Élection présidentielle ukrainienne de 2014

Élection présidentielle ukrainienne de 2014
Petro Poroshenko 2014 (cropped).jpg Petro Porochenko – Indépendant
Voix 9 857 308
54,70 %
Yulia Tymoshenko 2011.jpg Ioulia Tymochenko – Union panukrainienne « Patrie »
Voix 2 310 085
12,81 %
Président
Sortant Élu
Oleksandr Tourtchynov (intérim)
Union panukrainienne « Patrie »
Petro Porochenko
Indépendant

L’élection présidentielle ukrainienne s'est déroulée le 25 mai 2014[1], environ un an avant la date prévue, après la destitution par la Rada du président Viktor Ianoukovytch à la suite du mouvement Euromaïdan[2]. Elle conduit à la victoire dès le premier tour de l'homme d'affaires Petro Porochenko.

L'élection se déroule dans un contexte particulièrement tendu, après la crise de Crimée et surtout l’insurrection pro-russe dans le Donbass. La participation s'établit ainsi en relative baisse, à 60,3 % environ, à la suite d'une nette baisse dans les fiefs russophones de l'ancien président Ianoukovytch.

Contexte

Articles détaillés : Euromaïdan, crise de Crimée et guerre du Donbass.
Manifestation de la place Maïdan, le 1er décembre 2013.

L'élection présidentielle ukrainienne était initialement prévue pour janvier 2015, cinq ans après l'élection présidentielle ukrainienne de janvier et février 2010, qui avait vu la victoire de Viktor Ianoukovytch. Les résultats reconnus par les observateurs internationaux, l'avait désigné vainqueur par 48,95 % des voix contre 45,47 % pour sa rivale Ioulia Tymochenko.

Dans le cadre du mouvement dit « Euromaïdan », des opposants au gouvernement manifestent à compter du 23 novembre 2013, contestant le refus du président Ianoukovitch de signer l'accord d'association avec l'Union européenne et son rapprochement consécutif avec la Russie. Le mouvement, qui commence par de vastes manifestations, puis se transforme en une occupation du Maïdan, mobilise aussi bien des mouvements pro-européens, comme l'Union panukrainienne « Patrie » de Tymochenko et UDAR de Vitali Klitschko, que des mouvements nationalistes et radicaux, comme Svoboda ou Secteur droit.

En février 2014, le mouvement conduit à d'importantes violences, puis à la fuite de Viktor Ianoukovytch le 21 février, malgré un accord récent signé avec l'opposition. Dès le lendemain, le Parlement vote sa destitution et l'élection présidentielle est avancée au 25 mai 2014. Alors que la Russie dénonce la tournure des évènements, et considère le gouvernement intérimaire illégitime, la crise de Crimée débute quelques jours plus tard, et aboutit à une proclamation d'indépendance de la péninsule le 11 mars, puis son rattachement à la Russie le 18 mars, à la suite d'un référendum contesté. Alors que la situation se calme rapidement dans la péninsule, les contestataires pro-russes dans le Donbass, qui ne reconnaissent pas les nouvelles autorités, organisent à leur tour un référendum d'indépendance pour les régions de Donetsk et Louhansk dans les zones qu'ils contrôlent. À la suite de son résultat positif, les séparatistes demandent le retrait des troupes ukrainiennes dans la région, qui avaient débuté dès le 6 avril une « opération anti-terroriste ».

Toutefois, le 23 mai, le président russe Vladimir Poutine annonce qu'il compte « respecter le choix » des Ukrainiens dans le cadre de l'élection présidentielle[3] alors que des séparatistes pro-russes continuent d'affronter le gouvernement central provisoire dans le sud-est de l'Ukraine.

Candidats

Oleh Liachko, dirigeant du Parti radical, en train de discourir sur le Maïdan, à Kiev, lors de l'Euromaïdan.

Candidats s'étant retirés

Sondages

Résultats

Au niveau national

Petro Porochenko est élu président dès le premier tour[15].

Candidat Parti/coalition Votes  %
Petro Porochenko Indépendant 9 856 975 54,70 %
Ioulia Tymochenko Union panukrainienne « Patrie » 2 309 812 12,81 %
Oleh Liachko Parti radical 1 500 349 8,32 %
Anatoliï Hrytsenko Position citoyenne 989 028 5,48 %
Serhiï Tihipko Indépendant 943 451 5,23 %
Mikhaïl Dobkine Parti des régions 546 138 3,03 %
Vadim Rabinovich Indépendant 406 369 2,25 %
Olga Bogomolets Indépendant 345 386 1,91 %
Petro Symonenko Parti communiste d'Ukraine 272 858 1,51 %
Oleh Tyahnybok Union panukrainienne « Liberté » 210 504 1,16 %
Dmytro Iaroch Secteur droit 127 818 0,70 %

10 autres candidats

1,35 %
Votes blancs -  ? 2,40 %
Votes invalidés -  ? 1,36 %
Votants - 18 019 456 100 %
Inscrits - 30 099 246
Abstention - 12 079 790 40,13 %

Par oblast

Score de Petro Porochenko dans chaque oblast.

Participation

Carte du taux de participation dans les différentes régions.

Les résultats définitifs de la commission de campagne et le rapport de la commission d'observation européenne indiquent que le taux de participation a été de 60,29 % des inscrits[16].

Oblast Participation Oblast Participation
Oblast de Lviv 78,20 % Oblast de Soumy 62,16 %
Oblast de Ternopil 76,63 % Oblast de Tchernivtsi 61,54 %
Oblast d'Ivano-Frankivsk 73,95 % Oblast de Kirovohrad 60,25 %
Oblast de Volhynie 71,82 % Oblast de Dnipropetrovsk 55,47 %
Oblast de Rivne 70,97 % Oblast de Mykolaïv 51,61 %
Oblast de Khmelnytsky 69,61 % Oblast de Kherson 51,42 %
Oblast de Kiev 68,39 % Oblast de Zaporijia 51,14 %
Oblast de Vinnytsia 66,04 % Oblast de Transcarpatie 51,08 %
Oblast de Jytomyr 66,02 % Oblast de Kharkiv 47,90 %
Oblast de Tcherkassy 65,50 % Oblast d'Odessa 46,01 %
Oblast de Poltava 64,67 % Oblast de Louhansk 38,94 %
Oblast de Tchernihiv 64,48 % Oblast de Donetsk 15,37 %
Kiev 62,70 %

Conséquences

Petro Porochenko prend ses fonctions le 7 juin 2014.

À la suite des élections législatives d'octobre 2014, un nouveau gouvernement, dirigé par le Premier ministre sortant, Arseni Iatseniouk, est formé.

Notes et références

  1. Ukraine, la journée où tout a basculé, Le Journal du dimanche, 23 février 2014.
  2. EN DIRECT. Ukraine : Ianoukovitch démis de ses fonctions, Timochenko libérée lexpress.fr, 22 février 2014.
  3. http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/vladimir-poutine-annonce-que-la-russie-va-respecter-le-choix-des-ukrainiens-a-la-presidentielle_607655.html
  4. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k (en) « Twenty-three candidates to run for Ukraine's presidency » Interfax-Ukraine, 3 avril 2014
  5. (en) « At the presidential elections SPU will support Olha Bohomolets » Parti socialiste d'Ukraine 4 avril 2014
  6. (uk) ЦВК зареєструвала кандидатами в президенти Тягнибока, Гриценка та ще двох
  7. L'oligarque ukrainien Petro Porochenko officialise sa candidature à la présidentielle, Le Monde.fr, 28 mars 2014.
  8. Ukraine : Ioulia Timochenko est candidate à la présidentielle, Europe 1.fr, 27 mars 2014.
  9. Présidentielle en Ukraine: l’ex-paramilitaire Yarosh devant la presse, RFI.fr, 9 mars 2014.
  10. Ukraine: le boxeur Vitali Klitschko candidat à la présidentielle anticipée, Huffingtonpost.fr, 25 février 2014.
  11. Ukraine : Vitali Klitschko renonce à la présidentielle, Le Monde.fr, 29 mars 2014.
  12. (en) « Ukraine's Party of Regions expels presidential hopefuls Tigipko, Tsariov and Boiko » Interfax-Ukraine, 7 avril 2014
  13. (en) « Ukraine's Pro-Russian Candidate Quits Presidential Race » Radio Free Europe/Radio Liberty, 29 avril 2014
  14. (en) Interfax-Ukraine, « Tigipko accuses Party of Regions of betraying interests of Ukraine », KyivPost,‎ (lire en ligne)
  15. Результати голосування по Україні 2014
  16. et http://www.les-crises.fr/resultats-election-presidentielle-ukrainienne/#!colorbox[35933]/3/