Élections cantonales de 2011 dans l'Allier

Les élections cantonales ont eu lieu les 20 et [1].

Contexte départemental

Assemblée départementale sortante

Avant les élections, le conseil général de l'Allier est présidé par Jean-Paul Dufrègne (PCF). Il comprend 35 conseillers généraux issus des 35 cantons de l'Allier. 18 d'entre eux sont renouvelables lors de ces élections.

Parti Sigle Élus
Majorité (18 sièges)
Parti communiste français PCF 9
Parti socialiste PS 7
Parti radical de gauche PRG 2
Opposition (17 sièges)
Nouveau Centre NC 1
Divers droite DVD 13
Union pour un mouvement populaire UMP 3
Président du Conseil Général
Jean-Paul Dufrègne (PCF)

Résultats à l'échelle du département

Résultats en nombre de voix

Résultats
Partis Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Union républicaine UMP-DVD 17 360 27,76 16 137 36,82
Parti Socialiste 16 331 26,11 12 917 29,47
Front de Gauche 13 725 21,94 8 010 18,28
Front National 3 922 6,27 2 188 4,99
Parti radical de gauche 3 653 5,84 3 734 8,52
Europe Écologie Les Verts 3 359 5,37
Divers gauche 1 212 1,94
UC 940 1,50
Divers droite 699 1,12 842 1,92
DVE 533 0,85
EXD 392 0,63
NPA 295 0,47
POI 72 0,12
Mouvement Démocrate 51 0,08
Inscrits 133 102 100,00 101 563 100,00
Abstentions 68 219 51,25 53 924 53,09
Votants 64 883 48,75 47 639 46,91
Blancs et nuls 2 339 1,76 3 811 3,75
Exprimés 62 544 46,99 43 828 43,15

*sortant

Résultats en nombre de sièges

Parti Sièges mis en jeu Élus Évolution
PS 6 5 en diminution1
DVD 5 5 en stagnation
PCF 5 6 en augmentation1
PRG 1 1 en stagnation
UMP 1 1 en stagnation

Assemblée départementale à l'issue des élections

Parti Sigle Élus
Majorité (18 sièges)
Parti communiste français PCF 10
Parti socialiste PS 6
Parti radical de gauche PRG 2
Opposition (17 sièges)
Nouveau Centre NC 1
Divers droite DVD 13
Union pour un mouvement populaire UMP 3
Président du Conseil Général
Jean-Paul Dufrègne (PCF)

Résultats par canton

Canton de Bourbon-l'Archambault

Sans opposition à droite, le conseiller sortant communiste, Gilles Mazuel, est réélu largement dès le premier tour. Cette absence de candidat à droite peut en partie expliquer une abstention en hausse par rapport à 2004 : elle passe de 28,8 à 44,1 %. Le sortant retrouve face à lui le même candidat d'EELV, François Boureux qui stabilise son nombre de voix mais se voit devancer par un autre candidat écologiste, Thierry Jaccaud, candidat aux régionales en 1998 et aux municipales à Paris en 2001 et en 2008[2]. Le PS se stabilise, sinon, également et le centre se trouve représenté par le candidat du Trèfle, Jean-Marie Guillaumin qui réalise un score faible en comparaison des résultats de l'UMP en 2004 (165 voix contre 1 029 en 2004).

Résultats[3]
Candidats Étiquette Premier tour
Voix %
Gilles Mazuel* FG 1 465 59,12
Thierry Jaccaud DVE 368 14,85
Alain Pousset PS 254 10,25
François Boureux EÉLV 226 9,12
Jean-Marie Guillaumin Trèfle 165 6,66
Inscrits 4 824 100,00
Abstentions 2 127 44,09
Votants 2 697 55,91
Blancs et nuls 219 8,12
Exprimés 2 478 91,88

*sortant

Canton de Cérilly

Le sénateur et ancien président UMP du conseil général, Gérard Dériot, est réélu sans grande surprise. Il frôle la réélection dès le premier tour et est réélu au second face à la candidate communiste et réalise un score en hausse de près de 2 points en pourcentage de voix mais en baisse de presque de 200 voix par rapport à 2004. Au premier tour, en revanche, le socialiste Alain Gaubert maintient son score en voix par rapport à 2004 où il était déjà présent ainsi que les communistes.

