Économie du Malawi

Malawi
Indicateurs économiques
Monnaie kwacha
Statistiques
Produit intérieur brut (parité nominale) 5,434 milliards US$ (2016)[1]
Produit intérieur brut en PPA 21,13 milliards US$ (2016)[2]
Rang pour le PIB en PPA 144[2]
Croissance du PIB 2,5 % (2016)[3]
PIB par habitant en PPA 1 100 US$ (est. 2016)[2]
PIB par secteur agriculture : 28 %
industrie : 16 %
services : 56 % (2016)[4]
Inflation (IPC) 21,9[5]
Pop. sous le seuil de pauvreté 34[6]
Indice de développement humain (IDH) en augmentation 0.476
en augmentation170e rang/188 (2016)[7]

L'économie du Malawi repose essentiellement sur l'agriculture. Les principales productions sont le tabac, le thé, le coton, le sucre et le maïs. Le secteur représente presque un tiers (28 %) du PIB et 80 % des recettes d'exportation. Les autres secteurs d'activités sont l'industrie pour 16 % et les services pour 56 %[4].

Contexte macro-économique

Le Malawi connaît de très graves problèmes économiques, situation aggravée par une corruption étatique générale, comme le montre l'affaire du cashgate[8],[9]. Il fait néanmoins partie des pays les plus efficaces, comparativement à ses homologues « pauvres en ressources », quant à la collecte de l'impôt[10]. La dépendance de l'économie à l'agriculture (75 % des exportations du Malawi sont le fait de trois produits seulement[11],[12]), et particulièrement à la culture du tabac[13], rend le pays très sensible aux variations climatiques, lesquelles peuvent aller jusqu'à causer des difficultés alimentaires à la population à cause de ses effets sur la quantité de production du maïs, destinée à la consommation intérieure[14] et sur le prix des données alimentaires[Note 1].

Malgré une tendance globale à la hausse en termes de croissance économique depuis les années 1980[3], le Malawi reste un des pays les plus pauvres de la planète (170e pays sur 188 dans l'indicateur du développement humain du PNUD[7]) et dont les trois quarts de la population vit en dessous du seuil de pauvreté[6]. Cette situation fait que le Malawi bénéficie de l’initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE renforcée)[16],[17],[18] et est fortement dépendant de l'aide extérieure[19] qui représente une proportion significative du PIB national (près d'un tiers)[20] et 40 % du budget de l'État[21],[22].

Secteur primaire

Agriculture

Exportations du Malawi en 2015.
Sur fond vert foncé : Raw cotton (« coton brut ».

Le pays produit du tabac (deuxième producteur africain), sa principale recette d'exportation[23],[24],[25]

La deuxième production est celle du thé (troisième producteur africain)[26].

Suivent le coton (mais la production est cependant en train de s'effrondrer au Malawi et, plus globalement, en Afrique de l'Est)[27], le sucre[28] et l'éthanol[29],[30].

Le maïs est la principale production pour la consommation alimentaire domestique[31],[14].

Pêche

Tilapias du lac Malawi.

La contribution de la pêche au PIB est relativement faible comparée celle de l'agriculture mais elle occupe néanmoins un rôle important. C'est une importante source d'emplois qui occupe près de 35 000 personnes et en fait vivre deux millions grâce aux activités annexes. La production de poisson est d'environ 60 000 tonnes par an dont 85 % à 90 % proviennent des pêcheurs artisanaux, contre 10 à 15 % pour les pêcheries industrielles et semi-industrielles[32].

La production de poisson provient pour environ 50 % du lac Malawi. Le reste provient des lacs Chilwa (2 500 km2), Chiuta (200 km2) et Malombe (390 km2). Le milieu aquatique du Malawi possède une très grande diversité de poissons (500 à 1 000 espèces différentes). Les principaux groupes de poissons présents dans le lac Malawi sont les tilapias, les oreochromis, les haplochronis et les lethrinops tandis que, dans le lac Chiuta, on trouvera plutôt des barbus et des clarias tilapias[33].

La quasi-totalité des captures est destinée à la consommation locale[33]. La population consomme entre 6 et 7 kg de poisson par an et par personne. Le poisson fournit 75 % de l'apport total en protéines animales[32].

Secteur tertiaire

Tourisme

Articles connexes : Art rupestre de Chongoni et Nyau.
Guide local accompagnant un groupe de touristes.

En forte croissance, le tourisme constitue l'une des priorités gouvernementales en matière de développement économique[34]. Quoique relativement peu développé[35], le secteur représentait, en 2016, 3,4 % du PIB[36]. Le pays dispose d'un important potentiel, mais une amélioration des infrastructures, la préservation de l'héritage naturel et culturel, la création de petites et moyennes entreprises sont nécessaires à son développement[35]. Le tourisme concerne essentiellement les zones rurales du pays, ce qui est un facteur bénéfique pour ces régions où vivent les personnes les plus pauvres[37]. Le lac Malawi est la destination touristique principale. Le pays propose essentiellement un tourisme culturel, centré autour de ses paysages, sa culture et l'observation ornithologique notamment[38],[39],[40].

Notes et références

Notes

  1. Ainsi, « les prix des denrées alimentaires ont [...] progressé de 172 % en 2016 par rapport à la moyenne des cinq dernières années[15] ».

Références

  1. Banque Mondiale.
  2. a, b et c CIA World Factbook.
  3. a et b (en) « Malawi, GDP growth (annual %) », Banque Mondiale (consulté le 9 janvier 2018)
  4. a et b (en) « 4.2 World Development Indicators: Structure of output », Banque Mondiale (consulté le 5 janvier 2018)
  5. Banque Mondiale 3.
  6. a et b « Présentation du Malawi », France Diplomatie (consulté le 9 janvier 2018)
  7. a et b PNUD.
  8. (en) Baker Tilly, Report on Fraud and Mismanagement of Malawi Government Finances, The Baker Tilly, (lire en ligne)
  9. Perspectives économiques en Afrique 2017, p. 154.
  10. Perspectives économiques en Afrique 2017, p. 71.
  11. Perspectives économiques en Afrique 2017, p. 85.
  12. (fr+en) « What does Malawi export? (2015) », sur Observatoire de la complexité économique, MIT Lab
  13. Ojukwu, Mwaba et Mpande 2012, p. 11.
  14. a et b Malawi 2017, BAfD, PNUD, OCDE, coll. « Notes pays » (lire en ligne).
  15. ARCADIA 2017, p. 22.
  16. « L'initiative d'allégement de la dette multilatérale », Fonds monétaire international, (consulté le 9 janvier 2018)
  17. David Andrews, Anthony R. Boote, Syed S. Rizavi et Sukhwinder Singh, Allégement de la dette des pays à faible revenu. L’Initiative renforcée en faveur des pays pauvres très endettés, Fonds monétaire international, (lire en ligne), p. 18
  18. Arnaud Manas, « Pays pauvres très endettés, mécanismes et éléments d'évaluation », Bulletin de la Banque de France, no 140,‎ (lire en ligne)
  19. Don d'appui à la réduction de la pauvreté I. Malawi. Rapport d'évaluation, BAfD, (lire en ligne), p. 7
  20. L'aide pour le commerce - panorama 2015, organisation mondiale du commerce (lire en ligne), p. 3, tableau D
  21. Ojukwu, Mwaba et Mpande 2012, p. 4.
  22. Examen des politiques commerciales. Rapport du secrétariat. Malawi, Organisation mondiale du commerce, (lire en ligne), p. 61
  23. « Tabac : recettes stables au Malawi », Les Afriques,‎ (lire en ligne)
  24. « Malawi : production de tabac, réacteur économique », Africa diligence,
  25. (en) Margarete C. Kulik, Stella Aguinaga Bialous, Spy Munthali et Wendy Max, « Tobacco growing and the sustainable development goals, Malawi », Bulletin World Health Organ., OMS, vol. 95,‎ , p. 362–367 (p. 362) (lire en ligne).
  26. ARCADIA 2017, p. 136.
  27. ARCADIA 2017, p. 100.
  28. ARCADIA 2017, p. 133.
  29. Stéphane Kungne, « Malawi : le pays poursuit sa transition vers l'éthanol », Africa news,‎ (lire en ligne)
  30. (en) Joshua Chienda, « Ethanol is probably the next big thing to happen to Malawi », The Nation,‎ (lire en ligne)
  31. Perspectives économiques en Afrique 2017, p. 293.
  32. a et b Paugy et alii 2011, p. 543.
  33. a et b « La République du Malawi. Données économiques générales », FAO,
  34. (en) Malawi: Poverty Reduction Strategy Paper, International Monetary Fund, (lire en ligne), p. 60
  35. a et b (en) Linda L. Lowry (éd.), « Malawi », dans The SAGE International Encyclopedia of Travel and Tourism, SAGE Publications, (ISBN 9781483368962), p. 784-786
  36. WTTC 2017, p. 4.
  37. ATM 2016, p. 12.
  38. (en) Linda L. Lowry (éd.), The SAGE International Encyclopedia of Travel and Tourism, SAGE Publications, (ISBN 9781483368962), p. 506
  39. (en) « Attractions », sur Malawi tourism guide, Malawi Travel Marketing Consortium (consulté le 5 janvier 2017)
  40. Katopola 2017, p. 10.

Bibliographie

  • Didier Paugy, Christian Levêque, Isabelle Mouais et Sébastien Lavoué, Poissons d'Afrique et peuples de l'eau, IRD éditions,
  • Africa Tourism Monitor 2016, BAfD, (lire en ligne)
  • (en) Travel & tourism, economic impact 2017. Malawi, World Travel & Tourism Council (lire en ligne)
  • (en) Isaac D. Katopola, Overview of the Malawi Tourism Industry. Past, Present & Future (1st Malawi National Conference, Sunbird Capital, Lilongwe, 6th april 2017), (lire en ligne)
  • Philippe Chalmin et Yves Jégourel (sous la direction de), ARCADIA 2017 : L'Afrique et les marchés mondiaux de matières premières, Cyclope, Economica, OCP policy center (lire en ligne)
  • C. Ojukwu, A. Mwaba et S. Mpande, Malawi : document de stratégie pays. 2013-2017, Banque africaine de développement, (lire en ligne)
  • Perspectives économiques en Afrique 2017, BAFD, OCDE, PNUD (lire en ligne)

Sources primaires pour les données chiffrées

  • (en) « CIA World Factbook »
  • (en) « Malawi », Banque Mondiale
  • Rapport sur le développement humain 2016, PNUD (lire en ligne), p. 27
  • « Inflation, prix à la consommation (% annuel) », Banque Mondiale
  • Rapport économique sur l'Afrique 2017, Nations unies (lire en ligne)