Échouage

Dans le domaine maritime, l'échouage est une manœuvre délibérée consistant à laisser le navire se poser sur le fond de la mer, généralement en tirant parti d'une marée descendante. L'échouage s'oppose à l'échouement, qui est, lui, un accident de navigation.

Dans les mers à marée, on appelle port d'échouage un port où la hauteur d'eau est insuffisante à marée basse pour que les navires continuent à flotter : ceux-ci reposent donc à marée basse sur le fond. Ces ports ne sont accessibles que lorsque la marée est suffisamment haute. L'échouage est également une technique utilisée pour caréner la coque d'un navire.

Dans l'Antiquité, l'échouage était la principale technique de mise à terre de l'équipage et des marchandises. Carthage, par exemple, possédait un port d'échouage, qui était en fait une vaste lagune sableuse.

Galerie

Notes et références

Bibliographie

  • Michel Vergé-Franceschi, Dictionnaire d'Histoire maritime, Paris, éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1508 p. (ISBN 2-221-08751-8 et 2-221-09744-0)
  • Jean Merrien, Dictionnaire de la mer : le langage des marins, la pratique de la voile, R. Laffont, , XIV-647 p.
    Réédité en 2001 puis en 2014 sous le titre Dictionnaire de la mer : savoir-faire, traditions, vocabulaires-techniques, Omnibus, XXIV-861 p., (ISBN 978-2-258-11327-5)

Voir aussi

Articles connexes