Résultats[4]
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Gérard Dériot* UMP 1 354 49,71 1 729 56,52
Françoise Pobeau-Poupard FG 804 29,52 1 330 43,48
Alain Gaubert PS 566 20,78
Inscrits 4 824 100,00 4 824 100,00
Abstentions 1 977 40,98 1 656 34,33
Votants 2 847 59,02 3 168 65,67
Blancs et nuls 123 4,32 109 3,44
Exprimés 2 724 95,68 3 059 96,56

*sortant

Canton de Chantelle

Contrairement à 2004, chaque camp se trouve assez uni dans cette élection, ce qui permet notamment à André Bidaud, maire de Chantelle et conseiller UDF puis DVD sortant, d'être largement réélu au premier tour alors qu'en 2004, un candidat divers droite s'était maintenu au second tour causant une triangulaire. Du côté de la gauche également, l'union est de mise puisque seuls deux candidats se présentent contre cinq en 2004 : la socialiste Corinne Boulard qui maintient le nombre de voix du PS à environ 440 comme en 2004, et l'écologiste François Dochez auquel se sont ralliés les communistes et les radicaux, mais cette union ne satisfait pas leur électorat qui passe de plus de 500 voix en 2004 pour les différents candidats à moins de 350 cette fois.

Résultats[5]
Candidats Étiquette Premier tour
Voix %
André Bidaud* UMP 1 422 64,87
Corinne Boulard PS 441 20,12
François Dochez EÉLV-FG-PRG 329 15,01
Inscrits 4 188 100,00
Abstentions 1 905 45,49
Votants 2 283 54,51
Blancs et nuls 91 3,99
Exprimés 2 192 96,01

*sortant

Canton de Cusset-Nord

Après sa réélection aux municipales de Cusset en 2008, la réélection de René Bardet aux cantonales semblait sur la bonne voie et en effet, celui-ci est réélu au second tour, une nouvelle fois face à l'UMP, (représenté par un jeune candidat de 22 ans : Jean-Sébastien Laloy), plus largement de 2 points par rapport à 2004 mais avec pour les deux partis un nombre de voix largement inférieur, de 900 à 1000 voix en moins chacun. Il faut également noter qu'au premier tour, la situation ne semblait pas gagnée d'avance, avec trois autres candidats à gauche dont J-Y Chégut, divers gauche, qui se place en troisième position avec 29 voix de moins que l'UMP, et bien loin devant la candidate PS (Nathalie Chervet-Teixeira, conseillère municipale de Cusset), et Jacques Daubernard, candidat radical de gauche, déjà présent aux municipales de 2008 face aux communistes et qui y avait causé une triangulaire. (score faible à ces cantonales comparé aux 1 773 voix qu'il y avait récoltées).

Résultats[6]
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
René Bardet* FG-EÉLV 1 061 26,17 2 330 58,96
Jean-Sébastien Laloy UMP 800 19,73 1 622 41,04
Jean-Yves Chégut DVG 771 19,01
Jeanne Fleur FN 649 16,00
Nathalie Chervet-Teixeira PS 394 9,72
Jacques Daubernard PRG 380 9,37
Inscrits 9 230 100,00 9 230 100,00
Abstentions 5 031 54,51 4 869 52,75
Votants 4 199 45,49 4 361 47,25
Blancs et nuls 144 3,43 409 9,38
Exprimés 4 055 96,57 3 952 90,62

*sortant

Canton de Cusset-Sud

Sans surprise, le député radical de gauche, Gérard Charasse est réélu dans ce canton où il est élu depuis 1998. Sa réélection est facilitée au second tour par un duel face au FN (qui obtient un score stable au premier tour par rapport à 2004) duquel il triomphe largement avec un score supérieur de 2 points à celui de 2004 mais avec une abstention en hausse de près de 19 %, il perd plus de 1000 voix. La droite perd donc largement du terrain en divisant par deux son nombre de voix et en arrivant derrière la candidate PS qui symbolise avec les candidats écologiste et communiste, une certaine désunion de la gauche dans ce canton.

Résultats[7]
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Gérard Charasse* PRG 2 086 42,76 3 734 74,23
Gilles Channet FN 828 16,97 1 296 25,77
Nicole Eymard PS 703 14,41
François Sennepin UMP 582 11,93
Jean-Claude Hernandez EÉLV 350 7,18
Georges Thin FG 329 6,74
Inscrits 10 562 100,00 10 562 100,00
Abstentions 5 505 52,12 5 182 49,06
Votants 5 057 47,88 5 380 50,94
Blancs et nuls 179 3,54 350 6,51
Exprimés 4 878 96,46 5 030 93,49

*sortant

Canton de Domérat-Montluçon-Nord-Ouest

Après avoir fait tomber, aux municipales de 2008, ce bastion communiste qu'était Domérat depuis plus de 50 ans, il était évident que Marc Malbet verrait sa réélection presque acquise et ce fut le cas : largement réélu dès le premier tour avec un score en hausse de plus de 500 voix. Une nouvelle fois, cette réélection se fait au détriment des communistes qui voient leurs voix divisées par deux par rapport à 2004. La droite, malgré son emprise sur Montluçon confirmée aux municipales de 2008, est toujours réduite au rang de troisième force politique dans ce canton avec un score en baisse de plus de 400 voix. L'extrême gauche, elle, voit ses voix divisées par deux avec une seule candidate du NPA.

Résultats[8]
Candidats Étiquette Premier tour
Voix %
Marc Malbet* PS 2 483 63,13
Virginie Aurat FG 702 17,85
Gérard Gaultier UMP 618 15,71
Christiane Halm NPA 130 3,31
Inscrits 8 889 100,00
Abstentions 4 782 53,80
Votants 4 107 46,20
Blancs et nuls 174 4,24
Exprimés 3 933 95,76

*sortant

Canton de Dompierre-sur-Besbre

Le conseiller sortant socialiste, Roland Fleury, qui avait réussi à maintenir ce canton dans le giron du PS après le retrait de l'ancien député François Colcombet, se fait cette fois largement devancer par le nouveau maire de Dompierre-sur-Besbre, l'apparenté communiste, Pascal Vernisse. Le sortant perd ainsi 250 voix par rapport à 2004 et se désiste puisque deuxième au profit du communiste comme veut la tradition républicaine entre socialistes et communistes. Le maire du chef-lieu affronte donc le candidat de la droite qui fait perdre à son camp environ 350 voix au premier tour puis 900 au second. (ces scores en baisse peuvent en partie s'expliquer par une abstention qui grimpe environ de 12, pour le premier tour, à 16 points, pour le second tour, par rapport à 2004)

Résultats[9]
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Pascal Vernisse FG 1 404 42,15 2 180 68,13
Roland Fleury* PS 1 019 30,59
Pierre Girard UMP 908 27,26 1 020 31,88
Inscrits 6 796 100,00 6 796 100,00
Abstentions 3 344 49,21 3 437 50,57
Votants 3 452 50,79 3 359 49,43
Blancs et nuls 121 3,51 159 4,73
Exprimés 3 331 96,49 3 200 95,27

*sortant

Canton d'Escurolles

Avec Vichy-Sud, ce canton est le plus disputé du département : 7 candidats se présentent. Une certaine désunion à droite mais surtout à gauche explique ce nombre important de candidatures. À droite, se présentait, en premier lieu, le sortant Jean-Jacques Rozier : l'ancien maire d'Escurolles, élu depuis 1993 arrive largement en tête du premier tour et retrouve face à lui le même candidat socialiste qu'en 2004, Christian Trillet. Ces deux personnages obtiennent tous deux un score en baisse au premier tour : 2 à 3 % en moins environ et de 700 à plus de 900 voix en moins par rapport à 2004. Au second tour, l'abstention bondissant de 31,6 à 51 %, les deux candidats enregistrent des baisses de voix (1000 à 1500 chacun) mais M. Rozier progresse en pourcentage de 2,5 % environ. Sinon le FN et les communistes restent stables en pourcentage de voix mais avec un progrès en pourcentage de l'ordre de 2 %, les écologistes et les radicaux de gauche perdent respectivement 200 et 100 voix environ mais restent stable en pourcentage et le centre-droit arrive bon dernier avec un score faible.

Résultats[10]
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Jean-Jacques Rozier* DVD 2 427 35,16 3 815 56,01
Christian Trillet PS 1 348 19,53 2 996 43,99
Jean-Pierre Lesage FN 1 235 17,89
Anne Babian-Lhermet EÉLV 665 9,63
Michel Gacon FG 538 7,79
Raymond Mazal PRG 379 5,49
Pierre Houbé UC 310 4,49
Inscrits 14 932 100,00 14 929 100,00
Abstentions 7 861 52,65 7 616 51,01
Votants 7 071 47,35 7 313 48,99
Blancs et nuls 169 2,39 502 6,86
Exprimés 6 902 97,61 6 811 93,14

*sortant

Canton de Hérisson

Le communiste Daniel Roussat est confortablement réélu pour un troisième mandat. Le maire de Cosne-d’Allier bat aisément le maire DVD du village de Hérisson, Bernard Faureau. On notera l’affaiblissement des socialistes qui s’étaient qualifiés pour le second tour en 2004 mais qui n’y arrivent pas avec leur nouveau candidat, le maire du village d’Audes, Serge Boulade.

Résultats[11]
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Daniel Roussat* FG 1 280 33,70 2 170 58,47
Bernard Faureau UR 914 24,07 1 541 41,53
Serge Boulade PS 798 21,01
Marie de Nicolay UC 525 13,82
Daniel Jumeau EÉLV 281 7,40
Inscrits 6 864 100,00 6 864 100,00
Abstentions 2 925 42,61 2 833 41,27
Votants 3 939 57,39 4 031 58,73
Blancs et nuls 141 3,58 320 7,94
Exprimés 3 798 96,42 3 711 92,06

*sortant

Canton de Jaligny-sur-Besbre

Dans ce canton à gauche depuis plus de 100 ans, le maire socialiste du village de Thionne, Jean-Paul Chérasse, est aisément réélu au second tour face au maire de droite de Bert, Jacques Caillault. Mais la gauche n'apparaissait certainement pas unie au premier tour avec, notamment, la présence d'Henri Pujos, maire de Sorbier, qui a bien failli devancer Jacques Caillault au premier tour.

Résultats[12]
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Jean-Paul Chérasse* PS 771 43,96 1 153 65,55
Jacques Caillault UR 370 21,09 606 34,45
Henri Pujos DVG 358 20,41
Robert Mathieu FG 110 6,27
Philippe Levasseur EÉLV 107 6,10
Philippe Merelle UC 38 2,17
Inscrits 3 428 100,00 3 428 100,00
Abstentions 1 587 46,30 1 560 45,51
Votants 1 841 53,70 1 868 54,49
Blancs et nuls 87 4,73 109 5,84
Exprimés 1 754 95,27 1 759 94,16

*sortant

Canton de Marcillat-en-Combraille

Le canton de Marcillat-en-Combraille est le seul, au niveau départemental à ne pas voir son sortant se représenter lors de ces élections. En l’occurrence, l'ancien sénateur Bernard Barraux se retire après 38 ans au conseil général. Son départ n'empêche pas la confirmation de l'ancrage à droite de ce canton avec l'élection dès le premier tour de Christian Chito, déjà successeur de l'ancien parlementaire à la mairie de Marcillat, face à quatre candidats de gauche, Patrick Maire, le maire socialiste de Saint-Genest en tête avec 34 points de retard sur le nouvel élu.

Résultats[13]
Candidats Étiquette Premier tour
Voix %
Christian Chito UR 1 265 52,75
Patrick Maire PS 449 18,72
Pierre Mothet FG 260 10,84
Nicole Gagnepain EÉLV 197 8,22
Abdou Diallo PRG 176 7,34
Nicolas Delaire MoDem 51 2,13
Inscrits 4 819 100,00
Abstentions 2 334 48,43
Votants 2 485 51,57
Blancs et nuls 87 3,50
Exprimés 2 398 96,50

Canton de Mayet-de-Montagne

Comme lors de sa première élection en 2004, le maire DVD d'Arronnes, François Szypula souffre de la candidature d'un autre représentant de la droite jusqu'au second tour. Cette fois-ci, il s'agit de Jean-Dominique Barraud, maire DVD du village de Lavoine depuis 1989. Malgré cela, le sortant obtient un second mandat avec une abstention bondissant de 15 %. La gauche divisée entre quatre candidats ne parvient pas à atteindre le second tour comme en 2004 où elle s'était davantage unifiée derrière le radical Paul Batut qui avait alors réussi à atteindre le second tour.

