Élection présidentielle algérienne de 2019

Élection présidentielle algérienne de 2019
(1er tour)
Président
Sortant
Abdelkader Bensalah (intérim)
RND

L'élection présidentielle algérienne de 2019 doit avoir lieu le .

Initialement prévu pour le , le scrutin devait voir la candidature à un cinquième mandat présidentiel d'Abdelaziz Bouteflika. Mais des manifestations d’ampleur amènent celui-ci, très malade, à retirer sa candidature et à reporter l’élection sine die. La contestation se poursuivant, il démissionne le 2 avril 2019 de la présidence. Abdelkader Bensalah assure l’intérim et annonce la tenue de l’élection le .

Contexte

Manifestations contre une cinquième candidature de Bouteflika

Manifestants le à Blida.

L’annonce de la candidature d’Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat alors qu'il n’est pas en mesure de faire campagne, comme en 2014, provoque des manifestations dans les principales villes d’Algérie[1],[2] et dans des pays où l'immigration algérienne est significative[3]. La campagne officielle commence trois semaines avant le premier tour. La candidature de Bouteflika pour un cinquième mandat, et une lettre lue à son nom annonce qu'en cas de réélection, le mandat serait écourté après une conférence nationale ayant lieu après l'élection. Alors que sa candidature est déposée en son nom, des manifestations d'une ampleur inédite dans le pays ont lieu pour s'opposer à sa cinquième candidature[4].

Le 11 mars 2019, le président Bouteflika, au lendemain de son retour en Algérie après deux semaines d'hospitalisation en Suisse, annonce le retrait de sa candidature et le report de l'élection[5] à une date indéterminée[6]. Ce départ du pouvoir doit toutefois avoir lieu « dans le prolongement d'une conférence nationale » ayant pour objectif de réformer le système politique et d'élaborer un projet de Constitution soumis par la suite à référendum. Selon le gouvernement, ces travaux pourraient s'étendre jusqu'à la fin 2019[7].

La nouvelle de cette non-candidature déclenche la joie puis des critiques[8], l'absence de date pour l'élection présidentielle conduisant à la prolongation de la présidence Bouteflika au-delà de l’expiration de son quatrième mandat, fixée le 28 avril 2019[9]. Le journal El Watan titre ainsi « Il annule la présidentielle mais reste au pouvoir : la dernière ruse de Bouteflika »[10]. Plusieurs analystes et opposants jugent cette décision anticonstitutionnelle, et appellent à continuer la mobilisation[11].

Démission de Bouteflika et intérim de Bensalah

Le 26 mars 2019, Ahmed Gaïd Salah, chef d’état-major de l'armée et vice-ministre de la Défense, demande l'application de l'article 102 de la Constitution prévoyant l'empêchement du président de la République. Finalement, Abdelaziz Bouteflika démissionne le , après que l’armée a réclamé son « départ immédiat »[12],[13].

En vertu de la Constitution, le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, devient chef de l'État par intérim, après une période d'incertitude sur le sujet : le Parlement, qui devait le nommer, ne s'est en effet réuni qu'après une semaine, alors que les manifestants s'opposaient vivement à l'arrivée au pouvoir de Bensalah, considéré comme un « cacique » du régime en place[14],[15],[16]. L’intérim doit durer au maximum quatre-vingt-dix jours, période au cours de laquelle une élection présidentielle doit être organisée. Promettant l'organisation d'un scrutin anticipé « transparent et régulier »[17], Abdelkader Bensalah annonce au lendemain de sa nomination que l’élection se tiendra le [18].

Le 13 avril, le Club des magistrats annonce qu’il entend boycotter la supervision du scrutin[19].

Système électoral

Article connexe : Élections en Algérie.

Le président de la République est élu au suffrage universel direct, pour un mandat de cinq ans au scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Depuis la révision constitutionnelle de 2016, le président de la République est rééligible une seule fois[20]. L'article 102 de la Constitution interdit au chef de l’État par intérim de se présenter[21].

