Édouard de Barthélemy

Édouard de Barthélemy
Fonction
Maire
Biographie
Naissance
Décès
(à 57 ans)
Paris
Nationalité
Activités

Édouard Marie, comte de Barthélemy, né à Angers le , décédé à Paris le , est un historien.

Biographie

Édouard de Barthélemy est fils de Hyacinthe-Claude-Félix, préfet du Maine-et-Loire en 1830. Suivant à son tour une carrière administrative, il devient secrétaire de son père, puis attaché au cabinet du préfet de la Marne, auditeur au Conseil d'État et secrétaire au Conseil du sceau des titres de 1859 à 1870. Il fut également membre du Conseil général de la Marne et maire de Courmelois et membre titulaire ou résidant de la Société d'agriculture, commerce, sciences et arts du département de la Marne, membre correspondant de l’Académie nationale de Reims, et de nombreuses sociétés savantes[1].

Historien prolixe, Édouard de Barthélemy étudie particulièrement la ville et le diocèse de Châlons-sur-Marne et les églises Saint-Étienne, Notre-Dame-en-Vaux et Notre-Dame de l'Épine.

Il épouse le 2 mai 1854 Bérangère Charlotte Lheureux, fille d'Eugène Lheureux, général, et de Clémentine de Saulx-Tavannes. Elle est la petite-fille de Charles Casilmir de Saulx, duc de Saulx-Tavannes, et d'Aglaé Marie Louise de Choiseul Gouffier

Œuvres principales

  • Cartulaires de l'évêché et du chapitre Saint-Étienne de Châlons-sur-Marne : histoire et documents, Châlons : Boniez-Lambert & Paris : V. Didron, 1853 [1]
  • Histoire de la ville de Châlons-sur-Marne et de ses institutions: depuis son origine jusqu'en 1789, Châlons : E. Laurent, 1854, in-8° [2]
  • La Noblesse en France avant et depuis 1789, Paris : Librairie nouvelle, 1858 [3]
  • Galerie des portraits de Mademoiselle de Montpensier : recueil des portraits et éloges en vers et en prose des seigneurs et dames les plus illustres de France, la plupart composés par eux-mêmes, dédiés à Son Altesse Royale Mademoiselle, Paris : Didier & Cie, 1860
  • Diocèse ancien de Chalons-sur-Marne: histoire et monuments, Paris : A. Aubry, Chaumont : C. Cavaniol & Chalons : Martin, 1861, 2 vol. in-8° — vol.1 — vol.2
  • Madame la comtesse de Maure : sa vie et sa correspondance, suivies des Maximes de Madame de Sablé et d'une étude sur la vie de Mademoiselle de Vandy, Paris : J. Gay, 1863
  • Les Amis de la marquise de Sablé, Paris : E. Dentu, 1865
  • Sommaire du procès-verbal de la recherche de la noblesse de Champagne fait par Caumartin, 1867
  • Histoire des archers, arbalétriers et arquebusiers de la ville de Reims, Reims : Paul Giret, 1873 [4]
  • Cartulaires de l'Abbaye royale de Notre-Dame de Signy, et du Prieuré de Saint-Oricle de Senuc, communication faite à l'Académie de Reims, Reims : impr. coopérative, 1879 [5]
  • La Princesse de Conti d'après sa correspondance inédite : une nièce de Mazarin, Paris : Firmin-Didot & Cie, 1875 [6]
  • Nouvelles de la cour et de la ville concernant le monde, les arts, les théâtres et les lettres, 1734-1738, Paris : Édouard Rouveyre, 1879, 163 p.
  • Recueil des chartes de l'abbaye de Notre-Dame de Cheminon, publiées pour la première fois et annotées d'après les originaux conservés aux archives de la Marne, Paris : Champion, 1883 [7]
  • Notes sur les établissements des ordres religieux et militaires du Temple, de Saint-Jean de Jérusalem et de Saint-Antoine de Viennois dans l'ancien archidiocèse de Reims, dans les Travaux de l'Académie nationale de Reims, vol.70, n°3, Reims : Paul Giret, 1880, pp.1-66 [8]
  • Obituaire de la commanderie du Temple de Reims, dans Mélanges historiques : choix de documents, tome 4, Paris : Imprimerie nationale, 1882, pp.301-336 [9]
  • Le Cardinal de Noailles, évêque de Châlons, archevêque de Paris : d'après sa correspondance inédite, 1651-1728, Paris : L. Techener, 1886 [10]


sans compter une multitude d’articles publiés dans l’Annuaire de la Marne, dans la Revue de Reims, dans les Mémoires de toutes les sociétés savantes de la région, etc.

Ouvrages en collaboration

  • 1866 : Catalogue des gentilshommes en 1789 et des familles anoblies ou titrées depuis le premier empire jusqu'à nos jours 1806-1866[2].

source

  • Jean-Paul Barbier, Bruno Malthet, Dictionnaire biographique de la Catalaunie & des Châlonnais célèbres, illustres ou mémorables : du IIIe siècle à 2015, Châlons-en-Champagne, Petit Catalaunien illustré,

Liens externes

  • Notice CTHS : BARTHELEMY Édouard de, Édouard Marie de. [11]
  • Notices d'autorité :
    • Fichier d’autorité international virtuel
    • International Standard Name Identifier
    • Bibliothèque nationale de France (données)
    • Système universitaire de documentation
    • Bibliothèque du Congrès
    • Gemeinsame Normdatei
    • Bibliothèque nationale d’Espagne
    • Bibliothèque royale des Pays-Bas
    • WorldCat

Notes et références

  1. Il devient membre correspondant de l'Académie de Savoie en 1869, dans « Etat des Membres de l'Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Savoie depuis sa fondation (1820) jusqu'à 1909 », sur le site de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie et « Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie », sur le site du Comité des travaux historiques et scientifiques - cths.fr.
  2. Louis de La Roque et Édouard de Barthélemy, Catalogue des gentilshommes en 1789 et des familles anoblies ou titrées depuis le premier empire jusqu'à nos jours 1806-1866:XVIIIe – XIXe siècle : Période 1789-1866, Paris, E. Dentu, . Notice Bnf n° FRBNF36492239.Consulté le 6 mai 2009