Élections générales sierra-léonaises de 2018

Élections générales sierra-léonaises de 2018

(1er tour)

(2d tour)
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
Julius Maada Bio – Parti du peuple de Sierra Leone
Colistier : Mohamed Juldeh Jalloh
Voix au 1er tour 1 097 482
43,2 %
Voix au 2e tour 1 319 406
51,8 %
Samura Kamara 2014.jpg Samura Kamara – Congrès de tout le peuple
Colistier : Chernor Maju Bah
Voix au 1er tour 1 082 748
42,7 %
Voix au 2e tour 1 227 171
48,2 %
Sortant Élu
Ernest Bai Koroma
APC
Julius Maada Bio
SLPP

Les élections législatives et présidentielle sierra-léonaises se déroulent le . Le président sortant Ernest Bai Koroma, du Congrès de tout le peuple, n'est pas candidat à sa réélection, la constitution lui interdisant un troisième mandat consécutif. Avec respectivement 43,3 et 42,7 % des suffrages, Julius Maada Bio et Samura Kamara se qualifient pour le second tour de la présidentielle, prévu pour le puis reporté au 31[1],[2].

Julius Maada Bio est élu président à l'issue du second tour.

Système électoral

Le président de Sierra Leone est élu au suffrage universel direct selon un mode de scrutin majoritaire à deux tours légèrement modifié. En effet, selon l'article 42.2 de la constitution un candidat doit pour être élu recueillir un minimum de 55 % des voix au premier tour. À défaut, les deux candidats arrivés en tête s'affrontent lors d'un second tour organisé dans les deux semaines suivantes, et le candidat arrivé en tête est élu[3].

Le Parlement de Sierra Leone est un parlement monocaméral composé de 124 députés élu pour cinq ans.

112 sièges sont à pourvoir au suffrage universel direct selon un mode de scrutin uninominal majoritaire à un tour dans 112 circonscriptions uninominales répartis dans les provinces de Sierra Leone à raison de 40 circonscriptions dans la province du Nord, 27 dans la province de l'Est, 25 dans la province du Sud et 20 dans la Zone de l'Ouest[4]. Les 12 sièges restants sont réservés aux chefs coutumiers élus au scrutin indirect.

Résultats

Présidentielle

Résultats de la présidentielle sierra-léonaise de 2018
Candidats Partis Premier tour[5] Second tour[6]
Voix % Voix %
Julius Maada Bio Parti du peuple de Sierra Leone 1 097 482 43,3 1 319 406 51,8
Samura Kamara Congrès de tout le peuple 1 082 748 42,7 1 227 171 48,2
Kandeh Yumkella Grande coalition nationale 174 014 6,9
Samuel Sam-Sumana Coalition pour le changement 87 720 3,5
Mohamed Mansaray Alliance démocratique 26 704 1,1
Jemba Ngobeh Front révolutionnaire uni 12 827 0,5
Tarawally Musa Parti démocratique citoyen 11 493 0,5
Mohamed Bah Alliance démocratique nationale 8 344 0,3
John O'Dwyer Démocrates progressistes nationaux 4 239 0,2
Patrick Sandy Unité et réconciliation nationale 2 318 0,1
Baba Conteh Paix et libération 4 233 0,2
Francis Margai Mouvement populaire pour le changement démocratique 9 864 0,4
Victor Williams République indépendance nationale 2 555 0,1
Femi Claudius Cole Parti de l'unité 3 825 0,2
Mohamed Sowa Mouvement démocratique uni 5 695 0,2
Saa Kabuta Parti uni national populaire 3 061 0,1
Votes valides 2 537 122 94,8 2 546 577 98,77
Votes blancs et nuls 139 427 5,2 31 694 1,23
Total 2 676 549 100 2 578 271 100
Abstention 502 114 15,8 600 392 18,9
Nombre d'inscrits / participation 3 178 663 84,2 3 178 663 81,1

Législatives

Résultats des élections législatives sierra-léonaises de 2018[7]
Partis Voix % Sièges +/-
Parti du peuple de Sierra Leone
Congrès de tout le peuple
Coalition pour le changement
Parti de l'unité
Grande coalition nationale
Alliance démocratique
Parti démocratique citoyen
Alliance démocratique nationale
Démocrates progressistes nationaux
Unité et réconciliation nationale
Paix et libération
Mouvement populaire pour le changement démocratique
République indépendance nationale
Front révolutionnaire uni
Mouvement démocratique uni
Parti uni national populaire
Autres partis
Indépendants
Chefs coutumiers 12 Steady.svg
Suffrages exprimés
Votes blancs et invalides
Total 100 144 Increase2.svg20
Abstentions
Nombre d'inscrits / participation 3 178 663

Suites

Le , Julius Maada Bio est déclaré élu et prête serment le jour même, malgré la contestation des résultats par son rival[8].

Notes et références

Voir aussi