Résultats[14]
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
François Szypula* UR 858 40,72 1 135 57,41
Jean-Dominique Barraud DVD 548 26,01 842 42,59
Paul Batut PRG 242 11,49
Guy Matichard PS 195 9,25
Philippe Bertrand EÉLV 181 8,59
Jacques Terracol DVG 83 3,94
Inscrits 3 786 100,00 3 785 100,00
Abstentions 1 600 42,26 1 609 42,51
Votants 2 186 57,74 2 176 57,49
Blancs et nuls 79 3,61 199 9,15
Exprimés 2 107 96,39 1 977 90,85

*sortant

Canton du Montet

La conseillère municipale communiste du village de Cressanges, Marie-Françoise Lacarin se voit confirmer son ancrage politique en étant réélue dès le premier tour après avoir repris cet ancien bastion communiste à la droite en 2004. C'est par ailleurs son prédécesseur, l'ancien député UMP et maire de Meillard, Yves Simon qu'elle bat à nouveau. On notera une abstention grimpante (8,5 % de plus) qui fait baisser le nombre de voix de la droite et des socialistes d'environ 300 voix alors que le PCF progresse de 350 voix environ.

Résultats[15]
Candidats Étiquette Premier tour
Voix %
Marie-Françoise Lacarin* FG 1 251 52,59
Yves Simon UR 984 41,36
Jean-Luc Dorsit PS 144 6,05
Inscrits 3 831 100,00
Abstentions 1 355 35,37
Votants 2 476 64,63
Blancs et nuls 97 3,92
Exprimés 2 379 96,08

*sortant

Canton de Montluçon-Ouest

Alors que la droite avait confirmé son emprise sur la mairie de Montluçon en 2008 en voyant sa liste réélue dès le premier tour, l'un des mêmes conseillers élus sur cette dernière, Jean-Pierre Momcilovic, se montre incapable de faire vaciller le sortant socialiste. Le maire de Prémilhat, Bernard Pozzoli, balaie effectivement son opposant qui n'atteint même pas le tiers des voix. On notera également la forte augmentation de l'abstention (20 % environ) et l'affaiblissement des communistes qui obtenaient 900 voix de plus en 2004 lorsqu'ils avaient perdu le canton .

Résultats[16]
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Bernard Pozzoli* PS 1 697 48,06 2 395 67,46
Jean-Pierre Momcilovic UR-UC 1 032 29,23 1 155 32,54
Hicham Rady FG 414 11,72
René Casilla NPA 165 4,67
Bernard Taillandier DVD 151 4,28
Jean-Paul Moret POI[17] 72 2,04
Inscrits 9 153 100,00 9 153 100,00
Abstentions 5 466 59,72 5 408 59,08
Votants 3 687 40,28 3 745 40,92
Blancs et nuls 156 4,23 195 5,21
Exprimés 3 531 95,77 3 550 94,79

*sortant

Canton de Moulins-Ouest

À l'image de la situation à Montluçon, alors que la droite s'était vue confirmée aux municipales de 2008, c'est la gauche qui maintient et même renforce son emprise sur le canton. Ici, c'est le maire PS d'Avermes, Alain Denizot qui obtient un second mandat face à la candidate de droite. Quant aux autres candidats, les écologistes maintiennent une base de plus de 350 électeurs presque comme en 2004 alors que l'extrême droite se voit perdre plus de 250 électeurs et que le PCF, représenté par un conseiller municipal d'Avermes, en perd plus de 60 mais progresse en pourcentage, ce qui est principalement dû à une abstention grimpant de près de 19 %.

Résultats[18]
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Alain Denizot* PS 1 826 42,09 2 821 64,66
Françoise Rouault-Delisée UR 1 105 25,47 1 542 35,34
Gilbert Lartigau FG 629 14,50
Bernard Taillandier EXD 392 9,04
Bernard Rouault EÉLV 386 8,90
Inscrits 11 086 100,00 11 086 100,00
Abstentions 6 587 59,42 6 446 58,15
Votants 4 499 40,58 4 640 41,85
Blancs et nuls 161 3,58 277 5,97
Exprimés 4 338 96,42 4 363 94,03

*sortant

Canton de Souvigny

Sans surprise, le président communiste du conseil général, Jean-Paul Dufrègne obtient aisément un troisième mandat dès le premier tour. Cette fois-ci, il n'aura trouvé qu'un candidat socialiste et une candidate de droite, Isabelle Gardien, ancienne collaboratrice du député Yves Simon, pour le défier mais sans succès et cette dernière fait même perdre à son camp près de 450 voix par rapport à 2004.

Résultats[19]
Candidats Étiquette Premier tour
Voix %
Jean-Paul Dufrègne* FG 1 881 68,23
Isabelle Gardien UR 726 26,33
Jean-Marc Etienne PS 150 5,44
Inscrits 4 984 100,00
Abstentions 2 143 43,00
Votants 2 841 57,00
Blancs et nuls 84 2,96
Exprimés 2 757 97,04

*sortant

Canton de Vichy-Sud

L'UMP Christian Corne obtient aisément un second mandat au deuxième tour face au FN, ce qui confirme un ancrage à droite de ce canton, observé depuis sa création. En revanche, l'adjoint au maire de Vichy aurait pu avoir du souci à se faire concernant la gauche si celle-ci ne s'était pas montrée particulièrement divisée. Pas moins de quatre candidats se sont présentés ː un écologiste, Daniel Rondepierre, tête de liste aux municipales de 2008, le communiste André Leca, transfuge du PS dont il était le candidat en 2004, le radical Christophe Pommeray, conseiller municipal de Vichy et le socialiste Pierre Gagnière. Ce morcellement contribue à propulser le FN au second tour mais la popularité du camp de la gauche, qui atteint presque 46 % des suffrages exprimés au premier tour, confirme l'élection serrée qui s'était déroulée aux municipales de 2008 entre la gauche et la droite.

Résultats[20]
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Christian Corne* UR 1 115 34,60 1 972 68,85
David Salvan FN 566 17,56 892 31,15
Pierre Gagnière PS 528 16,38
Christophe Pommeray PRG 390 12,10
André Leca FG 333 10,33
Daniel Rondepierre EÉLV 224 6,95
Jean-Marc Carcassin UC 67 2,08
Inscrits 8 426 100,00 8 426 100,00
Abstentions 5 138 60,98 5 166 61,31
Votants 3 288 39,02 3 260 38,69
Blancs et nuls 65 1,98 396 12,15
Exprimés 3 223 98,02 2 864 87,85

*sortant

Canton d'Yzeure

Comme lors de l'élection partielle de 2007, l'adjoint au maire d'Yzeure, Pascal Perrin est élu seul candidat au second tour après le désistement de son collègue communiste, Jacques Cabanne. Les socialistes confirment ainsi leur mainmise sur ce canton comme c'est le cas depuis sa création en 1973.

Résultats[21]
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Pascal Perrin* PS 2 565 44,48 3 552 100,00
Jacques Cabanne FG 1 264 21,92
Joël Talon UR 880 15,26
Michel Bertrand FN 644 11,17
Gérard Matichard EÉLV 413 7,16
Inscrits 12 480 100,00 12 480 100,00
Abstentions 6 552 52,50 8 121 65,07
Votants 5 928 47,50 4 359 34,93
Blancs et nuls 162 2,73 807 18,51
Exprimés 5 766 97,27 3 552 81,49

*sortant

Notes et références

  1. Conseil des ministres du 6 octobre 2010
  2. « Thierry Jaccaud, présentation », sur thierry-jaccaud.com (consulté le 24 août 2017)
  3. Résultats des élections cantonales de 2011 dans le canton de Bourbon-l'Archambault
  4. Résultats des élections cantonales de 2011 dans le canton de Cérilly
  5. Résultats des élections cantonales de 2011 dans le canton de Chantelle
  6. Résultats des élections cantonales de 2011 dans le canton de Cusset-Nord
  7. Résultats des élections cantonales de 2011 dans le canton de Cusset-Sud
  8. Résultats des élections cantonales de 2011 dans le canton de Domérat-Montluçon-Nord-Ouest
  9. Résultats des élections cantonales de 2011 dans le canton de Dompierre-sur-Besbre
  10. Résultats des élections cantonales de 2011 dans le canton d'Escurolles
  11. Résultats des élections cantonales de 2011 dans le canton de Hérisson
  12. Résultats des élections cantonales de 2011 dans le canton de Jaligny-sur-Besbre
  13. Résultats des élections cantonales de 2011 dans le canton de Marcillat-en-Combraille
  14. Résultats des élections cantonales de 2011 dans le canton de Mayet-de-Montagne
  15. Résultats des élections cantonales de 2011 dans le canton du Montet
  16. Résultats des élections cantonales de 2011 dans le canton de Montluçon-Ouest
  17. Liste des candidats POI aux cantonales de 2011
  18. Résultats des élections cantonales de 2011 dans le canton de moulins-Ouest
  19. Résultats des élections cantonales de 2011 dans le canton de Souvigny
  20. Résultats des élections cantonales de 2011 dans le canton de Vichy-Sud
  21. Résultats des élections cantonales de 2011 dans le canton d'Yzeure

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe