Église catholique copte

Église catholique copte
Union à Rome 1895
Primat actuel Patriarche Ibrahim Isaac Sidrak
Siège Le Caire, Égypte
Territoire primaire Égypte
Rite copte
Langue(s) liturgique(s) copte
Population estimée 253 000 (2005)

L'Église catholique copte ou Église copte catholique est une des Églises catholiques orientales. Le chef de l'Église porte le titre de Patriarche d'Alexandrie des Coptes, avec résidence au Caire (titulaire actuel, depuis le  : Sa Béatitude Ibrahim Isaac Sidrak).

Le titre de Patriarche d'Alexandrie est actuellement porté également par deux autres chefs d'Église.

Histoire

Articles détaillés : Église d'Alexandrie et Église copte orthodoxe.

L'Église d'Alexandrie existe depuis les temps apostoliques. Elle s'est divisée en deux branches après le Concile de Chalcédoine, la majorité formant l'Église copte orthodoxe (communion orthodoxe orientale) et la minorité l'Église grecque-orthodoxe d'Alexandrie (communion orthodoxe).

Contacts et activités missionnaires de l'Église de Rome

Les contacts de l'Église catholique romaine avec l'Église copte débutèrent dès le XIIIe siècle[1].

Une union formelle fut établie avec la signature du document Cantate Domino par une délégation copte au concile de Florence le . Cet acte fut sans effet car il ne fut pas accepté en Égypte.

Élection du Patriarcat catholique copte

Après différents épisodes, le pape (de Rome) Léon XIII créa en 1895 le patriarcat d'Alexandrie pour les Coptes catholiques.

Organisation

Organisation territoriale

L'Église est divisée en sept diocèses :

  • Éparchie du Caire et d'Alexandrie (diocèse patriarcal)
  • Éparchie de Béni Suef
  • Éparchie de Miniah
  • Éparchie d'Assiout
  • Éparchie de Sohag
  • Éparchie de Louxor
  • Éparchie d'Ismaïla et de Port-Saïd

Instituts de vie consacrée et apostolique

L'Église comprend deux congrégations religieuses féminines :

  • Les Religieuses Égyptiennes du Sacré-Cœur,
  • Les Sœurs coptes de Jésus et Marie.

Formation du clergé

Pour la formation locale de son clergé, l'Église dispose du séminaire catholique copte Saint-Léon-le-Grand, à Ma'adi près du Caire, et du séminaire franciscain oriental Saint-Cyrille-de-Gizeh.

Relations avec les autres Églises

L'Église est membre du Conseil des Églises du Moyen-Orient[2].

Voir aussi

Bibliographie

  • Jean-Pierre Valognes, Vie et mort des Chrétiens d'Orient, Fayard, Paris, 1994 (ISBN 2213030642)

Articles connexes

Liens externes

Notes et références