Élections européennes de 1994 au Portugal

Élections européennes de 1994 au Portugal
25 députés européens
Corps électoral et résultats
Inscrits 8 565 822
Votants 3 044 001
35,54 %  −15,6
Antonio Vitorino Politico.jpg PS – António Vitorino
Voix 1 061 560
34,87 %
 +6,3
Députés élus 10  +2
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
PPD/PSD – Eurico de Melo
Voix 1 046 918
34,39 %
 +1,6
Députés élus 9  0
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
CDS-PP – Manuel Monteiro
Voix 379 044
12,45 %
 −1,7
Députés élus 3  0
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
CDU – Luis Sá
Voix 340 725
11,19 %
 −3,2
Députés élus 3  −1

Les élections européennes de 1994 au Portugal (Eleições parlamentares europeias de 1994 (Portugal)) se sont tenues au Portugal le , afin d'élire les vingt-cinq députés européens au Parlement européen attribués au Portugal. Elles ont été remportées par le Parti socialiste (PS).

Contexte

Au pouvoir depuis neuf ans, le Parti social-démocrate (PPD/PSD) d'Aníbal Cavaco Silva souffre, depuis 1991, des effets de la crise économique, après cinq ans de forte croissance et de développement des infrastructures, grâce aux fonds structurels européens. Déjà aux élections locales du 12 décembre 1993, l'opposition de gauche, constituée du PS et de la Coalition démocratique unitaire (CDU), avait remporté plus de 51 % des voix, marquant l'une des premières défaites des sociaux-démocrates depuis 1985.

Mode de scrutin

Le mode de scrutin retenu prévoit l'élection des députés européens au scrutin proportionnel suivant la méthode d'Hondt, connue pour avantager les partis arrivés en tête. La loi électorale établit à 25 le nombre de sièges à pourvoir. Les députés sont élus dans une seule circonscription, correspondant à l'ensemble du territoire national.

Tête de liste des principaux partis

Parti Tête de liste
Parti social-démocrate
Partido Social Democrata
Eurico de Melo
Parti socialiste
Partido Socialista
António Vitorino
Coalition démocratique unitaire
Coligação Democrática Unitária
Luis Sá
Centre démocratique et social - Parti populaire
Centro Democrático Social - Partido Popular
Manuel Monteiro

Résultats

Scores

Parti Voix % +/- Sièges +/-
Parti socialiste (PS) 1 061 560 34,87 % +6,33 10 +2
Parti social-démocrate (PPD/PSD) 1 046 918 34,39 % +1,64 9 ±
Centre démocratique et social - Parti populaire (CDS/PP) 379 044 12,45 % -1,71 3 ±
Coalition démocratique unitaire (CDU)
PCP
PEV
340 725


11,19 %


-3,21


3
• 3
• 0
-1
• ±
•-1
Autres 121 518 4,00 % -3,07 0 ±
Bulletins blancs 48 916 1,61 % +0,02
Bulletins nuls 45 320 1,49 % ±
TOTAL (participation : 35,54 %) 3 044 001 100,00 % N/A 25 +1

Analyse

Dans un contexte d'effondrement de la participation, la plus faible depuis la révolution des Œillets, le PS, qui entame un virage social-démocrate, arrive très légèrement en tête du scrutin, profitant sans doute des effets de la crise économique, et l'emporte tant en voix qu'en sièges, une première depuis 1985. Son principal adversaire, le PPD/PSD, subit assez peu les conséquences des difficultés que connaît le pays et l'usure du pouvoir de son dirigeant, en parvenant à progresser très légèrement.

Obtenant pour la première fois dans ce type de scrutin la troisième place, le CDS/PP, qui avait tenu un discours assez nationaliste, en rupture avec son idéologie chrétienne-démocrate et pro-européenne, recule très légèrement en termes de pourcentages, ce qui montre l'échec relatif de sa nouvelle orientation. Enfin, en recul de plus de trois points, la CDU perd le seul siège dont les écologistes disposaient depuis cinq ans.

Annexes

Articles connexes

Liens externes