Élections législatives angolaises de 2017

Élections législatives angolaises de 2017

Les élections législatives angolaises de 2017 se déroulent le [1]

Élections législatives angolaises de 2017

Sommaire

Contexte

Cette élection décidera du nouveau président de Angola après 37 ans de pouvoir de José Eduardo dos Santos, le président de l'Angola étant élu par le parlement.

En juillet 2017, le gouvernement angolais refuse à une mission d'observation électorale de l'Union européenne l'accès illimité aux bureaux de vote. Le ministre des Affaires étrangères ajoute que les seules missions d'observations pour lesquelles l'Angola a des accords spécifiques sont celles de l'Union africaine et de la Communauté de développement d'Afrique australe[2].

Système électoral

L'Assemblée nationale (en portugais : Assembleia nacional) se compose de 223 députés élus pour un mandat de cinq ans selon un mode de scrutin mixte. 90 sièges sont à pourvoir à la proportionnelle, selon la méthode d'Hondt, dans 18 circonscriptions électorales plurinominales correspondants aux dix-huit provinces angolaises à raison de 5 sièges par circonscription, auxquels se rajoutent trois sièges pour les Angolais de l'étranger. Les 130 sièges restants sont également pourvus au Scrutin proportionnel plurinominal à la plus forte moyenne, selon la méthode d'Hondt dans une seule circonscription nationale[3].

Le vote n'est pas obligatoire. Dans la pratique, les scrutins n'ont pas été organisés à l'étranger lors des élections précédentes, et les trois sièges concernés sont restés vacants.

Résultats

Notes et références

  1. « Les élections générales en Angola auront lieu le 23 août - Agence Afrique », sur www.agenceafrique.com, (consulté le 19 juillet 2017).
  2. (en) « Angola rejects EU election observers », Euronews, .
  3. « IPU PARLINE database: ANGOLA (Assembleia nacional), Système électoral », sur www.ipu.org (consulté le 19 juillet 2017).

Articles connexes