Élections législatives grecques de 1996

Élections législatives grecques de 1996

Élections législatives grecques de 1996
300 sièges du Parlement grec
(Majorité absolue : 151 sièges)
Corps électoral et résultats
Inscrits 9 145 598
Votants 6 982 204
76,34 %  −2,9
Votes blancs 198 759
Kostas Simitis.jpg PASOK – Konstantínos Simítis
Voix 2 814 779
41,49 %
 −5,4
Sièges obtenus 162  −8
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Nouvelle Démocratie – Miltiadis Evert 
Voix 2 586 089
38,12 %
 −1,2
Sièges obtenus 108  −3
Aleka Papariga - Crop.jpg Parti communiste de Grèce – Aléka Paparíga
Voix 380 046
5,61 %
 +1,1
Sièges obtenus 11  +2
Nikos Konstantopoulos 2013 cropped.jpg Synaspismós – Níkos Konstantópoulos
Voix 347 236
5,12 %
 +2,2
Sièges obtenus 10  +10
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Mouvement social-démocrate – Dimítrios Tsovólas
Voix 300 954
4,43 %
Sièges obtenus 9
Représentation de l'assemblée
Diagramme
Gouvernement
Sortant Élu
Gouvernement Simitis I
Mouvement socialiste panhellénique
Gouvernement Simitis II
Mouvement socialiste panhellénique

Les élections législatives grecques de 1996 ont eu lieu le 22 septembre 1996 afin d'élire les 300 députés du Parlement grec. La participation est de 76,3 %. Le PASOK mené par Konstantínos Simítis remporte ces élections avec 41,5 % des suffrages soit 162 sièges (-8) et le parti Nouvelle Démocratie arrive en seconde position dirigé par Miltiadis Evert  il obtient 38,1 % des suffrages et obtient 108 sièges (-3). Le Parti communiste de Grèce (KKE) d'Aléka Paparíga obtient 5,6 % des voix et obtient 11 députés (+2) et le parti Synaspismós dirigé par Níkos Konstantópoulos obtient 10 sièges (+6) avec 5,1 % des suffrages.

Contexte

Le parlement sortant issu des élections législatives de 1993.

Mode de scrutin

Résultats