Élection présidentielle rwandaise de 2017

Précédent 2010 Drapeau du Rwanda
Élection présidentielle rwandaise de 2017
Paul Kagame 2014.jpg Paul Kagame – Front patriotique rwandais
Président
Sortant
Paul Kagame

Une élection présidentielle doit avoir lieu au Rwanda en 2017. Il s'agira d'élire le président de la République, au suffrage universel direct, avec un mandat de sept ans.

Système électoral et contexte

Le scrutin lors d'une élection présidentielle se déroule en un seul tour ; est élu le candidat qui obtient la majorité relative des suffrages[1].

Le Rwanda n'est généralement pas considéré comme une démocratie. Freedom House le décrit comme « l'un des pays les plus répressifs en Afrique », et note que la possibilité pour les citoyens de s'exprimer librement est de plus en plus restreinte en amont de l'élection[2]. Ian Birrell pour le Guardian en 2016 décrit le Rwanda de Paul Kagame comme un État « totalitaire » et un « État policier » où un réseau d'informateurs empêchent toute liberté d'expression[3] ; Marc Sommers pour le New York Times décrit un régime qui se maintient par la force, réprimant les médias indépendants et les mouvements politiques d'opposition[4]. L'élection présidentielle précédente, en 2010, avait été dénoncée par Amnesty International et Human Rights Watch pour le climat d'intimidation, de peur et de répression exercé par les autorités, pour la fermeture de médias d'opposition, ainsi que pour l'assassinat de plusieurs journalistes et personnalités d'opposition[5],[6]. Les partis d'opposition n'avaient pas été autorisés à présenter de candidats à l'élection[7],[8].

Partis politiques et candidats

Paul Kagame, du Front patriotique rwandais, est « l'homme fort du Rwanda » depuis 1994 - sans élections jusqu'en 2003, puis en remportant les élections présidentielles de 2003 et de 2010[9]. La Constitution interdisant à un président d'exercer plus de deux mandats, il la fait amender en 2015, s'autorisant à briguer un troisième mandat de sept ans en 2017, puis s'il le souhaite deux mandats supplémentaires de cinq ans (de 2024 à 2034). Il confirme fin 2015 qu'il se porte candidat pour l'élection présidentielle de 2017, déclarant se plier ainsi à la volonté populaire[10].

Les autres partis politiques représentés au Parlement « n'exercent pas le rôle d'une opposition politique », et soutiennent le gouvernement Kagame[11].

Le Parti vert démocratique, décrit comme « minuscule », est le « seul parti politique d'opposition », et ne dispose d'aucun siège au Parlement. Il est dirigé par Frank Habineza[10],[12],[13]. Le Parti vert, écologiste, appelle à plus de démocratie, au respect des droits de l'homme (c.f. l'article Droits de l'homme au Rwanda), à une réforme du système éducatif et au développement d'une économie soutenable sur le plan environnemental[13].

Notes et références

  1. (en) "Republic of Rwanda: Election for President", IFES Election Guide
  2. (en) "‘Game Over’ for Democracy in Rwanda", Freedom House, 2 juin 2015
  3. (en) "Bad News: Last Journalists in a Dictatorship review – Rwanda’s ‘Big Brother’", The Guardian, 11 janvier 2016
  4. (en) "The Darling Dictator of the Day", New York Times, 27 mai 2012
  5. (en) "S Africa recalls Rwanda diplomat", Al Jazeera, 7 août 2010
  6. (en) "Rwanda's Kagame in landslide win", Al Jazeera, 12 août 2010
  7. (fr) « Kagame, un président sans rival au Rwanda », Le Figaro, 8 août 2010
  8. (fr) « Rwanda : l'opposition dénonce une mascarade », France 24
  9. (en) « Rwanda : feu vert du Parlement, Kagamé file vers un troisième mandat », Le Monde, 14 juillet 2015
  10. a et b (en) "Rwandan president Paul Kagame to run for third term in 2017", The Guardian, 1er janvier 2016
  11. (en) {https://www.hrw.org/news/2013/08/12/dispatches-rwandas-green-party-registered-last-what-does-it-really-mean "Dispatches: Rwanda's Green Party registered at last – but what does it really mean?"], Human Rights Watch, 12 août 2013
  12. (en) "Rwandan Opposition Leader Urges a ‘No’ Vote in Referendum", Voice of America, 16 décembre 2015
  13. a et b (en) "Fighting for recognition: political opposition in Rwanda", Deutsche Welle, 9 septembre 2015

Articles connexes