Élections législatives népalaises de 2017

Élections législatives népalaises de 2017
275 députés de la Chambre des représentants
Sushil Koirala.jpg Congrès népalais – Sushil Koirala
Jhala Nath Khanal portrait.jpg Parti communiste du Népal (marxiste-léniniste unifié) – Jhala Nath Khanal
Prachanda 2009.jpg Parti communiste unifié du Népal (maoïste) – Pushpa Kamal Dahal

Les élections législatives népalaises de 2017 se déroulent les 26 novembre et 7 décembre 2017 au Népal pour élire les 275 députés de la Chambre des représentants et ainsi remplacer l'Assemblée constituante dont le mandat doit prendre fin le 21 janvier 2018[1].

Contexte

Ces élections sont les premières depuis 1999 à concerner une simple assemblée législative et non une assemblée constituante. Des élections constituantes ont en effet lieu en 2008 et en 2013 des suites de la révolution ayant mis fin à la monarchie népalaise. Une nouvelle constitution est ainsi promulguée le 20 septembre 2015, introduisant notamment le bicamérisme dans le pays.

Système électoral

Le Népal est dotée d'un parlement bicaméral, dit Parlement fédéral[2] composé d'une chambre haute, l'Assemblée nationale, composée de 59 membres élus au scrutin indirect pour six ans, renouvelée par tiers tout les deux ans, et d'une chambre basse, la Chambre des représentants, qui se compose de 275 députés élus pour un mandat de cinq ans selon un mode de scrutin mixte. Sont ainsi à pourvoir 165 sièges au scrutin uninominal majoritaire à un tour dans autant de circonscriptions électorales, auxquels se rajoutent 110 sièges pourvus au scrutin proportionnel plurinominal de liste dans une unique circonscription nationale[3].

Le tracé des circonscriptions électorales est mis en œuvre par une commission de cinq membres présidé par un ancien juge de la court suprême népalaise, Kamal Narayan Das[4], dont les résultats sont rendus publics le 30 aout 2017. En accord avec l'article 286-12 de la nouvelle constitution népalaise, le tracé de ces circonscriptions ne pourra être modifié qu'une fois passé un délai de vingt ans[5].

Conditions de candidature

Pour être candidat, les conditions suivantes doivent être réunies[6] :

  • Être citoyen du Népal
  • Avoir au moins 25 ans
  • Ne pas avoir de casier judiciaire
  • Ne pas être sujet à une inéligibilité issue d'une loi fédérale
  • Ne pas occuper de poste dont la rémunération est assurée par le gouvernement népalais

Résultats

Résultats des législatives népalaises de 2017
Partis Voix  % Sièges
Circon-
scriptions
Propor-
tionnelle
Total
Parti communiste du Népal (maoïste)
Congrès népalais
Parti communiste du Népal (marxiste-léniniste unifié)
Forum des droits du peuple madhesi, Népal
Parti démocrate du Terai-Madhesh
Parti de la bonne volonté
Parti national démocratique
Parti communiste du Népal (marxiste-léniniste) (2002)
Front populaire du Népal
Parti communiste du Népal (uni) (2007)
Parti des travailleurs et des paysans du Népal
Front populaire national
Autres
Indépendants
Suffrages exprimés
Votes blancs et invalides
Total 100 165 110 275
Abstentions
Nombre d'inscrits / participation

Notes et références

  1. pdf (en) Constitution du Népal, article 296
  2. pdf (en) Constitution du Népal, article 83
  3. pdf (en) Constitution du Népal, article 84
  4. Constituency delineation body formed, given 21 days Nepal Republic Media (en)
  5. CDC submits its report with 165 electoral constituencies kathdmandu post (en)
  6. pdf (en) Constitution du Népal, article 87

Articles connexes