uninominal majoritaire à deux tours dans 125 circonscriptions électorales uninominales[2].

Contexte

Le Turkménistan n'est généralement pas considéré comme une démocratie, et demeure de facto un État à parti unique. Freedom House rapporte en 2017 que l'État « continue de violer les droits de l'homme fondamentaux, d'emprisonner les militants d'opposition » et de pratiquer une politique de népotisme ; l'organisation lui attribue un score de 6,96, sur une échelle allant de 1 (démocratie) à 7 (dictature)[3]. Freedom House classe le pays sixième dans l'ordre des pires violateurs des droits civils et politiques (derrière la Syrie, l'Érythrée, la Corée du Nord, l'Ouzbékistan et le Soudan du Sud)[4]. Reporters sans frontières classe le Turkménistan 178e sur 180 pour le respect de la liberté de la presse en 2017, devant seulement l'l'Érythrée et la Corée du Nord[5]. L'organisation note que « l’ensemble des médias est contrôlé par l’État et les rares internautes n’ont accès qu’à une version ultra-censurée du Web. [...] [L]a répression contre les quelques journalistes indépendants travaillant clandestinement pour des médias basés à l’étranger ne cesse de s’intensifier. [...] [Certains] ont été arrêtés, torturés ou agressés. [...] [L]les autorités poursuivent leur campagne d’éradication des antennes paraboliques, privant la population de l’un des derniers accès à une information non contrôlée »[6].

Notes et références

Voir aussi