Élections fédérales suisses de 1899

Élections fédérales suisses de 1899
Type d’élection législatives
Corps électoral et résultats
Inscrits 737 696
Votants 401 750
54,5 %
DodgerBlue flag waving.svg Parti radical-démocratique
49,7 %
Sièges obtenus 84 CN / 22 CE
Orange flag waving.svg Parti populaire catholique
20,8 %
Sièges obtenus 32 CN / 16 CE
Blue flag waving.svg Libéraux Modérés
14,1 %
Sièges obtenus 20 CN / 1 CE
Red flag waving.svg Parti socialiste
9,6 %
Sièges obtenus 4 CN / 0 CE
Darkblue flag waving.svg Parti démocratique
4,9 %
Sièges obtenus 7 CN / 1 CE
Répartition des sièges
Diagramme
Répartition des sièges au Conseil National
Diagramme2
Répartition des sièges au Conseil des États

Les élections fédérales suisses de 1899 se sont déroulées le . Ces élections permettent d'élire au système majoritaire les 147 députés répartis sur 52 arrondissements électoraux eux-mêmes répartis sur les 22 cantons, siégeant au Conseil national (chambre basse), pour une mandature de trois ans.

Le corps électoral composé de citoyens ayant droit de cité élit désormais directement les membres du Conseil des États dans les cantons d'Appenzell Rhodes-Extérieures, de Glaris, de Nidwald et d'Obwald et d'Uri et pour la première fois dans le canton d'Appenzell Rhodes-Intérieures (à travers la Landsgemeinde), et à l'urne dans les cantons de Bâle-Campagne, de Bâle-Ville, de Genève, des Grisons, de Soleure, du Tessin, de Thurgovie, de Zoug et de Zurich et pour la première fois dans le canton de Schwytz. Dans les 6 autres cantons, les élections au Conseil des États sont quant à elles toujours non régulées et certains cantons ont renouvelé leurs Sénateurs parfois plusieurs fois sur les trois années écoulées. Dans ces 6 autres cantons, les Conseillers aux États continuent d'être élus, nommés ou désignés par les Grands Conseils, et ce à des dates variables.

Peu de changement découle de cette élection. D'une part, le système majoritaire ne laisse qu'une faible marge de manœuvre pour les petits partis et d'autre part, il y avait une volonté d'éviter les différends politiques entre catholiques et protestants afin d'apaiser le climat. Toutefois, bien qu'une amélioration de l'économie s'était fait ressentir au niveau national, dans le canton de Zurich, la Société du Grütli venait de fusionner avec les socialistes zurichois, d'où le gain d'un siège pour le PS dans ce canton.

Pour ces élections depuis 1848, le Parti radical-démocratique (centre-gauche), remporte pour la dix-huitième fois consécutive le scrutin fédéral avec 84 sièges (-2) et 49,7 % des voix (+1 %). Ce sont à nouveau les vainqueurs incontestables de ces élections, en remportant tant le vote populaire que le nombre de sièges, et conservent ainsi la majorité absolue gagnée en 1881. Le Parti socialiste suisse obtient quant à lui 4 sièges (+3) mais avec 9,6 % des voix (+2,8 %), il dépasse en termes de voix le Parti démocratique n'ayant récolté que 4,9 % (-0,5 %) du vote populaire.

Ces élections ont débouché sur la 18e Législature qui s'est réunie pour la première fois le .

Sur les 737 696 hommes âgés de 20 et plus et ayant droit de cité, 401 750 d'entre eux prirent part à ce scrutin, ce qui représente un taux de participation de 54,5%[1] (-1,4 %).

Le taux de participation le plus élevé est dans le canton de Schaffhouse où le vote obligatoire fait déplacer 86,4 % du corps électoral (-2,9 %). À l'inverse, dans le canton d'Obwald, seulement 21,3 % du corps électoral prend part au vote.

