Élection sénatoriale partielle de 2015 dans le Cantal

Une élection sénatoriale partielle a lieu dans le Cantal le dimanche [1]. Elle a pour but d'élire l'un des deux sénateurs représentant le département au Sénat à la suite de la démission d'office de Pierre Jarlier et de sa déclaration d'inégilibilté d'un an par le Conseil constitutionnel le 11 juin 2015[2].

Contexte départemental

La démission d'office et l'inéligibilité de Pierre Jarlier sont regrettées par l'ensemble des forces politiques locales[3].

Le collège électoral appelé à élire le nouveau sénateur comptera le même nombre de délégués des conseils municipaux et de suppléants qu'en septembre 2014. Par contre, celui des conseillers départementaux passe de 27 à 30 du fait du redécoupage cantonal de 2014. Le conseil départemental lui-même a été profondément renouvelé et féminisé. Et un seul sénateur se trouve en fonction.

Rappel des résultats des élections sénatoriales de 2014

Les élections sénatoriales de 2014 dans le Cantal avaient vu l'élection des deux sénateurs sortants, Pierre Jarlier et Jacques Mézard au premier tour de scrutin.

Résultats des élections de 2014[4]
Candidat et parti politique Premier tour
Voix %
Jacques Mézard PRG 303 57,82
Pierre Jarlier UDI 271 51,72
Vincent Descoeur UMP 249 47,52
Gérard Salat PS 99 18,89
Jean-Pierre Roume PCF 20 3,82
Robert Heyraud FN 7 1,34
Inscrits 535 100,00
Abstentions 7 1,31
Votants 528 98,69
Blancs 4 0,76
Nuls 0 0,00
Exprimés 524 99,24

Collège électoral

Pour cette élection sénatoriale partielle, le nombre des grands électeurs[5] est de 537 au lieu de 535 en septembre 2014. En effet, le nombre des conseillers départementaux est passé de 27 à 30 et un seul sénateur est en fonction au lieu de 2.

Composition du collège électoral
Délégués des communes
Conseillers municipaux Délégués / commune Communes concernées Délégués % collège électoral
Délégués des communes de moins de 9 000 habitants[Note 1]
- communes de < 100 habitants 7 1 32 32 5,96%
- communes de < 500 habitants 11 1 161 161 29,98%
- communes de < 1 500 habitants 15 3 48 144 26,82%
- communes de < 2 500 habitants 19 5 8 40 7,45%
- communes de < 3 500 habitants 23 7 1 7 1,30%
- communes de < 5 000 habitants 27 15 2 30 5,59%
- communes de < 9 000 habitants 29 15 2 30 5,59%
Délégués des communes de 9 000 à 29 999 habitants[Note 2]
- communes de < 10 000 habitants 29 29 0 0 0,00%
- communes de < 20 000 habitants 33 33 0 0 0,00%
- communes de < 30 000 habitants 35 35 1 35 6,52%
Délégués des communes bénéficiant des dispositions particulières pour les communes fusionnées[Note 3]
Loubaresse, Ally, Saint-Martin-Valmeroux, Champs-sur-Tarentaine-Marchal, Pleaux 5 20 3,72%
Délégués des communes 499 92,52%
Conseillers départementaux 30 5,05%
Conseillers régionaux 5 0,93%
Députés 2 0,37%
Sénateurs 1 0,19%
Total 537 100,00%

Les candidats et leurs suppléants

Liste définitive des candidats admis à participer au premier tour de l’élection sénatoriale partielle du 06 septembre 2015[6] :

Candidats titulaires (T) et suppléants (S)
T/S Candidats Parti Principale fonction
T Bernard Delcros[7] DVD
S Mireille Leymonie DVD
T Bruno Faure[8] LR
S Nadine Dufour[8] LR
T Gilles Lacroix[9] FN
S Lauranne de Faget FN
T Dominique Morel[10] PDF
S Dominique Chalard PDF
T Patricia Rochès[7] DVD
S Jean-Luc Condutier DVD
T Jean-Pierre Roume[7] PCF
S Denise Vallat[7] PCF
T Gérard Salat[7] PS
S Monique Delort PS
T François Vermande[11] DVD
S Andrée Villanueva DVD

Au second tour, six des candidats, ceux de la droite et du centre, restent en lice[12].

Résultat du scrutin

Bernard Delcros est élu au second tour avec 53 % des suffrages exprimés.

Résultat de l'élection partielle de 2015
Candidat et parti politique Premier tour[13] Second tour[14]
Voix % Voix %
Bernard Delcros DVD 180 34,09 274 53,00
Bruno Faure LR 153 28,98 175 33,85
Gérard Salat PS 108 20,45
Patricia Rochès DVD 52 9,85 60 11,61
Jean-Pierre Roume PCF 16 3,03
François Vermande DVD 16 3,03 6 1,16
Gilles Lacroix FN 2 0,38 1 0,19
Dominique Morel PDF 1 0,19 1 0,19
Inscrits 537 100,00 537 100,00
Abstentions 3 0,56 5 0,93
Votants 534 99,44 532 99,07
Blancs 3 0,56
Nuls 3 0,56
Exprimés 528 98,88 517 97,18

Notes et références

Notes

  1. Dans les communes de moins de 9 000 habitants, le conseil municipal élit en son sein des délégués dont le nombre dépend de la taille de la commune.
  2. Dans les communes de 9 000 à 29 999 habitants, tous les conseillers municipaux sont délégués. Il n'y a pas de délégués supplémentaires.
  3. « Dans le cas où le conseil municipal est constitué par application des articles L. 2113-6 et L. 2113-7 du code général des collectivités territoriales relatif aux fusions de communes dans leur rédaction antérieure à la loi no 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales, le nombre de délégués est égal à celui auquel les anciennes communes auraient eu droit avant la fusion. » (Code électoral, article L284)

Références

  1. Légifrance, « Décret no 2015-685 du 18 juin 2015 portant convocation des électeurs sénatoriaux pour l'élection d'un sénateur dans chacun des départements du Cantal et du Gers », (consulté le 20 juin 2015).
  2. Conseil constitutionne, « Décision no 2015-4934 SEN du 11 juin 2015 », (consulté le 11 juin 2015).
  3. La Montagne, « Qui pour succéder à Pierre Jarlier inéligible au Sénat ? », (consulté le 15 juin 2015).
  4. Ministère de l'Intérieur, « Résultats des élections sénatoriales de 2014 - Département du Cantal », (consulté le 10 octobre 2014).
  5. Préfecture du Cantal, « Arrêté no  2015 - 0802 du 30 juin 2015 fixant le tableau des électeurs sénatoriaux du département du Cantal », (consulté le 1er août 2015).
  6. Préfecture du Cantal, « Arrêté n° 2015 - 1084 du 21 août 2015 fixant la liste définitive des candidats admis à participer au premier tour de l’élection sénatoriale partielle du 06 septembre 2015 », (consulté le 21 août 2015).
  7. a b c d et e  La Montagne, « Sénatoriale dans le Cantal : sept danseurs au bal des prétendants », (consulté le 1er août 2015).
  8. a et b La Montagne, « Bruno Faure, candidat de la majorité départementale », (consulté le 1er août 2015).
  9. La Montagne, « Le Front national en campagne pour les élections régionales », (consulté le 6 juillet 2015).
  10. La Montagne, « Concurrence à l’extrême droite pour la sénatoriale partielle », (consulté le 25 juin 2015).
  11. La Montagne, « François Vermande officiellement candidat pour les sénatoriales partielles », (consulté le 17 août 2015).
  12. Préfecture du Cantal, « Arrêté n° 2015 - 1138 du 6 septembre 2015 fixant la liste définitive des candidats admis à participer au second tour de l’élection sénatoriale partielle du 06 septembre 2015 », (consulté le 22 septembre 2015).
  13. Préfecture du Cantal, « Election sénatoriale partielle - Résultats du 1er tour », (consulté le 6 septembre 2015).
  14. Préfecture du Cantal, « Communiqué de presse - Résultats du 2ème tour », (consulté le 6 septembre 2015).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Préfecture du Cantal
  • Conseil constitutionnel
  • Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques