Élections législatives allemandes de 1938

Élections législatives allemandes de 1938
Élections législatives allemandes de 1938
Type d’élection législatives
Corps électoral et résultats
Votants 44 964 005
99,59 %  +0,6
Bundesarchiv Bild 183-S33882, Adolf Hitler (cropped).jpg Parti national-socialiste – Adolf Hitler
Voix 44 451 092
99,01 %
 +0,2
Sièges obtenus 813  +72
Führer et chancelier du Reich
Sortant Élu
Adolf Hitler
NSDAP
Adolf Hitler
NSDAP
Bulletin de vote de l'élection. Traduction du texte : « Approuvez-vous le réunification de l'Autriche avec le Reich allemand réalisée le 13 mars 1938 et votez-vous pour la liste conduite par notre Führer, Adolf Hitler ? ». L'électeur avait simplement à tracer une croix dans la case « oui » ou dans la case « non », ce qui déterminait le résultat de l'élection et du référendum.

Les douzièmes élections fédérales allemandes, les dernières organisées par le régime nazi, ont lieu le . Ce ne sont pas des élections libres. L'objectif du vote et du référendum est d'obtenir le soutien populaire à l'annexion récente de l'Autriche, ainsi que d'approuver une liste de candidats à la députation issus du parti unique, le NSDAP (ainsi que des candidats officiellement indépendants, dits « invités »). Il y a 814 députés. Le taux de participation aux élections est officiellement de 99,6 %, avec 99,1 % de votes « oui ».

Cette élection du Reichstag, la dernière à l'échelle nationale pendant le régime nazi, a lieu en grande partie pour avoir le soutien officiel de la nouvelle province d'Ostmark (Autriche). Dans cette dernière campagne électorale sous le régime nazi, les 855 candidats du NSDAP et les 10 non-membres « invités », sympathisants du NSDAP, récoltent 97,32 % des voix.

Le nouveau Reichstag, composé de députés issus ou sympathisants du NSDAP, se réunit le 30 janvier 1939 et porte à la présidence de l'Assemblée Hermann Göring, déjà président du précédent Reichstag. Il ne se réunit que sept fois, jusqu'au 26 juillet 1942, avant d'être ajourné jusqu'à la fin de la guerre. Le 25 janvier 1943, le Führer décide que l'élection d'un nouveau Reichstag et la fin de ce mandat doit avoir lieu lieu le 30 janvier 1947, afin de ne pas avoir à tenir d'élections durant la guerre. De facto, en mai 1945, le Reichstag est dissout.

Résultats du référendum

Parti %
Oui 99,1 %[1]
Non 0,9 %
Total 100 %

Notes et références