Économie de l'Amérique latine

La situation de l'économie des pays d'Amérique latine est très variable d'un pays à l'autre, tant au niveau du PIB (explicable en partie grâce à la taille de la population), des partenaires commerciaux (due en partie aux facteurs géographiques), de l'inflation, de la pauvreté/richesse, des produits exportés, etc.

Dette publique

De nombreux pays de la zone sont lourdement endettés et consacrent chaque année une grande partie de leur budget au remboursement de la dette. L'endettement de ces pays préoccupe certains gouvernements qui doivent faire des efforts pour bénéficier des prêts du FMI ou de la Banque mondiale. L'Argentine a d'ailleurs connu une grave crise et a suspendu le paiement de la dette.

En 2001, la dette externe de l'Amérique latine atteindrait 760 milliards de dollars, alors qu'en 1995, elle était de 650 milliards de dollars.

IDE

En 2002, les IDE, les « investissements directs étrangers », s'élevaient à 69 milliards de dollars contre 42.5 milliards de dollars en 2001. En 2011, les IDE reçus sont de 141 milliards de dollars.

Commerce extérieur

Le Venezuela, le Mexique, l'Argentine, la Colombie et l'Équateur exportent davantage de pétrole qu'ils n'en importent. Ces pays bénéficient généralement de la hausse des prix de pétrole, car cela signifie davantage de recettes lorsqu'ils possèdent des entreprises nationales, davantage d'impôts sur les concessions, et davantage de rentrées de devises.

L'exportation des minerais occupe une part non négligeable dans les économies de la Bolivie, du Chili, du Pérou et du Mexique.

Organisations internationales

Les plus grandes organisations économiques sont :

Bourse

Les principaux indices boursiers sont :

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes