Élections cantonales de 2011 dans le Loiret

Élections cantonales de 2011 dans le Loiret
20 des 41 cantons du Loiret
20 et
Type d’élection Élections cantonales
  •      PCF : sièges
  •      PS : sièges
  •      DVG : siège
  •      DVD : siège
  •      NC : sièges
  •      UMP : sièges
Le département du Loiret (en rouge) sur une carte de France

Les élections cantonales de 2011 dans le Loiret sont des élections cantonales françaises qui se sont déroulées les 20 et dans le département du Loiret (région Centre)[1].

Contextes politiques

Contexte national

Les élections cantonales de 2011 se déroule sous la Cinquième République, le président de la République Nicolas Sarkozy (UMP) est en place depuis 2007. Le troisième gouvernement de François Fillon est aux affaires depuis le .

Contexte départemental

Éric Doligé, président sortant du Conseil général

Avant les élections, le conseil général du Loiret[note 1] est présidé par Éric Doligé (UMP). Il comprend 41 conseillers généraux issus des 41 cantons du Loiret ; 20 d'entre eux sont renouvelables lors de ces élections.

Parti Sigle Élus
Opposition (13 sièges)
Parti communiste français PCF 3
Parti socialiste PS 8
Europe Écologie Les Verts EELV 1
Divers gauche DVG 1
Majorité (28 sièges)
Nouveau Centre NC 1
Divers droite DVD 7
Union pour un mouvement populaire UMP 20
Président du Conseil général
Éric Doligé (UMP)

Résultats à l'échelle du département

Résultats en nombre de sièges

Parti Sièges mis en jeu Élus Évolution
DVD 4
UMP 10
PS 4
PCF 1
DVG 1

Assemblée départementale à l'issue des élections

Parti Sigle Élus
Opposition (14 sièges)
Parti socialiste PS
Majorité (27 sièges)
Nouveau Centre NC
Divers droite DVD
Union pour un mouvement populaire UMP
Président du Conseil général

Résultats par canton

Les candidats déclarés officiellement sont placés par ordre alphabétique. Les courants politiques représentés et la signification des acronymes sont les suivants : divers droite (DVD), divers gauche (DG), Europe Écologie (EE), Front de gauche (FG), Front national (FN), Mouvement démocrate (MoDem), nouveau Centre (NC), Parti communiste français (PCF), Parti ouvrier indépendant (POI), Parti radical de gauche (PRG), Parti radical valoisien (PRV), Parti socialiste (PS), sans étiquette (SE), Union pour un mouvement populaire (UMP), Les Verts (V). Les candidats DVD, du NC, du PRV et de l'UMP se présentent sous l'étiquette officielle « Majorité départementale ».

Après le premier tour, on note une montée du score du Front national avec 21,6 % des voix, il réalise son score le plus important dans le canton de Malesherbes (28,17 %) et son score le plus faible à Orléans (13,27 %). Deux confrontations FN-gauche (Fleury-les-Aubrais et Lorris) et six FN-droite (Briare, Château-Renard, Malesherbes, Montargis, Pithiviers et Sully-sur-Loire) sont programmées au second tour[2].

Le maire d'Orléans Serge Grouard et le président du conseil général sortant Éric Doligé, tous deux UMP, appellent à s'abstenir en cas de duel entre le parti d'extrême droite du Front national et le parti de gauche du parti socialiste au second tour[A 1],[A 2].

Conseillers sortants et candidats élus
Canton Conseiller sortant Étiquette Candidat élu Étiquette
Artenay Philippe Paillet DVD Pascal Gudin DVD
Briare Jean Poulain DVD Michel Lechauve DVD
Châlette-sur-Loing Franck Demaumon PCF Franck Demaumont PCF
Châteauneuf-sur-Loire Daniel Mériau UMP Anne Besnier PS
Château-Renard Michel Raigneau DVD Michel Raigneau DVD
Châtillon-sur-Loire Jacques Girault DVG Emmanuel Rat NC
Fleury-les-Aubrais Michel Breffy PS Michel Breffy PS
Jargeau Ivan Sorgniard UMP Gerard Malbo NC
Lorris Guy Parmentier DVG Denis Godeau PS
Malesherbes Michel Renault UMP Michel Guérin UMP
Meung-sur-Loire Éric Doligé UMP Éric Doligé UMP
Montargis Viviane Jehannet UMP Viviane Jehannet UMP
Orléans-Bannier Joelle Beauvallet PS Joelle Beauvallet PS
Orléans-Bourgogne Jean-Louis Bernard UMP Estelle Touzin EELV
Patay André Marsy UMP Nicole Pinsard DVD
Pithiviers Marc Gaudet PR Marc Gaudet PR
Puiseaux Christian Blumenfeld UMP Christian Blumenfeld UMP
Saint-Jean-de-Braye David Thiberge PS David Thiberge PS
Saint-Jean-le-Blanc Antoine Carré UMP Antoine Carré UMP
Sully-sur-Loire Jean-Noël Cardoux UMP Jean-Noël Cardoux UMP
*Conseillers généraux sortants ne se représentant pas

Canton d'Artenay

Dans le canton d'Artenay[note 2], le conseiller général sortant est Philippe Paillet (DVD).

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Philippe Paillet* DVD 839 27,74 1 277 49,61
Pascal Gudin DVD 753 24,90 1 297 50,39
André Lubin FN 689 22,78  
David Jacquet PS 564 18,65
Laurent Rabier FG (PCF) 179 05,92
 
Inscrits 15 039 100,00 15 039 100,00
Abstentions 6 411 42,63 6 198 41,21
Votants 8628 57,37 8841 58,79
Blancs et nuls 185 01,23 554 03,68
Exprimés 8443 56,14 8287 55,10
*sortant

Canton de Briare

Dans le canton de Briare[note 2], le conseiller général sortant, Jean Poulain (DVD), ancien maire de Briare, élu au niveau départemental depuis 1979, ne sera pas candidat. Sont en lice pour sa succession, François Gourdon (FN), Cathy Lavanant (FG), Michel Lechauve (UMP/NC) et Monique Martinet (DVG)[A 3].

Sont qualifiés pour le second tour : François Gourdon (FN) et Michel Lechauve (UMP/NC)[A 4]. Michel Lechauve est élu avec 65,46 % des voix[3].

Canton de Châlette-sur-Loing

Dans le canton de Châlette-sur-Loing, le conseiller général sortant, Franck Demaumont (PCF), maire de Châlette-sur-Loing et élu au niveau départemental depuis 2004 se représente. Les candidats qui lui sont opposés sont Bernard Chauvet (FN), Annie Guibert (PS/EE/V/PRG) et Dominique Laurent (UMP/NC), maire de Pannes depuis 1992[A 5].

Sont qualifiés pour le second tour : Franck Demaumont (PCF) et Dominique Laurent (UMP/NC)[A 4]. Franck Demaumont est élu avec 56,03 % des voix[3].

Canton de Châteauneuf-sur-Loire

Dans le canton de Châteauneuf-sur-Loire, le conseiller général sortant, ancien maire de Fay-aux-Loges, Daniel Mériau (UMP), est élu depuis 1998, il ne se représente pas. Sont en lice pour lui succéder, Anne Besnier (PS/EE/V/PRG), maire de Fay-aux-Loges depuis 2008, Jean-Pierre Garnier (UMP/NC), maire de Saint-Denis-de-l'Hôtel depuis 2008, Paul Guerre (FN), Mathilde Moulin (FG) et Philippe Vacher (SE)[A 6]. Pascal Gudin (SE) est élu avec 50,39 % des voix[3].

Sont qualifiés pour le second tour : Anne Besnier (PS/EE/V/PRG) et Jean-Pierre Garnier (UMP/NC)[A 4]. Anne Besnier est élue avec 52,01 % des voix[3].

Canton de Château-Renard

Dans le canton de Château-Renard[note 2], le conseiller général sortant, Michel Raigneau (DVD), maire de Triguères, élu au niveau départemental depuis 2004, se représente. Les candidats qui lui sont opposés sont Marc Bénédic (SE), maire de Château-Renard, Jean-Claude Cloarec (PS/EE/V/PRG), maire de Montcorbon, Aurore Dubois (FN) et Dominique Lahib (FG)[A 7].

Sont qualifiés pour le second tour : Aurore Dubois (FN) et Michel Raigneau (DVD)[A 4]. Michel Raigneau est élu avec 69,45 % des voix[3].

