Élections générales uruguayennes de 2014

Élections générales uruguayennes de 2014
Premier tour 26 octobre 2014
Deuxième tour 30 novembre 2014
Corps électoral et résultats
Population 3 477 778
Votants au 1er tour 2 620 791
90,51 %
Votants au 2d tour 2 620 791
88,57 %
Tabaré26022007.jpg Tabaré Vázquez – Front large
Voix au 1er tour 1 134 187
49,45 %
Voix au 2e tour 1 226 105
56,63 %
Lacallepou.jpg Luis Alberto Lacalle Pou – Parti national
Voix au 1er tour 732 601
34,94 %
Voix au 2e tour 939 074
43,37 %
Pedrobordaberry.jpg Pedro Bordaberry – Parti Colorado
Voix au 1er tour 305 699
13,33 %
Président
Sortant Élu
José Mujica
Front large
Tabaré Vázquez

Les élections générales uruguayennes de 2014 se tiennent le , pour élire le président de la République orientale de l'Uruguay, ainsi que les parlementaires. Aucun candidat à la présidentielle n'ayant obtenu plus de 50 % des suffrages, un second tour a lieu le . Il oppose Tabaré Vazquez, du Front large (gauche), arrivé en tête du premier tour, et Luis Lacalle, le candidat du Parti national (centre droit). Tabaré Vazquez a largement remporté dimanche le second tour des élections présidentielles en Uruguay, revenant au pouvoir après avoir été le premier dirigeant de gauche du pays, mais avec un regard critique sur la récente légalisation du cannabis. Ce cancérologue de 74 ans, qui avait présidé le petit pays latino-américain de 2005 à 2010, a obtenu 56,6% des suffrages selon les résultats définitifs excluant les votes blancs face à son opposant du Parti national (centre-droit), Luis Lacalle Pou, 41 ans, fils d’un ancien président. Dans un discours, Vazquez a appelé à une nouvelle approche face aux «nouveaux défis» du pays.

Candidats

Aux élections primaires le , les partis politiques ont désigné leurs candidats à l'élection présidentielle.

Front large

Le président uruguayen José Mujica ne peut se représenter à cette élection.

Parti national

Parti Colorado

Parti indépendant

  • Pablo Mieres, avocat, sociologue et professeur[1]

Autres partis

  • Unité populaire : Gonzalo Abella, historien[1]
  • Union pour le changement : Marcelo Fuentes
  • Parti de la Concertation : José Luis Vega
  • Parti des travailleurs : Rafael Fernández
  • Parti écologiste radical intransigeant : César Vega
  • Unis pour nos richesses naturelles : Beatriz Banchero

Résultats

Partis Candidats à la
présidence
Premier tour Second tour Sièges
Votes % Votes % Chambre +/– Sénat +/–
Front large Tabaré Vázquez 1 134 187 49,45 1 226 105 56,63 50 en stagnation 0 15 en diminution 1
Parti national Luis Alberto Lacalle Pou 732 601 31,94 939 074 43,37 32 en augmentation 2 10 en augmentation 1
Parti Colorado Pedro Bordaberry 305 699 13,33 13 en diminution 4 4 en diminution 1
Parti indépendant Pablo Mieres 73 379 3,20 3 en augmentation 1 1 en augmentation 1
Assemblée populaire Gonzalo Abella 26 869 1,17 1 en augmentation 1 0 en stagnation 0
Partido Ecologista Radical Intransigente César Vega 17 835 0,78 0 N/a 0 N/a
Parti des travailleurs Rafael Fernández 3 218 0,14 0 - 0 -
Votes blancs/Invalides 78 329 156 051
Total 2 372 117 100 2 321 230 100 99 0 30 0
Inscrits/participation 2 620 791 90,51 2 620 791 88,57
Source: Corte Electoral, Buenos Aires Herald (es)

Le Front large conserve la présidence ainsi que la majorité à la chambre et au sénat, le vice président devenant d'office président de la chambre haute[5].

Notes et références

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k « Perfiles de los candidatos », La Diaria, (es)
  2. a et b « El congreso del FA votó un programa y precandidatos », El Observador, (es)
  3. a et b « Las únicas primarias reales », El País, (es)
  4. « Asesores de Clinton y Obama trabajan con Bordaberry », EL PAIS, (es)
  5. Broad Front secures majority in Congress

Voir aussi