Élection présidentielle française de 1899

Élection présidentielle française de 1899
Élection présidentielle française de 1899
Loubet.jpg Émile Loubet – Progressiste
Voix 483
59,48 %
Jules Meline.jpg Jules Méline – Progressiste
Voix 279
34,36 %
Jacques Marie Eugène Godefroy Cavaignac.jpg Godefroy Cavaignac – Nationaliste
Voix 23
2,83 %
Paul Deschanel 01.jpg Paul Deschanel – Progressiste
Voix 10
1,23 %
Charles Dupuy 1914.jpg Charles Dupuy – Progressiste
Voix 8
0,98 %
Parfait-Louis Monteil.png Parfait-Louis Monteil – Nationaliste
Voix 4
0,49 %
Édouard Manet - Portrait Henri Rochefort2.jpg Henri Rochefort – Nationaliste
Voix 2
0,25 %
Albert Baduel.jpg Albert Baduel – Radical
Voix 1
0,12 %
Albert de Mun by Isidore Alphonse Chalot.jpg Albert de Mun – Rallié
Voix 1
0,12 %
Tillaye, Louis Charles.jpg Louis Charles Tillaye – Progressiste
Voix 1
0,12 %
Président
Sortant Élu
Félix Faure
Républicain modéré
Émile Loubet
Progressiste

L'élection présidentielle française de 1899 s'est déroulé le 18 février 1899 suite au décès du président Félix Faure et s'est soldée par l'élection du président du Sénat Emile Loubet.

Campagne

Après la mort prématurée du président Faure, l'Assemblée nationale est convoquée, dans le contexte tendu de l'affaire Dreyfus. Le modéré Émile Loubet, notamment soutenu par le dreyfusard Clemenceau et par les parlementaires radicaux, est le seul candidat déclaré des républicains après le retrait de Jules Méline, dont la candidature s'est heurtée à l'hostilité de la gauche[1]. Malgré ce désistement, la plupart des antidreyfusards et des nationalistes votent quand même pour Méline. 824 parlementaires prennent part au vote mais douze bulletins sont déclarés nuls, une dizaine d'entre eux portant le nom du duc d'Orléans[2].

Résultats

Candidats Appartenance politique Premier tour[2]
Émile Loubet Progressiste 59,48 % (483)
Jules Méline Progressiste 34,36 % (279)
Godefroy Cavaignac Nationaliste 2,83 % (23)
Paul Deschanel Progressiste 1,23 % (10)
Charles Dupuy Progressiste 0,98 % (8)
Parfait-Louis Monteil Nationaliste 0,49 % (4)
Henri Rochefort Nationaliste 0,25 % (2)
Albert Baduel Radical 0,12 % (1)
Albert de Mun Rallié 0,12 % (1)
Louis Charles Tillaye Progressiste 0,12 % (1)

Notes et références

  1. Bertrand Joly, Histoire politique de l'affaire Dreyfus, Paris, Fayard, 2014, p. 451-453.
  2. a et b La Croix, 21 février 1899, p. 1.
  • Cet article est partiellement ou en totalité issu de l'article intitulé « Élections présidentielles sous la Troisième République » (voir la liste des auteurs).