Église Saint-Léon de Nancy

Église Saint-Léon
image illustrative de l’article Église Saint-Léon de Nancy
La façade de l'église Saint-Léon
Présentation
Culte catholique romain
Type église paroissiale
Début de la construction 1860
Fin des travaux 1877
Architecte Léon Vautrin
Style dominant néogothique
Géographie
Pays France
Région Lorraine
Département Meurthe-et-Moselle
Ville Nancy
Coordonnées 48° 41′ 21″ nord, 6° 10′ 18″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Léon

Géolocalisation sur la carte : Lorraine

(Voir situation sur carte : Lorraine)
Église Saint-Léon

Géolocalisation sur la carte : Nancy

(Voir situation sur carte : Nancy)
Église Saint-Léon

L’église Saint-Léon de Nancy est une église de style néogothique bâtie de 1860 à 1877[1] à Nancy par l’architecte Léon Vautrin (1820-1884).

Situation

L'église Saint-Léon de Nancy s'élève à l'ouest du centre-ville de Nancy, au sein du quartier Poincaré - Foch - Anatole France - Croix de Bourgogne, et à proximité de la gare de Nancy-Ville. L'église a d’ailleurs donné son nom au hall Saint-Léon de la gare de Nancy, qui est situé en face d'elle, séparée par une esplanade et la rue Saint-Léon.

Histoire de l'église

A la suite de la construction de la voie ferrée Nancy-Paris en 1852, la zone située à l’ouest de cette voie commence à s’urbaniser.

Le 22 Janvier 1859, Mgr Menjaud, Évêque de Nancy et de Toul, donne mission à l’Abbé Eugène-Alexis NOËL de créer un nouveau centre religieux (église et écoles). Le territoire de la nouvelle paroisse pris sur ceux de St. Sébastien et St. Vincent-St. Fiacre, compte alors 2090 habitants. Il est décidé de dédier la nouvelle paroisse à St. Léon IX, pape, qui fut évêque de Toul de 1026 à 1052.

Le nouveau curé trouve à acheter une vaste propriété, dite du Château Carré, dont le bâtiment central est encore le presbytère. Le 25 Août 1860, une chapelle provisoire étant ouverte depuis quatre mois, le premier coup de pioche est donné sous la direction de l’architecte Léon Vautrin, qui dirigera les travaux jusqu’à leur achèvement, ce qui donnera à l’église une unité de style.

Le 8 septembre 1861, alors que les portails étaient déjà élevés, avait lieu la pose de la première pierre, située sous le pilier droit de la tribune.

Le 10 Novembre 1862, la nef étant terminée, un chœur provisoire aménagé, la première messe est célébrée dans cette moitié d’église.

Le 17 Octobre 1864, la tour nord est achevée et reçoit cinq cloches qui viennent d’être bénites. La raréfaction des dons et la guerre franco-allemande de 1870 ralentissent les travaux ; il faut attendre le 23 Mars 1874 pour célébrer au maître-autel.

Enfin, la tour sud étant construite et le parvis aménagé, l’église est consacrée le 19 Avril 1877, solennité de Saint Léon IX, par Joseph-Alfred Foulon. Mais tout n’est pas terminé pour autant. L’église n’a pas encore d’orgue, et il y a déjà des inquiétudes pour le campanile érigé à la croisée du transept. A la suite de l’effondrement de celui de St. Marc à Venise, il est décidé, en 1903, de le démanteler. Il sera remplacé par un kiosque octogonal vitré au sommet.

Les vitraux subiront des dommages pour diverses causes (incendie dans la propriété voisine, guerre et grêle). Certains pourront être restaurés, mais d’autres devront être remplacés.

Les tympans des portails seront réalisés en 1902 par Victor Huel, pour le central, en 1927 par Auguste Vallin, pour les latéraux.

A la suite du concile Vatican II, il a fallu repenser le chœur, dont l’aménagement actuel date de 1979-1980.

En 1991, la ville de Nancy restaure entièrement l’extérieur et met le bâtiment en valeur par des illuminations.

Architecture

Le dernier étage des tours reprend la forme octogonale de celles de la cathédrale Saint-Étienne de Toul. Le buffet d'orgue fut réalisé par le célèbre ébéniste de l'école de Nancy : Eugène Vallin.

L’orgue Cavaillé-Coll de 1889 fut remplacé en 1975 par un orgue néoclassique du facteur Danion-Gonzalez, de Rambervillers.

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références

Liens externes