Législature 1899 -1902

Les liens (et couleurs) renvoient sur les partis héritiers actuels.

Formations («Partis») Sigles Tendances politiques Sièges au CN[2] Sièges au CE [3]
Parti radical-démocratique PRD radical, centre-gauche 84 22
Parti populaire catholique PPC conservateur catholique, droite 32 16
Libéraux Modérés LM libéral, centre 20 1
Parti démocratique DEM progressiste, gauche 7 1
Parti socialiste PSS socialiste 4 -
Vacant - n/a - 4

Les élections au CE étant du ressort des cantons, les chiffres ne reflètent que les apparentements lors de la première journée de la Législature.

Résultats au Conseil national dans les cantons

Canton Total Parti socialiste Parti démocratique Parti radical-démocratique Libéraux Modérés Parti populaire catholique
Flag of Canton of Zürich.svg Zurich 17 1 (+1) 2 8 (-9) 6 -
Flag of Canton of Bern.svg Berne 27 - - 24 (-1) 2 (+2) 1 (-1)
Flag of Canton of Lucerne.svg Lucerne 7 - - 2 - 5
Flag of Canton of Uri.svg Uri 1 - - - - 1
Flag of Canton of Schwyz.svg Schwytz 3 - - - - 3
Flag of Canton of Nidwalden.svg Nidwald 1 - - - - 1
Flag of Canton of Obwalden.svg Obwald 1 - - - - 1
Flag of Canton of Glarus.svg Glaris 2 - 1 1 - -
Flag of Canton of Zug.svg Zoug 1 - - 1 - -
Flag of Canton of Fribourg.svg Fribourg 6 - - 1 - 5
Flag of Canton of Solothurn.svg Soleure 4 - - 3 - 1
Flag of Canton of Basel Land.svg Bâle Campagne 3 1 (+1) 0 (-1) 2 - -
Flag of Canton of Basel.svg Bâle-Ville 4 1 - 1 (-1) 2 (+1) -
Flag of Canton of Schaffhausen.svg Schaffhouse 2 - - 2 - -
Flag of Canton of Appenzell Ausserrhoden.svg Rhodes-Extérieures 3 - - 3 - -
Flag of Canton of Appenzell Innerrhoden.svg Rhodes-Intérieures 1 - - - 1 -
Flag of Canton of Sankt Gallen.svg Saint Gall 11 - 2 3 0 (-1) 6 (+1)
Flag of Canton of Graubünden.svg Grisons 5 - 1 1 (+1) 2 (-1) 1
Flag of Canton of Aargau.svg Argovie 10 - - 7 2 1
Flag of Canton of Thurgau.svg Thurgovie 5 - 1 (+1) 4 (+2) 0 (-3) -
Flag of Canton of Tessin.svg Tessin 6 - - 4 (-2) - 2 (+2)
Flag of Canton of Vaud.svg Vaud 12 - - 9 3 -
Flag of Canton of Valais.svg Valais 5 - - 1 - 4
Flag of Canton of Neuchâtel.svg Neuchâtel 5 - - 4 1 -
Flag of Canton of Geneva.svg Genève 5 1 (+1) - 3 1 (-1) -
Flag of Switzerland.svg 147 4 (+3) 7 (±) 84 (-2) 20 (-3) 32 (+2)

Élections complémentaires jusqu'en 1902

Les élections ayant lieu selon le système majoritaire, des élections complémentaires doivent être organisées à chaque fois qu'un siège est vacant. Dix-sept élections complémentaires ont eu lieu pendant cette législature.