Candidatures

Premier processus électoral

Second processus électoral

9 avril 2019 Convocation du corps électoral par le chef de l'État par intérim.
19 mai 2019 Date limite de dépôt des candidatures.
29 mai 2019 Validation et publication de la liste des candidats par le Conseil constitutionnel
9 juin 2019 Ouverture de la campagne électorale.
1er juillet 2019 Fin de la campagne électorale.
4 juillet 2019 Premier tour

Certaines personnalités ont fait part de leur volonté de se présenter au scrutin. Il s'agit de :

  • Ali Ghediri, ancien Général-major et directeur des ressources humaines au ministère de la Défense nationale[55].

Notes et références

  1. Manifestations contre le 5e mandat - Pour la dignité, El Watan, 22 février 2019.
  2. Algérie : Marches contre le cinquième mandat de Abdelaziz Bouteflika (Direct), site ObservAlgérie, 22 février 2019.
  3. Plusieurs rassemblements auront lieu à partir de vendredi : La diaspora algérienne s’organise contre le 5e mandat, El Watan, 20 février 2019.
  4. « En attendant les prochaines manifestations : Des mouvements citoyens appellent à la grève », sur El Watan, (consulté le 4 mars 2019)
  5. Arezki Benali, « Report de l'élection et prolongation du mandat présidentiel: Bouteflika a-t-il le droit? », sur Algerie Eco, (consulté le 12 mars 2019)
  6. Abdelaziz Bouteflika renonce à briguer un cinquième mandat, l'élection présidentielle est reportée
  7. http://www.lefigaro.fr/international/2019/03/11/01003-20190311LIVWWW00193-bouteflika-algerie-election-report-18-avril-presidentielle.php
  8. « En Algérie, des scènes de joie... mais aussi des doutes », sur L'Obs (consulté le 16 mars 2019)
  9. Algérie : des images de la déchéance pour Bouteflika, quelle date pour l'élection ?
  10. Renoncement de Bouteflika: Les Algériens partagés entre joie et prudence
  11. « Algérie: la manœuvre du pouvoir échoue à calmer le «dégagisme» », sur Le Figaro (consulté le 12 mars 2019)
  12. « Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a démissionné », sur rts.ch, (consulté le 2 avril 2019)
  13. (en-US) Adam Nossiter, « Algerian Leader Bouteflika Resigns Under Pressure From Army », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 2 avril 2019)
  14. Le Point, magazine, « Algérie: le journal d'Etat suggère d'écarter Bensalah de l'intérim », sur Le Point (consulté le 7 avril 2019)
  15. Qui est Abdelkader Bensalah, le successeur par intérim de Bouteflika?
  16. Démission de Bouteflika : qui est Abdelkader Bensalah, le président par intérim ?
  17. Le Point Afrique, « Algérie : Bensalah promet "un scrutin présidentiel transparent et régulier" », sur Le Point (consulté le 10 avril 2019)
  18. « DIRECT - La date de la présidentielle fixée, les manifestations se poursuivent », sur TSA, (consulté le 10 avril 2019)
  19. « Algérie: des magistrats refusent de superviser la présidentielle », sur L'Orient-Le Jour (consulté le 13 avril 2019)
  20. « Loi N°16-01 du 26 Joumada El Oula 1437 correspondant au 6 mars 2016 portant révision constitutionnelle », (consulté le 19 janvier 2019).
  21. Constitution
  22. « L'Expression - Le Quotidien - Frénésie de spéculations » (consulté le 25 décembre 2018).
  23. « Algérie - Élection présidentielle : la date est fixée », sur Le Point Afrique (consulté le 18 janvier 2019).
  24. Rédaction AE, « Présidentielle : 20 candidats ont déposé leurs dossiers au Conseil Constitutionnel », sur Algerie Eco, (consulté le 4 mars 2019)
  25. Dernier délai pour le dépôt de candidatures à la présidentielle 2018, dimanche à minuit, site Algerieeco, 2 mars 2019.
  26. « Qui défiera Bouteflika en Algérie ? Un parti de gauche boycotte la présidentielle », sur LCI (consulté le 2 mars 2019).
  27. a et b « Recueil des 60 000 signatures de parrainage : Les candidats à la présidentielle face à la première épreuve », sur El Watan (consulté le 27 janvier 2019).
  28. « Présidentielle du 18 avril : dernier délai pour le dépôt des dossiers dimanche à minuit » (consulté le 2 mars 2019).
  29. « Présidentielle en Algérie : Ghediri, Nekkaz... qui reste-t-il désormais pour défier Bouteflika ? », sur LCI (consulté le 4 mars 2019)
  30. a et b Présidentielles : Trois autres candidats déposent leurs dossiers au Conseil Constitutionnel, site Algérieeco, 2 mars 2019.
  31. « Algérie : un 1er candidat à la présidentielle », sur Le Figaro (consulté le 20 janvier 2019).
  32. « Ali Ghediri dépose son dossier de candidature » (consulté le 3 mars 2019)
  33. a et b « Présidentielle : 20 candidats ont déposé leurs dossiers au Conseil Constitutionnel », sur algerie-eco.com, (consulté le 4 mars 2019).
  34. a et b « DIRECT – Dimanche crucial pour l’Algérie : suivez les principaux événements — TSA », sur TSA (consulté le 3 mars 2019)
  35. « Surréaliste - Rachid Nekkaz a été remplacé au Conseil constitutionnel (Vidéo) - ALG24 », sur ALG24 (consulté le 3 mars 2019)
  36. « VIDÉO. Présidentielle : Loth Bonatiro se lance dans la course », sur tsa-algerie.com, (consulté le 2 mars 2019).
  37. « Nouvelle journée de mobilisation, Bouteflika confirme le prolongement du 4e mandat — TSA », sur TSA (consulté le 19 mars 2019)
  38. « Présidentielle: vingt postulants déposent leurs dossiers de candidature, fin du délai légal » (consulté le 4 mars 2019)
  39. « DIRECT - Présidentielle : Dépôt des candidatures auprès du Conseil constitutionnel - ALG24 », sur ALG24 (consulté le 3 mars 2019)
  40. « Présidentielle 2019 : Le candidat Ghani Mahdi hors course (VIDÉO) », sur Observ'Algérie (consulté le 4 mars 2019)
  41. Le RCD décide de boycotter l’élection présidentielle, site Algerie soliadaire, 2 février 2019.
  42. Le FFS ne participe pas à l'élection présidentielle 2019, site Algerie=Medinfo, non daté.
  43. « Le PT décide de ne pas participer à la présidentielle d'avril prochain » (consulté le 2 mars 2019).
  44. Le nombre des candidats a atteint les 101, site Algerie-focus, 27 janvier 2019.
  45. L’ex-député Tahar «spécifique» revient par la porte de la présidentielle, Algérie patriotique, 22 janvier 2019.
  46. « Présidentielle : Saïd Bouhadja tranchera demain sur sa candidature — TSA », sur TSA (consulté le 2 mars 2019).
  47. « Algérie : Volte-face de Saïd Bouhadja en pleine conférence (VIDÉO) », sur Observ'Algérie (consulté le 4 mars 2019)
  48. « Présidentielles: Ali Benflis, jamais deux sans trois? », sur Al HuffPost Maghreb (consulté le 20 janvier 2019).
  49. « Présidentielle en Algérie: Benflis, principal adversaire de Bouteflika, renonce », sur L'Orient-Le Jour (consulté le 3 mars 2019)
  50. « Abderrazak Makri, candidat du MSP à la Présidentielle » (consulté le 26 janvier 2019).
  51. « Présidentielles : Ali Benflis et Abderezzak Makri renoncent à se présenter », sur Observ'Algérie (consulté le 3 mars 2019)
  52. Présidentielle : Le candidat du MDS Fethi Ghares entame les démarches administratives, El Watan, 21 janvier 2019.
  53. Élection présidentielle : Déclaration de Djemoui Djoudi, El Watan, 30 janvier 2019.
  54. Élection présidentielle 2019 : Fawzi Rebaïne prend part à la compétition, El Watan, 22 janvier 2019.
  55. « Ali Ghediri premier candidat déclaré à la prochaine présidentielle », sur Algérie Patriotique (consulté le 10 avril 2019)

Voir aussi