Élection présidentielle kirghize de 2017

Élection présidentielle kirghize de 2017

L'élection présidentielle kirghize de 2017 se déroule le [1] au Kirghizistan. De par sa nature libre, dénuée de candidat connu à l'avance assuré de l'emporter, et de la possibilité réelle d'un recours à un second tour, cette présidentielle est considérée comme sans précédent parmi les ex-républiques soviétiques d'Asie centrale[2].

Contexte

Initialement prévues le , l'élection est avancée au 15 octobre sur la demande de parlementaires de l'opposition afin qu'un éventuel second tour n'aboutisse pas à une période de flou institutionnel, le mandat du président en exercice Almazbek Atambaev, qui ne peut pas se représenter, prenant officiellement fin le 1er décembre[3].

Système électoral

Article détaillé : Élections au Kirghizistan.

Le président kirghize était auparavant élu au scrutin uninominal majoritaire à deux tours pour un mandat de cinq ans renouvelable une fois, mais depuis la mise en place de la constitution de 2010, il est élu pour un mandat de 6 ans non renouvelable.

Candidats

La période de dépôt des candidatures prend fin le 15 septembre 2017.

Conditions d'éligibilité

Tout candidat à l'élection présidentielle doit remplir les conditions suivantes[2] :

  • Ëtre choisi par un parti politique déclaré, ou se présenter en tant que candidat indépendant via un formulaire officiel.
  • Réunir les signatures de soutien d'au moins 30 000 électeurs inscrits sur les listes électorales
  • Réussir un test de connaissance approfondie de la langue kirghize
  • Verser une caution d'un million de Som (environ 15 000 dollars)

Principaux candidats

Onze personnes ont été désignés par des partis, sur un total d'une cinquantaine de candidats à la mi-juin[2].

Résultats

Notes et références

Voir aussi