Élections européennes de 2009 en Lettonie

Élections européennes de 2009 en Lettonie
8 députés européens pour l'Italie
Corps électoral et résultats
Votants 791 597
53,1 %
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Union civique
Voix 192 537
24,32 %
Sièges obtenus 2  +2
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Centre de l'harmonie
Voix 154 894
19,57 %
Sièges obtenus 2  +2
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Pour les droits de l'homme dans une Lettonie unie
Voix 76 436
9,66 %
Sièges obtenus 1  0
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Premier Parti de Lettonie/Voie lettonne
Voix 59 326
7,49 %
Sièges obtenus 1  0
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Pour la patrie et la liberté
Voix 58 991
7,45 %
Sièges obtenus 1  −3
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Nouvelle Ère
Voix 52 751
6,66 %
Sièges obtenus 1  −1

Les élections européennes ont eu lieu le samedi en Lettonie pour désigner les huit députés au Parlement européen, pour la législature 2009-2014 : la Lettonie perd provisoirement un siège par rapport au mandat précédent, d'après le traité de Nice, mais avec la ratification du traité de Lisbonne, un député supplémentaire, qui sera un temps observateur, devrait rejoindre le Parlement (en 2010 ?).

Modalités

Les députés sont élus à la proportionnelle des suffrages exprimés (règle de Sainte-Laguë), avec la possibilité d'un vote préférentiel. Les listes sont composées de 16 candidats au plus, mais peuvent en compter moins, voire un seul[1].

Campagne

  • 17 listes étaient en lice pour ces élections, avec au total 187 candidats[2].
  • La campagne a été marquée par la grave crise économique qui a touché le pays et la demande d'aide au FMI[3], ce qui a d'ailleurs provoqué la chute du gouvernement en mars. La nouvelle coalition de centre-droit menée par l'eurodéputé sortant Valdis Dombrovskis (Nouvelle Ère) a mené une politique de rigueur[4]. Dans ce contexte les élections ont été perçues comme un test pour la majorité[5]. Dans l'ensemble les européennes ont été occultées par les municipales, le débat sur l'efficacité des députés européens sortants faisant toutefois exception[6].

Résultats

Participation

53,1 % des électeurs inscrits se sont déplacés aux urnes, ce qui représente douze points de plus qu'aux élections de 2004, malgré les craintes de désaffection. Il faut tenir compte du fait que ce scrutin était associé aux élections municipales.

Tableau des résultats

Les résultats définitifs sont les suivants (791 597 votants)[8]:

Parti Affiliation européenne Groupe parlementaire
européen
Voix % Sièges +/-
Union civique (PS) PPE 192 537 24,32 % 2 +2
Centre de l'harmonie (SC) GUE/NLG (1) et S&D (1) 154 894 19,57 % 2 +2
Pour les droits de l'homme
dans une Lettonie unie
(PCTVL)
ALE[9] Verts/ALE 76 436 9,66 % 1 =
Premier Parti de Lettonie/Voie lettonne ELDR ADLE 59 326 7,49 % 1 =
Pour la patrie et la liberté (TB/LNNK) ECR 58 991 7,45 % 1 -3
Nouvelle Ère (JL) PPE PPE 52 751 6,66 % 1 -1
Libertas.lv Libertas 34 073 4,30 % 0
Société pour une autre politique (SCP) 30 444 3,85 % 0
Parti social-démocrate du travail (LSDSP) PSE 30 004 3,79 % 0 =
Union des verts et des paysans (ZZS) Verts-ELDR 29 463 3,72 % 0 =
Tout pour la Lettonie ! (VL) 22 240 2,81 % 0
Parti populaire (TP) PPE 21 968 2,78 % 0 -1

Les cinq autres partis ont recueilli moins de 1 % des suffrages exprimés. Il s'agit de Dzimteni (0,56 %), parti populiste de gauche, de l'eurosceptique Parti de l'Action (0,43 %), de l'Union Chrétienne Démocrate (0,30 %), de l'Osipova Partija (0,27 %), et du Latviešu Zemnieku Savienība (0,22 %).

Observations

Les vainqueurs de ce scrutin sont des partis d'opposition, qui occupent les trois premières places. Le score de l'Union civique en particulier a été plus élevé que ce que les sondages avaient pu anticiper.

Députés élus

Notes et références

  1. Parlement européen
  2. (lv) Site officiel de l'élection
  3. Alternatives Économiques no 278, mars 2009
  4. A. Jacob pour la RTBF, 10 avril 2009
  5. « Européennes - Le gouvernement letton face à un test difficile », Reuters,
  6. Revue de presse du cevipol
  7. M. Vitureau, « Lettonie : retour gagnant d’un ex-putschiste », Libération,
  8. (lv) « Résultats des élections européennes lettones de 2009 », Site officiel des élections (consulté le 27 juillet 2011)
  9. à titre individuel

Liens externes

  • Résultats sur le site du Parlement européen
  • (lv) Résultats sur le site officiel de l'élection