Arrondissement

/canton

Remplacement pour Date Électeurs inscrits Votants Participation Élus et non élus Parti Voix  %
N°1 (ZH) Konrad Cramer 28.01.1900 39 352 23 671 60,2 % Alfred Frey
Herman Greulich
PRD
PSS
15 207
08 312
64,2 %
35,1 %
N°3 (ZH) Ludwig Forrer 04.11.1900 22 916 14 651 63,9 % Eduard Sulzer
Samuel Werner
PRD

PSS

09 241
05 311
63,1 %
36,3 %
N°4 (ZH) Heinrich Steinemann 16.03.1902 12 874 8 647 67,2 % Jakob Heinrich Hauser
Jakob Schüepp
DEM
PSS
04 547
03 442
52,6 %
39,8 %
N°10 (BE) Joseph Stockmar 22.06.1902 10 836 03 789 35,0 % Louis Joliat PRD 03 668 96,8 %
N°11 (BE) Casimir Folletête 20.01.1901 10 640 4 087 38,4 % Joseph Choquard PPC 03 976 97,3 %
N°12 (LU) Friedrich Degen 01.09.1900 13 030 2 095 16,1 % Franz Bucher PRD 01 956 93,4 %
N°21 (FR) Henri Schaller 21.07.1900 9 144 2 338 25,6 % Louis de Diesbach
Dossenbach
LM
Ind.
01 797
00 348
76,9 %
14,9 %
N°24 (SO) Joseph Gisi 04.05.1902 22 861 5 986 26,2 % Jakob Zimmermann PRD 05 761 96,2 %
N°25 (BS) Eugen Wullschleger 24.08.1902 18 615 6 284 33,8 % Paul Speiser
Otto Zoller
LM
PRD
03 480
02 593
56,8 %
42,3 %
N°27 (SH) Wilhelm Joos 02.12.1900 8 677 7 733 89,1 % Carl Spahn
Emil Frauenfelder
PRD

PRD

04 276
00 770
55,3 %
10,0 %
N°33 (SG) Johann Georg Berlinger 04.11.1900 11 707 8 143 69,6 % Ernst Wagner PRD 07 065 86,8 %
N°38 (AG) Erwin Kurz 10.03.1901 11 481 ca. 8 500 74,0 % Johann Rudolf Suter
Johann Oskar Schibler
PRD

PRD

04 500
03 938
52,9 %
46,3 %
N°41 (AG) Albert Ursprung 31.08.1902 15 594 11 274 72,3 % Franz Xaver Eggspühler
Wilhelm Renold
PCP

PRD

06 000
05 274
53,2 %
46,8 %
N°46 (VD) Adolphe Jordan 08.07.1900 21 629 11 686 54,0 % Ernest Rubattel
Victor Freymond
PRD

LM

07 367
04 256
63,0 %
36,6 %
Émile Paillard 25.05.1902 22 142 7 162 32,3 % Jules Roulet PRD 06 886 96,2 %
N°47 (VD) Adrien Thélin 04.03.1900 15 207 4 401 28,9 % Henri Thélin PRD 04 200 95,4 %
N°51 (NE) Robert Comtesse 11.02.1900 28 526 3 900 13,7 % Paul-Ernest Mosimann PRD 03 700 94,9 %
Alfred Jeanhenry 17.06.1902 ca. 28 800 9 346 32,5 % David Perret
Eugène Borel
PRD

PRD

04 700
04 573
50,3 %
48,9 %
N°52 (GE) Gustave Ador 16.03.1902 24 577 4 045 16,5 % Édouard Odier LM 03 937 97,3 %
Georges Favon 08.06.1902 24 296 4 236 17,4 % Henri Fazy PRD 04 188 98,9 %

À voir

Références

  1. Erich Gruner: «Die Wahlen in den Schweizerischen Nationalrat 1848–1919» Tome 3, p. 369, Ed. Francke, Berne 1978, (ISBN 3-7720-1443-7)
  2. Élections au Conseil national 1848 - 1917: répartition des mandats par parti ou par orientation politique, Office fédéral de la statistique, consulté le 25 juin 2015
  3. Banque de données recensant les membres des conseils depuis 1848, Assemblée fédérale, consulté le 22 juillet 2015