Élections législatives grecques de 1952

Les élections législatives grecques du 16 novembre 1952 élurent les membres du parlement grec[1]. Les partisans du maréchal Aléxandros Papágos, qui constituent le parti Ralliement grec, arrivèrent en tête. Leur leader devint Premier ministre.

Fonctionnement du scrutin

Résultats

Il y avait 300 sièges à pourvoir. Le parti Ralliement grec arriva en tête avec 247 sièges (49,2 % des voix), devant la coalition entre l'Union nationale progressiste du centre et le Parti libéral (51 sièges, 34,2 % des voix). Aléxandros Papágos devint Premier ministre.

Parti Votes % Sièges +/-
Ralliement grec 783 541 49,2 247 +133
Union nationale progressiste du centre-Parti libéral 544 834 34,2 51 -80
Gauche démocratique unifiée 152 011 9,5 0 -10
Parti du peuple 16 767 1,1 0 -2
Parti agricole et travailliste 10 431 0,7 0 -1
Liste des indépendants 56 679 3,6 2 +2
Parti agricole 691 0,0 0 Nouveau
Indépendants 26 853 1,7 0 0
Votes invalides/blancs 8 365
Total 1 600 172 100 300 +42
Électeurs enregistrés/Taux de participation 2 123 150 75,4
Source : Pantelis, Koutsoubinas, Gerapetritis, 2010

Analyse

L'unification de la majorité des forces conservatrices au sein du Ralliement grec et l'affaiblissement du centre ont contribué au succès électoral d'Aléxandros Papágos. Le Parti du peuple de Konstantinos Tsaldaris, principal parti conservateur lors des élections législatives de 1950, n'a recueilli que 1 % des voix.

Notes et références

  • Cet article est partiellement ou en totalité issu de l'article intitulé « Élections législatives grecques de 1902 » (voir la liste des auteurs).

Annexe

Bibliographie

  • (en) Antonis Pantelis, Stephanos Koutsoubinas et George Gerapetritis, « Greece », dans Dieter Nolhen et Philip Stöver (dir.), Elections in Europe : A Data Handbook, Baden-Baden, Nomos, , 2070 p. (ISBN 9783832956097)

Liens externes