Canton de Châtillon-sur-Loire

Dans le canton de Châtillon-sur-Loire[note 2], le conseiller général sortant, Jacques Girault (divers gauche), maire d'Autry-le-Châtel, et conseiller général depuis 1994, se représente. Les candidats qui lui sont opposés sont Stéphane Bailly (FN), Bernard Lhomme (SE), Emmanuel Rat (SE) et Richard Rogelet (FG)[A 8].

Sont qualifiés pour le second tour : Jacques Girault (divers gauche) et Emmanuel Rat (SE)[A 4]. Emmanuel Rat est élu avec 54,89 % des voix[3].

Canton de Fleury-les-Aubrais

Dans le canton de Fleury-les-Aubrais, le conseiller général sortant Michel Breffy (PS), élu depuis 2004 est candidat, lui sont opposés Pascale Aulanier (POI), Michel Béato (FN), Philippe Desormeau (UMP/NC) et Alain Romero (FG)[A 9].

Sont qualifiés pour le second tour : Michel Béato (FN) et Michel Breffy (PS)[A 4]. Michel Breffy est élu avec 68,67 % des voix[3].

Canton de Jargeau

Dans le canton de Jargeau[note 2], l'ancien maire de Tigy, Ivan Sorgniard (UMP), conseiller général de 1985 à 1993 et de 1998 à 2011 ne se représente pas, les candidats en lice pour lui succéder sont Daniel Breton (PS/EE/V/PRG), Gérard Malbo (UMP/NC), Ambroise Passegué (FG) et Étienne Trapp (FN)[A 10].

Sont qualifiés pour le second tour : Gerard Malbo (UMP/NC) et Daniel Breton (PS/EE/V/PRG)[A 4]. Gerard Malbo est élu avec 54,06 % des voix[3].

Canton de Lorris

Dans le canton de Lorris, le conseiller général sortant, Guy Parmentier (DVG), conseiller général depuis 1996, ne se représente pas. Les candidats à sa succession sont Denis Godeau (PS/EE/V/PRG), Jean-Paul Godfroy (UMP/NC), Jean-Jacques Lefebvre (SE), Renée Recoussines (FN) et Fabrice Selingant (FG)[A 11].

Sont qualifiés pour le second tour : Denis Godeau (PS/EE/V/PRG) et Renée Recoussines (FN)[A 4]. Denis Godeau est élu avec 58,48 % des voix[3].

Canton de Malesherbes

Dans le canton de Malesherbes, le conseiller général sortant, Michel Renault (UMP), conseiller général depuis 1998, ne se représente pas. Les candidats à sa succession sont Michel Bourreau (PS/EE/V/PRG), Michel Guérin (UMP/NC), Jean-Jacques Lefebvre (SE), Patrice Laizé (FN) et Quentin Delépine (FG)[A 12].

Sont qualifiés pour le second tour : Michel Guérin (UMP/NC) et Patrice Laizé (FN)[A 4]. Michel Guérin est élu avec 63,6 % des voix[3].

Canton de Meung-sur-Loire

Dans le canton de Meung-sur-Loire, le conseiller général sortant, Éric Doligé (UMP), élu depuis 1985 et actuel président du conseil général, se représente. Lui sont opposés, Alain Bocquet (FG), Patrice David (PS/EE/V/PRG) et Guy Picquier (FN)[A 13].

Sont qualifiés pour le second tour : Patrice David (PS/EE/V/PRG) et Éric Doligé (UMP)[A 4]. Éric Doligé est élu avec 59,5 % des voix[3].

Canton de Montargis

Dans le canton de Montargis, la conseillère générale sortante, Viviane Jehannet (UMP), élue depuis 2004, se représente. Lui sont opposés, David Bailleul (FN), Jean-Luc Burgunder (PS/EE/V/PRG) et Jacques Reboul (FG), ancien maire de Montargis de 1997 à 2001[A 14].

Sont qualifiés pour le second tour : David Bailleul (FN) et Viviane Jehannet (UMP)[A 4]. Viviane Jehannet est élue avec 65,99 % des voix[3].

Cantons d'Orléans

Deux cantons d'Orléans, sur les six que compte la ville entre 1982 et 2015, voient leurs conseillers généraux renouvelés à l'occasion de ces élections.

Canton d'Orléans-Bannier

Dans le canton d'Orléans-Bannier[note 2], la conseillère générale sortante, Joëlle Beauvallet (PS), élue depuis 2004, est candidate. Lui sont opposés Muriel Cheradame (UMP), Didier Cornardeau (SE), Lionel Fedrigo (Nouveau Centre), Angélique Labarre (POI), Philippe Lecoq (FN), Solène Moreau (FG) et Guy Torreilles (MoDem)[A 15].

Sont qualifiés pour le second tour : Joëlle Beauvallet (PS) et Muriel Cheradame (UMP)[A 4]. Joëlle Beauvallet est élue avec 54,4 % des voix[3].

Canton d'Orléans-Bourgogne

Dans le canton d'Orléans-Bourgogne[note 2], le conseiller général sortant, Jean-Louis Bernard (PRV-UMP), conseiller général depuis 1992 et par ailleurs, député de la troisième circonscription du Loiret depuis 1993, ne se représente pas. Sont candidats à sa succession, Dominique Lebrun (FG/PC), Catherine Mauroy (PRV-UMP), Stéphane Renauld (MoDem), Noël Thibaudat (FN) et Estelle Touzin (PS/EE/V/PRG)[A 16].

Sont qualifiés pour le second tour : Catherine Mauroy (PRV-UMP) et Estelle Touzin (PS/EE/V/PRG)[A 4]. Estelle Touzin est élue avec 50,95 % des voix[3].

Canton de Patay

Dans le canton de Patay[note 2], le conseiller général sortant André Marsy (UMP), ancien maire de Patay et conseiller général depuis 1992 ne se représente pas. Sont candidats à sa succession, Hubert Abraham (PS/EE/V/PRG), maire de Patay depuis 2008, Christian Barbotin (FG), Marie-Christine Dirat (FN) et Nicole Pinsard (UMP/NC), maire de Boulay-les-Barres depuis 1995[A 17].

Sont qualifiés pour le second tour : Hubert Abraham (PS/EE/V/PRG) et Nicole Pinsard (UMP/NC)[A 4].

Élue Nicole Pinsard (DVD) avec 58 % des voix exprimées. Nicole Pinsard est élue avec 58,23 % des voix[3].

Canton de Pithiviers

Dans le canton de Pithiviers, le conseiller général sortant, Marc Gaudet (DVD), maire d'Ascoux, conseiller général depuis 2004, est candidat. Lui sont opposés, Marie Agam (FG), Paul Carré (FN) et Emmanuel Dupuis (PS)[A 18].

Sont qualifiés pour le second tour : Paul Carré (FN) et Marc Gaudet (DVD)[A 4]. Marc Gaudet est élu avec 71,53 % des voix[3].

Canton de Puiseaux

Dans le canton de Puiseaux[note 2], le conseiller général sortant, Christian Blumenfeld (UMP), ancien maire de Puiseaux de 1995 à 2008 et conseiller général depuis 2004, est candidat. Lui sont opposés, Gérard Brichard (SE), Jacques Fernandes (PS/EE/V/PRG), Claude Leseur (FN) et Julien Peron (FG)[A 19].

Sont qualifiés pour le second tour : Christian Blumenfeld (UMP) et Gérard Brichard (SE)[A 4]. Christian Blumenfeld est élu avec 52,35 % des voix[3].

Canton de Saint-Jean-de-Braye

Dans le canton de Saint-Jean-de-Braye, le conseiller général sortant, David Thiberge (PS), maire de Saint-Jean-de-Braye et conseiller général depuis 1998, est candidat. Lui sont opposés, Jacques Chevalier (PRV/UMP), Michel Rothé (FN), Jean-Marc Vinauger (extrême gauche) et Dominique Tripet (FG)[A 20].

Sont qualifiés pour le second tour : Jacques Chevalier (PRV/UMP) et David Thiberge (PS)[A 4]. David Thiberge est élu avec 60,83 % des voix[3].

Canton de Saint-Jean-le-Blanc

Dans le canton de Saint-Jean-le-Blanc, le conseiller général sortant, Antoine Carré (UMP), ancien député de la première circonscription du Loiret de 1993 à 2007, ancien maire de Saint-Jean-le-Blanc de 1977 à 2001, conseiller général depuis 1982, est candidat. Lui sont opposés, Anne-Gaëlle Bonaccorsi (FN), Jean-Sébastien Herpin (PS/EE/V/PRG) et Cécile Hubert (FG)[A 21].

Sont qualifiés pour le second tour : Antoine Carré (UMP) et Jean-Sébastien Herpin (PS/EE/V/PRG)[A 4]. Antoine Carré est élu avec 55,66 % des voix[3].

Canton de Sully-sur-Loire

Dans le canton de Sully-sur-Loire, le conseiller général sortant est Jean-Noël Cardoux (UMP), ancien maire de Sully-sur-Loire de 1983 à 2006 et conseiller général depuis 1994 se représente. Lui sont opposés, Xavier Marcoin (FG), Hélène Mazur (FN) et Anne-Laure Thomas (PS/EE/V/PRG)[A 22].

Sont qualifiés pour le second tour : Jean-Noël Cardoux (UMP) et Hélène Mazur (FN)[A 4]. Jean-Noël Cardoux est élu avec 69,59 % des voix[3].

Notes et références

Notes

  1. Le « conseil général » a été rebaptisé « conseil départemental » en 2015.
  2. a b c d e f g h et i Canton supprimé en mars 2015.

Références

  1. « Les dates des élections des conseillers généraux, conseil des ministres du 6 octobre 2010 », sur gouvernement.fr, République française, (consulté le 17 février 2010)
  2. Christine Berkovicius, « Loiret : le Front national s'affiche à 21,6 % », sur lemonde.fr, Le Monde, (consulté le 27 mars 2011)
  3. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s et t « CANTONALES. Tous les résultats, canton par canton », sur leparisien.fr, (consulté le 21 décembre 2011)
  1. « Le « ni-ni » est dans le Loiret », sur larep.com, (consulté le 27 mars 2011)
  2. Anne-Marie Coursimault, « Le « ni FN, ni PS » perturbe la majorité », sur larep.com, (consulté le 27 mars 2011)
  3. Cécile Latinovic, « Qui succédera à Jean Poulain à Briare ? », sur larep.com, (consulté le 11 mars 2011)
  4. a b c d e f g h i j k l m n o p q r et s 
  5. Stéphane Getten, « Quatre candidats en lice à Châlette », sur larep.com, (consulté le 18 mars 2011)
  6. Clément Greck, « Châteauneuf pourrait changer de couleur », sur larep.com, (consulté le 18 mars 2011)
  7. Gaël Bardin, « Château-Renard : trois maires candidats », sur larep.com, (consulté le 16 mars 2011)
  8. Pascale Auditeau, « Châtillon, un canton ancré à gauche », sur larep.com, (consulté le 16 mars 2011)
  9. « Fleury : priorité à l'action sociale », sur larep.com, (consulté le 11 mars 2011)
  10. Clément Greck, « Jargeau : qui après Ivan Sorgniard ? », sur larep.com, (consulté le 16 mars 2011)
  11. Blandine Bauchy, « Lorris : les grands enjeux des cantonales », sur larep.com, (consulté le 11 mars 2011)
  12. Agnès Surjus-Tardy, « Le Malesherbois, un canton atypique », sur larep.com, (consulté le 16 mars 2011)
  13. Mélanie Marois, « Meung : trois candidats face au président », sur larep.com, (consulté le 11 mars 2011)
  14. Alexis Marie, « Quatre candidats en lice à Montargis », sur larep.com, (consulté le 16 mars 2011)
  15. Philippe Ramond, « Bannier, le canton des matchs inattendus », sur larep.com, (consulté le 11 mars 2011)
  16. Philippe Ramond, « Bourgogne avec un B comme « Bobo » », sur larep.com, (consulté le 16 mars 2011)
  17. Mélanie Marois, « Patay : qui après André Marsy ? », sur larep.com, (consulté le 18 mars 2011)
  18. Stéphane Boutet, « Une élection apaisée à Pithiviers », sur larep.com, (consulté le 11 mars 2011)
  19. Lilian Maurin, « Puiseaux : canton disputé et « menacé » », sur larep.com, (consulté le 11 mars 2011)
  20. L. Rouillon et V. Guérin, « Saint-Jean-de-Braye : tous sur le pont ! », sur larep.com, (consulté le 16 mars 2011)
  21. L. Rouillon et J. Crouard, « Saint-Jean-le-Blanc : 4 candidats en lice », sur larep.com, (consulté le 16 mars 2011)
  22. C. Grandjean et C. Latinovic, « Un changement créerait la surprise à Sully », sur larep.com, (consulté le 18 mars 2011)

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe